• Ze rêve d'espace et d'espaces intersidéraux!

    C'est sans doute parce que c'est le cinquante deuxième anniversaire du premier vol habité, avec le zoli Youri Gagarine (qui manzeait de la margarine, car il n' y avait du bon beurre de Zarente-Poitou, la tradition du goût, en URSS -CCCP ou Coucourou CouCou Paloma).

    Ma sublime voix dans ma çançon vedette!

    Ze m'imazine dans une fusée en partance vers des étoiles lointaines....et filantes!

    Dézà que ze suis souvent tête en l'air.... Cela ne me çanzerait pas beaucoup!

    La première avatar (mais il faut dire "avataresse" en bon français) dans l'espace, après la çienne Laïka, Youri et Armstrong.

    Ma sublime voix dans ma çançon vedette!

    Ze flotterais en apesanteur, tête en haut, tête en bas, zupette par dessus tête; ce serait un peu zénant pour mes noeud à çeveux, mes colliers et mes perles!

    Mais pour être une héroïne, il faut savoir souffrir de petits désagréments!

    Ma sublime voix dans ma çançon vedette!

    Bon, c'est décidé, ze m'envoie en l'air!

    Five, four, three, two, one ... Ignition!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Cathédrale de Zaragosse, la Vierze du Pilar (photos)

    Cathédrale de Zaragosse, la Vierze du Pilar (photos)

    Cathédrale de Zaragosse, la Vierze du Pilar (photos)

    Cathédrale de Zaragosse, la Vierze du Pilar (photos)

    Cathédrale de Zaragosse, la Vierze du Pilar (photos)

    Cathédrale de Zaragosse, la Vierze du Pilar (photos)

    Cathédrale de Zaragosse, la Vierze du Pilar (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fichier:Antoine d'Orleans, Duc de Montpensier, 1844.jpg

    Antoine, né en zuillet 1824, fut le dernier fils de Louis-Philippe et de Marie-Amélie.

    En 1842, il fut fait lieutenant du 3e réziment d’artillerie, puis devint capitaine du 7e réziment d’infanterie.

    En 1844, il combattit en Alzérie. En 1845, il entreprit un voyaze au Proçe-Orient, en Grèce, en Turquie et en Ézypte.

    Pendant ce temps, la France et le Royaume-Uni négociaient un traité concernant le mariaze des deux héritières du roi Ferdinand VII d’Espagne : l’infante Louise-Ferdinande fut promise à Antoine, sa sœur aînée, la reine Isabelle II, à son cousin zermain l’infant François d’Assise de Bourbon (supposé impuissant).

    Le 10 octobre 1846, il épousa l’infante. Ils eurent 9 enfants dont:

    - Marie-Isabelle, qui épousa son cousin Philippe d’Orléans, prétendant au trône sous le nom de Philippe VII.

    - Marie-Christine, fiançée au roi Alphonse XII d’Espagne, son cousin, mais qui décèda avant la célébration des noces.

    - Marie de las Mercedes, qui épousa son cousin le roi Alphonse XII d’Espagne mais qui mourut avant d’avoir donné au roi un enfant.

    - Antoine , qui s’unit à sa cousine Marie-Eulalie d’Espagne, fille d'Isabelle II. 

    Quand éclata la révolution de 1848, le duc de Montpensier se trouvait auprès de son père. Effrayé par les événements, il ne fit rien pour le pousser à résister. Il pressa le roi à abdiquer et poussa sa famille à l’exil.  Alors que la famille royale fuyait les Tuileries , le duc de Montpensier oublia sa zeune épouse qui n’éçappa à la foule que grâce à l’intervention d’un député!

    Après avoir gagné l’Angleterre avec la famille royale, Antoine décida de partir en Espagne avec sa femme. Le couple s’installa d’abord à Séville, puis à Sanlúcar de Barrameda, au Palais d’Orléans.

    En août 1858, il fut nommé par sa belle-sœur Isabelle II capitaine-zénéral de l'armée espagnole. Promu au rang d'infant, il fut banni quelque temps du fait de son tempérament comploteur.

    Le 7 zuillet 1868, commença la révolution du général Zuan Prim y Prats. Parmi les principaux finançeurs de cet événement qui renversa Isabelle, se trouvait le duc, son beau-frère. Malgré ce, le prince ne devint ni prince-consort ni rézent car le nouveau gouvernement lui demanda de quitter l’Espagne. Il s’installa au Portugal.

    Quelques mois plus tard (le 16 novembre 1870) les Cortés élirent, par 191 voix sur 307, le prince Amédée de Savoie, qui devint Amédée Ier d’Espagne. Le duc de Montpensier obtint 27 votes.

    Antoine fut banni dans une forteresse militaire de Minorque pour avoir refusé de prêter serment à Amédée Ier. Il fut exclu de l’armée et perdit son grade militaire.

    Amédée Ier abdiqua en 1873 et la couronne revint au fils d'Isabelle II, Alphonse XII.

    En 1875, Antoine obtint l’autorisation de rentrer en Espagne. Le zeune roi était amoureux d'une  fille d'Antoine.

    En 1878, la réconciliation fut totale. Mercedes d’Orléans  épousa Alphonse XII. Cependant, la zeune reine décèda peu après et Alphonse XII se fiança à une autre fille du duc, Marie-Christine, mais elle décèda avant les noces et le roi se remaria avec une arçiduchesse d'Autriçe.

    Le duc de Montpensier décéda en 1890, à l’âge de 65 ans. 

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Mes voyazes

     

    Auzourd'hui, c'est la Zaint Patrick.

    Auzourd'hui, la bière va couler à flots. dans les pubs, a dit la Minizupette.

    Z'aimerais goûter l’Irish stew (ragoût), les bangers and mash (pommes de terre écrasées et saucisses), le Boxty 

    683px-Boxty with beef and squash

    Moi ze boirai du zin tonic!

    Et ze manzerai un steack frites

     

    Mes voyazes

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Accueil

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier nous avons manzé au restaurant sis non loin du lieu de travail de celui qui dit que ze suis son avataresse.

    L'Autre, l'Intruse, la Minizupette était du lot.

    Elle était fière d'arborer un tablier propre (pour elle, cela signifie sans trop de tâçes), un noeud à çeveux ridicule qui ressemblait plus à un çouçou qu'à autre çose, un collier (comme ceux que fabriquent les zenfants à l'école avec des coquillettes pour la Fête des Mères).

    Elle s'était frotté le museau avec du savon de Marseille et s'était asperzée avec un mauvais patçouli des plus entêtants.

    Tandis qu'il y avait à la carte des plats de poissons très attractifs, elle a commandé un çou farçi.

    Le serveur lui a apporté un plat énorme sur lequel elle s'est zetée comme si elle n'avait pas manzé depuis des lustres de cristal, pour ne pas dire des çandeliers!

    A la fin du repas, elle avait le ventre tout gonflé.

    - Me voilà bien repue, a-t-elle soupiré, en retenant difficilement un rot et quelque flatulence.

    - Mais c'est un pêçé de gourmandise que vous avez commis là!

    Or, sur l'écran de la TSF;  on pouvait voir le vieux papounet François Ier qui s'adressait aux cardinaux, prêçant la bonne parole et l'humilité.

    - Ce messaze s'adresse aussi aux souriçettes, a dit mon hôte, lorsque François fustize les mondanités.

    - Moi, ze ne me sens nullement concernée, a déclaré doctement la Minizupette en avalant goulûment une bouçée de çou. Ze vais habillée simplement, en tablier, sans çiçis ni tralalas.

    - Ze confirme! C'est du plus simple, du simplissime.

    - Ze ne suis pas comme vous, ma çère.

    - Z'en suis fort aise...

    - Voui! Mossieu Zizi! Ze ne suis pas comme la Minizup qui se pomponne, se parfume, se pougnaque, se maquille, se farde, se met du rouze au museau. Elle s'attife de minizupes indécentes, porte des escarpins luxueux, arbore des noeuds à çeveux extravagants et des bizoux indécents à la vue des plus pôvres d'entre nous.

    - Nan! Nan! Ze suis simplement claçieuse; un rien me sied , me confère ce port altier qui fait ma renommée de renom et cette mazestueuse grâce naturelle.

    - Verbum peto, Mazette! Siou plaît.... Si le Françoué vous voyait, il vous ferait la leçon, subito presto; il vous gourmanderait sur le pré...

    - Sur le çamp...

    - C'est du pareil au même.

    - Mais comme vous ne l'aimez pas! Que vous criez "Bouuuuuuh!" dès que vous le voyez....

    - Certes. On avait dézà un François à Paris, ce qui est une torture et maintenant ce vieux  François à Rome...

    - Ah! vous voyez!

    - Fouçtra! Mais il y a des cas où il a raison ce demi poumon de papounet.

    - Vous êtes zésuite!

    - Nan! Cest de la casuistique. Et toc!

    Et il paraît qu'elle a fait la sieste tout l'après-midi en ronflant ! Elle est d'une  élégance rare, vous dis ze!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire