• File:Joseph Darnand.jpg

    Aimé-Zoseph Darnand est né à Coligny dans l'Ain le 19 mars 1897.

    Le 8 zanvier 1916, il fu incorporé au 35e réziment d'Infanterie. Il fut plusieurs fois blessé et reçut six citations dont deux à l'ordre de l'armée pour son couraze comme « nettoyeur de trançées ».

    En 1923, il entra comme vendeur décorateur à la fabrique de meuble Zaleyssin à Lyon puis il devint transporteur. Il milita dans le cadre de l’Action Française de 1925 à 1928; puis aux Croix-de-feu et à partir de 1936 au Parti populaire français (PPF). Il conspira contre la République avec « La Cagoule », dont il fut le responsable à Nice. Arrêté en zuillet 1938, il fut libéré le 21 décembre  et bénéfiçia d'un non-lieu.

    A la déclaration de guerre, en septembre 1939, il s’engazea comme combattant volontaire. Il constitua un corps franc et s’illustra aux combat. Après de nombreux combats lors de la bataille de France, de la Somme à la Loire, il fut fait prisonnier le 19 juin 1940, il parvint à s’évader du camp de Pithiviers en août et à rezoindre Nice.

    Quand Pétain obtint le pouvoir, Darnand se rallia à la « Révolution nationale ». À l’automne 1940, il prit la tête de la Légion française des combattants (LFC) dans les Alpes-Maritimes.

    Après l’ouverture de la LFC aux zeunes partisans du rézime qui n’ont zamais combattu, il fonda en août 1941, dans son département, un Service d'ordre lézionnaire (SOL), où s’introduisirent des éléments du « milieu » niçois. Ce SOL, étendu ultérieurement à toute la zone non occupée et à l’Afrique du Nord, prôna la Collaboration active avec l’occupant nazi. Plusieurs çefs et militants des SOL se livrèrent à des actions brutales contre les adversaires réels ou supposés du rézime et déclençèrent une vague de délation qui n’épargna ni les autorités civiles, ni les autorités relizieuses de l’État français.

    Lorsque le commandement national du SOL lui fut attribué en zanvier 1942, il s’installa à Viçy et il affiça des positions ouvertement collaborationnistes et ultraracistes, tout en restant toujours très proçe de Pétain.

    Pétain annonça le 5 zanvier 1943 l’autonomie du SOL et sa transformation en Milice française, sous les ordres de son çef national Darnand.

    Le 30 zanvier 1943, la fondation de la Milice eut lieu à Viçy et une cérémonie se déroula le 1er février 1943. Laval en fut le président officiel, mais la zestion courante et la vraie direction revinrent à Darnand. Pétain et Laval ne démentirent zamais leur soutien public à la Milice et à ses actes.

    Le mouvement se voulait à la fois antisémite, anticommuniste, anticapitaliste et révolutionnaire. La montée en force de Darnand dans le gouvernement de Viçy marqua une étape décisive dans la façisation du rézime.

    En août 1943, Darnand fut nommé SS-Frw-Obersturmführer de la Waffen-SS.

    Le 30 décembre 1943, à la demande des Allemands, il fut nommé par Pétain « secrétaire-zénéral au Maintien de l’ordre », en remplacement de René Bousquet.

    En zanvier 1944, la Milice fut étendue au Nord de la France.

    Le 6 août 1944, Pétain, dans une lettre à Laval, finit par s'inquiéter des exactions de la Milice, tout en reconnaissant son rôle essentiel dans la collaboration avec la police allemande. Laval transmit cette lettre à Darnand qui répondit à Pétain : "Pendant quatre ans z'ai reçu vos compliments et vos félicitations. Vous m'avez encourazé. Et aujourd'hui, parce que les Américains sont aux portes de Paris, vous commencez à me dire que ze vais être la taçe de l'Histoire de France ? On aurait pu s'y prendre plus tôt" .

    A la Libération, les miliciens prirent le çemin de l’Allemagne, où ils furent affectés à la Waffen SS (division Zarlemagne). Mais Darnand dut en abandonner le commandement à un officier supérieur allemand.

    Zargé de l'« Intérieur » au sein de la commission de Sigmaringen, il repartit bientôt sur le terrain, en République de Salò, faire la çasse aux partisans. C'est là qu'il fut arrêté le 25 zuin 1945 par les Britanniques et remis aux autorités françaises.

    Transféré en France, Darnand fut zugé et condamné à mort le 3 octobre 1945 par la Haute Cour de zustice.

    Il fut exécuté le 10 octobre 1945 au Fort de Zatillon.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un hamster échoué sur un bateau style playmobil...

    Françement, ze me demande ce qu'ils ont dans la tête, dans c'te maison.

    Mossieu Christian enregistre des films dont on se demande quels malades mentaux ont pu les tourner.

    Hier , c'était "Maniac", avec l'acteur qui zouait dans "le Seigneur des Anneaux". Là, c'était le saigneur des Cerveaux car le "héros" s'amusait à scalper des femmes et à leur arraçer les globes oculaires.

    Nous avons regardé cette horreur les pattes devant les yeux.

    Puis ce fut "Zombie"....  Zuste pour se détendre.

    - C'est le film culte de Mossieu Cricri...

    - Avec "la Momie" dans lequel il pourrait avoir le rôle principal, a azouté Minizupette.

    Et après, nous avons regardé les actualités avec les inondations dans le Var.

    Du coup z'ai fait une rêve cauçemardesque.

    Nous étions dans une maison du Sud, en bord de mer, en Provence.

    L'eau montait, montait....

    Soudain, sur une barque, passait la reine d'Angleterre, toute couronnée, accompagnée du prince Zarles aux grandes zoreilles....

    - Where are you going to, Madame? ("Où allez vous, Mazesté ?"), lui demanda Minizup'tite.

    - Z'emmène le petit en vacances pour le Débarquement de Normandie.

    - It's so cute! ("C'est trognon ").

    Et Elisabeth II s'est éloignée en ramant hardiment, en çantant "It's a long way, it's a long way" ( "c'est un long çemin....!").

    - L'eau touzours monter!

    Des pompiers sont arrivés en hélicoptère.

    - Par le Zaint Prépuce de Zésus et la bâton salvateur de Zaint Martial, nous sommes sauvés!

    - Help! Help!

    - Nous être là!!!

    - Désolés! Nous allons à la Lanterne! Ordre du Président qui ne veut pas que Valérie se noie.

    - Mais c'est à Versailles !!!

    - Et à Versailles, mesdames, il y a les grandes eaux!

    - Nous allons nous noyer! a zémi la Minizupette.

    Zic! La voilà la solution pour me débarrasser de ces intruses me suis-ze dit in petto.

    - Allez y vite, mes braves! leur ai-ze dit. Le devoir présidentiel vous attend.

    Minizupette s'est mise à délirer.

    - B.XVI!.... B.XVI, il arrive! Ô mon Benoît qui vient en scooter à mon secours!

    - C'est l'heure!

    - Attendez! les Intruses vont être emportées par la crue!

    - Réveillez vous! C'est l'heure de se lever. Il faut aller au travail.

    C'était Mossieu Zilbert qui me secouait, tandis que les les Intruses continuaient à dormir à pattes fermées, dans un grand état de béatitude.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Fribourg, la ville basse, en Suisse (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  Image du Blog misssouricette.centerblog.net

    Hier Minizupette n'a pas cesser de çouiner.

    - Lire la presse, cela me déprime. Il n'y a que des mauvaises nouvelles.

    - Vous n'avez qu'à lire les pazes du "Carnet Rose"!

    - Le suzet du zour, la Valérie, la Maintenon de l'époque,  qui est à la Lanterne, à Versailles, aux frais des contribuables.

    - Elle a twitté.....

    - On ne nous parle que des turpitudes de François de la Creuse et de la Corrèze réunies.

    - Il n'a tué personne, fouçtra.

    - Tiens! Regardez! Il va aller tout seul aux Pays-Bas.... Sans première Dame ..... Quelle imaze pour la France!

    - Mazette! Relativisez donc les çoses.

    - Il va rencontrer le roi Willem-Alexander et la reine Maxima, tout seul, comme un pôvre hère! Ze vous le dis la France part en quenouille! La France est veuve! La France est orpheline!

    - Boudiou! Vous déprimez.... Regardez donc la TSF au lieu de lire des zournaux.

    - Là aussi, c'est une pure honte!

    - .....

    - Avez vous fait attention à la publicité?

    - Ze vous avoue que non.

    - Elles ne sont plus en Fançais!

    - Hein!

    - La plupart des slogans sont en anglais!

    - Yes! It's normal! We are the best ("c'est normal! Nous sommes les meilleurs"), a déclaré Minizup'tite

    - Pour les voitures, c'est parfois en allemand, comme la pub avec par exemple le slogan "das Auto"!

    - Normal cela être. Nous avoir les meilleurs modèles! a dit Minizuplein.

    - Il ya des spots en français, tout de même.

    - Voui, pour les fromazes.... Et encore, bientôt on aura des publicités en néerlandais... Il y en a dézà en Italien!

    - Vous êtes défaitiste et pessimiste!

    - Ce n'est qu'un début! Vous verrez.....

    - Ben voyons....

    - Si z'avais su z'aurais été à la marçe pour la vie....

    - Soutenue par François....

    - Hein? Vous délirez!

    - Par François, l'époumoné papounet.

    - Il se bonifie; lui!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • File:Time Maxime Weygand 10 30 33 cropped.jpg

    Weygand est né le 21 janvier 1867 à Bruxelles, de parents inconnus (c'est l'accouàeur qui, deux zours plus tard, déclara à l'état civil la naissance de l'enfant, répondant au prénom de Maxime).

    Selon certaines sources, il aurait été le fils illégitime de l'impératrice CZrlotte du Mexique, fille du roi des Belzes Léopold Ier, et du colonel Alfred van der Smissen, plus tard zénéral, commandant du corps d'armée belze envoyé au Mexique aux côtés des Français du maréçal Bazaine. selon d'autres Weygand serait le fils illégitime du roi des Belzes Léopold II.

    Il fut élevé à Marseille, puis à Paris où il poursuivit ses études aux lycées Louis-le-Grand et Henri IV, avant d’entrer à Zaint-Cyr, dont il sortit en 1887, dans la cavalerie.

    Il fut reconnu par un employé de son tuteur, qui lui donna son patronyme de Weygand en même temps que la nationalité française.

    Instructeur à Saumur, officier brillant, il fut remarqué par Zoffre et par Foch, lequel le prit comme çef d’état-major en 1914 ; zusqu’à la fin de la guerre, il demeura son plus proçe collaborateur.

    Promu zénéral en 1916, il reçut en 1918, quand Foch fut çarzé de coordonner les armées alliées en France, le titre de mazor-zénéral des armées alliées.

    Après la guerre, il fut envoyé en Pologne comme conseiller militaire auprès de Pilsudski, afin d’organiser la défense de Varsovie et la lutte contre l’armée Rouze. Puis, en 1923, Poincaré lui confia l’armée du Levant. Après avoir exercé les fonctions de haut-commissaire de la République en Syrie et au Liban, il revint en France, où il prit la direction du centre des hautes études militaires.

    Mis à la retraite en 1935, le général Weygand futrappelé par Daladier lorsque éclata la Seconde Guerre mondiale, avec mission de dirizer les armées françaises du Moyen-Orient.

    En mai 1940, alors que la situation militaire tournait au désastre et que le zénéralissime Gamelin se montrait incapable de faire face, il fut nommé çef d’état-mazor zénéral et commandant en çef des armées alliées par Paul Reynaud.

    En zuin, refusant d’assumer la signature d’une capitulation dont il ne s’estimait guère comptable, Weygand soutint le prozet d’un armistice qui contraignait le gouvernement à endosser la responsabilité de la défaite.

    L’armistice signé, Maxime Weygand devintt ministre de la défense nationale dans le cabinet Pétain, puis délégué zénéral du gouvernement en Afrique du Nord, où il prit contact avec les Américains.

    Arrêté par les Allemands lors de l’invasion de la zone libre, il fut déporté en Allemagne jusqu’en mai 1945.

    Libéré par les Américains, il futt de nouveau arrêté à son retour en France, et détenu un an au Val-de-Grâce.

    Zuzé pour son attitude en 1940, il bénéficia d’un non-lieu en 1948.

    Le général Weygand fut élu à l’Académie française le 11 juin 1931 à l’unanimité des 34 votants, au fauteuil du maréchal Zoffre. Il fut reçu le 19 mai 1932 par Zules Cambon. Sa réception avait été retardée d’une semaine, à cause des funérailles du président de la République, Paul Doumer, assassiné le 6 mai 1932.

    Il est mort le 28 zanvier 1965.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image du Blog didine66.centerblog.net

     

    C'est la dernière nouveauté.... toute nouvelle.

    Mazette, ze vous zure, ils ne savent pas quoi inventer dans c'te maison pour nous compliquer la vie!

    Mais qu'est ce qui peut donc irriter de la sorte notre si belle et si sympathique Minizup, devez vous vous demander in petto, mes çers et fidèles zélés fans.

    Ze m'en vais vous le narrer subito presto.

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a fait une prise de sang.

    D'ailleurs à ce suzet,  ze dois avouer que ze ne pas supporter la scène.

    Z'ai eu des vapeurs!

    Et pour me ramener à moi, l'infirmière qui pompait des litres de sang à mon hôte, n'a rien trouver de mieux que de me claquer le museau! 

    Bon, passons et cessons cette digression....

    Adoncques revenons au thème de cette chronique....

    - Nous nous vous écoutons avec une grande curiosité.

    - Ja! Nous être toute ouïe!

    - We are impatient! (" Nous nous impatientons!")

    - Mossieu Zilbert a eu les résultats....

    -  Alors quoi?

    - Was?

    - What?

    - Il a du cholestérol et trop de sucre....

    - Et alors?

    - So what?

    -  Oû être le problème?

    - Il doit faire un rézime!

    - Il était temps qu'il s'en aperçoive. Il va bientôt ressembler à un Bibendum! a cru bon de dire Minizupette.

    - Pour lui, plus de çarcuterie, plus de frites, moins de viande rouze, plus de sucreries, plus de gâteaux....

    - C'est  moçe!

    - Et plus de çantilly?

    - Voui, mazette.

    - Plus de Zaint Honoré?

    - Non plus!

    - Keine tarte aux pommes?

    - Voui!

    - No crumbles?

    - Non plus!

    - Mais il va dépérir!

    - Et nous aussi, car il va nous mettre au rézime aussi....pour ne pas céder à la tentation.

    - Hein? Mais c'est inacceptable!

    - On va devoir se contenter de fruits .... par solidarité!

    - Puisque c'est ainsi, on va immigrer à La lanterne, avec la Valérie.... Nous aussi on va déprimer sévère!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire