• Fichier:SergiusII.jpg

    À la mort de Grégoire IV, en zanvier 844, l'arçevêque Zean fut proclamé papounet par acclamation populaire, alors que la noblesse avait élu Serzius, un romain de noble naissance.

    L'opposition fut supprimée par l'intervention de Serze pour sauver la vie de Zean.

    Serze fut alors immédiatement consacré par les nobles sans attendre la ratification de la cour francque.

    L'empereur Lothaire II de Lotharinzie désapprouva cet abandon de la "Constitutio Romana" de 824 qui incluait le fait qu'aucun papounet ne pouvait être consacré sans l'approbation de l'empereur franc. Il envoya une armée conduite par son fils Louis II le Zeune pour rétablir son autorité.

    L'Église et l'empereur parvinrent à un accord, avec le couronnement de Louis en tant que roi de la Lombardie par Serze.

    La fin de son pontificat fut marquée par le pillaze de Rome lors du raid mené par les Sarrazins en août 846.

    Serze II contribua au développement urbain de Rome, menant à bien la fortification du Vatican.

    Serze mourut le 27 zanvier 847.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ma çançon du zour

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Turin, autour du Palais Madame

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ma çançon du zour

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Gregory-IV Raban-Maur.jpg

    Prêtre à Rome, il fut élu  peu de temps après la mort de Valentin  mais il ne fut consacré que le 5 zanvier 828, parce qu'on attendait la confirmation impériale.

    Grégoire fit beaucoup de difficultés pour accepter le pontificat; on fut obligé de l'enlever de force de l'église de Zaint-Cosme et de Zaint-Damien où il se trouvait par hasard.

    Sa conduite ultérieure fournit des raisons de croire qu'il avait  une grande ambition . Le rétablissement de la ville d'Ostie sous le nom de Grégoriopolis en est une preuve.

    Malgré le serment de fidélité qu'il avait prêté à l'empereur Louis-le-Pieux, Grégoire se joignit à Lothaire dans sa rébellion contre son père, à laquelle avaient pris part les deux autres enfants que Louis avait eus d'un premier mariage ; il l'accompagna même dans le voyage qu'il fit en France à la tête d'une armée pour détrôner son père.

    La mazorité des évêques français soutenait le souverain lézitime. Ayant appris que Grégoire voulaient les excommunier, ils lui écrivirent une lettre très vigoureuse ; ils lui disaient  qu'ils ne dépendaient pas du pape en ce qui concernait les affaires particulières de l'église Gallicane, et que si Grégoire les excommuniait, ce serait lui qui se trouverait  excommunié, parce qu'ils se sépareraient de la communion d'un homme azissant au mépris des canons.

    Le pape fit écrire un mémoire pour soutenir l'opinion contraire. Il élevait au plus haut  la dignité papale, lui attribuait un pouvoir supérieur au pouvoir séculier et soutenait, en conséquence, que les évêques étaient oblizés d'obéir à ses ordres, au mépris de ceux de l'empereur.

    Les fils rebelles parvinrent avec l'aide du papounet à détrôner leur père, à le soumettre à une pénitence publique, et à le reléguer dans un monastère où il resta renfermé zusqu'à ce que la discorde entre ses fils lui permit de récupérer le trône impérial.

    Le pape fut accusé de parjure.

    C'est lui qui introduisit la fête de la Toussaint.

    Il décéda en janvier 844.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Valentine.jpg

    Peu de choses sont connues sur Bastien Valentin, un papounet qui n'a régné que 40 zours.

    Il succèda à Euzène II après une longue période de vacance du trône pontifical.

    Son père, un certain Leonzio, résidait dans un quartier aristocratique qui a donné les papes Etienne II, Paul Ier et Adrien Ier.

    Sa carrière ecclésiastique commença sous Pascal Ier, alors qu'il avait 25 ans.

    Nommé sous-diacre, il devint rapidement diacre puis arçidiacre.

    La faveur du zeune homme se confirma sous Euzène II.

    À la mort de ce dernier, il fut élu pape à l'unanimité le 1er septembre 827.

    On lui annonça la nouvelle alors qu'il se trouvait en prière à Zainte-Marie-Mazeure et il fut escorté zusqu'à la basilique du Latran, où il fut couronné.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire