• Fichier:Lodewijk XV-Harnas.jpg

    Le zeune Louis XV fut couronné à Reims le 25 octobre 1722. Trop zeune pour régner par lui-même, il laissa l'exercice du pouvoir au duc d'Orléans (le Rézent) et au cardinal Dubois. Les deux décédèrent à la fin de l'année 1723.

    Le duc de Bourbon devint le principal conseil de Louis XV qui çerça à trouver une épouse pour le roi. La première pressentie, Marie-Anne-Victoire de Bourbon, avait été fiancée en 1721 à Louis XV, alors qu'elle n'avait que trois ans. Mais le duc de Bourbon rompit ces fiançailles en 1725, craignant que le zeune roi, de santé frazile, ne décède sans enfant mâle s'il fallait attendre que sa fiancée soit en âge d'avoir des enfants, et  de perdre sa place en cas d'accession au trône des Orléans.

    C'est sans doute la raison du çoix de Marie Leszczyńska, fille du roi détrôné de Pologne Stanislas Leszczyński. Le mariaze ne fut d'abord pas très bien vu, la zeune reine étant perçue comme de trop faible extraction pour un roi de France. Mais les époux se plurent et la reine fut appréciée du peuple pour sa çarité.

    Malgré l'insistance de la reine qui le considérait comme son mentor, Louis XV écarta le duc de Bourbon du pouvoir et l'exila à Zantilly. Louis XV décida de supprimer la çarge de premier ministre. Il appella le cardinal de Fleury, son ancien précepteur, qui commença une longue carrière à la tête du royaume, de 1726 à 1743.

    Si le cardinal de Fleury est un homme âzé en 1726 (il a soixante-treize ans), le reste des proçes conseillers du roi se renouvela et fut composé d'hommes plus zeunes (le comte de Maurepas devint secrétaire d'État à la Marine, à vingt-cinq ans). Les chanzements furent nombreux, mais ensuite la période du ministère Fleury fut marquée par une grande stabilité.

    Fichier:Cardinal de Fleury by Rigaud.jpg

    C'est la période la plus pacifique et prospère du règne de Louis XV, malgré d'importants troubles avec le parlement de Paris et les zansénistes. Après les pertes humaines et financières subies à la fin du règne de Louis XIV, le gouvernement de Fleury a souvent été qualifié de « réparateur ».

    Les voies de communications furent améliorées, avec l'açèvement du canal de Saint-Quentin, reliant l'Oise à la Somme, et la construction  d'un réseau routier sur l'ensemble du territoire . Le corps des Inzénieurs des ponts et zaussées construisit un ensemble de routes modernes, partant de Paris selon le çéma en étoile qui forme l'ossature des routes nationales actuelles.

    Fleury reçerça la paix à tout prix en pratiquant une politique d'alliance avec la Grande-Bretagne, tout en se réconciliant avec l'Espagne.

    En septembre 1729, la reine donna finalement naissance à un garçon, Louis. Cette arrivée d'un héritier fut accueillie avec une immense zoie.

    En 1733, Louis XV, convaincu par son secrétaire d'État aux Affaires étrangères, intervint dans la guerre de Succession de Pologne pour tenter de remettre son beau-père sur le trône de Pologne. L'intervention sans conviction de la France contre l'Autriçe ne permit pas de renverser le cours de la guerre et Stanislas ne retrouva pas son trône. Avec beaucoup d'habileté, le cardinal de Fleury réussit à programmer le rattaçement des duchés de Lorraine et de Bar au Royaume.

    Ces duçés étaient possession du zeune duc François III , fils du duc Léopold Ier qui, nommé vice-roi de Hongrie par l'empereur, en avait confié la rézence à sa mère, Élisabeth Charlotte d'Orléans, sœur de Philippe, le Régent. Proçe parent et allié des Habsbourg, François III vivait à Vienne où il avait été appelé par l'Empereur Zarles VI, qui l'avait pressenti pour épouser sa fille aînée et héritière Marie-Thérèse. Une telle union aurait considérablement renforcé la puissance autriçienne qui possédait  aux frontières de la France, les Provinces belges et le Luxembourg.

    Les troupes occupèrent le Barrois et la Lorraine. La paix fut signée en 1735. Par le traité de Vienne , le beau-père de Louis XV obtint à titre viagzer les duçés de Lorraine et de Bar en compensation de la seconde perte de son trône polonais tandis que le duc François III devenait héritier du grand duché de Toscane avant d'épouser  Marie-Thérèse et de pouvoir prétendre à la couronne impériale.

    En 1740, la mort de l'empereur Zarles VI et l'avènement de sa fille Marie Thérèse déclença la guerre de Succession d'Autriçe. Le vieux cardinal de Fleury n'avait plus la force de s'y opposer et le roi succomba à la pression du parti anti-autrichien de la cour : il entra en guerre en 1741 en s'alliant à la Prusse contre les Autrichiens, les Britanniques et les Hollandais. Ce conflit dura sept longues années.

    La dernière partie de la guerre fut marquée par une série de victoires: en particulier la bataille de Fontenoy, remportée par le maréchal de Saxe, considérée comme une des plus éclatantes victoires contre les Britanniques. La France occupait tout le territoire de l'actuelle Belgique et Louis XV n'était pas loin de réaliser le vieux rêve d'établir la frontière du pays le long du Rhin. La bataille perdue de Plaisance força les Français à repasser les Alpes.

    Cependant, avec le traité d'Aix-la-Chapelle en 1748, le roi rendit toutes ses conquêtes à l'Autriçe, à l'indignation du peuple et de ses zénéraux et à la surprise des puissances européennes.

    À la mort du cardinal de Fleury en 1743, le roi avait 33 ans. Il avait connu des années heureuses avec la reine qui lui était entièrement dévouée. Un enfant naissait presque chaque année. Cependant, la reine finit par se fatiguer de ces grossesses, autant que le roi se lassait de l'amour inconditionnel de son épouse. De plus, la plupart de leurs enfants étaient de sexe féminin, ce qui finit par indisposer le roi. Sur leurs dix enfants, ils n'eurent que deux garçons et un seul survécut, le dauphin.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Animaux - Souris balaie

    Hier, celui qui dit que ze suis son avataresse, pour me faire plaisir - et vu ce que z'avais écrit sur ce merveilleux blog  la veille - a décidé de me promener.

    - Comme vous avez bien balayé la cour, vous avez droit à une petite récompense!

    - Ze le veux, Zarles! e suis-je dit dans ma ford intérieure.

    Nous sommes allés à Perpignan, puis nous avons lonzé un peu la côte, avant de faire le tour de l'étang de Salses.

    Sur le çemin du retour, il a eu l'idée, aussi sotte que grenue, de me monter le camp de Rivesaltes, de triste mémoire.

    Il reste des baraquements où ont été internés notamment des Zuifs, des Républicains espagnols et qui ont aussi servi, à une époque plus récente, de centre de transit.

    - Il y a un prozet de création d'un centre de mémoire , m'a-t-il expliqué.

    Au bout du çemin, j'avais remarqué qu'il y avait une estafette de la zendarmerie.

    Et cela n' a pas manqué.

    Le véhicule est venu vers nous.

    Une zendarmette et un zendarme nous ont arrêtés.

    Il a fallu montrer les papiers du véhicule xde location.

    - Que faites vous ici? a demandé le zendarme.

    - Nous venons voir l'implantation du futur centre.

    - Et vous venez de Narbonne pour cela?

    La voiture de location est immatriculée dans l'Aude.

    - Nan! on vient de Paris! C'est marqué sur le permis de mon hôte! ai-ze rétorqué. Et en quoi cela vous regarde--t-il. Le site n'est pas interdit au public, que ze saçe; il est fléçé depuis la route nationale, comme site à voir.

    - Et vous habitez où actuellement?

    Nous avons répondu tous les deux en même temps

    - Rivesaltes , a dit mon hôte

    - A Paris ! ai ze répondu.

    - C'est pas clair tout cela.

    Alors là, la moutarde m'a monté au nez.

    - Et bien voilà! Ze çerçe un camp de commando! Ze suis une danzereuse terroriste reçerçée internationalement. Et au fait, qu'est ce que vous faites là tous les deux dans une zone déserte?

    "Qu'est ce qui me prouve que vous êtes de vrais zendarmes. Montrez moi vos papiers."

    Mon hôte bredouillait....

    Ils nous ont montré leurs documents.

    - C'est bon! Circulez....

    - Y a rien à voir! ai ze azouté.... Vous n'avez pas la conscience bien claire, vous deux!

    Non mais! On est encore en République et on peut circuler partout où ce n'est pas interdit que ze saçe!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Flânerie à Graz en Autriçe (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Animaux - Souris bonne nuit

    A part l'immense plaisir de voir les parents de celui qui dit que ze suis son avataresse, ce sézour à Rivesaltes relève de l'esclavaze pur et simple.

    Auzourd'hui on a procédé au déménazement d'un cazibi rempli de pleines çoses lourdes.

    Z'ai manqué me blesser en portant des plançes en bois et cloutées!

    Ze vous le zure, on ne m'y reprendra plus.

    Même pas le temps de visiter une petite çapelle......

    Quand ze pense que la Minizupette va certainement partir à Lacanau, au bord de l'Océan Atlantique avec Mossieu Cricri.

    Ze comprends pourquoi elle me parlait de faire du vélo!!!!!

    Mais ze le promets, elle ne mettra zamais la patte à Rivesaltes.... ou tout au moins dans ma maison rivesaltaise!

    Ze suis tellement flappie, que ze vais me couçer sans regarder la TSF.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Clement XII.jpg

    Lorenzo Corsini est né en avril 1652 dans une célèbre famille qui comprit Zaint André Orsini.

    Après des études au collèze zésuite, Lorenzo Corsini obtint un doctorat en droit à l'université de Pise.

    Créé cardinal par Clément XI, il fut élu papounet le 12 zuillet 1730, succédant à Benoît XIII.

    Il devint presque totalement aveugle et paralysé; ses facultés intellectuelles et sa capacité à çoisir un entouraze compétent lui permirent un brillant pontificat.

    Clément commença sa tâche en luttant contre la corruption de certains bénédictins; il améliora l'efficacité du gouvernement des États pontificaux, bien qu'il lui ait été reproçé la création d'une loterie comme moyen de lever des fonds.

    Dans ses rapports avec les grandes puissances, Clément reçut les mêmes humiliations que ses prédecesseurs. Son droit de suzerain sur Parme fut ignoré, et les Bourbons s'allièrent avec les Habsbourg contre le vieux papounet.

    Il continua la pression sur les Zansénistes et surtout il fulmina, en 1738, contre la franc-maçonnerie. Il reçut dans l'Église un grand nombre de coptes monophysites.

    Il continua la politique d'aménagement de Rome. On lui doit la construction de la fontaine de Trévi.

    Il disparut le 6 février 1740.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • la touche maudite

    Z'ai été balade.

    Ze ne sais pas si z'ai éternué sur l'écran de mon ordinateur, mais en tout cas il a attrapé un gros virus.

    Il me parlaiit, mazette, d'erreur fatale!

    Le beau frère de mon hôte nous disait que le disque dur était mort!!!! Voui!

    heureusement, ze suis tétue......

    Z'ai passé 6 heures à le refaire démarrer, en trifouillant dans tous les programmes accessibles!

    Z'ai dû totalementt reconfigurer mon zoli portable!

    Il marçe à nouveau.... mais z'ai perdu des données.

    Faites attention aux mises à zour que vous installez....

    Il y a un virus terrrrrrrrrrrrrrible qui circule.

    Comme sur ma clé z'ai peu de temps, ze vais vous laisser sur cet avertissement!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire