• Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma sublime voix dans ma çançon vedette!

    Il était d'orizine grecque.

    Le 21 novembre 235, il succède à Pontien qui, emprisonné  au bagne avec son grand rival le sous pape Hippolyte de Rome, vient d'abdiquer.

    Le seul fait de ce bref pontificat — six semaines !, comme Zean-Paul Ier — fut le rassemblement des actes et reliques des martyrs, mais sa zolie collection fut brûlée par Dioclétien

    Il meurt le 3 jkanvier, victime à son tour des persécutions de Maximin Ier

    Il est inhumé dans la catacombe de Zaint-Callixte.

    Une de ses reliques se trouve à Amiens.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Marocains étaient tellement heureux de ma visite -certains pleuraient de zoie -, qu'ils ont organisé une grande fête...

    Mes voyazesMes voyazes

    Mes voyazesMes voyazes

    Mes voyazesMes voyazes

    Mes voyazesMes voyazes

    et une fantasia.... 

    Mes voyazesMes voyazes

    Mes voyazesMes voyazes

    Même les çats (pfouah!) étaient contents, c'est dire le triomphe!

    Mes voyazesMes voyazes

    Mes voyazesMes voyazes

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Z'espère que le beau temps va perdurer.

    C'est dézà zeudi, ze n'ai pas vu la semaine passer!

    mes commérazes

    Parfois ze me demande si, dans le cadre de la mondialisation et de la globalisation, on ne nous vole pas du temps!

    Ce week-end, z'envisage de faire quelques açats en perspective des beaux zours et de l'été: des robes lézères et froufroutantes, des souliers lézers....

    mes commérazes

    Ze voulais m'acheter des sous vêtements affriolants, mais z'ai lu que les strings étaient totalement démodés.

    Ze vais acquérir de zolis penties, avec des petits noeuds sur le côté (z'ai pas dit des "Pampers", ze précise pour ceux qui auraient mauvais esprit).

    Mais parfois ze doute : aucun Minizupon en vue!

      

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  • Né en 751, il était le fils de Pépin le Bref (du fait de sa petite taille) et de Bertrade de Laon (dite "Berthe aux grands pieds") et le frère de Zarlemagne.

    A la mort de Pépin, son frère fut sacré roi à Noyon le 9 octobre 768, et lui reçut l'onction à Soissons, qui devint capitale de son royaume (Austrasie, Alémanie, Thurinze).

    Carloman et Zarlemagne ne s'entendaient pas. Leur mère Bertrade intervint afin de régler leurs différends, en réalisant une alliance avec le duc Tassillon III de Bavière et Didier, roi des Lombards.

    Le 4 décembre 771, Carloman décéda en son palais de Samoussy; il est inhumé en l'église abbatiale de Saint-Remi de Reims.

    Gisant de Carloman Ier

    Zarlemagne, profitant de la situation, évinça ses deux jeunes neveux (Pépin et Syagrius) en prenant possession du royaume de son frère et devint l'unique monarque du royaume franc.

    Gerberge, veuve de Carloman, se réfuzia auprès du roi Didier de Lombardie, que l'on soupçonna de vouloir faire sacrer le fils de Carloman.

    Zarlemagne conquit la Lombardie, assiézea Pavie.

    La veuve et sa prozéniture partirent à Vérone mais la ville fut prise et Zarlemagne s'empara de Gerberge et de ses enfants.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma sublime voix dans ma çançon vedette!

    D'orizine romaine, fils d'un certain Calpurnius, il fut élu évêque de Rome en 230.

    Il entrea en conflit, comme Calixte Ier et Urbain Ier, avec l'antipape Hippolyte de Rome qui avait le soutien de nombreux fidèles.

    Pontien fut confronté en 235 à des persécutions avec l'accession de l'Empereur Maximin Ier et le début de la période d'anarçie militaire.

    Les deux rivaux, papounet et le sous pape, furent déportés en Sicile, condamnés aux travaux forcés dans les mines de l'île, ce qui les réconcilia (siffler en travaillant...!).

    Le 28 septembre 235, Pontien renonça à sa çarge de pape (il abdiqua) et Hippolyte à sa contestation. Il décèda peu après, le 30 otobre, et son corps fut inhumé, en août 236, avec celui d'Hippolyte, dans la catacombe de Zaint Calixte. 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire