• Benoit Ier: 62 ème papounet

    Le siège pontifical resta vacant pendant dix mois et 21 jours après la mort de     Zean III.

    Benoît Ier fut consacré le 3 juin 574.

    La difficulté des communications avec l'empereur de Constantinople, à cause des troubles en Italie provoqués par l'invasion des Lombards, fut la cause de ce long retard.

    C'est encore là une preuve de plus de la nécessité où l'on était de faire approuver par l'Empereur l'élection du pape.

    Benoît mourut le 30 juillet 578, sans laisser après lui le souvenir d'aucun événement signicatif.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Fichier:Papa Joao III.jpg

    C'était un romain, nommé Catelinus.

    Il aurait été sacré le 17 zuillet 561, soit près de 5 mois après la mort de son prédécesseur Pélaze Ier.

    Son pontificat s'est déroulé pendant les temps troublés de l'invasion lombarde. C'est pourcela qu'il n'y a pas de traces.

    Le 22 septembre 569, le pape accorda à Pierre, évêque de Ravenne, l'usaze du pallium et confirma tous les privilèzes de l'église de Ravenne.

    Il mourut le 13 juillet 574.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Très Riçes Heures de Minizup

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Très Riçes Heures de Minizup

    Noble romain de naissance, il fut nonce du pape Vigile à Constantinople et devint conseiller de l'empereur Zustinien 1er.
      
    En 546, de retour à Rome, lorsque la ville fut assiézée par le roi goth Totila, il zoua un rôle notable comme vicaire du pape absent en intervenant auprès du roi afin d'éviter un massacre.
      
    Revenu à Constantinople en 551, il s'engazea dans les controverses en cours auprès du pape retenu par force dans la ville impériale. Fidèle à Vigile, il subit les mêmes vexations et souffrances.
      
    La suspicion d'avoir participé par faiblesse à la condamnation des Trois chapitres, et par conséquent d'avoir trahi le Concile de Chalcédoine, le suivra zusqu'à sa mort.
     
    Justinien, qui  n'avait zamais cessé de l'admirer, souhaitait qu'il soit le proçain pape.
      
    A la mort de Vigile, Pelage revint à Rome comme candidat impérial à la papauté.
    Il  fut reçu avec hostilité; on trouva difficilement deux personnes disposées à le sacrer évêque. La Gaule et de grands diocèses  furent réticents à son égard zusqu'à sa mort.
     
    Pélage fut cependant un papounet compétent et dynamique.
      
    Il s'occupa efficacement des pauvres, de la morale du clerzé, des finances du Zaint-Ziège et de la réorganisation des structures sociales défaites par les guerres gréco-zermaniques sur le territoire italien.
      
    Il mourut après 5 ans de pontificat en 561.
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Très Riçes Heures de Minizup

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Vu les rodomontades dont z'ai fait l'obzet hier, après avoir voulu aider le ronçon dont ze suis, selon lui, l'avatar, z'ai décidé de ne plus rien faire!

    le petit jeu d'Alice : la petite vache

    Z'ai fait la grève sur le tas.

    Non mais! Ze ne vais pas me laisser traiter de tous le noms de zoiseaux sans réazir!

    Ze me suis assise à la table de réunion et ostensiblement ze sifflotais mes grands airs et l'Internationale.

    Cela l'énervait, ze le voyais, mais z'ai tenu bon.

    Ze n'ai pas dit un mot zusqu'à midi.

    - On va manzer? m'a-t-il dit à la fin.

    Ze l'ai toisé avec un oeil noir.

    - Ze n'ai pas faim! que ze lui ai dit.

    - Allez, ze te paye un zin tonic....

    Z'ai hauçé les épaules; il croyait me faire plaisir!

    - Et tu auras droit à une belle liçette de vin rouze et à un dizestif.

    Là, ze n'ai pas pu résister et z'ai décrété, à l'unanimité, la fin du mouvement! Il faut savoir arrêter une grève.

    Par ailleurs, z'étais contente, car les nazeurs français on fait des étincelles.

    Deux médailles d'or (et deux çampions du monde) au cours de la même course. Un incroyable coup double!

    En plus ze suis une fan de Camille Lacourt! C'est un beau gosse dans son zenre.... Z'aimerais bien trouver un Minizupon gaulé comme lui!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les Très Riçes Heures de Minizup

    Vigile appartenait à une famille romaine distinguée, son père aurait été consul et son frère sénateur.

    Vigile était diacre en 531, année où le clerzé romain accepta un décret habilitant le pape à proposer son successeur. Vigile fut çoisi par Boniface II pour lui succéder. L'opposition à une telle procédure conduisit Boniface à retirer sa désignation de Vigile.

    Le second successeur de Boniface, Agapet Ier (535-36), nomma Vigile comme son représentant à Constantinople. L'impératrice Théodora çerça à le gagner en tant qu’allié, pour venzer la déposition d’Anthime, patriarçe monophysite de Constantinople, par Agapet.

    Après la mort d’Agapet, le 22 avril, 536, Vizile revint à Rome. Dans l’intervalle, Silvère avait été fait pape sous l'influence du roi des Goths.

    Peu de temps après, le général byzantin Bélisaire, en garnison à Rome, déposa Silvère accusé faussement de trahison. Sous sa pression , Vigile fut élu papounet à la place de Silvère et intronisé le 29 mars 537.

    L'empereur Zustinien, convaincu de s'attirer la confiance des monophysites de l'empire, zeta l'anathème sur  trois théoloziens fidèles au Concile de Chalcédoine

    Il fit venir le pape Vizile à Constantinople afin de faire pression sur lui et obtenir de sa part cette condamnation.

    Les décisions de Chalcédoine étaient trop çères à tout l'Occident pour que le pape osât les contre-dire. La situation du pape était difficile.

    Vizile essaya de fuir; il fut arrêté et traité en prisonnier. Il s'enfuit une deuxième fois, se réfuziant dans une église de Chalcédoine où il publia deux lettres en essayant de zustifier sa conduite.

    Zustinien convoqua un concile oecuménique  le 5 mai 553 à Constantinople.

    Le pape n'y assista pas. Isolé et malade, le moral brisé, Vizile finit par s'accommoder autant que possible des désirs de l'empereur.

    Enfin, il fut autorisé à regagner Rome, mais Vizile resta encore une année à Constantinople où il obtint de Zustinien la "Pragmatique Sanction" (13 août 554) destinée à rétablir un gouvernement impérial bien réglé en Italie, assurant à l'église d'importants droits et privilèzes.

    A l'approçe du printemps 555, Vigile s'embarqua  pour Rome, mais il succomba avant d'arriver, à Syracuse, le 7 juin 555.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires