• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Pope Hadrian IV.jpg

    Nicolas Breakspear est né à Abbots Langley, en Angleterre. 

    Fils d'un clerc, il fut élevé à l'abbaye de Zaint-Albans, près de Londres. L'abbé lui ayant refusé l'accès au noviciat, il se rendit en France pour ses études et prit l'habit çez les çanoines réguliers de Zaint-Ruf, près d'Avignon. En 1140, il en fut élu abbé.

    En 1145, Nicolas rezoignit la cour pontificale. Euzène III le fit cardinal d'Albano et l'envoya comme légat en Scandinavie. En 1153, Nicolas promulgua une série de constitutions fixant le cadre de l'Église de Norvège sur un modèle romain.

    Le 4 décembre 1154, après la mort d'Anastase IV, Nicolas fut élu papounet. 

    Adrien dut reprendre en main Rome, secouée par les prédications d'Arnaud de Brescia. Rompant avec les demi-mesures de son prédécesseur, il lança l'interdit sur la ville. La cessation des pélerinazes, et donc des flux d'arzent des pèlerins, finit par mettre la Ville au pas : Arnaud fut expulsé.

    Il dut affronter les Normands de Zicile. Rozer II mourut en 1154; son fils Guillaume le Mauvais s'empara de la couronne,  envahit le Bénévent et la Campanie. Adrien IV espéra l'appui de l'Allemagne. Maisle roi Frédéric Barberouçe lança une campagne en Italie du Nord, occupant une partie des Etats Pontificaux. 

    Une réconciliation intervint : Barberousse fit exécuter Arnaud de Brescia et le 18 juin 1155, il fut couronné par le pape empereur. Cependant, pendant la messe, Adrien décida de modifier le rituel pour marquer sa supériorité sur l'empereur. Les troupes allemandes manquèrent d'emprisonner le pape. Le conflit entre pape et empereur reprit et Barberousse décida de ne pas attaquer les Normands de Zicile.

    Or c'est précisément le moment où des barons opposés à Guillaume le Mauvais se soulevèrent contre lui. Soutenus par l'empire byzantin, ils firent également appel au pape. Adrien IV se rend à Bénévent. Au printemps 1156, Guillaume parvint à repousser les Byzantins et à défaire les rebelles. Il assièza Bénévent. Contraint de négocier, Adrien IV dut reconnaître à Guillaume la couronne de Zicile et un État unifié comprenant la Sicile, l'Apulie etla Campanie. Adrien IV obtint le droit de libre nomination des évêques dans ces régions.

    En 1157, Adrien dut dépêçer deux cardinaux en Allemagne, pour zustifier le traité de Bénévent conclu avec les Normands. Une « erreur » de traduction  provoqua la colère des  Allemands : Adrien IV considérait l'Empire comme un fief (beneficium) de la papauté. Les légats furent expulsés. Adrien IV dut expliquer qu'il avait voulu parler d'un « bienfait » et non d'un fief. Les relations s'apaisèrent.

    Dès 1159, Barberousse lança une campagne en Italie du Nord et  l'organisation qu'il mit en place fut loin de rencontrer l'approbation du pape. Le désaccord s'envenima et Adrien menaça d'excommunier l'empereur.

    La mort d'Adrien le 1er septembre mit fin à la crise.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • créa de mon amie Alice : bonne année

    Ze vous présente tous mes voeux les plus zinçères.

    Comme on dit ici, en Corse "Pace e Salute!"

    Que 2012 vous apporte, malgré la crise, que de bonnes çoses et pas trop de tracas.

    Puissiez vous , mes çers zélés fans, touzours être fidèles à mon zoli blog et voter souvent.

    Pour ma part, auzourd'hui, ze pars à Bonifaçio, dans le sud de l'Ile de Beauté.

    Ze vous embrasse et, encore une fois, bonne année!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire