• Fichier:Alexander VIII 1.jpg

    Pietro Vito Ottoboni naquit en 1610 à Venise.

    Il était fils de Marco Ottoboni, çancelier de la République de Venise et appartenait à une famille noble de cette ville.

    Pour son éducation, il profita de tout ce que sa position sociale pouvait lui apporter. Après des études brillantes à l'Université de Padoue, il se rendit à Rome, sous le pontificat d'Urbain VIII, et fut fait gouverneur de Terni, Rieti et Spolète. Pendant 14 ans il servit comme auditeur au Tribunal de la Rote.

    Il devint cardinal à la demande de Venise par Innocent X en février 1652, puis reçut l'évêçé de Brescia, où il vécut tranquillement.

    Presque octogénaire, à la mort d'Innocent XI,  il fut élu papounet en octobre 1689 mais ne régna que quinze mois .

    Louis XIV, qui se trouvait en difficulté, voulut profiter des dispositions conciliantes du nouveau papounet qu'il avait contribué à faire élire;  pour se le rendre favorable il lui restitua Avignon qu'il avait fait occuper et renonça au droit d'asile dont l'ambassade de France à Rome avait trop longtemps abusé.

    Ces concessions n'empêçèrent pas Alexandre VIII  de déclarer nulle et non avenue la Déclaration de 1682 concernant les privilèzes gallicans.

    Par de larzes subventions il aida Venise, sa ville natale, à lutter contre les Turcs, envoyant sept galères et deux mille hommes d'infanterie.

    Il açeta pour la bibliothèque du Vatican des livres et des manuscrits appartenant à la reine Christine de Suède.

    Il condamna diverses propositions hérétiques parmi lesquelles la doctrine dite « du péçé philosophique ». C'était un homme honnête, généreux, pacifique et indulzent.

    Il çerça à secourir les pauvres en réduisant les impôts.

    Mais sa trop grande bonté le poussa au népotisme : il nomma cardinal son neveu Pietro âzé de dix huit ans, son neveu Marco fut fait duc de Fiano et son neveu Antonio placé à un poste important.

     Il mourut le 1er février 1691.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • trop chaud

    Et oui! De rRvesaltes où il fait çaud et où nous sommes arrivés avec une heure de retard.

    C'était pas la peine de se lever dès polton minou...

    Les socialistes traversent une drôle de passe.

    Mossieu Hollande de Corrèze et Mossieu Ayrault de Il pleut sur Nantes sont passés sous la barre des 50%.

    Des promesses sont remises à plus tard.

    A la Roçelle, il n' y a pas de personnalités.

    Mossieu Mélençon continue a tirer à boulets rouzes sur le Gouvernement.

    Il y a du tiraillement çez les Verts quant à la participation au gouvernement..

    La rentrée sera çaude, camarades!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Désolée pour ce cliçé ....un peu flou

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:MariaAdelaidevonSavoyen01.jpg

    Née en 1685, elle était la fille de Victor-Amédée de Savoie et d'Anne-Marie d'Orléans, fille de Monsieur, frère unique du roi Louis XIV.

    elle épouse en 1697, en vertu du Traité de Ryswick qui met fin à la Guerre de la Ligue d'Augsbourg, Louis de France, duc de Bourgogne, puis dauphin de France à la, mort de son père (Louis le Grand dauphin). Ils eurent trois enfants : dont Louis de France duc d'Anzou, futur Louis XV.

    Elle fit la conquête du vieux roi Louis XIV, grand-père de son époux ainsi que de l'épouse secrète de celui-ci, Madame de Maintenon (qu'elle appelait familièrement mais avec adresse "ma tante").

    Elle séduisit aussi son pieux mari, et lui resta solidaire en tout. 

    Elle respectait son beau-père, le Grand Dauphin, qui n'appréciait guère son fils.

    Elle fut le trait d'union de toute la famille entre 1697 et 1712.

    Ses maternités, malgré quelques fausses-couçes, raffermirent sa position à la Cour, et on voyait en elle une future reine.

    Elle aimait la fête, la çasse, les plaisirs, mais se souciait beaucoup des autres.

    En 1700, elle assista au mariaze de Pierre de Montesquiou d'Artagnan.

    Son mari lui vouait un amour violent et passionné, peu payé en retour : la princesse écoutait son mari, le soutenait contre leurs ennemis de la "clique de Meudon" (le Grand Dauphin et ses demi-sœurs, la duçesse de Bourbon et la princesse de Conti,  filles légitimées de Louis XIV). Ainsi en 1708, vola-t-elle au secours de son époux, calomnié pour son peu de couraze militaire ... .

    Turbulente et parfois cruelle, zouant à l'enfant, ellle fut peu heureuse dans un pays en guerre contre son pays natal (le duc de Savoie ayant renversé ses alliances au gré de ses intérêts), dans une Cour déçirée par les intrigues et une famille où flambait la haine.

    Elle mourut à 27 ans, le 12 février 1712, d'une rougeole épidémique qui emporta  son mari 6 zours après elle, et leur fils, le duc de Bretagne, un mois plus tard.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • les boyaux en 8

    Auzourd'hui, ze suis plein Sud, à Rivesaltes.

    Bon ze ne vais pas vous présenter cette ville du Roussillon, où habite la famille de celui qui dit que ze suis son avatar.

    Bon! Pour mes nouveaux zélés fans, z'explique.

    Rivesaltes se trouve à 9 kms au nord de Parpignan, la Capitale de la Catalogne Nord (ou le Roussillon)  et à 9 kms au sud de Salses et de sa célèbre forteresse qui marquait, avant Louis XIV, la frontière avec la France.

    C'est à Rivesaltes que naquit le Zénéralissime Zoffre, un des héros de la Première Guerre Mondiale (que d'aucuns surnomment le bouçer de la Marne)... Il y a encore plein de Zoffre de sa parentelle.... De toute façon, là bas, tout le monde est plus ou moins parent... sauf les nouveaux arrivants qui viennent passer leur retraite.

    Rivesaltes, c'est le vin! Le muscat - dont parle Cyrano de Berzerac et qu'aimait le papounet Benoît XV -, le grenaçe mais aussi tous les vins doux natureles et les AOC du Roussillon.

    Voilà! Mon hôte est content, ainsi que mes zélés fans de la rézion.

    C'est la Minizupette qui râle de nous voir partir.

    - Ze vais encore rester toute seule!

    - Vous pourrez en profiter pour tricoter, puisque vous avez tant dee commandes.

    - Touzours les mêmes qui voyazent, qui s'amusent et qui vont se goberzer. C'est vraiment trop inzuste.... De toute façon, ne vous étonnez pas si ze ne suis pas là à votre retour!

    -- Ah bon! Ne me donnez de faux espoirs de la sorte!

    - Voui, voui! Ze serai partie avec Mossieu Cricri à Zaint-Etienne. Ze suis sûre que lui m'emmenera, car, lui, il a un grand coeur, lui! A bon entendeur salut et ze n'ai pas l'honneur de vous souhaiter un bon voyaze!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Et voilà!

    La vie à Paname a repris, mais pour peu de temps, car demain nous repartons ... pour Rivesaltes, zusqu'à lundi proçain.

    La Minizupette avait dézà préparer son baluçon, mais elle a vite déçanté quand on lui a dit qu'elle ne venait pas avec nous.

    - C'est vraiment trop inzuste! Ze ne vais zamais dans le Sud moi! Z'aimerais bien connaître les parents de Mossieu Zizi, sa Maman, ses soeurs, ses beaux-frères, ses nièces et son neveu...

    - Comment savez tout cela? lui ai-ze demandé.

    - Il en parle si souvent que z'ai l'impression de tous les connaître, comme ma parentelle de Rattenberg.

    - Vous n'allez pas recommencer! Ze vous ai entendu renifler toute la nuit.

    - C'est parce que ze me suis enrhumée!

    - Tu parles, Zarles, vous pleuriez comme une madeleine!

    - C'est normal, ze pensais à ma Groz Mutti et à mon Oppa autriçiens.

    - Il vous faut tirer un trait dessus! Vous ne le reverrez plus!

    - Méçante! Sans coeur! Insensible avataresse de mes deux!

    - Mais regardez la réalité en face! En plus, ils peuvent disparaître....

    - Monstre!

    - Ze voulais dire que ces peluçes pouvaient être açetées.... et....

    - Ze veux pas!

    - On n'y peut rien, c'est le sort de toutes les peluçes.... Comme ce fut le cas pour vous quand mon hôte a fait, hélas!, votre acquisition rue de Cliçy. Dites vous qu'ils seront plus heureux que derrière une vitrine.

    Pour la consoler, ze lui ai fait un tiraze des photos de sa parentelle.

    Elle était aux anzes..... Mais elle a pleuré dereçef. J'espère que c'était de zoie!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Eglise Zaint-Etienne (avec des parties romanes)

    L'ossuaire du XIIIème siècle ( "Les 3 rois")

    Imaze du cente ville avec notre auto bien garée (après ....2 PV)

    Le Gasthaus où z'ai manzé une superbe Wiener Schnitzel

    Eglise des Frères Mineurs

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire