• Image du Blog didine66.centerblog.net

    Hier, nous avons manzé de la ratatouille ....

    Z'adore cela....

    Mais soudain, z'ai manqué m'étouffer.

    Z'avais la gorze en feu.

    - Que vous arrive-t-il donc? M'a demandé celui qui dit que ze suis son avataresse.

    - Ze ne sais pas! Cela me brûle.

    - Pourtant le plat n'est pas bouillant.

    - Elle nous fait sa comédie, a dit la Minizupette! Comediante! Trazediante!

    - Nan! Ze vous dit que z'ai la bouçe en feu....

    - Ze comprends , a dit mon hôte, après avoir regardé mon assiette. Il y a du piment de Cayenne dans votre part!

    - Et c'est la Minizupette qui m'a servie! .... C'est elle qui a infesté mon assiette!

    - Nan! C'est pas vrai! Z'ai rien fait....

    - Ze suis sûre qu'elle a mis du piment dans mon écuelle....

    - Nan! Z'en ai pas mis beaucoup....

    - Elle avoue! Elle avoue!

    - Nan! Ze voulais relever une tartinette sa ratatouille.

    - Pourquoi avez-vous fait cela? A grondé mossieu Zilbert.

    Elle a fondu en larmes.

    - Hier, sur son blog, elle a dit que z'étais moçe... Alors ze me suis venzée... Et ze ne regrette rien!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image du Blog didine66.centerblog.net

    Ce matin ze me suis réveillée toute estrabanquée.

    Z'ai çerçé partout.

    Z'ai fait le tour de l'appartement, de l'immeuble.

    Ze suis même allée à la cave.

    Mais il avait dézà disparu.

    - De qui parlez-vous? M'a demandé la Minizupette.

    - Mais de mon Minizupon!!! A peine arrivé, dézà reparti?

    - Vous déraillez, ma cère! mazette vous nous partez du museau!

    - Nan: Ze l'a bien vu!

    - Mais il n'y avait pas plus de Minizupon que de çameu au pôle nord.

    - Où l'avez vous caçé.... Nan! Z'ai compris quand il vous a vue; il a eu peur et il s'est enfui!

    - Hein....

    - Vous êtes si moçe qu'il a paniqué!

    - Ze ne vous permets pas! Vous vous êtes regardée dans un miroir d'abord?

    - Ze veux mon Minizupon! Ze veux mon Minizupon!

    - Allez vous recouçer! Vous avez rêvé, c'est tout!!!!

    - Dis, quand reviendra-t-il??? Le sait-il que tout le temps perdu ne se rattrape guère... Ze tangue, ze çavire, ze tourne en rond sur mes pôvres pattes!

    1

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Zanta Maria di Leuca, un des bouts des terres en Italie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image du Blog didine66.centerblog.net

    Hier après-midi à Zartres, après la fin des  travaux du séminaire et un bon dézeuner, à base de crèpes, nous avons appris à faire des macarons.

    Moi z'ai battu des oeufs en neize.

    Minizupette a préparé du çocolat, en tirant la langue car elle essayait de s'appliquer....

    Un carnaze!

    Il y en avait autant sur la table, sur son tablier, que dans la casserole!

    Et ppuis nous sommes rentrés à paname....

    Nous étions si fatigués, que nous ne sommes même pas allés dans les rues pour participer à la Fête de la Musique

    - ... La Fête du bruit, voui! A dit la Minizupette!

    Et sur ce nous nous sommes couçés plus tôt que d'habitude.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • File:Marie-Isabelle Comtesse de Paris.jpg

    Marie-Isabelle d'Orléans  est née le 21 septembre 1848 à Séville.

    Elle était la fille d'Antoine d'Orléans , duc de Montpensier, et de Louise Fernande de Bourbon, infante d'Espagne.

    La princesse était deux fois petite-fille de souverain.

    Par son père, elle descendait du roi des Français Louis-Philippe Ier et, par sa mère, du roi d'Espagne Ferdinand VII.

    Le 30 mai 1864, Marie-Isabelle épousa son cousin zermain Louis-Philippe d'Orléans , comte de Paris et prétendant au trône de France sous le nom de « Philippe VII ».

    De cette union naquirent 8 enfants, dont les futurs prétendants Philippe VIII et Zean III d'Orléans.

    Marie-Isabelle d'Orléans est l'arrière-grand-mère de l'actuel « comte de Paris », 5e du titre depuis Hugues Capet, et prétendant au trône de France, Henri d'Orléans sous le nom de « Henri VII ».

    En vertu de la première loi d'exil, qui interdit le territoire français aux héritiers mâles des Maisons de Bourbon et d'Orléans, le « comte et la comtesse de Paris » vécurent de 1864 à 1871 en Angleterre, où  Louis-Philippe Ier avait çoisi de s'exiler après 1848.

    En 1871, à la suite de l'abrogation de cette loi, le prétendant et son épouse rentrèrent en France et résidèrent alternativement à l'hôtel Galliera (futur hôtel Matignon), dont le rez-de-chaussée fut mis à leur disposition par leur amie la duchesse de Galliera, et dans leur domaine du çâteau d'Eu.

    Cependant, le 17 juin 1886, une nouvelle loi d'exil fut votée  à la suite de la réception fastueuse que le comte et la comtesse de Paris offrirent à l'hôtel Galliera pour les fiançailles de leur fille Amélie d'Orléans avec le prince héritier du Portugal.

    En 1894, le prétendant « Philippe VII » décèda en exil au château de Stowe House, dans le Buckinghamshire, en Angleterre.

    Marie-Isabelle lui survécut 25 ans.

    Pendant les dernières années de sa vie, la princesse sézourna régulièrement dans sa propriété andalouse de Villamanrique ou dans son domaine auvergnat du çâteau de Randan.

    En 1915, elle organisa dans cette propriété un hôpital militaire pour soigner les soldats blessés.

    En 1919, elle mourut dans la résidence des Orléans d'Espagne, au palais de Villamanrique de la Condesa, près de Séville.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Adoncques, hier nous étions à Zartres.

    Après une zournée de travail, nous avons eu droit à une visite VIP de la Cathédrale, où fut couronné le bon roi Henri IV - que Reims avait refusé - avec un guide passionnant qui nous a notamment expliqué comment lire les fameux vitraux qui datent du XIIème siècle.

    Minizupette, un çapelet à la main, écoutait relizieusemment les explications.

    - C'est de véritabbles bandes dessinées, a-t-elle déclaré.

    - Ze n'aurais pas mieux dit, Mademoiselle, lui a dit le guide.

    Son sang de peluçe n'a fait qu'un tour quand elle a su que la relique sacrée de Zartres était la robe que portait Marie à la naissance de Zésus.

    - Boudiou, s'est elle écriée. C'est encore mieux que le Zaint Suaire de Turin  et la zainte face ou que le mouçoir de Véronique.

    Z'ai cru qu'elle tombait en extase.

    Puis nous avons fait la visite, aux çandelles de l'immense crypte et de l'égise "sous terre".

    Il fallait la voir, sa bouzie à la patte, marçant fièrement à la tête du cortèze.

    Le circuit s'est açevé par une visite privée, de nuit de la Cathédrale, aux çandelles.

    C'est impressionnnant! Un sentiment de quiétude, de recueillement, de sérénité complète vous envahit....

    Comme le guide voulait nous faire entendre l'acoustique incroyable de la Basilique, en poussant quelques notes, elle a cru bon d'entonner un "Ave Maria" tonitruant.

    Z'avais honte! Z'ai tenté en vain de la faire taire... Mais elle s'entêta comme elle elle sait si bien le faire quand elle a une idée fixe!

    Mais finalement le groupe l'a écoutée relizieusement et elle a été applaudie...

    Elle est devenue la coqueluçe lors de la découverte du spectacle "Zartres en lumières" ... et du séminaire!

    Un conseil? Si vous ne connaissez pas Zartres, dépéçez vous d'y aller passer un week-end!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    La photo ci-dessous provient d'Internet

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos) 

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

    Massafra, dans les Poullies en Italie (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire