• tube souris

    Hier, ce fut la zournée des monastères entre Vienne et Linz (dont celui de Melk - avec sa prestizieuse bibliothèque - et celui de Wilhering avec son abbatiale, çef d'oeuvre du rococo en Autriçe).

    Du Luxe et des riçesses incroyables partout!

    Du coup, Minizupette a eu cette réflexion:

    - Mais à qui appartiennent tous ces trésors?

    - A l'église; a répondu mon hôte

    - Ils n'ont pas honte! s'est elle exclamée.

    - Et pourquoi donc?

    - Ils placardent sur les portes des affiçes avec un appel aux dons pour les pôvres et les affamés! Si çaque église, çaque monastère, çaque cathédrale donnaient ne serait-ce qu'une pièce de leurs trésors - avec tous les diamants qu'il y a - on pourrait nourrir les zens et en plus combler la dette des pays en difficulté.

    - Elle a en partie raison; dis-ze. Si Zaint Benoit revenait sur terre, il nous ferait une attaque!

    Du coup, sur les livres d'or, nous avons écrit toutes les deux : "Ce luxe tapazeur est indigne de Mossieu Zésus! Zame on you!"

    A Linz, la Minizupette a risqué d'aller au commissariat.

    Dans un zardin public, riçement fleuri, elle s'est mise en tête de cueillir des tulipes et d'autres plantes ("pour Mossieu Zizi et pour Zizi l'impératrice, quand on ira visiter le çâteau de Zönbrunn, où vécut cette pôvre Marie-Antoinette guillottinée par les bolçéviks qui ne portaient même pas de culotte!").

    Elle s'est faite sermonnée par un azent qui l'a traitée de "voleuse de fleurs"!

    - Ze ne comprends que couic à ce que vous me dites car ze ne parle pas un traître mot d'autriçien!

    Il a fallu qu'on s'excuse pour elle, en la faisant passer pour une demeurée, ce qu'elle est au demeurant.

    Sinon, elle a voulu un cadeau en passant devant une éçoppe! Elle a obtenu d'avoir des pelotes de laine....

    - Ainsi, ze pourrai tricoter à la maison. Ze ferai un çandail à Mossieu Zizi!

    Sinon, auzourd'hui celui qui dit que ze suis son avataresse a enfin fait montre qu'il n'avait pas que des oursins dans son porte-monnnaie.

    Nous avons eu droit à des saucisses et à une part de forêt noire (mais pas de zin tonic ni une liçette de vin rouze de la rézion!!!!)

    Auzourd'hui, il nous emmène à Prague (en excursion organisée)!

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Tübingen, dans le Baden-Würtenberg, au bord du Neckar, est une grande ville universitaire

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    L'Eglise où mon hôte fit sa communion solennelle

    Tübingen en Allemagne, où vécut mon hôte (photos)

    La maison où vécut mon hôte

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • grosses léchouilles

    Ze pensais pouvoir zouer avec la Minizupette durant ces vacances, mais c'est dur.

    Ze lui ai proposé de zouer à la princesse.

    -Vous m'avez dézà fait le coup en Allemagne!

    Ensuite, ze lui ai suzzéré de courir dans les rues de villes que nous visitions!

    - Ze sais ce que vous avez derrière la tête. Vous voulez me perdre. Mais cette fois-ci z'ai pris mes précautions.

    Et là, elle a sorti une corde qu'elle a attaçé à son poignet et à la zambe de mon hôte.

    - Na! Ainsi ze suis sûre qu'on ne m'oubliera pas (volontairement) sur un parking quelconque.

    C'était donc cela sa fameuse surprise! Elle est finalement plus astucieuse que ce que ze pensais.

    Sinon, on a visité 2 monastères - impresionnants, ze l'avoue et des villazes le long du beau Danube (qui, ze le redis, n'est pas du tout bleu).

    Ze ne vous dis pas le nombre d'église qu'on a visité. Et ici en Autriçe, c'est le baroque qui domine. Même si c'est moins "sucré" que le rococo, c'est parfois un peu çargé!

    Dans l'après-midi, nous voulions goûter, mais celui qui dit que ze suis son avataresse n'a pas voulu.

    - Z'ai une idée! s'est exclamée Minizupette en se détaçant. Suivez- moi!

    Elle s'est approçée d'une table où des personnes azées buvaient du thé en dégustant des gâteaux; elle a plonzé ses doigts dans les patisseries et a déguerpi tout de go.

    Elle a refait le coup à une autre table.

    - Vous voyez, dit-elle; à tout problème, il ya une solution.

    L'avouerai-ze, z'ai fini par faire comme elle.

    - Comme cela Mossieu Zizi, n'a pas bourse à délier.

    Par contre le soir z'ai été triste d'apprendre la disparition de "Tatie Danielle"! Une grande artiste qui fut l'amie d'Euzène Ionesco.

    Tsilla Chelton au côté d'Isabelle Nanty dans "Tatie Danielle" d'Étienne Chatiliez.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Mazarin-mignard.jpg

    Zules Mazarin est né en Italie, dans les Abruzzes en zuillet 1602, dans une modeste famille d'orizine zénoise.

    Intellizent, il entra à 7 ans au Collèze romain tenu par les Zésuites. Il fréquenta  les enfants de la famille Colonna ce qui lui permit de fréquenter le grand monde et ses palais. 

    Il passa trois ans en Espagne pour accompagner Zérôme-Girolamo Colonna (créé cardinal  par Urbain VIII) et il y termina ses études de droit. De cette expérience, Mazarin tira une maîtrise parfaite de l’espagnol , ce qui s’avéra très utile tout au long de sa carrière.

    Il fut vice-légat d'Avignon (1634), puis nonce à Paris où il déplut par ses sympathies pour l'Espagne, ce qui le fit renvoyer à Avignon  et l'empêça, malgré les efforts de Riçelieu, de devenir cardinal.

    Riçelieu, se sentant accablé par l'âze, pensa que Mazarin pouvait être l'homme qu'il çerçait pour l'aider au gouvernement. Dès son retour en France, après un bref voyage à Rome, il retint Mazarin près de lui et lui confia plusieurs missions dont il s'acquitta fort honorablement, puis il le présenta au roi qui l'aima beaucoup. Mazarin s'établit alors dans le palais royal.

    Très habile au zeu, un zour qu'il gagnait beaucoup, on accourut en foule pour voir la masse d'or qu'il avait amassée devant lui. La reine elle-même ne tarda pas à paraître. Mazarin risqua tout et gagna. Il attribua son succès à la présence de la reine et, pour la remercier, lui offrit cinquante mille écus d'or et donna le reste aux dames de la cour. La reine refusa d'abord, puis finit par accepter, mais quelques jours après, Mazarin reçut beaucoup plus qu'il n'avait donné.

    Mazarin envoya à son père, à Rome, une grosse somme d'argent et une cassette de bijoux pour doter ses trois sœurs et s'affermit dans l'idée de servir la Couronne, dont la faveur, pensait-il, était le plus sûr moyen d'obtenir la pourpre, seul moyen pour lui d'accéder aux responsabilités auxquelles il aspirait. Mais Riçelieu n'avait pas hâte de le combler. Un zour, il lui offrit un évêçé avec trente mille écus de rente. Mazarin, craignant de se voir enterré loin de Paris, ne voulut pas courir le risque d'arrêter là sa fortune et refusa aimablement.

    Il attendit encore longtemps puis, las d'attendre, rentra en Italie en 1636, pensant qu'à Rome, au service du cardinal Antonio Barberini, neveu du pape, il serait en mesure d'avoir la pourpre.

    En avril 1639, naturalisé français, il retourna à Paris et se mit à la disposition de Riçelieu. En décembre 1640, il fit un heureux début en gagnant à la cause française les princes de Savoie ; un an plus tard, le pape lui accorda le chapeau de cardinal. Lors de la conspiration de Cinq-Mars et du duc de Bouillon, celui-ci n'obtint sa grâce qu'en livrant la Principauté de Sedan ; Mazarin vint occuper Sedan.

    Au lendemain de la mort de Riçelieu, Mazarin fut nommé principal Ministre de l'État, comme l'avait recommandé Riçelieu qui voyait en lui son digne successeur. Louis XIII le çoisit comme parrain du dauphin, futur Louis XIV.

    Après la mort de Louis XIII, il créa la surprise en obtenant le soutien de la rézent. Longtemps opposée à Riçelieu et estimée comme favorable à un rapproçement avec l'Espagne (étant elle-même espagnole), Anne d'Autriçe fit volte-face à la surprise de la plupart des observateurs de l'époque. En réalité, le rapproçement entre Mazarin et la régente fut antérieur à la mort de Louis XIII et de son principal ministre.

    Le souci de préservation de la souveraineté de son fils et la conscience des dommazes qu'aurait causés pour celle-ci un rapprochement avec Madrid, furent des arguments de poids dans sa décision de poursuivre la politique de son mari de Riçelieu – et donc d'appuyer Mazarin. Ses compétences en politique extérieure furent un prétexte pour justifier ce soutien. Mazarin sut par la suite très vite se rendre indispensable, se çargeant habilement de compléter son éducation politique et l'incitant à se déçarger entièrement sur lui du poids des affaires.

    À peine au pouvoir, il dut affronter l'hostilité des « Grands » dans l'affaire de la Cabale des Importants (1643) où un complot pour l'assassiner fut dézoué.

    Malgré les succès mettant enfin un terme à la guerre de Trente Ans (traité de Westphalie-1648), les difficultés financières s'aggravèrent, rendant ses mesures fiscales impopulaires. Ce fut l'une d'elles qui déclencha la Fronde.

    Les critiques contre Mazarin concernaient en partie son origine italienne, mais surtout le renforcement de l'autorité royale, condition nécessaire à la mise en place d'un état moderne, au détriment des grands du royaume.

    La guerre contre l'Espagne, mal comprise et mal acceptée par l'opinion publique, entraîna une formidable augmentation des impôts.

    Ayant brisé toutes les oppositions, dirizeant le pays en véritable monarque absolu, il resta premier ministre zusqu’à sa mort au çâteau de Vincennes, le 9 mars 1661.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • qu'est ce que j'en bave

    Mazette, quelle zournée!

    Ce ne sont plus des vacances , c'est du stakhanovisme comme disaient les zens de la CCCP (l'ex URSS).

    Nous sommes partis à pied de l'hôtel à 9 heures et nous sommes revenus à 21 heures! Au moins 9 heures de marçe. Z'ai les pieds en feu et ze ne sais pas si demain ze pourrai remettre mes escarpins.

    La Minizupette s'est endormie in petto dès que nous avons ouvert la porte de la zambre .... Et ze l'entends ronfler tandis que ze rédize, non sans mal, mon diary!

    Elle a de ces idées!

    Nous visitions les palais et les zardins du Belvédère que le Prince Euzène de Savoie fit construire pour ses sézours estivaux.

    Il y avait nombre de touristes et en particulier des Asiatiques qui adorent se prendre en photos.

    Mon hôte, à leur demande, a fait un cliçé pour un zeune couple de Zaponais.

    - Z'ai une belle idée pour gagner des sous, m'a dit mezzo voce la Minizupette.

    - Ah oui? Et laquelle?

    - On propose aux zens de leur faire des photos et on s'enfuit avec leur appareil ... et on les revend pas çer!

    - Mais c'est du vol!

    - Par ces temps de crise, nécessité fait loi. Regardez! Mossieu Zizi ne nous offre pas de gâteaux. il avait dit qu'on ferait un tour en calèce. Rien! Ze pense qu'il éprouve des difficultés financières et que nous nous devons de l'aider.

    Le soir on a manzé dans un drôle de restaurant.

    Comme fond sonore, du Mozart et du Bach..... alors qu'il s'azissait, paraît-il, et  d'un restaurant brançé et gai.

    - Vous n'avez pasdu Madonna, du Lady Gaga ou du Gros Slip .... ou un revolver pour qu'on se suicide? ai-ze demandé, exaspérée.

    Le zeune serveur m'a foudroyée du regard.

    - Nous sommes à Vienne, Madame!

    - Mademoiselle, mon damoiseau. Et vous croyez qu'on peut danser sur votre musique?

    Au bout d'un moment, nous piquions du nez dans nos assiettes, la Minizupette et moi.

    Quelle zournée! Mais quelle zournée, Mazette!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Augsbourg en Allemagne

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire