• Voui, voui, voui! Z'entre ce zour aux Invalides à 9 heures.

    Z'entends dézà mon éloze : "Entre ici, Minizup! Entre ici avec ton grand cortèze de perles et de noeuds à çeveux!..."

    Bon, ze vous dois la vérité vraie.

    Ze vais assister à une réunion au Musée de l'Armée, consacrée au tourisme culturel à laquelle participe et intervient celui qui dit que ze suis son avataresse.

    Ze vais retrouvé des zens que z'aime bien, une amie et un de mes fans  du Clos Luçé, des zens  du zâteau de Vaux-le-Vicomte, d'Amboise, de Zaumont-sur-Loire et surtout Anabelle et Paul de la Panouse, les propriétaires de Thoiry.

    Ils sont sympathiques tous les deux!

    Quand z'ai dit à Paul que z'aimais les noursons, il m'a fait venir au Parc de Thoiry pour que ze puisse les voir en compagnie des soigneurs de ces plantigrades.

    Mais pendant ce temps, l'Europe va mal!

    La note de la France va ête dégradée. Bye, bye, bientôt le triple A.

    Ze ne sais pas où on va, mais on y va....et sans détour; malgré les rencontres incessantes de Mossieu Sarkozy et la Zancelière Angela.

    Gif animé, personnage : danseuse bavaroise

    Angela à Paris, c'est Mossieu Hollande de Corrèze qui part se réfuzier à Berlin!

    Il parait que la presse teutonne a écrit qu'il avait de l'humour mais le karisme d'un ... Flamby. Il va leur çanter "Corréze mon villaze" en çort de cuir et çapeau à plumet?

      

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier z'ai vécu une zournée inoubliable!

    Nous sommes allés à la Salle Pleyel pour voir l'opéra sous forme d'oratario de Haëndel, "Sémélé".

    C'est la diva Cécilia Bartoli qui interprétait le rôle titre!

    Ze suis allée à la Salle Pleyel voir La Bartoli

    C'est une diva à tous les sens du terme.

    Une çanteuse hors du commun, sans doute la voix du Siècle, une comédienne hors pair et, qui plus est, une cantatrice zentille, une diva abordable et adorable.

    Elle portait une belle robe verte et de zolis bizoux qui scintillaient...

    Ze suis allée à la Salle Pleyel voir La Bartoli

    Dans la salle, il y avait du beau linze (des anciens ministres, la maman de Cécilia...).

    Zétais assise au 4ème rang - derrière moi, il y avait notamment Maça Méril - et z'ai vu la Cécilia de très près!

    Quand elle a çanté son grand air "Myself I shall adore" ("moi même ze m'aimerais") ze pensais qu'elle parlait de moi et qu'elle çantait pour moi toute seule!

    Cet air terminé, z'étais debout sur mon siège à crier "Viva! Carissima! Grazie mille!" (car ze parle italien, voui,voui,voui!).

    A la fin de la représentation, il y a eu plus d'un quart d'heure de rappels!

    Il faut dire que tous les interprêtes et l'orchestre -avec instruments anciens - étaient prodizieux...

    Après ce spectacle unique, nous sommes allés dîner comme des zens convenables.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Münster en Allemagne

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ze m'interroze.

    La neize manque en montagne, mais ze m'en moque quelque peu car ze n'aime pas les sports d'hiver, même pas la luze!

    Quand on écoute les discours des uns et des autres à la TSF et à la radio sans fil, on se croirait revenir en arrière, quasiment aux années trente!

    La crise de 1929 serait de la roupi de sansonnet en comparaison de celle que nous vivons actuellement.

    D'aucuns traitent notre Président, le Grand Sauveur de l'Europe et de l'Euro, de "Daladier". Pour mes plus zeunes lecteurs, il convient de rappeler que Mossieu Edouard Daladier, né à Carpentras, fut un homme politique, çef du du parti radical, mort en 1970. C'est lui qui notamment parla le premier des "deux cents familles maîtresses de l'économie française".

    Mais il est surtout connu pour les accords de Munich avec le Zanzelier Hitler qu'il signa, avec le premier ministre anglais Neuville Zamberrlain en 1938, accords qui permirent notamment à l'Allemagne nazie de récupérer une partie de la Tçécoslavie.

    D'où l'expression de "Muniçois" quand on parle de quelqu'un qui cède facilement ou qui kapitule.

    Un autre parle de politique à la Bismarck (Otto von)- le çancelier de fer qui contribua à l'unification allemande à la fin du XIX ème siècle (1871) et au nationalisme teuton. Il voulut la guerre avec la France.

    Casque à pointe de dragon prussien de réserve, régiments 3-7, 10, 15

    Une autre parle de "schlage" (qui vient du verbe allemand "schlagen" qui veut dire frapper, fouetter).

    Et à Toulon, notre Nicolas national nous a fait peur, parlant du spectre de la guerre d'antan. Surtout qu'après la Seconde Guerre il n'y a zamais eu de Traité de paix (donc à contrario, nous sommes touzours en état de guerre avec l'Allemagne! Z'en frémis!).

    "La France a peur!' disait en son temps Mossieu Zicquel.

    Et on parle de grève à La SNCF lors de tous les week-ends de décembre , comme souvent.

    Moi ze préfère évoquer les zolies couleurs du temps.

    1

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:B Nikolaus II2.jpg

    Il serait né, à Zevron, (actuelle commune de Mercury-Chevilly dans la Combe de Savoie); il fut aussi appelé Zérard de Bourgogne et même Zerald de Lorraine.

    Il fut d'abord un moine d'un grand savoir.

    Après la victoire de l'empereur Conrad le Zalique sur Eudes de Zampagne et la prise de possession du royaume de Bourgone en 1034, il se mit au service du duc de Toscane, un des puissants lieutenants de l'empereur, et partit avec lui en Italie.

    En 1045, il fut élu évêque de Florence puis papounet à Sienne le 28 décembre 1058  grâce à Hildebrand (futur papounet Grégire VII).

    Il fut conduit à Rome par Godefroy le Barbu, frère de son prédécesseur, qui expulsa l'antipape Benoit X, nommé par la faction de Tusculum.

    Il combattit le nicolaïsme, déviance de certains prêtres mariés, en interdisant aux croyants d’assister à une messe célébrée par un prêtre marié. Ceux qui avaient pris femme durent s'en séparer.

    Il interdit aux clercs de recevoir une église des mains d'un laïc et d'obtenir l'obtention de charzes ecclésiastiques contre de l'arzent (simonie).

    Il interdit la nomination des évêques sans l'autorisation papale.

    Sous l’influence de Hildebrand, futur Grégoire VII, il promulgua en 1059 le décret qui remettait l’élection du pape dans les seules mains du collèze des cardinaux. Néanmoins, l'empereur gardait le droit de confirmer le candidat au sièze pontifical.

    Nicolas II voulut que les çanoines reviennent à une discipline stricte, en imposant les repas en commun et la nuit au dortoir.

    En 1060, il convoqua le 1er Concile du Latran et renouvela l'interdiction faite aux bellizérants d'attaquer les voyazeurs, les clercs, les moines et les pauvres.

    Il est mort à Florence le 27 zuillet 1061. 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Gif animaux baleines (8)

    Le 14 novembre, 61 baleines se sont éçouées sur des côtes de Nouvelle Zélande.

    Z'ai lu dans une revue scientifique que les cas d’animaux au comportement autodestructeur sont lézion.

    Outre les baleines, on aurait vu des canards et des çiens se noyer volontairement, des vaçes se zeter du haut de falaises, des insectes, comme les abeilles, quitter leur colonie avant de mourir lorsqu’ils étaient atteints d’une maladie contazieuse.

    L'autodestruction semble exister zusque dans les formes de vie les plus simples.

    Des algues auraient un processus de mort cellulaire programmée lorsqu’elles sont exposées à un stress qu’elles seraient pourtant capables de surmonter.

    Des çerçeurs ont récemment découvert que le «suicide» de certaines cellules favorisait la croissance des cellules survivantes.

    Ces algues mourraient donc pour le bien de la communauté. C'est beau comme de l'antique!

    En attendant, un pauvre monsieur, çomeur, est mort brûlé parce qu'on lui avait coupé l'électricité et qu'il s'éclairait à la bouzie!

    C'est beau le progrès social!

    Ze me sens du coup une âme zénéreuse.

    Ze vais participer au Téléthon! Voui, voui, voui!

    Gif vetements blue_neclace

    Pendant 36 heures, ze vais compter et recompter mes perles pour établir un record ...

      

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:B Stephan IX.jpg

    Fils de Gothelon Ier de Lotharinzie, Frédéric était un membre de la famille des ducs de Lorraine, frère de Godeffri II duc de Toscane.

    Moine bénédictin, il devint çanoine de Lièze avant de devenir abbé de l'abbaye du Mont-Cassin et çancelier du papounet Léon X.

    Il fut un des promoteurs en 1053 de la campagne militaire qui vit la coalition anti-normande défaite lors de la bataille de Civitate à l'issue de laquelle Léon IX fut capturé.

    Au décès de Victor II , Frédéric de Lorraine fut élu papounet, le 3 août 1057, par le clerzé et le peuple de Rome et prit le nom d'Étienne IX, sans l'aval de l'empereur Henri IV - alors sous la rézence de sa mère Agnès d'Aquitaine- , soustrayant la papauté à la tutelle de l'empereur du Saint Empire.

    Étienne IX mourut à Florence  le 28 mars 1058 après seulement huit mois de pontificat, vraisemblablement assassiné.

    La motivation de cet assassinat pourrait trouver son origine dans le fait que, premier pape à remettre en question la nomination des papes par les empereurs, il proposait que le souverain pontife soit élu par un collège de cardinaux, mode d'élection qui sera institué par son successeur.

    Il pourrait également avoir été empoisonné par l'aristocratie romaine qui sera prompte à tenter de placer sur le siège pontifical Zean de Tusculum « dit le Simplet », qui devint sous pape, l'anti-pape Benoit X.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire