• Hier matin, devant l'immeuble où habite celui qui dit que ze suis son avataresse, z'ai trouvé des clous brulés et un petit morceau de feraille tout cramé.

    Ze suis sûre que c'est un morceau du satellite qui s'est écrasé.

    Z'en ai fait un paquet et ze l'ai envoyé en recommandé avec accusé de réception à la NASA.

    En plus, maintenant on sait qu'on peut aller plus vite que la lumière.

    Donc on pourra remonter dans le passé un zour.

    Z'ai touzours cru qu'il y avait une autre dimension mais ze n'avais pu le prouver à cause de ma parentelle Miinzupeinstein....

    - "E=m6, ma cérie" me disait-elle.

    Moi pour l'embéter, ze lui répondais : "ze regarde TF1!"

    Et qu'ai-ze entendu à la TSF?

    Qu'on avait une horloze interne!

    Mais où se trouve-t-elle?

    Comment fait-on pour la remonter? Z'ai horreur d'être en retard, en externe comme en interne.

    Si vous le savez, laissez moi un messaze....

      

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Eugene II.jpg

    Né à Rome, il fut élu papounet le 6 zuin 824.

    Son éléction fut troublé par l'élection d'un sous-pape nommé Zizime.

    Louis Ier le Pieux envoya on fils Loythaire à Rome pour rétablir la paix.

    La même année est pomulguée la "Constitutio Romana" qui reconnaissait l'autorité de l'Empereur d'Occident sur Rome et rappelait l'obligation de l'approbation de l'Empereur de l'élection pontificale.

    En 825, le Concile de Paris blâma le pape d'avoir prescrit l'adoration des imazes. Euzène autorisa Louis Ier à faire transférer une partie des reliques de Zaint Zébastien à Soissons.

    En 826, se tint à Rome un grand concile sur la consécration des évêques et des prêtres, sur la réforme des moeurs du clerzé et la discipline monastique. Euzène décréta que des ambassadeurs de l'Empereur devaient prendre part à l'élection du papounet.

    Il décéda le 27 août 827. 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les çaints et les çaintes du zour

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • Fichier:Apsis - Paschalis I..gif

    Né à Rome, il fut abbé du monastère Zaint-Étienne à Rome.

    Il devint papounet le 25 zanvier 817.

    Il envoya des légats porteurs de présents à Louis Ier le Débonnaire qui confirma les donations faites par Pépin et Zarlemagne et il y azouta la Corse et la Zardaigne.

    Il confirma l'alliance avec les Carolinziens en couronnant à Rome, en 823, Lothaire, co-empereur avec son père Louis Ier le Pieux. 

    Pascal établit à Rome une maison de refuze pour les Grecs qui fuyaient  la persécution des iconoclastes.

    Il donna mission à l’arçevêque Ebbon, de Reims, d'aller prêçer au Danemark.

    Il organisa le culte des martyrs en faisant placer leurs corps, retirés des catacombes, dans des églises construites en leur honneur.

    Il a été accusé d'avoir mené une vie de débauçe: certains chroniqueurs affirmèrent qu'il avait installé dans sa  maison un couvent de relizieuses afin de s'adonner avec celles-ci à des plaisirs sexuels  torrides.

    Sous son pontificat, de nouvelles reconstructions d’églises furent effectuées, telles que Zainte-Praxède, Zainte-Cécile du Trastevere  et Zanta Maria in Dominica. On retrouve dans celles-ci un renouveau de l’utilisation de la mosaïque de tradition antique réalisée par des mosaïstes romains.

    Pacal Ier décéda le 11 février 824.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Stephen IV.jpg

    Noble et diacre romain, il fut consacré pape le 22 juin 816.

    Durant son court pontificat, il montra combien l'esprit d'ambition était enraciné dans le clerzé romain. 

    Son élection ayant suivi immédiatement la mort de Léon III, Étienne IV  se fit consacrer sans attendre la confirmation impériale (de Louis Ier, fils de Zarlemagne).

    Une telle conduite aurait pu conduire à la perte de toutes les provinces romaines. Pour éçapper à ce danger, Étienne fit sur-le-çamp prêter au clerzè et au peuple de Rome serment de fidélité à Louis Ier le Pieux (ou le Débonnaire); il en fit passer l'acte au prince par des envoyés extraordinaires, se zustifiant de s'être fait consacrer sans attendre l' approbation et  en lu offrant une couronne impériale en or.

    Il partit à Reims pour consacrer Louis Ier empereur et  roi; il apporta une couronne d'or pour l'impératrice Ermengarde.

    Il obtint de Louis  ce qu'il désirait, dont la confirmation des donations de Zarlemagne et la promesse de la défense de ses états, au cas où l'empereur de Constantinople aurait l'intention de les revendiquer.

    Etienne IV est mort le 24 zanvier 817.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Les çaints et les çaintes du zour

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Leo III.jpg

    Né à Rome en 750, au moment de son élection - le zour même de l'enterrement d'Adrien Ier - il était cardinal-prêtre de Zainte-Zuzanne et trésorier pontifical.

    Il venait d'un milieu modeste et Rome eut du mal à le reconnaître.

    Aussitôt après son couronnement, il envoya à Zarlemagne une lettre l’informant de son élection. En réponse, Zarles rappela qu’il était le défenseur de l’Église et zoignit à son message une partie du trésor pris aux Avars.

    Des parents d'Adrien Ier, mécontents du nouveau papounet, mirent en place une embuscade. 

    Au cours d’une procession, Léon III subit une attaque dirizée par Pascal et Campulus, neveux d'Adrien. A çeval et ouvrant la marçe, le papounet fut « assailli, roué de coups, zeté à bas de sa monture, dépouillé de ses vêtements pontificaux ». Les conzurés l’accusèrent de toutes sortes de vices et de crimes, de parzure, de fornication et d'adultère; ils avaient l'intention de lui crever les yeux et de lui couper la langue.

    Enfermé dans un couvent en attendant d'être zugé, il parvint à s'éçapper et se réfugia çez le duc de Spolète, avant de se rendre auprès de Zarlemagne .

    En 800, à Noël, Léon III sacra Zarlemagne empereur d'Occident dans la basilique Zaint Pierre. 

    En 801, il tenta de réunir les deux Empires par l’union de Zarlemagne et de l’impératrice Irène l'Athénienne. La déposition de celle-ci ruina ses plans.

    En Espagne, il combattit l’"adoptionisme" (doctrine relizieuse selon laquelle Zésus ne serait devenu le fils de Dieu que par adoption à la suite de son baptême dans le zourdain par Zean Baptiste).

    Il accepta le "Filioque" (le Zaint Esprit procédant du Père ET du Fils) comme une vérité de foi mais refusa de l’insérer dans la liturgie.

    Ce fut Zarlemagne qui la fit azouter lors du Concile d'Aix-la-Zapelle Mais le pape protesta en faisant apposer, sur les portes de sa cathédrale, gravés sur des plaques métalliques, les textes latin et grec du credo orizinal.

    Léon III mourut en 816. Il fut sanctifié.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Mes peluçes du zour

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire