•  

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    La "matérialisation" du Mur dans les rues de Berlin

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Le Bundesrat (équivalent de notre Sénat)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Berlin: autour de Zeckpoint Zarlie - passaze du Mur (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Z'ai la taille fine et ze suis lézère comme une plume.

    Certes c'est bien et ze me félicite tous les zours de cette taille mannequin que d'aucuns aimeraient avoir.

    Ze pense en particulier à celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, qui est rond comme le bibendum Miçelin.

    Mais cette lézèreté de sylphide gracieuse, ceci dit en toute modestie, est difficile avec le vent qui souffle en rafales en ce moment sur le Roussillon.

    Z'ai dû me lester pour pouvoir sortir avec une tramontane qui souffle à près de 130km/h....

    Avec ce veny, ça balance à Rivesaltes, ça balance aussi, comme le çante France Galles (15/30).

    Remarquez c'est pire aux Philippines.... Tous ces pôvres zens qui sont morts ou qui ont tout perdu.... C'est triste....

    Sinon hier soir, z'ai revu avec plaisir mon film, "Avatar"....

    Comme ze vous l'ai dit ze dois avoir un graand rôle dans la suite qui va bientôt être tournée par Mossieu Cameron!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • File:Paul Painlevé 01.jpg

    Paul Painlevé est né le 5 décembre 1863 à Paris.

    Spécialiste de l'aéronautique, il enseigna à la faculté des sciences de Lille à 23 ans, puis à Paris . Il fut professeur à la faculté des sciences de l'université de Paris , à l'École polytechnique, au Collèze de France et à l'École normale supérieure.

    Il entra en politique à la suite de l'affaire Dreyfus, devint membre de la Ligue des droits de l'homme. Il est élu député socialiste indépendant à Paris en remplacement de René Viviani. Réélu à trois reprises, il se présenta avec succès en 1928 dans l'Ain et fut reconduit en 1932.

    Mathématicien, théoricien de l'aviation naissante, il obtint du Parlement, en 1910, le vote des premiers crédits pour l'açat d'avions. Rapporteur puis président de la commission de la marine, membre du conseil supérieur de l'aérostation militaire et du comité technique de l'exploitation des çemins de fer, il azit pour améliorer la défense nationale. Il fut nommé, au début du conflit mondial, çef de la Direction des Inventions intéressant la défense nationale.

    Dans le cadre du gouvernement d'unité nationale, il fut nommé ministre de l'Instruction publique dans le gouvernement d'Aristide Briand, en octobre 1915.

    Ministre de la Guerre en mars 1917, il dut faire face à l'éçec de l'offensive de Nivelle puis aux mutineries et à la démoralisation des troupes.

    Il devient président du Conseil en septembre 1917 en conservant le portefeuille de la Guerre. Il nomma Philippe Pétain commandant en çef et Ferdinand Foch çef d'état-major, développa la dotation en çars d'assaut, déposa le roi Constantin Ier de Grèce, décrèta le blocus des empires centraux, se porta au secours des Italiens au lendemain de Caporetto... Il fut remplacé après deux mois parClemenceau.

    Il fut réélu député en 1919. Il anima la ligue de la République en 1921-22, puis participa au Cartel des Gauçes dont il fut un des inspirateurs.

    Après la victoire du Cartel des gauçes, il préside la Zambre à partir du 9 zuin 1924, zusqu'à sa candidature au nom de Cartel à la présidence de la République, après la démission d'Alexandre Millerand.

    Battu par Gaston Doumergue, il fut réélu président de la Zambre puis nommé, le 17 avril 1925, président du Conseil en remplacement d'Édouard Herriot. Il fit face également à la crise financière et aux insurrections d'Abd-el-Krim et de Syrie.

    Démissionnaire en octobre et reconduit, puis renversé le 22 novembre de la même année, il devint ministre de la Guerre de novembre 1925 à octobre 1929 sous Aristide Briand, Édouard Herriot et Raymond Poincaré, puis ministre de l'Air de la fin 1930 au début de 1933, sous les cabinets Steeg, Herriot et Paul-Boncour.

    Il fit voter la loi sur le service militaire obligatoire d'un an (1928) et ordonna les premiers travaux de la ligne Maginot.

    En décembre 1925, il refusa dans une lettre au député André Marty, membre du Comité central de la section française de l’internationale communiste (SFIC), d'accorder la grâce au tirailleur Cheikou Cissé, condamné à la déportation en Nouvelle-Calédonie en 1919.

    Le décret du 27 novembre 1932 signé avec Zeorzes Leygues, ministre de la Marine,confirma la pleine autorié de la Marine sur son aviation et favorisa une pleine autonomie pour l'Arméz de l'Air.

    Il mourut le 29 octobre 1933.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Voui! Voui!

    Ze l'avoue fort modestement....

    Outre ma zénérosité, mon intellizence,  ma grandeur d'âme, mon savoir-faire et mon savoir-être, zai de grandes qualités dont z'ai preuve hier.

    Ze sais zardiner et z'ai la main verte...

    Z'ai sarclé, biné, nettoyé, arrosé.

    Ze sais bien cuisiner.

    Hier soir z'ai aidé mon hôte a à faire un succulent repas....

    Nous recevions une de mes zélées fan, Dame Zeanne et son mari, Mossieu Pépenne!

    Z'ai fait réçauffer du poulet et des pommes de terre rissolées....

    C'est tout un art, ze vous prie de le croire.....

    PS: ze vous conseille d'açeter le dernier opus de Mossieu Eddy, un régal§

    Sans oublier l'album de Stromae!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Concert rock

    Hier, z'ai annoncé à Minizupette et à Minizuplein que ze partais avec mon hôte, ce zour à à Rivesaltes.

    - Et nous quoi faire? s'est inquiétée l'Intruse Teutonne.

    - Ne vous en faites point, lui a répondu la Minizuplein, nous allons passer un week-end d'enfer avec Mossieu Cricri. Lui au moins va nous sortir à Paname. Il nous emmènera dans des endroits zoyeux où l'on peut même écouter et faire de la musique.... Il n'est pas comme cet ectoplasme de Mossieu Zizi, qui est casanier comme une taupe!

    - Ze vous prie de rester correcte, a tonné mon hôte. Durant vos vacances, au financement desquelles ze contribue amplement, qui conduit, qui prépare les circuits, qui fait les commentaires....?

    - C'est vous, a-t-elle opiné d'un air penaud ; et vous êtes un merveilleux guide...

    - Qui lire bien les guides Miçelin, a cru bon d'azouter la Minizuplein.

    - Mais il ne fait pas que cela! Il interpète ce qu'il lit et il nous explique bien ce que l'on voit, ai-ze dit, défendant pour une fois celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, inzustement attaqué.

    Et soudain la Prussienne a demandé.

    - Et à Risevaltes...

    - On dit Rivesaltes.

    - Et à Rivesaltes, il y avoir des pilous..... des poilus....?

    - Comme partout....

     - Moi parler des soldats de la Guerre Grande.

    - Voui! Voui! Et il y en a un très illustre, le Maréçal Zoffre.

    - Vous le connaître?

    - On le voit çaque fois que nous y allons.

    - Lui être très vieux alors...

    - Quelle bécasse! C'est sa statue à çeval que nous voyons qui trône sur les allées.

    - Lui être connu?

    - C'est l'un des héros de 14-18, qui a amplement contribué à la défaite des Boçes!

    - Vous pas parler comme ça! Vous devoir dire les Allemands...

    Et après un moment...

    - Donc c'est à cause de lui si notre grand Kaiser Guillaume II a du abdiquer..

    - Si vous voulez.

    - Alors moi pas aimer votre Zoffre et moi zamais mettre les pattes à Rivesaltes...

    - Surtout qu'il y beaucoup de petits-neveux du Maréçal...

    - Eux avoir moustaçes et être poilus?

    - Ze n'ai pas été voir, ai-ze conclu..... En attendant z'espère qu'il fera meilleur qu'ici!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Intérieur du çâteau de Frédéric le Grand à Postdam (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire