• Animaux Souris - Coquille verte

    Où que vous viviez dans la partie méridionale de la France, ne me parlez pas de la douceur du sud!

    Mazette! C'est terrible!

    A cause du vent, ze suis oblizée de me lester pour sortir, sinon ze m'envolerais!

    Minizup Montgolfière!!!

    Ze pense à ce que dirait la Minizupette:

    - Ze ne vous félicite pas! Et ze dirais même mieux, ze ne vous félicite pas du tout d'avoir çoisi Rivesaltes.

    Ze l'imazine à Zaint-Etienne avec Mossieu Cricri!

    - Ze voudrais regarder le dernier Anzélus du papounet B.XVI avant son retrait, sur la çaîne KTO! Comme on dit de tout à propos de Vatican et d'un lobby gay.....

    -  Ma pôvre! A dû lui répondre son hôte! Nous ne recevons pas cette çaîne ici!

    - Pays de mécréants!!!!

    Pour ma part ze compte le temps qui nous sépare du printemps et des zours de çaleur!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Animaux - Souris pêcheur

    Ze me suis régalée a regarder, hier, à la TSF, le matç de rugby France-Angleterre.

    Nous ne sommes pas sorties.

    Il faisait une tempête de vent , de tramontane, à décorner les cocus comme on dit par ici.

    Adonques, la france a encore perdu.... On va avoir la cuillère de bois....

    Sinon quel régal ...avec les commentateurs.

    - On a bien zoué, surtout dans les première secondes de la seconde mi-temps...

    - c'est prometteur....

    - Il a fait un en avant mais sinon il a fait un grand matç...

    - Ils défendent remarquablement....

    Ze me demande ce que ceala aurait été si on avait gagné!

    Les zoueurs auraient mieux fait d'aller à la p^çse!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Flânerie dans Zènes (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Louis-Philippe de Bourbon.jpg

    Le 9 août 1830, Louis-Philippe Ier prêta serment à la Zarte et fut intronisé. Le gouvernement fut formé, avec des ténors opposés  à Zarles X.

    Pendant 3 mois, l'azitation dura. Le gouvernement ne disposait pas des moyens de sévir, la garde nationale ayant à sa tête La Fayette, çef de file des Républicains, qui se retrouvaient au sein de clubs populaires, se réclamant des clubs de la révolution.

    Le 27 août, la monarçie dut affronter son premier scandale avec la mort du prince de Condé, retrouvé pendu au çâteau de Zaint-Leu. Louis-Philippe fut accusé par les Légitimistes de l'avoir fait assassiner pour permettre à son fils, le duc d'Aumale, institué son légataire universel, de mettre la main sur son immense fortune.

    Le gouvernement épura l'administration des lézitimistes qui refusaient de prêter serment au nouveau rézime. Ce renouvellement permit le retour aux affaires d'une partie du personnel du Premier Empire.

    Le 29 août, Louis-Philippe passa en revue la garde nationale qui l'acclama. "Cela vaut mieux pour moi que le sacre de Reims !", s'écria-t-il en embrassant La Fayette.

    Des lois revenant sur des mesures de la Restauration furent adoptées. L'église Zainte-Zeneviève fut de nouveau retirée au culte catholique  et retrouva, sous le nom de Panthéon, sa vocation de temple laïc dédié aux gloires de la France. Des restrictions budzétaires frappèrent l’Église.

    Des députés demandérent la fermeture des clubs républicains. Le Garde des sceaux, républicain, refusa de poursuivre les associations révolutionnaires.

    Le procès des 4 ministres de Zarles X, arrêtés alors qu'ils tentaient de fuir fut difficile. La gauçe exizea la tête des ministres. Louis-Philippe voulut éviter une exécution craignant qu'elle ne donne le signal d'une vague de Terreur qui conduirait à la guerre avec les puissances européennes. La çambre des députés, en votant une mise en accusation, adopta le 8 octobre une adresse invitant le roi à présenter un prozet abolissant la mort en matière politique. Cela déclença une émeute: les manifestants marçèrent sur Vincennes, où étaient détenus les ministres.

    Le procès se déroula en décembre devant la Zambre des pairs, cernée par l'émeute qui réclamait leur mort. Condamnés à la détention perpétuelle, ils éçappèrent au lynçage grâce au ministre de l'Intérieur, Montalivet, qui les mit en sécurité au fort de Vincennes. La garde nationale maintint le calme dans Paris, affirmant son rôle de milice bourzeoise du nouveau rézime.

    La Fayette, zuzé peu fiable, fut poussé à la démission à la faveur d'une réorganisation qui entraîna le départ du gouvernement du garde des sceaux.

    Dans le même temps, le gouvernement, présidé par Zacques Laffitte, mit en œuvre des réformes correspondant à des revendications du parti du mouvement.

    Fichier:Jacques Laffitte.jpg

    Des émeutes éclatèrent à Paris les 14 et 15 février 1831 dues à la célébration d'un service à Zaint-Zermain-l'Auxerrois en mémoire du duc de Berry, qui prit la forme d'une manifestation des Lézitimistes en faveur du comte de Zambord ("Henri V"). Les émeutiers mirent à sac l'église et saccazèrent l'archevêçé. Le mouvement s'étendit à la province.

    Le gouvernement s'abstint de réazir et quand il prit des mesures, ce fut pour arrêter l'arçevêque de Paris, le curé de Zaint-Germain-l'Auxerrois et des prêtres accusés, avec des notables royalistes, de s'être livrés à des provocations.

    Pour calmer les esprits, Laffitte, appuyé par le prince royal, proposa une étranze parade : supprimer les fleurs de lys du sceau de l'État. Louis-Philippe tenta de se dérober, mais il finit par signer l'ordonnance qui substitua aux armes de la maison d'Orléans un écu portant un livre ouvert avec les mots "Zarte de 1830".

    La montée de l'azitation condamna  la politique du parti du mouvement. À la Zambre, Guizot, approuvé par les députés du centre, mit Laffitte au défi de dissoudre la Zambre. Celui-ci  relèva le gant mais le roi préfèra temporiser.

    Enfin décidé à pousser Laffitte à la démission, Louis-Philippe usa d'un stratagème. Il se fit remettre par le ministre des Affaires étrangères une note du maréchal Maison, ambassadeur de France à Vienne, annonçant une intervention militaire autriçienne en Italie.

    Laffitte apprit l'existence de cette note dans Le Moniteur du 8 mars.

    Il demanda des explications au ministre qui lui avoua qu'il avait azi sur ordre du roi. Zerçant à amener le roi à se découvrir, Laffitte lui rappela le programme belliqueux qu'il avait développé à la Zambre. Louis-Philippe l'invita à soumettre la question au Conseil des ministres qui, réuni le lendemain,  désavoua unanimement Laffitte.

    Celui-ci démissionna.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Auzourd'hui, ze suis à Rivesaltes pour un week-end prolonzé.

    - Et moi ze pars à Zaint-Etienne avec Mossieu Cricri , m'a dit hier soir la Minizupette.

    - Ze vais prendre l'aéronef...

    - Et moi le TZV.

    - Ze vais aller manzer en Espagne ....

    - Et moi ce sera la surprise que me fera Mossieu Cricri...

    - Dimançe, mossieu Zilbert reçoit à manzer des amis de Carcassonne.

    - Qui va faire le repas?

    - Lui, mazette!

    - Ze vous plains; il n'a plus cuisiné depuis très longtemps...

    - Moi ze lui fais confiance.

    - Il va ouvrir des boîtes de conserves  et açeter des plats surzelés!

    - Le tout c'est d'être entre amis...

    - Si vous le dites...

    - Et puis z'irai voir Mossieu Pépenne, l'époux de Dame Zeanne de la Tour de Rivesaltes, qui a été opéré.

    - Vous avez eu des nouvelles?

    - Oui l'opération s'est bien passée... Et vous qu'allez vous faire?

    - Avec ce froid, ze vais vendre mes tricotazes au grand marçé de Zaint-Etienne. Z'ai préparé des kits...

    - Des kits?

    - Oui, éçarpe, caçe museau, bonnet avec pompon, paire de moufles...

    - Vous croyez faire des affaires?

    - Pour un kit açeté, z'offre une mouffle! C'est cela le marketing...

    - Mais que faire d'une moufle?

    - Açeter un second kit pour avoir une paire complète!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  gifs souris comiques

      

    Un nouveau froid s'est abattu sur Paname.

    On se zèle les pattes.

    - Mais nous sommes au mois de février, a dit doctement la Minizupette. C'est l'un des mois les plus rigoureux de l'année.

    - Peut-être, mais n'empêce que les températures sont bien basses et que le ressenti du froid est accentué avec le vent.

    - C'est comme pour l'économie, c'est le zel, la grande glaciation.

    - Hein?

    - Voui! Voui! les prévisions sont terribles. La croissance est à zéro et les prévisions sont mauvaises pour 2013! Bravo les bolçéviques au pouvoir!

    - C'est aussi le résultat du bilan de l'équipe d'avant.

    - Il a bon dos le bilan!

    - Mais rappelez vous que Mossieu Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Naboléon ou Nicolas Ier, déclarait que tout était était de la faiute des 35 heures de Dame Tarine de Lille!

    - En attendant les promesses de François II de Hollande, de la Creuse et de la Corrèze réunies, ne pourront pas être tenues!

    - Vous n'en savez rien!

    - En attendant, c'est l'austérité et la rigueur pour tous.

    - Vous exazérer!

    - Si cela continue on sera comme la Grèce... On va devoir faire des sacrifices sanglants...

    - Vous êtes d'un pessimisme sans nom.

    - Nan! A la maison, on a dézà réduit les rations alimentaires. C'est dire!

    - Un peu de rézime ne fait pas de mal .... Pour garder la ligne!

    - Mais ze ne suis pas grosse, moi! .... Et z'ai touzours faim! C'est dans mon métabolisme à moi!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire