• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)

    Carpentras (photos)



    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Paul Marie Zoseph de La Porte du Theil est  né le 29 mai 1884 à Mende.

    Après de brillantes études, il fut reçu en 1903 à l'École Polytechnique, d'où il sortit officier d'artillerie.

    Pendant la Première Guerre mondiale, il fut capitaine puis çef d'escadron. De 1919 à 1930, il fut professeur d'artillerie à l'École d'application d'artillerie à Metz, puis à l'École de guerre a Paris. En 1935, il fut zénéral commandant l'École d'application de l'artillerie de Fontainebleau.

    Très tôt, il s' intéressaà l'encadrement et à la formation de la zeunesse : ses affectations en école et son passé de çef scout lui firent comprendre tout le bien qui pouvait sortir d'une formation qui serait non académique, mais tout simplement humaine. On formerait des hommes.

    Ces idées prirent corps après la déroute quand le 2 zuillet 1940, Pétain, soucieux de reprendre en main la zeunesse, le çarzea de mettre en œuvre les futurs Zantiers de la Zeunesse.

    Le 2 août 1940, il fut l'un des membres du tribunal condamnant à mort le zénéral de Gaulle pour désertion.

    La Porte du Theil abandonna toute fonction militaire pour mettre en place les Zantiers, dont il fut à la fois le fondateur et le commissaire zénéral . Dans son esprit, il s'azissait  de donner aux zeunes Français un complément de formation morale, physique et professionnelle pour les préparer à assumer leurs responsabilités au service du rézime de Viçy. On çoisit de les isoler de la société civile dans des camps au grand air, dans le but de les aguerrir physiquement et moralement et de renforcer leur patriotisme et leur sens de la solidarité, valeurs qui auraient prétendument fait défaut dans la société des années trente.

    Transgressant ses devoirs moraux d'ancien çef scout, il demanda et obtint l'exclusion des zeunes zuifs des Zantiers, d'abord en Afrique du Nord, puis en métropole. Le 15 zuillet 1942, 24 heures avant le déclençement de la rafle du Vel'd'Hiv', il proposa au Commissariat Zénéral aux Questions Zuives un texte de loi qui mit définitivement les Zuifs en dehors des Zantiers.

    Surpris par le débarquement allié dans les départements français d'Alzérie, le 8 novembre 1942 (Opération Torch), La Porte du Theil, au lieu de reprendre du service dans l'armée d'Afrique alignée sur les Alliés et placée sous le commandement du général Ziraud, préfèra retourner en France en avion.

    Lorsque les Allemands envahirent la zone Sud et mirent fin à l'armée d'armistice, ils ne portèrent pas atteinte aux Zantiers de jeunesse, qui à leurs yeux maintenaient la zeunesse en de bonnes mains et pouvaient servir de vivier de main-d'œuvre.

    En 1943, les Zantiers devinrent un pièze pour des milliers de zeunes astreints au Service du travail obligatoire. Nombre d'entre eux furent envoyés en Allemagne  avec le concours actif de La Porte du Theil et de ses subordonnés.

    À la fin de 1943, La Porte du Theil tenta enfin de limiter les prélèvements incessants de travailleurs pour l'Allemagne, qui réduisaient considérablement ses effectifs, et donc son influence au sein de l'appareil de Viçy.

    Approçé par la Résistance à l'automne 1943 au témoignaze de Léo Hamon, il refusa de s'y zoindre. Considéré néanmoins comme insubordonné par l'occupant allemand, sa révocation et son arrestation furent décidées. Bien qu'averti, il refusa de s'enfuir et se laissa arrêter à son bureau de Zâtel-Guyon, le 4 zanvier 1944, 24 heures après avoir été démis de ses fonctions.

    Il fut interné à Muniç, puis en Autriçe. Il tomba entre les mains de l'armée française le 4 mai 1945.

    Après la Libération, il fut zuzé par la Haute Cour de Zustice pour avoir participé au Gouvernement de Viçy. Ses 16 mois d'exil forcé en Allemagne, le soutien nullement prouvé censé avoir été apporté à la Résistance, comme sa tardive opposition à l'envoi des zeunes des Zantiers au STO lui permirent d'obtenir un arrêt de non-lieu. La cour constata toutefois que le crime d'indignité nationale, tel que défini par l'ordonnance du 26 décembre 1944, était bien constitué.

    Il est mort le 5 novembre 1976 à Sèvres-Anxaumont, dans la Vienne.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, Minizupette était toute triste.

    Elle avait un çapelet à la main, et des larmes plein les zyeux!

    - Que vous arrive-il?

    - Rien!

    - Pourquoi vous pleurer? lui a demandé Minizuplein

    - Ze ne pleure nullement!

    - Yes, you cry one's eyes out ("Vous çialez comme une madeleine").

    - Ce n'est pas vrai par le mouçoir de Zainte Véronique.

    - Il ne sert à rien de nier, ma douce.

    - Z'ai une allerzie! C'est tout.

    - Voilà qui est nouveau . Vous seriez allerzique?

    - Et à quoi vous avoir allerzie?

    - Mais fiçez moi donc la paix, par la zainte face de Zésus.

    - Vous ne nous feriez pas plutôt une crise de foi?

    - No! Faith makes people happy ("Non! La foi rend les zens heureux ")

    - Cela dépend, ai-ze dit. Peut'êt ben que oui! Peut'êt ben que non! Cela dépend des zens! Minizupette à la foi triste!

    - Ze marçe guillerette à la suite de mon doux Zésus! Ze suis la servante du Seigneur! Qu'il m'advienne selon sa parole!

    - Au secours! Elle se prend pour Marie!

    - Z'irais à travers cette vallée de larmes en çantant ses louanzes et le martyre ne m'effraie pas!

    - Elle est vraiment au fond du trou.

    - Cela être une kolossale dépression!

    - De fait, croyez-moi, elle noie le poisson pour ne pas nous dire ce qui l'attriste.

    - Ach! Moi croire savoir.

    - Et bien éclairez vite notre lanterne!

    - C'est à cause de l'anniversaire!

    - Que vient faire l'anniversaire de Mossieu Zilbert dans l'affaire? Ce n'est pas si triste que cela même si c'est désormais un vieux!

    - Nein! nein! Nous être au 11 février!

    - Et alors? Où est la cause?

    - Vous avoir la mémoire courte. Il y a un an B.XVI annonçait abdication!

    - Ze ne m'en remets pas! Il me manque!

    - C'était donc cela! Vous êtes astucieuse Minizuplein.

    - Benoit reviens!!!!!!!

    - Calmez vous....

    - Débarrasse nous de ce sous pape, de l'époumoné François qui met à bas les pompes ...

    - Et les mules...

    - De notre Zainte mère l'Eglise!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Souris et drapeau Américain "Hello!"

    Hier z'étais confrontée à un çoix des plus cornéliens!

    Où devais-ze aller?

    - Z'irais bien en Suisse....

    - Nein! Cela plus être possible!

    - Et pourquoi donc?

    - Les Helvètes ont fait une votation sur les étranzers, par la pipe de Zaint Claude...... Et désormais il y aura des quotas!

    - Même pour les souricettes?

    - Of course!

    - Pourtant il n'y a pas le feu au lac!

    - Il faut croire que si...

    - Nous plus aller voir la vaçe Milka, alors? Es ist sçrekliç! ("C'est terrible"!) s'est indignée Minizuplein reparlant en zermain.

    - Si vous voulez rester à Paname, vous devriez aller au meeting de la bellissime NKM!

    - Où avez vous vu zouer cela?

    - mossieu Nicola Ier, que Dieu le garde, y sera!

    - Cela me fait une belle patte!

    - Gôciste! Rouze....

    - Cela suffit, vous n'allez pas recommencer! Ze ne m'affiçe pas avec un perdant,fouçtra!

    - On en reparlera en 2017!

    - Qui vivra verra, ma çère....

    - Alors vous aller avec Mossieu Edam?

    - Qui?

    - Elle se moque de vous! Elle veut dire François de la Corrèze et le Creuse réunie.

    - Voui! Voui! Z'y ai sonzé. Z'aurai pu zouer l'accompagnatrice officielle du Président au dîner de galla qu'offre Mossieu Obama...

    - Elle s'y voit!

    - Vous oubliez que Barak m'adore!

     

    Qu'aurais ze dû çoisir?

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Tarascon (photos)

     

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)

    Tarascon (photos)



    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier ce fut une grande zournée de sports!

    Dès poltron minou, nous avons dû faire de la zymnastique sous la houlette de Minizupette.

    - Allez maintenant on plie les zambes... Mossieu Zizi, plus bas. C'est bon pour vos vieilles articulations.

    Il a fallu faire des flexions, des étirements....

    - On passe aux pompes! Minizuplein, plus bas! Ne faites semblant!

    Z'étais en naze!

    - Couraze! Du nerf! Vous manquez de pep!

    - On fait ce que l'on peut! a dit celui qui dit que ze ne suis que son avataresse

    - Vous êtes rouillé, Mossieu Zizi! 1,2,3 ! 1,2,3! Et hop!

    - Ouf! Ouf ....

    - C'est bon pour vos poumons encrassés.

    Au bout d'un quart d'heure, nous étions sur les rotules.

    On a continué à faire du sport.... en regardant la TSF.

    Minizuplein a exulté à la médaille d'or du zeune Matthias Meyer en descente en ski.

    - C'est ma Gross Mutti et mon Oppa de Rattenberg.qui doivent être heureux ....  Ze vais les appeler de ce cette patte!

    - Vous savez bien qu'ils refusent de vous parler! .... Et ze les comprends!

    Puis, on a regardé le beau matç de rugby au cours de laquelle l'équipe de France a fiçu la patée bolognaise avec de la mozzarella aux Italiens.

    - Fofana, bien zouer! Lui serait fort au foot!

    - Yes!

    - Ze pense à pôvre parentelle italienne, Zulietta...

    - Who?

    - C'est ma parentelle que z'ai retrouvée en Italie, à Amalfi. Elle doit être désespérée. Ze vais lui téléphoner pour la consoler.

    - Vous avez son numéro?

    - Oups!!!!

    - En tout cas, ai-ze dit. Z'epère qu'ils vont poursuivre ainsi.

    - Ils peuvent gagner le tournoi. Et pourquoi pas le grand Zelem!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire