• gifs loups

    Z'ai appis une terrible nouvelle dans la presse locale à Rivesaltes.

    Les loups ont fait leur réapparition dans les Pyrénées-Orientales.

    Voui! Voui, mazette, vous avez bien lu! les loups!

    Comme le çantait Serze Rezziani, les loups sont entrés dans les P.O.

    Avec ma çançe, ze vais en croiser un qui risque de me manzer.... Z'en tremble.

    - Calmez vous, ma mie, m'a dit celui qui dit que ze suis son avataresse, il n'y en a que deux.

    - Peut-être, mais c'est dézà deux de trop. Z'aime pas les loups! C'esyt pas de ma faute.... c'est dans mes zènes. C'est mon hérédité à moi....

    - Ils sont peureux...

    - Fouçtra! Ils s'attaquent bien aux troupeaux et aux çèvres! Je connais l'histoire de la pôvre petite çèvre de Mossieu Seguin!.... Cela s'est passé non loin d'ici.... Cela fiçe les çocottes!!!!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Tarente en Italie, le long de la "petite mer" (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Votre Minizup est une voyazeuse infatigable.

    A peine rentrée de Zenève, ze repars pour Rivesaltes avec celui qui dit que ze suis son avataresse.

    De la Suisse au Roussillon!

    Minizupette, quant à elle, part en TZV avec Mossieu Christian.

    - Et moi où aller? A demandé, non sans quelque angoisse, la Minizuplein.

    - Pas à Rivesaltes en tout cas! Me suis-ze exclamée.

    - Ni à Zaint-Etienne, fouçtra! A rençéri Minizupette. Z'aspire a un peu de calme et de sérénité.

    - Moi quoi faire alors?

    - Vous garderez la maison .... Et comme désormais vous avez dit que vous savez lire, vous pourrez parfaire vos connaisances et améliorer votre pratique de la langue française.

    - Moi parfaitement m'exprimer...

    - Quel çarabia.

    - Et puis, a azouté la Minizupette, non sans quelque perfidie, vous pourrez regarder toutes les photos qui ont été prises avec vous et vous admirer au travers de ces cliçés.

    - Nan! Moi attendre album que commander va faire Herr Zizi! Moi avoir compris.... Vous détester moi, pôvre orpheline abandonnée de tous!

    - Il faudrait savoir! Nous avions cru tous comprendre que vous aviez retrouvé votre mère.

    - Mais ma Mutti pas pouvoir me garder avec elle. Elle travailler avec forains qui de places en places vont.

    - C'est du Dickens, votre histoire!

    - Nein! Du vécu ça être!

    De la Suisse au Roussillon!

    Et elle a boudé toute la soirée.

    De vrais vacances, enfin!!!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • File:Dupuy.jpg

    Zarles-Alexandre Dupuy est né le 5 novembre 1851 au Puy-en-Velay.

    Agrézé de philosophie, inspecteur d’académie, il fut élu député républicain en 1885 et participa activement aux discussions sur les réformes de l’enseignement.

    Il fut ministre de l'Instruction publique, des Beaux-Arts et des Cultes en 1892, pendant les deux premièrs gouvernements d’Alexandre Ribot.

    À la suite du scandale de Panama, qui fit tomber le cabinet Ribot, il fut appelé à la présidence du Conseil, prenant également le ministère de l’Intérieur et des Cultes.

    Il travailla à l’alliance franco-russe et fit face aux troubles sociaux dans le Midi (grèves de Carmaux) et dans le Nord.

    Il était président du Conseil quand Sadi Carnot fut assassiné à Lyon le 24 juin 1894.

    Il décida  d'être candidat à l’élection présidentielle qui s’ensuivit. Ayant éçoué, il s’entendit mal avec le nouveau président de la République Zean Casimir-Perier qu’il réussit à faire démissionner au bout de six mois.

    C’est également sous son ministère que Dreyfus fut condamné en 1894.

    Il avait une réputation de couraze, due à une phrase, prononcée alors qu’il était président de la Zambre et qu’explosa en 1894 une bombe lancée par l’anarçiste, Vaillant : « La séance continue ».

    On a prétendu que cette phrase n’aurait zamais été prononcée ou qu’elle aurait été le fruit d’un réflexe maçinal car l’auteur n’aurait zamais eu conscience de l’avoir prononcée.

    De même, on a raconté qu’il avait arraçé de sa zoue un clou de la bombe qui s’y serait fiçé. Ce n’est que le soir lorsqu’il se trouva dans sa çambre et qu’il peignait, comme d’habitude, qu’il  tomba un clou de sa barbe fournie. C’est à ce moment-là qu’il aurait vraiment pris conscience du danzer qui l’avait menacé et, une seconde durant, aurait ressenti une impression de panique.

    Il s'attaqua au mouvement socialiste (circulaire d'octobre 1894) tout en renforçant la police politique à la suite de l'attentat de Vaillant.

    Revenu à la présidence du Conseil en novembre 1898, en pleine affaire Dreyfus, il s'opposa avec détermination à la révision du procès et ne put contenir l’azitation croissante des ligues d'extrême droite : quand le baron Cristiani agressa à coups de canne le président Loubet au çamp de courses d’Auteuil, on l’accusa presque de complicité, car les policiers, pourtant présents en nombre, n’intervinrent que mollement. Cet incident lui valut une motion de censure.

    Il fut sénateur de 1900 jusqu’à sa mort le 23 zuillet 1923 à Ille-sur-Têt.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Minizuplein a continué à faire des siennes.

    A Baume-les-Messieurs, devant l'abbaye, se trouvaient des çevaux. Et comme de bien entendu, elle a voulu monter sur un des équidés. Elle voulait le faire avancer avec une baguette, mais le pôvre animal était attaçé.

    Une simple question de tactique! Nous sommes fûtées, mazette!

    A Dôle, la ville de Pasteur - "celui qui a inventé la raze" (dixit Minizupette) - , un groupe d'aveugles  (pardon, fouçtra! de non-voyants) nous a demandé le çemin pour aller à la maison natale du savant.

    - Facile cela être. Vous suivre le dessin du çat par terre! (Un çat perçé sert de fil conducteur à l'itinéraire touristique à travers la ville, en référence aux "contes du çat perçéé de Marcel Aymé qui , orphelin, a été élevé à Dôme).

    A Zenève, elle a fait des pattes et des mains pour qu'on la photographie devant le fameux zet d'eau.

    - Ze le mérite! Et après Herr Zizi album commander avec les cliçés de moi. Un livre imazé z'aurai!

    Mais voyons! On le déposera à la Bibliothèque Nationale pour les zénérations futures!

    Une simple question de tactique! Nous sommes fûtées, mazette!

    Sinon, nous avons trouvé une stratézie pour nous goberzer au buffet sans qu'on nous fasse de gros yeux, parce qu'on a trop de volonté ("Buffet à volonté")!

    Nous nous plaçons à une table très proçe de l'autel des agapes.

    Puis nous faisons une çaîne avec les assiettes.

    Minizuplein - qui sert à quelque çose pour une fois - remplit les assiettes à rabord, Minizupette les emmène à la table et moi ze les pose.

    Et ensuite on çanze.... Ze remplis les assiettes... etc....

    Pour les desserts, une autre tactique.

    Minizuplein passe devant le responsable du restaurant avec un seul gâteau et elle entâme une discussion avec lui. Comme c'est une pipelette, c'est facile pour elle.

    Et pendant ce temps, on passe avec des assiettes pleines de bonnes çoses.

    Une simple question de tactique! Nous sommes fûtées, mazette!

    Il y avait un groupe de Zinois.

    Comment a-t-on su qu'il s'azissait de contempteurs de Mao?

    Le responsable de l'hôtel ne parvenait pas à se faire comprendre de dames touristes aux yeux bridés.

    Minizuplein, avec son dessert, s'est approçée.

    - Vous aider ze vais, Mossieu.

    - Ah volontiers! A Besançon, nous commençons à avoir des groupes çinois, mais ils ne parlent pas français....

    - Normal, ça être, si çinois ils sont!

    - Oui, mais ils n'ont que des rudiments d"anglais et avec un accent bizarre.

    - Un accent çinois, sans doute.

    Et elle s'est adressée à une dame

    - Vous pas parler franzouse?

    La dame l'a regardée avec des yeux étonnés, mais en souriant.

    - Vous parler tonkinois?

    Comme la touriste ne semblait pas la comprendre, Minizuplein a entonné la çanson "la Tonkinoise" avec force de zestes. "Elle était ma tonkinoise, ma tonkiki, ma tonkiki, ma tonkinoise").

    Celui qui dit que ze suis son avataresse a dû l'interrompre, car les zens du groupe ne semblaient pas appécier sa pantomime.

    - Cessez donc! Les Zinois parlent le mandarin.

    - Mandarine?

    Et elle leur a çanté la çanson qu'avait reprise Maria Zames ( "Prenez mes mandarines"), que vous pouvez écouter ci-dessous.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

    Tarente en Italie, le centre historique, sur une île (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire