• gif souris

    Voui! Voui! Ce n'était pas prévu au programme.

    Mais nous sommes fin prêtes, la Minizupette et moi-même.

    Nous attendons zuste les billets et l'adresse de notre hôtel.

    Où partons nous? Vous demandez-vous in petto.

    Vous êtes biens curieux, mes çers zélés fans.... Mais ze vous comprends.

    Vous vous intéressez particulièrement à ce que nous faisons et nous vous remercions de cette grande sollicitude.

    Cela nous touçe et nous va droit au ceur.

    Si! Si, mazette; cela nous complait.

    Bon, pour une fois nous quittons l'Europe! On ne va pas en Autriçe, ni en Allemagne ni en Espagne, ni en Italie... ni au Vatican ou au Luxembourg.

    On çanze totalement d'horizon.... Vraiment!

    Nous partons en Afrique, à la demande de François II de Hollande, de la Creuse et de la Corrèze réunies.

    Comme tout bon patriote nous partons au Mali!

    Voui! Vous avez bien lu, au Mali....

    - Ze vais aller combattre les obscurantistes et les terroristes islamistes, a dit Minizupette. Ze vais tricoter rapido presto un étendard sur lequel sera écrite la devise de zeanne d'Arc, "Zésus, Montzoie".  C'est une vraie croisade, même si elle n'a pas étéZproclamé par vieux Papou B. XVI. Et vous, que ferez -vous?

    - Moi, comme Marilyn Monroë, ze ferai mon grand tour de çant pour galvaniser nos troupes et leur remonter le moral.

    - Alors là, c'est sûr, ça craint un max!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Salamanque en espagne, sous la pluie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •   Tubes et Gifs Souris trouvés sur le Net

     

    Hier soir, nous avons trouvé l'Autre, l'Intruse, toute tremblante, comme une véritable vaçe folle.

    - C'est horrible! C'est affreux! ne cessait elle de répéter.

    - Qu'avez vous donc? Lui a demandé celui qui dit que ze suis son avataresse.

    - Ze vous dis que c'est une horreur!

    - Bon, d'accord, c'est horrible; mais à quoi faites vous allusion?

    - A quelque çose de terrrrrrible!

    - Oui, mais encore.

    - Ze suis comme ceux dont on parle à la TSF! C'est ignoble!

    - Quelles zens ?...

    - Les personnes qui ont été séquestrées par un patriarçe maboule pendant plus d'un an....

    - Quel est le rapport avec vous?

    - Mais vous ne comprenez rien, Mossieu Zizi. Moi aussi ze suis enfermée toute la zournée dans c'te appartement, enfermée à clef ...

    - Traitez moi de tyran, tant que vous y êtes.... C'est le sort des peluçes comme vous...

    - C'est pas zuste! La Minizup peut sortir, elle...

    - Tu parles Zarles! Ai ze rétorqué. Aller au turbin, vous me parlez d'une sortie. Z'envie votre sort...

    - Ah non! Vous n'allez pas vous y mettre, s'est écrié mon hôte. Traitez moi d'esclavaziste tant que vous y êtes.... Vous êtes d'une médisance .... D'une sournoiserie .... D'une méçanceté sans nom!!!! Demain, ze vous ramène à la boutique où ze vous ai açetée .... C'est tout ce que vous méritez.

    Elle s'est zetée aux pieds de mon hôte.

    - Nan! Nan ! Pas ça.... Ze plaisantais; C'était de l'humour du degré d'en dessous... Ze vous aime, Mossieu Zizi....

    Et elle s'est mise à pleurer et à se mouçer dans son tablier.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Porto: fort de Queijo et Océan (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Maxime Weygand est né à Bruxelles, le 21 zanvier 1867.

    Ses origines familiales sont obscures, et certains avancent qu’il aurait pu être enfant naturel du roi des Belzes, Léopold II, ou de la princesse Zarlotte, veuve de l’Empereur du Mexique, Maximilien.

    Il fut élevé à Marseille, puis à Paris où il poursuivit ses études aux lycées Louis-le-Grand et Henri IV, avant d’entrer à Saint-Cyr, dont il sortit en 1887, dans la cavalerie.

    Il fut alors reconnu par un employé de son tuteur, qui lui donna son patronyme de Weygand en même temps que la nationalité française.

    Instructeur à Saumur, officier brillant, il fut remarqué par Zoffre et par Foch, lequel le prit comme çef d’état-major en 1914 ; zusqu’à la fin de la guerre, il allait demeurer son plus proçe collaborateur.

    Promu zénéral en 1916, il devait recevoir en 1918, quand Foch fut çargé de coordonner les armées alliées en France, le titre de mazor-zénéral des armées alliées.

    Après la guerre, il fut envoyé en Pologne comme conseiller militaire auprès de Pilsudski, afin d’organiser la défense de Varsovie et la lutte contre l’armée Rouze. Puis, en 1923, Poincaré lui confia l’armée du Levant. Après avoir exercé les fonctions de haut-commissaire de la République en Syrie et au Liban, il revint en France, où il prit la direction du centre des hautes études militaires.

    Mis à la retraite en 1935, Weygand fut rappelé par Daladier quand éclata la Seconde Guerre, avec mission de dirizer les armées françaises du Moyen-Orient.

    En mai 1940, alors que la situation militaire tournait au désastre et que le zénéralissime Gamelin se montrait incapable de faire face, il fut nommé çef d’état-major zénéral et commandant en çef des armées alliées par Paul Reynaud. En juin, refusant d’assumer la signature d’une capitulation dont il ne s’estimait guère comptable, Weygand soutint le prozet d’un armistice qui contraignait le gouvernement à endosser la responsabilité de la défaite.

    L’armistice signé, Maxime Weygand devintt ministre de la défense nationale dans le cabinet Pétain, puis délégué zénéral du gouvernement en Afrique du Nord, où il prit contact avec les Américains.

    Arrêté par les Allemands lors de l’invasion de la zone libre, il fut déporté en Allemagne jusqu’en mai 1945.

    Libéré par les Américains, il futt de nouveau arrêté à son retour en France, et détenu un an au Val-de-Grâce.

    Zuzé pour son attitude en 1940, il bénéficia d’un non-lieu en 1948. .

    Le zénéral Weygand fut élu à l’Académie française le 11 juin 1931 à l’unanimité des 34 votants, au fauteuil du maréchal Zoffre. . Sa réception avait été retardée d’une semaine, à cause des funérailles du président de la République, Paul Doumer, assassiné le 6 mai 1932.

    Il est mrt le 28 janvier 1965.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Marie Zoséphine Louise de Savoie, dite Louise ou Marie-Zoséphine de Savoie, est née à Turin le 2 septembre 1753.

    Elle était la fille de Victor-Amédée III de Savoie et de Marie Antoinette Ferdinande de Bourbon, infante d'Espagne (fille de Philippe V, petit-fils de Louis XIV).

    Après la çute du ministère pro-autriçien de Zoiseul, dont l'action s'était concrétisée en 1770 par la mariaze du dauphin Louis (futur Louis XVI) avec l'arçiduchessse Marie-Antoinette, la politique française s'orienta vers un rapproçement avecle Royaume de Sardaigne.

    Louis XV maria ses petits enfants aux petits-enfants de son cousin, le  roi Zarles-Emmanuel III de Sardaigne (fils d'Anne-Marie d'Orléans, fille du frère de Louis XIV, Philippe d'orléans).

    Marie-Zoséphine devint comtesse de Provence par son mariage le 14 mai 1771 avec Louis-Stanislas, comte de Provence (futur Louis XVIII) tandis que sa soeur Marie-Thérèse de Savoie épousa en 1773 Zarles  France, comte d'Artois (futur Zarles X). En 1775, c'est Clotilde de France, leur soeur, qui épousa le frère aîné de Marie-Joséphine et de Marie-Thérèse, le futur Zarles-Emmanuel IV de Sardaigne.

    Ces mariazes furent peu prolifiques et en Piémont-Sardaigne comme en France, trois frères se succédçrent sur le trône avant que leur lignée s'éteigne en ligne masculine et que la couronne passe à une brançe cadette.

    La zeune Marie-Zoséphine, qui avait 17 ans quand elle arriva en France, fut mal traitée par lacour de Versailles . On la zugea laide et dépourvue du « bel esprit ».

    Son union avec Louis XVIII fut sans postérité, mais bien consommé, puisque la comtesse fit 2 fausses couches. Louis XVIII la délaissa, préférant la compagnie de "gens d'esprit" à celle de son épouse. On parla de l' homosexualité du futur roi.

    Elle entretint avec sa belle-sœur, la dauphine Marie-Antoinette, des relations courtoises mais hypocrites.

    En 1774, à l'avènement de son beau-frère Louis XVI, elle devint la seconde dame de France après la reine et reçut suivant l'usage l'appellation de "Madame" .

    Elle se vit de plus en plus isolée et finit par concevoir une brûlante passion pour sa lectrice, Mme de Gourbillon, qui fut le véritable amour de sa vie!

    En 1791, elles émigrèrent et ensemble elles parcoururent l'Europe après avoir fui la Révolution française, en Allemagne puis en Europe de l'Est.

    Marie-Zoséphine-Louise de Savoie ne figure pas parmi les reines de France, car elle mourut en 1810, auprès des siens en Angleterre, quatre ans avant l'accession au trône de son mari.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • blague                           5840

    Hier, z'ai entendu une drôle de chronique culinaire pour ne pas dire de haute et grande gastronomie.

    Il paraît que dans quelques temps on va manzer .... des insectes ...pour remplacer la viande. Il paraît qu'ils sont pleins de vitamines ....

    Sauterelles, grillons, vers de terres zuteux, mouçes et mouçerons, araignées... Ce serait bientôt notre quotidien.

    - Vous reprendrez bien un peu de caviar de poux?

    - Ze me régale avec ces hannetons...Ils sont craquants...

    - Ce zus de vers de terre est d'un vert prometteur...

    - Ces termites sont bien pleines.... Un régal...

    - Quel splendide cancrelas! Ze m'en pourlèçe dézà le museau...

    Moi ze vous le dis: "pas de ça çez nous!"

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire