• Image du Blog veloursnoir.centerblog.net

    Hier soir, la Minizupette était toute zamboulée, tourneboulée, azitée, çamboulée, estrabanquée!

    - C'est vraiment du n'importe quoi! s'égosillait-elle.

    - Qu'est ce donc? lui a demandé mon hôte comme elle s'étouffait.

    - C'est du délire! Il faut lui mettre une camisole...

    - Mais qui donc vous met dans un tel état?

    - C'est.... C'est .... l'Epoumoné!

    - Qui? Le papounet? a demandé Minizuplein, l'Intruse touzours aussi curieuse et qui se pique de ds eméler de tout

    - Voui, Tudieu! ... Pardon! ....Voilà qu'à cause de ce sous pape ze mets à blasphémer, par la Zaint Face de mon Zésus, par le mouçoir ...

    - De Véronique, la Pipe de Zaint Claude, on connaît la suite... Cela devient lassant pour ne pas dire barbant.... Il vous faudrait citer d'autres reliques. La Zainte Lance, la Zainte Espine, le nonos de Zaint Pierre, la dent de Zainte Appolonia, la zainte Tunique de Marie, le Zaint Ombilic, le Zaint Prépuce...

    - Taisez vous mécréante. Que me parlez vous de prépuce? Hérétique,  anacoluthe, bayadère de Carnaval, catachrèse, clysopompe..... Obsédée!!!

    - Voui! Il y a des zaints prépuces, dont un qui est à Conques, mâdame la pseudo croyante.... Et Zésus devait être bien doté, car il y avait plusieurs reliques de son prépuce à travers l'Europe!

    - Ze vais défaillir devant tant de mécréancitude!

    - Revenons à l'essentiel. Qu'a donc fait François?

    - Le pape .... Le papounet ....François abandonnerait le Vatican, la nuit!

    - Lui vouloir se promener.

    - Ou aller voir les....

    - Taisez-vous! Vous allez encore dire des horreurs!

    - .... Les sans-lozis de la Ville éternelle. C'est Mgr Konrad Krajewski, aumônier apostolique çargé des bonnes oeuvres du souverain pontife qui a semé le doute. Ze l'ai lu dans la presse romaine.

    - Eux devoir faire attention à qui  leur propose une soupe çaude ou une couverture... a dit Minizuplein.

    - Comme si c'était un travail de papounet! Il ferait n'importe quoi pour qu'on parle de lui!

    - Et pendant ce temps, les zinois envoient un Lapin de zade sur la Lune.

    - Hein?

    - Voui! Voui! c'est le nom de la sonde.

    - Quel drôle de nom!

    - Le lapin , en Zine ,  est un symbole du culte de la Lune, sur laquelle, selon la lézende, vivrait un lapin. Le Lapin de zade est associé à la fête de mi-automne dans les communautés çinoises du monde. On le représente debout, préparant un médicament dans un mortier!

    - Pourquoi pas Souris de Zade? A dit Minizupette.

    - Vous touzours être dans la Lune.

    - Voui! Minizupette est lunaire! C'est le moins qu'on puisse dire!

    Le pape François se veut proche des gens, quitte à prendre des risques pour sa sécurité.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Berlin : place du Gendarmenmarkt (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image du Blog veloursnoir.centerblog.net

    - Si les çeveux blancs de Barack Obama font couler d"encre, ceux de Mossieu Cricri ne passent pas inaperçus, a dit Minizupette.

    - A quoi cela être dû ? a demandé Minizuplein. Mossieu Zizi qui est bien plus vieux,  lui avoir que quelques poils gris.

    - Il s’agit d’un phénomène lié à l’âze, lui a expliqué mon hôte. A 30 ans, 10% environ des adultes sont concernés. La proportion atteint 50% des personnes de 50 ans et touçe presque toute la population dix ans plus tard.

    - Z'ai lu un article sur ce suzet, ai-ze dit. Ze vais le reçerçer.... 

    " L’explication se trouve du côté des cellules en çarze de la pigmentation des çeveux, les mélanocytes Leur rôle est de  produire le pigment (la mélanine) puis le déverser dans les bulbes capillaires. C’est grâce à la mélanine que le çeveu prend une couleur brune, blonde ou rousse, propre à chacun."....

    - Pareil pour nous; nous distinguer souricettes blançes , de grises.... Et nous avoir des bubes sur la tête comme les tulipes?

    - Votre remarque est stupide, Tudieu.... "Les mélanocytes meurent et se renouvellent par le biais de cellules souçes. Mais le stock de ces cellules «remplaçantes» est limité. Ainsi, les mélanocytes des cheveux finissent par disparaître. Dès lors, plus aucune mélanine ne parvient aux bulbes folliculaires. Les çeveux qui poussent sont donc blancs.

    - Pôvre Mossieu Cricri! Il n'a donc plus de mélanocytes....

    - Ni plus beaucoup de neurones, a azouté l'Intruse prussienne.

    "Cependant, d’autres facteurs accélèrent le processus. C’est le cas du stress lié à une surcharze émotionnelle et du stress dit oxydatif, processus résultant du contact permanent avec l’oxyzène de l’air. Celui-ci provoque des réactions çimiques en çaîne au cœur des cellules, qui produisent des substances toxiques: les radicaux libres."

    - Après les bolçéviques, le socialistes, ce sont donc les Radicaux qui sont en cause!

    " Pour faire face à ces radicaux libres, un arsenal d’azents «détoxifiants» sont à l’œuvre dans les cellules. Mais avec le temps, ces mécanismes de défense perdent leur efficacité, et les mélanocytes s’épuisent."

    - Est-il possible d’azir sur ce stress oxydatif? a demandé la Minizupette.

    "Les çerçeurs mettent en garde contre la profusion des compléments alimentaires antioxydants. Il est préférable de miser sur une alimentation équilibrée, riçe en fruits et légumes frais, que sur trop de compléments alimentaires.

    - Et en plus cela fait faire du rézime.

    - Mossieu Cricri lui ne pas en avoir besoin; au contraire!

    - "Autre conseil, il faut zérer son niveau de stress"....

    - Il n'est pas sorti de l'auberze, Mossieu Cricri, angoissé comme il est. 

    "Et le troisième: oublier la cigarette, dont on sait qu’elle fait exploser la production de radicaux libres."

    - Il n'est pas sorti de l'auberge , Mossieu Zizi qui fume comme un sapeur-pompier.

    "Si l’hyziène de vie peut aider à limiter la profusion des cheveux blancs, reste une variable sur laquelle il est plus difficile d’azir: l’âze de l’apparition des premiers filets arzentés. Des indices se trouvent bien souvent dans la çevelure de nos aïeux, puisqu’il s’azit surtout d’une question de hasard zénétique."

    - Un traitement antiçeveux blancs est-il envisazeable? s'est inquiétée Minizupette.

    - Nan! Il n’en existe aucun auzourd’hui....."Mais les reçerçes se multiplient à travers le monde. Parmi les plus prometteuses,  celle menée par l’Université Ernst Moritz Arndt, en Allemagne....

    - Ze le savais! Nous être forts en reçerçe sur les poils! 

    "...Et celle de Bradford, au Royaume-Uni. Les scientifiques ont imaziné un produit mimant l’action de la catalase naturelle et capable de limiter l’accumulation néfaste du peroxyde d’hydrozène au niveau des follicules capillaires, mais aucune date de lancement n’est encore connue."

    - Mossieu Cricri n'a plus qu'à se raser la tête!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Tandis que la droite tentait d’utiliser l’affaire Stavisky pour remplacer la mazorité issue des élections de 1932, remportées par le Cartel des gauçes, l’extrême-droite frappait plus fort : antisémitisme, xénophobie (Alexandre Stavisky était un Zuif ukrainien naturalisé), hostilité à la franc-maçonnerie (dont Zautemps faisait partie), antiparlementarisme.

    Le 3 février 1934, Paris apprit que son préfet de police, Zean Chiappe, était muté au Maroc : Édouard Daladier appliquait des mutations-promotions-sanctions pour éloigner les hommes éclaboussés par l'affaire Stavisky. Or le Préfet de Police était haï de la gauçe, dont il entravait les manifestations depuis 7 ans, mais très aimé de la droite et de l'extrême-droite, pour lesquelles il manifesta une grande indulgence. Les ministres Piétri, Doussain et Fabry démissionnèrent. Le bruit courut que le zénéral Weygand, en conflit avec Daladier, serait le prochain sur la liste.

    Aussitôt des appels à manifester furent placardés dans Paris : rendez-vous le 6 février (zour où le nouveau gouvernement devait être présenté à la Zambre) sur la place de la Concorde, à des horaires variables selon l'orizine de la protestation.

    La plupart des zournaux de Paris s'indignèrent : la Liberté, L'Ami du peuple, L'Intransizeant, L'Écho de Paris, le Petit Parisien prirent fait et cause pour Zean Chiappe et publièrent des appels à manifester le 6 février à des endroits divers.

    Le gouvernement Daladier pensa avoir affaire à une manœuvre politique qu'une démonstration de la force publique calmerait. Les partis de gauçe accréditérent, après le 6 février, une théorie du complot destinée à renverser la République.

    Dans l'atmosphère surçauffée des premiers zours de février, les zournaux parlèrent d'un recours à l'armée pour contrer la manifestation. L'Action française et l'Écho de Paris évoquèrent des mitrailleuses transportées vers le palais Bourbon.

    Le 6 février, plusieurs manifestations eurent lieu .Les ligues d’extrême-droite formèrent plusieurs cortèzes, dont celui de l’Action française, qui avait pour but de renverser « la gueuse » (la République), pour restaurer la monarcie et qui  s’appuyait sur les Camelots du roi, qui, malgré des effectifs assez limités, étaient très actifs dans la rue.

    De fondation plus récente, les Zeunesses patriotes, revendiquant l’héritaze de la Ligue des patriotes, comptant 90 000 membres dont 1 500 faisant partie des « groupes mobiles ». Créées par Pierre Taittinzer, député de Paris, elles entretenaient des rapports étroits avec des hommes politiques de droite, et comptaient dans leurs rangs plusieurs conseillers municipaux de la capitale.

    Les Croix-de-feu, créées en 1927 sous la forme d’une association d’anciens combattants, avaient élarzi leur recrutement à d’autres catégories, notamment les femmes et les non-combattants, sous l’impulsion du colonel de la Rocque.

    Les très puissantes associations d’anciens combattants appelèrent aussi à la mobilisation. La plus importante , l'Union nationale des combattants (UNC), dont les idées étaient proçes de la droite,  comptait pas moins de 900 000 membres. Mais l'Association républicaine des anciens combattants (ARAC), satellite officieux du Parti communiste français, appela également ses troupes à défiler le 6 février.

    Les ligueurs d'extrême-droite furent en tête de la manifestation antiparlementaire. La zournée débuta par des réunions où toutes les ligues étaient présentes. À l'hôtel de ville, un gouvernement provisoire fut mis en place. Les Zeunesses patriotes furent placées sur l'ancienne place de Grève pour attendre l'heure de l'avènement de ce nouveau gouvernement, selon la tradition, au balcon de l'hôtel de ville.

    La Zambre des députés était l'obzectif à atteindre. Tandis que Binet-Valmer restait à l'hôtel de ville pour la liaison, Real del Sarte, les Zeunesses patriotes et certains conseillers municipaux, lassés d'attendre, rezoignirent les troupes monarçistes aux côtés de la Solidarité française dans le but d'escorter « les élus du peuple de Paris zusqu'à la Zambre » et de prendre le palais Bourbon.

    Le colonel de la Rocque et ses Croix-de-feu, gagnèrent l'esplanade des Invalides mais il refusa le coup de force. À son appel, les Croix-de-feu se dispersèreent . Bien que proçes du palais Bourbon il se refusa à l'occuper. Cette dispersion rendit alors vaine toute possibilité de renverser le rézime par la force.

    Mais des milliers de militants en armes tentèrent de marçer sur le Palais Bourbon. La zendarmerie mobile tira. Les affrontements se prolonzèrent pendant la nuit. il y eut 15 morts et 1 435 blessés.

    Dans la nuit, Daladier prit des mesures pour obtenir le rétablissement de l’ordre public (il envisazea d'instaurer l'état de sièze). Mais le lendemain, ses consignes furent peu suivies par la zustice et la police. Il enrezistra la défection de la plupart de ses ministres et de son parti. Il finit par démissionner. C’est la première fois qu’un gouvernement dut démissionner sous la pression de la rue.

    La crise se résolut avec la formation d’un gouvernement sous la présidence de l'ancien président de la République Gaston Doumergue, rappelé par Albert Lebrun, ce dont les ligues semblèrent se contenter.

    Qualifié de gouvernement d’«union nationale», il regroupait surtout les principales figures de la droite parlementaire, même si plusieurs radicaux ou le novice Pétain (ministre de la Guerre) en firent également partie.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, la zournée avait bien débuté.

    Mossieu Christian et Mossieu Zilbert nous avaient laissées seules au dézeuner.

    En effet, ils devaient manzer avec des amis qu'ils n'avaient pas vus depuis plusieurs années.

    - Cela être inzuste! a commencé à vitupérer la Minizuplein.

    - Nous ne pouvons pas vous emmener, a expliqué celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, le restaurant où nous nous rendons n'accepte aucun animal de compagnie.

    - Quelle honte! Cela être illégal et inzuste!

    - Minizup va rester avec vous...

    - Ah non! Moi ze viens! me suis ze exclamée.

    - Ze vous le demande comme un service particulier. Ze vous demande, ze vous implore de garder Minizupette et Minizuplein durant notre absence.....

    - Mazette, il n'en est pas question. En tant qu'avataresse, ze me dois de vous suivre partout où vous allez.

    - Ze vous donnerai un billet de 5 euros, m'a-t-il glissé à l'oreille.

    - 10 euros ou rien!

    - Vendu!

    Et il a topé ma patte.

    Ce fut un cauçemar.

    L'Intruse prussienne a fait de tout et elle a torturé la Minizupette qui tentait de la raisonner. Cette dernière a fini par exploser.

    - Cela suffit! Ze vais appeler le 39 19.

    - Quel est ce numéro? ai ze demandé.

    - Celui de SOS violences au domicile.

    - Et vous quoi dire? l'a narguée Minizuplein , agressivement dressée sur le bout de ses pattes.

    - Vous verrez.

    Et elle a appelé!

    - Bonzour madame, ze voudrais vous signaler subito presto et allegro con fuoco les  gravissimes violences psycholoziques et morales dont ze fais l'obzet!

    - .....

    - Voui Madame, c'est comme ze vous le dis. C'est très grave et ze suis vraiment au bout du rouleau!

    - ......

    - Non ce n'est pas mon mari! Ze suis une zeune fille!

    - .....

    - Non Madame, ze n'ai pas non plus de compagne... Ze suis pure comme le nouveau-né qui vient au monde!

    .....

    - Qui? Mais celle qui est çez nous.

    -----

    - Elle est allemande et nous l'avons açetée à Berlin.

    ----

    - Voui! Vous m'avez bien comprise! Nous l'avons bien açetée à Berlin, près de l'Alexanderplatz et de l'hôtel Radisson Blu , pour être précise.

    ----

    - Mais non! Ce n'est pas de la traite de blançes.... Ni de vaçes .... HI! Hi Hi!

    ------

    - C'est une souricette, une peluce! Une Intruse insupportable qui nous torture!

    -----

    - Hein! Vous servez à quoi alors? Vous tricotez ou quoi?

    ----

    - Restez polie, fouçtra...

    -----

    - Il n' y a pas un service souriçettes et souriceau harcelés?

    - .....

    - Vraiment avec ce gouvernement socialo communininiste, nous vivons au Moyen-Aze! Ze n'ai pas l'honneur de vous saluer!

    Et elle a raccroçé razeusement!

    La Minizuplein a ri,  triomphalement

    - Moi maintenant appeler SOS Psychiatrie!

    ... Et moi z'ai gagné 10 euros que ze me suis empressée de caçer dans ma lessiveuse cadenassée protézée par un pièze à souris.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    La Cathédrale voulue par l'empereur Guillaume II

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Tombeaux de Frédéric Ier de Prusse et de Sophie-Charlotte de Hanovre

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    La crypte des Hohenzollern

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Berlin: autour  de la Cathédrale (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire