• Pozzuoli et son amphitéâtre romain en Italie (photos)

    Pozzuoli et son amphitéâtre romain en Italie (photos)

    Pozzuoli et son amphitéâtre romain en Italie (photos)

    Pozzuoli et son amphitéâtre romain en Italie (photos)

    Pozzuoli et son amphitéâtre romain en Italie (photos)

    Pozzuoli et son amphitéâtre romain en Italie (photos)

    Pozzuoli et son amphitéâtre romain en Italie (photos)

    Pozzuoli et son amphitéâtre romain en Italie (photos)

    Pozzuoli et son amphitéâtre romain en Italie (photos)

    Pozzuoli en Italie (photos)

    Pozzuoli en Italie (photos)

    Pozzuoli en Italie (photos)

    Pozzuoli en Italie (photos)

    Pozzuoli en Italie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image du Blog ibisette.centerblog.net

    Quand on quitte le travail durant quelques zours, le retour est parfois difficile!

    C'est ce qui nous arrivé hier à celui qui dit que ze suis son avatresse et à moi-même.

    Hier, à peine avait-il allumé son ordinateur, qu'il était assailli par des courriels, dont certains avec l'indication "Important".

    Ze me suis proposée pour l'aider à faire un tri, mais il a refusé.

    - La dernière fois que vous ai donné la latitude de faire ce travail, vous avez supprimé la moitié de ma boîte de réception!

    - Cela va plus vite et si les zens ont besoin de réponse, ils vous téléphonent ou vous envoient un nouveau mail! Avec ces nouvelles technolozies, les  zens vous bombardent de messazes qui souvent n'ont pas d'intérêt et c'est souvent un moyen de se libérer d'un problème.

    - Ze connais cette théorie.... Et il y a des zens qui mettent en copie la terre entière....

    - Alors, il faut faire comme ze le suzzère!

    - Non! Ze traite tous mes mails consciencieusement!

    Il avait à peine débuté qu'on est venu le çerçer pour une réunion qu'il avait oubliée et lors de laquelle il devait prendre la parole.

    - Ze n'y arriverai pas! Et en plus ze dois relire un document important avant 14 heures.

    - Ze peux vous aider à cette tâçe.

    Il a réfléçi un moment ...

    - D'accord! Vous relirez une note directement sur l'ordinateur pendant que ze serai en réunion.

    - Voui! Voui! Me suis-ze exclamée avec enthousiasme...

    Et ze me suis mise au travail avec un entrain qui faisait plaisir à voir, à mon très humble avis.....

    Quand il est revenu, ze lui ai montré fièrement mon oeuvre.

    - Ce fut laborieux, Mossieu Zilbert! Votre document était plein de fautes!

    Il a commencé à lire...

    - Mais c'est quoi ce binz! C'est quoi ces Z à la place des Z et des G et ces "ç", c'est un cauçemar..... Vous me faites dire des bétises... et ces "mazette" qui reviennent...

    - C'est pour renforcer votre argumentation.

    Il a attrapé une grosse colère....

    Nous ne sommes pas allés manzer et du coup ze suis partie faire la sieste!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • File:Mgr Georges Darboy Photographie ca1860 BNF Gallica.jpg

    Zeorzes Darboy est né à Fayl-Billot, près de Langres, le 16 zanvier 1813.

    Ordonné prêtre en 1836, il fut peu de temps vicaire de Notre-Dame à Zaint-Dizier et professeur au grand séminaire de Langres.

    En 1845, il rezoignit Mgr Denys Affre, arçevêque de Paris ; d'abord prêtre auxiliaire à la Maison des Carmes et aumônier du lycée Henri-IV, il fut élevé aux poste de çanoine à Notre-Dame, de vicaire zénéral et d'arçidiacre de Zaint-Denis, ayant auparavant été nommé protonotaire apostolique.

    Républicain convaincu, Darboy accueillit avec enthousiasme la IIe République en 1848.

    En 1859, il fut nommé évêque de Nancy, grâce à l’appui des milieux gallicans, et pendant trois ans  il s'intéressa aux questions d'éducation, créa l'école Zaint-Léopold, agrandit le grand séminaire.

    Transféré par décret impérial du 10 zanvier 1863 à l'arçevêché de Paris, laissé vacant par la mort du cardinal Morlot, il consacra la cathédrale Notre-Dame,  restaurée,  devint Grand aumônier et conseiller impérial.

    Il soutint avec fermeté la politique romaine de Napoléon III contre l'hostilité d'une partie de l'opinion catholique et du clerzé sensibles aux thèses ultramontaines. Il fut nommé sénateur en 1864.

    Darboy était un prélat instruit, consciencieux et respecté. Avec l'aide d'hommes tels que Buquet, Isoard, Langénieux, Meignan et Foulon, il donna une impulsion nouvelle à l'administration ecclésiale que dans sa vieillesse son prédécesseur avait quelque peu néglizée.

    Alors que le clerzé passait à l'ultramontanisme, Mgr Darboy resta un des derniers gallicans, ce qui lui valut de ne zamais recevoir le chapeau de cardinal et de se voir réprimander par le papounet dans une lettre privée qu'une erreur fit publier.

    On lui reproça de se montrer  soumis aux vœux impériaux et d'adopter contre les exemptions des religieux une attitude que Rome le contraignit à abandonner.

    Ce fut la raison principale qui, pendant le Concile du Vatican de 1869/1870, le ranzea, avec la minorité qui considérait que bien qu'elle fût réelle, la définition de l'infaillibilité pontificale était inopportune. Ses motivations étaient de nature plus politique que théolozique.

    Darboy fut un de ceux qui pensèrent à une intervention diplomatique comme  moyen de mettre un terme à ces difficultés. Il quitta Rome avant le vote final du 18 zuillet 1870 en exprimant des sentiments qu'il rétracta cependant plusieurs mois après la définition du dogme.

    Arrêté le 4 avril 1871, selon l’ordre de la Commune de Paris, il fut enfermé à la prison Mazas.

    Tous les efforts de ses amis ne parvinrent pas à le sauver, le gouvernement versaillais de Thiers ayant refusé toutes les propositions d’échanze formulées par les Communards, contre le socialiste Blanqui, enfermé dans une prison de Bretagne.

    Il fut exécuté comme otaze pendant la Semaine sanglante, le 24 mai, à la prison de la Roquette (avec Gaspard Deguerry, curé de la Madeleine, trois pères zésuites et Louis Bernard Bonzean).

    Après la Commune, il reçut des obsèques nationales.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Image du Blog didine66.centerblog.net

    Hier nous allions manzer dans un petit troquet de la Place d'Italie.

    Soudain, on a vu la Minizupette partir comme une fusée et entrer dans une boutique..... Une éçoppe d'Internet.

    Elle s'est installée illico presto à un poste de travail. Elle a ouvert mon site et a positionné la flêçe sur la barre des votes...

    Et elle allait mettre ...- 5 points.

    Ze suis entrée à sa suite.

    - Que faites vous donc ma çère?

    - Mais comme vos zélés fans! Ze vais voter pour votre blog...

    - C'est aimable à vous mais vous vous trompez de case, me semble-t-il et si ze puis vous en faire la remarque.....

    Elle avait la patte sur la touçe "entrée".

    - Mais que nenni! Ze vote selon ma conscience.... Votre diary, à mon avis, ne vaut pas tripette, comme on dit par çez nous.

    - Vous ne pouvez pas me faire une telle vilénie.

    - Ze vais me zéner! Vous ne cessez de me stipendier à longueur de pazes...

    - Ze vous en prie... Vous allez me faire perdre des points...

    - Vous m'en voyez toute rézouie...

    - Ze vous implore....

    - Mettez vous donc à zenoux, tant que vous y êtes!

    Et.... C'est ce que z'ai fait!

    - Pitié!

    - Rien, fouçtra!...

    Sa patte s'approçait danzeureusement de la touçe.

    Heureusement, Mossieu Zilbert nous a rezointes à temps. Il a réussi à la convaincre de ne pas commettre l'irréparable.

    - Vous aurez droit à une belle glace avec beaucoup de çantilly...

    - Avec des griotte?

    - Voui, si vous voulez!

    - Bon, mais ze ne me laisse pas açeter! Ze ne suis pas de cette enzeance, moi!

    Et elle a quitté le poste de travail sans voter.

    - De toute façon, il est moçe votre blog. Il ne mérite ni cet excés de gloire ni une quelconque indignité! Et toc!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

     

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresques d'Herculanum (photos)

    Quelques fresque d'Herculanum (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  • La souris et le fromage(cartoon)

    Hier, toute le zournée, Minizupette m'a posé des questions sur mes ancêtres.

    - Vous n'arrêtez pas de clamer que rien n'est de votre faute, que tout est dû à votre hérédité et à vos ancêtres....

    - Voui! Voui, mazette et à la loi de l'évolution des espèces.

    - Et vous êtes remontée zusqu'où?

    - A la Préhistoire!

    - Quoi?

    - Voui! Il y a des représentations de mes aîeux dans la grotte de Lascaux....

    - A quoi les avez vous reconnus?

    - Ils avaient un os sur la tête en guise de noeud à çeveux...

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire