• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La petite souris aux allumettes...

      

    La Minizupette était hilare hier.

    - Le gouvernement de Mossieu Hollande de Corrèze, dit François II le Batave, c'est un robinet à couacs! Que dis ze, c'est une symphonie de cacophonies!

    - Et pourquoi dites vous cela? ai-ze demandé avec quelque irritation ... Et puis c'est de la musique contemporaine!

    - Vous n'avez pas entendu le Petit Lu de Nantes?

    - Un peu de respect !!!! Vous parlez du Premier Ministre de la France!

    - Oui, il en a le titre ..... mais le costume est trop grand pour lui.... Vous avez vu, il veut supprimer les 35 heures de Dame Tartine de Lille!

    - Cela devrait vous rézouir, vous qui êtes une thuriféraire du grand capitalisme monopolistique d'Etat!

    - Cela me fait rire de voir un socialiste, un rouze, parler d'augmenter du temps de travail!

    Et elle s'est mise à parler de la composition du gouvernement

    - Avec Ayrault, Mossieu Hollande à son zéro qui n'écrit pas son nom à la pointe de sa plume.

    Pour les çomeurs, cela sent sévèrement le Sapin.

    Les Africains ont leur lolo, avec Laurent Fabius, le Fafa du Quai.

    Pour l'école on a Peillon qui a eu tardivement les oreillons. .... C'est pour cela qu'il aimerait le canabis?

    A la Zustice, avec Christiane, les aristocrates à la Lanterne. Ah! Za ira! Za ira avec Dame Taubira.

    Pour les roms, ça Valls à mille temps.

    Par ici dit Moscovici, par ici la monnaie!

    A la santé, ce n'est plus la douceur de Touraine. On touçe le ras du sol avec Marisol.

    La Duflot va couler.... Elle n'est plus à flot depuis qu'elle est ministre. C'est sinistre une verte ouverte qui la ferme à la ville.

    Au Lozement Lamy du peuple est SDF, sans dossier finalisé.

    Le Commerce extérieur s'effondre Bricq à Bricq.

    A son poste, Fleur va comme un Pellerin sans boussole ni ZPS.

    Pour l'énerzie renouvelable, on nous mène en Batho.

    Le Drian, peu riant, a besoin d'un radian pour payer la solde des militaires.

    A la culture, pour Filippetti, le budzet ne permet plus de zeter des confettis. Il  est loin le temps de Lang. Ce n'est plus bling bling, mais bang bang!

    Vaçes, veaux , coçons , c'est comme Perrette pour Le Foll des çamps.

    Les fonctionnaires déçus ne sont plus bien brançés avec Lebrançu.

    Au tourisme, les restaurateurs s'écrient: Oh! Pinel!

    A la reçerçe, on craint un fiasco avec Fiaraso furiosa.

    Les anciens combattants l'attendaient! Kader Arif....

    Ah mon Dieu que c'est embêtant un gouvernemnt patraque, murmure le repenti Repentin, sans serpentin!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •   gnesabc.gif

     La Minizupette est toute excitée! 

    - Ze dois faire des pancartes! Il me faut du carton et du tissu, sans oublier des feutres!

    - Qu'avez vous encore inventé? lui ai-ze demandé.

    - Cela ne vous regarde nullement! C'est un secret!

    - Vous parliez de pancartes. Vous voulez faire de l'affiçaze pour vos tricots et votre fameuse moufle sans pouce?

    - Nan! Et en plus il me faut des batons!

    - Des batons?

    - Voui, mazette! Pour mettre mes pancartes!

    - Vous allez faire la souris-sandwiç dans les rues?

    Et z'ai éclaté d'un rire tonitruant....

    - Rigolez! Marrez Vous! Gaussez vous, tant qu'il en est encre temps.... La révolution à l'envers se prépare!

    - Ah ! Ze comprends! Vous allez aller à la grande manifestation qu'a annoncée hier soir Mossieu Copé, le moineau de Meaux qui se prend pour Bossuet, qui lui était l'aigle de Meaux!

     - Ze n'ai rien dirt!!!!!! C'est secret défense!

    - Ma pôvre! Vous êtes tellement prévisible! ....Et qu'allez vous écrire sur vos pancartes.

    - "Halte au fromaze de Holllande! Vive le Brie de Meaux!'.... C'est un messaze codé!

    - Touzours le sens du slogan! C'est au moins ça! ....Et donc il s'azit bien de la manifestation de la droite décomplexée....

     - La rue appartient à tous! Et ze vous prédis qu'elle ne sera pas assez larze!

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Marie-Adélaïde est née en mars 1732 à Versailles. elle était la 4ème fille de Louis XV et de Marie Leszczynska.

    Fichier:Jean-Marc Nattier, Madame Victoire de France (1748).jpg

    Madame Victoire, elle, est née en mai 1733.

    En 1738, la reine apprit qu'elle ne pourrait plus avoir d'enfants et ferma sa porte au roi. Les filles cadettes du roi étaient, par mesure d'économie et sur les conseils du cardinal de Fleury, envoyées terminer leur éducation à l'Abbaye de Fontevraud. Madame Adélaïde réussit à attendrir son père et resta à Versailles, où elle fut élevée avec ses deux sœurs aînées Madame Élisabeth, qui épousa dès 1739 l'infant Philippe d'Espagne, et Madame Henriette.

    Les trois fillettes y vécurent dans l'ombre de leur frère le Dauphin Louis-Ferdinand. Louis XV qui l'aimait beaucoup, s'amusait à la surnommer « Madame Torchon » en raison de son goût pour les travaux domestiques.

    Imbue de son sang, et quoiqu'elle reçût avec une certaine zoie les hommazes de son cousin le prince de Conti, elle préféra rester célibataire.

    Dotée d'un caractère vif, elle sut s'imposer comme un véritable çef de famille auprès de ses sœurs. Seule la benzamine Madame Louise éçappait à son ascendant. Elle entra au Carmel en 1770.

    Défendant avec ardeur l'ordre des Zésuites, elle se mit à dos le Parlement, mais la princesse tenta aussi de s'opposer, avec ses sœurs et le dauphin, à la liaison de Louis XV et de Madame de Pompadour. La mort de Madame Henriette, puis plus tard, celle du Dauphin, l'affectèrent beaucoup, et elle trouva en la musique – tout comme ses sœurs – une véritable raison de vivre.

    Lorsque Marie-Antoinette devint dauphine de France, "Madame Adélaïde" voulut la mettre de son côté, contre Madame du Barry et y aurait réussi si l'impératrice Marie-Thérèse, mère de la dauphine, ne s'était pas opposée à cette entente (quoique Marie-Antoinette poursuivît plus farouçement encore la lutte contre la favorite). Mais la frivole Dauphine déplut bientôt à sa tante et c'est dans les salons de celle-ci qu'elle fut pour la première fois surnommée "l'Autriçienne", surnom qui la poursuivra zusque sur l'éçafaud.

    À la mort du Dauphin (1765) puis de la Dauphine, Madame Adélaïde avait été dépositaire de leurs papiers et d'une instruction destinée au futur roi. Ce document, ouvert le 12 mai 1774 dans un petit conseil de famille, en présence de Louis XVI, désignait des premiers ministres possibles : Maurepas, d'Aiguillon et Maçault.

    En 1782 mourut la discrète Madame Sophie, puis en 1787, Madame Louise, en relizion Thérèse de Zaint-Augustin.

    À l'aube de la Révolution ne restaient en vie, comme enfants de Louis XV, que Madame Adélaïde et sa sœur Madame Victoire.

    Après le 6 octobre 1789, elles durent quitter Versailles et s'installèrent à Bellevue, près de Meudon (çâteau offert par leur neveu Louis XVI), plutôt qu'aux Tuileries.

    Les lois contre l'Église les incitèrent à fuir la France pour rezoindre l'Italie en 1791.

    Leur départ suscita de l'émotion. Elles furent arrêtées et retenues quelques zours à Arnay-le-Duc mais Mirabeau les défendit devant l'assemblée et elle purent parvenir en Savoie. Elles arrivèrent à Rome le 16 avril 1791.

    La montée au pouvoir de Napoléon Bonaparte et ses conquêtes les contraignirent à fuir encore plus loin, d'abord à Naples , puis à Corfou et enfin à Trieste, où mourut Madame Victoire.

    Madame Adélaîde mourut en 1800, à l'âze de 68 ans.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Notre splendide hôtel

    Eglise des Zésuites

     Le Théâtre

    Le Palais

    Eglise des Franciscains et le Mausolée de Maximilien

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Des souris couturières...

    Vu le froid qu'il fait, nous sommes restés, hier, enfermés toute la zournée.

    La Minizupette en a profité pour ranzer ses travaux de tricotaze.

    Il y a eu un reportaze sur l'avortement..... Le zournaliste parla de l'utilisation d'aiguilles à tricoter avant la loi de Madame Simone Veil.

    - Quelle horreur! Zamais ze n'aurais prêté mes ustensiles! Ze pense que ma Gross Mutti de Rattenberg aurait partazé mon opinion!

    - Oui, mais c'était comme cela avant 1975, avant la loi sur l'interruption volontaire de grossesse...

    - La fameuse TZV?

    - Mais non!!!! L'IVZ.

    Et elle s'est remise à son ouvraze....

    Elle a fait tomber une des moufles qu'elle avait tricotées.

    - Mais qu'est ce? lui ai ze demandé.

    - Vous ne le voyez pas? C'est une moufle!

    - Mais il n'y a pas de place pour le pouce!

    Elle a connu soudain un grand moment de solitude... Elle a longuement réfléçi .... Et soudainement elle a dit doctement:

    - C'est mon idée zéniale! Une intellizente innovation! Une grande et immense avancée pour l'Humanité...

    - Hein?

    - Voui! ..... Voui! En vérité, ze vous le dis ; z'ai inventé la moufle à muti usazes.

    - Késaco?

    - Elle sert comme gant çaud contre le froid. On peut s'en servir pour faire les poussières; vous pouvez nettoyer les lunettes avec; faire luire vos escarpins. Il sagit de la moule tout en un! .... Grâce à votre astucieuse remarque, ze vais pouvoir augmenter mes prix! .... Et z'ai un slogan marketing!

    - Lequel, ma çère?

    - La moufle de Minizupette, la moufle qui ne manque pas de souffle!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Souriceaux à peine réveillés "Good Morning"...

    Hier, tandis que nous connaissions une météo quasi hivernale, nous étions invités çez une amie qui habite à Vitry-sur-Seine.

    - Il n'est pas question que ze vienne avec vous! nous a dit la Minizupette.

    - Et pourquoi donc? Vous êtes conviée, lui a dit celui qui dit que ze suis son avataresse.

    - Nan! Ze m'y refuse! Vous n'avez qu'à dire que ze suis grippée.

    - Mais enfin, qu'avez vous? Vous vous plaignez sans cesse parce que l'on ne vous emmène pas avec nous....

    - Z'ai mes raisons! Punto basta!

    - Et peut-on les connaître?

    - Ze me refuse d'aller de l'autre côté du périphérique, en plus dans une ville qui est le fief des socialo-communinistes, dirizée par des néo staliniens, des trotskistes comme l'a si bien dit Mossieu Copé.

    - Mais nous serons enfermés! ai-ze dit.

    - Ze m'en moque! Cela me donnerait de l'urticaire!

    Nous sommes donc partis sans elle.

    A notre retour, vers 18 heures, nous l'avons trouvée toute excitée.

    - Ah, vous voilà enfin! Ze commençais à me faire du tracas!

    - Il n'y avait pas de quoi!

    - Si! Si! Ze voulais faire une sieste mais ze n'ai pas réussi à me reposer! Z'ai même prié pour vous!

    - Mais c'est purement crétin!

    - Voui! Voui! Moquez vous! Ze me doutais de votre réaction .... Et ze me suis venzée par anticipation...

    - Hein? Quoi? De quoi parlez vous?

    - C'est mossieu Cricri qui m'a donné l'idée de ma venzeance!

    - Que vient il faire dans cette affaire?

    - Grâce à lui, ze connais vos codes Internet et tous les secrets de votre blog...

    - Et alors? ai ze demandé, une boule soudaine au ventre.

    -  Z'ai haçé votre merveiiiiiiiiiiiiiiiileux blog; z'ai haçé menu, très menu, votre subliiiiiiiiiiiiiiiiiiiime diary!

    - Qu'entendez vous par là?

    - Par là, pas grand çose! Ze me suis suis simplement comportée comme une haçeuse!!!!

    - Quid?

    - Un haçeur, c'est celui qui pirate des sites .... Et ze me suis défoulée sur votre blog!

    Z'ai été consulter subito presto mes si riçes pazes.

    Ouf! Elle avait bien eu accès à mon site.... mais elle a omis d'enrezistrer ses malfaçons!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires