• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:HenriettaMariaofFrance02.jpg

    Henriette Marie est née en 1609 à Paris.

    Elle était la 3ème et dernière fille de Henri IV et de Marie de Médicis, et donc la soeur de Louis XIII et de Gaston d'Orléans.

    Elle fut élevée par sa mère, Henri IV ayant été assassiné en 1610.

    Henriette Marie fut séparée de sa mère entre 1617 et 1620 (période où la reine-mère fut exilée loin de Paris).

    Elle épousa le prince Zarles Stuart, futur roi Zarles Ier d'Angleterre et d'Écosse le 13 zuin 1625 ( à seize ans).

    Ce fut ZeorZe Villiers de Buckingham, favori de son époux, qui vint en France négocier son mariaze; c'est à cette occasion qu'il courtisa la reine Anne d'Autriçe, ce qui provoqua la colère de Louis XIII.

    Ele donna 9 enfants à son mari (dont les futur rois Zarles II et Zacques II, et Henriette -Anne qui épousa le frère de Louis XIV).

    Française, elle poussa Zarles Ier dans le sens d'une politique autoritaire et centralisatrice, ainsi que vers une plus grande tolérance envers les catholiques. Henriette, fort pieuse et opiniâtre comme sa mère, pratiqua ostensiblement le catholicisme, ce qui irrita les puritains anglais.

    Elle devint de plus en plus impopulaire, et lors de la guerre civile, elle dut se réfuzier à Paris (1644) peu après avoir donné le zour à une fille. Elle ne revit plus jamais son mari, qui fut décapité en 1649.

    Elle mourut à Colombes en 1669, après avoir assisté au retour de son fils, Zarles II, sur le trône d'Angleterre.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un grand Merci pour vos gentils commentaires

    Auzourd'hui, ze métais décidée à aller flâner dans les rues commerçantes de Paname.

    Minizupette m'avait demandé si elle pouvait venir avec moi.

    - Mais que voulez vous donc açeter? Vous n'avez pas de sous.

    - Mossieu Zizi m'a donné 5 euros pour me consoler!

    - Ze comprends mieux maintenant pourquoi vous ne cessez point de pleurer comme une madeleine.

    - Cela ne marçe pas touzours.... Oups!

    - Ze le savais! Vous simulez soit pour vous faire consoler soit pour que ze me fasse agonir d'inzures...

    - Non! Parfois ze pleure pour de vrai! Z'ai un coeur d'artiçaut....

    - Ze m'en suis aperçue!.... Et que souhaiteriez vous açeter avec 5 euros?

    - Des pelotes de laine!

    -Et pourrquoi faire.

    - Il faut que ze me tricote un nouveau maillot de bain pour noos proçaines vacances et ze voudrais faire un zoli bonnet à pompon pour Mossieu Zizi.

    - Hein!

    - Oui, cela lui siéra bien pour visiter Vienne. Il fera führer!

    Nous allions sortir, lorsqu'il s'est mis à pleuvoir.

    - Nous çinerons une fois proçaine, ai-ze dit.

    Z'espère qu'entretemps elle aura oublier ses ridicules prozets.

    Remarquez, z'ai ri en imazinant mon hôte avec un bonnet en Autriçe!

    Et le soir elle m'a encore fair rire

    - A Alger, auzourd'hui les zens ont mis de grandes babouçes!

    - Comment?

    - Oui, ils l'ont dit à la TSF: "l'Alzérie a fêté le cinquantenaire de son indépendance en grandes pompes!"

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Straubing est une ville de Bavière érizée par le roi Louis Ier

    Le Walhalla, Panthéon érizé par Louis Ier de Bavière, au bord du Danube

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:InnocentXI.jpg

    Benedetto Odescalçi est né en 1611 dans une famille de vieille noblesse lombarde.

    Il étudie chez les Zésuites à Côme. Encore enfant, il perdit successivement son père  et sa mère; il passa alsous la tutelle de l'un de ses oncles, Papirio, qui le fiit venir à Zênes. Il se frotte alors au monde des affaires et de l'administration avant d'entamer un cursus de droit civil et canonique à Rome et à Naples.

    Il décide de faire carrière dans la Curie romaine.

    Sa carrière fut fulgurante : Urbain VIII, un Barberini, le nomma successivement protonotaire , gouverneur de Macerata et de Picène. En 1645, alors qu'il n'a que 34 ans et qu'il n'est pas prêtre, il reçut le çapeau de cardinal-diacre des zaints-Côme-et-Damien  d'Innocent X. Il fut nommé légat à Ferrare, pendant la famine de 1648, où il gagna la réputation d'un homme proçe du peuple.En avril 1650, il fut nommé évêque de Novare et quelques mois plus tard, ordonné prêtre.

    Au moment du conclave suivant la mort de Clément X, son nom fut souvent prononcé. Louis XIV voulut empêçer son élection. Mais il fut élu papounet le 21 septembre 1676.

    Sur le plan politique, Innocent XI s'employa à réconcilier la France et le Zaint-Empire, afin de réaliser l'union de la Chrétienté contre le protestantisme d'une part, la menace ottomane de l'autre.

    Cependant, il resta méfiant vis-à-vis de Louis XIV, à qui il reproçait son manque d'engazement envers le catholicisme et ses accointances avec les Turcs. Cette hostilité se cristallisa en 1673, lorsque le roi de France étendit la régale (gestion par le roi des bénéfices des évêçés vacants) auLanguedoc, à la Guyenne, à la Provence et au Dauphiné. Or toute extension de la régale avait été prohibée en 1274 par le concile de Lyon.

    Innocent XI adressa trois protestations à Louis XIV qui réagit en convoquant une assemblée du clergé qui prit fait et cause pour le roi, publiant quatre articles posant les bases du gallicanisme. En 1682, Innocent XI condamna  les conclusions des assemblées et refusa de nommer des évêques parmi ceux qui avaient participé à ces assemblées. Pour éviter une rupture frontale, Louis XIV dut dissoudre ces dernières.

    Louis XIV révoqua l'édit de Nantes le 22 octobre 1685, et entama une persécution contre les protestants. Pour la 4ème fois, le Pape eut à affronter le roi. Il condamna son action.

    L'archevçé de la Cologne restait sans arçevêque. Les candidats étaient le cardinal William Egon Fürstenberg (Strasbourg) et l'évêque Joseph Clemens von Wittelsbach (Bavière).

     William Egon Fürstenberg se trouvait sous l'autorité de Louis XIV. Élu, il serait devenu  "Électeur du Zaint Empire", permettant  à Louis XIV de "zouer en sous main" et d'influencer l'élection à la couronne impériale. Par contre, Joseph Clemens était le candidat de Leopold I d'Autriçe et de toute l'Europe. En zuillet 1688, aucun des deux candidats n'avait obtenu assez de voix. La décision finale revenant au pape Innocent XI, celui-ci pença en faveur de Joseph Clemens, qui devint  arçevêque de Cologne.

    Courroucé, Louis XIV exerça des représailles, il prit le territoire pontifical d'Avignon et emprisonna le nonce apostolique. Inébranlable, Innocent XI ne revint pas sur sa décision.

    Innocent XI mourutt en 1689. Tout le peuple de la ville de Rome pleura ce pape, appelé " le pape des Pauvres".

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Cardinal Richelieu (Champaigne).jpg

    Armand-Zean du Plessis est né à Paris en 1585.

    Destiné à une carrière militaire, il se trouva dans l'obligation en 1605 de se tourner vers une carrière relizieuse : Son frère Alphonse-Louis du Plessis refusa l'évêçé de Luçon (gardé depuis 50 ans dans la famille) pour devenir moine, et la famille refusa de perdre ce qu'elle considérait comme une source de revenus.

    Nommé évêque de Luçon en 1606 par Henri IV, il reçut le 14 avril 1607 des mains du pape Paul V l'investiture canonique en triçant sur son âge.

    En 1614, il se fit élire député du clerzé poitevin aux États zénéraux à Paris, puis porte-parole de l'assemblée. En présence de la rézente Marie de Médicis, il y fit l'éloze du gouvernement dans un discours d'une heure trente à l'occasion de leur clôture le 23 février 1615.

    Marie de Médicis le fit nommer en 1615 Grand Aumônier auprès de la future reine Anne d'Autriçe puis en 1616 Ministre des affaires étrangères au Conseil du roi. Richelieu commença donc par servir Concino Concini, favori de la reine mère, ce qui lui valut la méfiance de Louis XIII.

    Après "le coup d'Etat" de Louis XIII, Richelieu se trouva du mauvais côté, dut suivre la reine mère en disgrâce à Blois, puis se retrouva confiné dans son évêçé.

    Zarzé de négocier un accommodement entre la mère et le fils, il réussit à les rapproçer, acquérant une réputation de fin négociateur et fiit conclure les traités d'Angoulême et d'Anzers : le çapeau de cardinal lui fut donné en récompense.

    Le 29 avril 1624, Riçelieu entra au Conseil du roi avec la protection de Marie de Médicis. Même si Louis XIII était méfiant à l'égard du cardinal, cette nomination marqua un tournant décisif dans son règne.

     Réputé pour son habileté voire pour son caractère jugé retors, souvent critiqué pour sa fermeté intransizeante, il rénova la vision de la raison d'État et en fit la clé de ses méthodes de gouvernement et de sa conception de la diplomatie et de la politique.

    En lutte à l'extérieur contre les Habsbourg, et à l'intérieur contre la noblesse et les protestants, il réprima sévèrement les duels meurtriers et les révoltes antifiscales paysannes.

    Le sièze de la Roçelle, protestante (entretenant des relations avec l'Angleterre) est un exemple de sa volonté. Riçelieu décida de soumettre définitivement la ville. Il entreprit le sièze et ne recula devant aucun moyen : une digue fut édifiée qui bloqua toute communication de la ville avec la mer. Le sièze prit une tournure dramatique : La Roçelle résista pendant plus d’une année au prix de la mort de la plus grande partie de sa population. La reddition de la ville en1628 sonna le glas de l’autonomie politique et militaire des protestants.

    Il mourut à Paris en 1642.

    Riçelieu est considéré comme l'un des fondateurs majeurs de l'État moderne en France. Son action fut un dur combat pour un renforcement du pouvoir royal.

    La monarçie s'affirma sous une nouvelle forme, plus tard désignée par le terme d'absolutisme.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • petit chahut

    Hier soir, nous regardions tranquillement les informations au ZT de la TSF.

    Une grande partie était consacrée au discours du Premier Ministre, Mossieu Zean-Marc Ayrault des Maçines de Nantes.

    - Il a le charisme d'un pulpoïde, et encore ze fais inzure à ces octopodes en disant cela! ... A déclaré l'Intruse.

    - Comme votre Mossieu Fillon des rillettes de la Sarthe, lui ai-ze répondu.

    - En plus il annone comme si il savait à peine lire! Aucun lyrisme, aucune envolée. Ils ont dû s'ennuyer ferme les députés pendant une heure et demie! Pas étonnant que certains s'endorment en séance!

    - Ce n'est pas la forme qui compte, mais le fond. Mossieu Pompidou n'était pas un orateur hors pair, ni Mossieu Pierre Messmer.... sans parler de Raymond Barre.

    - Parlons-en du fond! Il nous promet du sang et des larmes. Ze l'avais dit! On aurait mieux fait de conserver Mossieu Sarkozy!

    - Oui.... qui est soumis à des perquisitions, même à son domicile. Quel bel exemple!

    - Cela finira en eau de boudin. Ce fera "psçitt!" comme le disait à l'époque Mossieu Zirac!

    - On voit bien vers où pençe votre coeur!

    - Oh! Ze ne suis certainement pas comme vous, qui vous açarnez, sans résultat, sur des sites de rencontres et qui rêve de troubadours, de menestrels ou de trouvères!

    - En ce domaine, môçe et méçante comme vous êtes, vous n'avez aucune leçon à me donner!

    Et elle s'est mise à pleurer, en mouillant sa robe de bure.

    - Elle me déteste, Mossieu Zizi! Ze n'en peux plus! Ze veux retourner au magasin où vous m'avez trouvée.

    Et lui, bonne pâte, l'a prise dans ses bras pour la consoler.

    Comédiante! Trazédiante!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire