• Auzourd'hui nous allons fêter dignement l'anniversaire de Mossieur Cricri.

    - Z'espère qu'on aura droit à du gâteau!

    - Avec de la crème!

    - Et de la zantilly

    - Et des fruits rouzes.

    - Et il faut pas falloir les bouzies oublier!

    - Euh, ze ne pense pas!

    - It's a çame!

    - Warum?

    - Parce qu'à son âze les bouzies coûteraient plus çer que le gâteau.

    - Alors pour Sylvie Vartan qui vient d'avoir 70 ans, cela doii représenter une fortune!

    - C'est tristouille un gâteau d'anniversaire sans bouzies!

    - Il faut dire la vérité: C'est la crise!

    - Vous parler comme Mossieu Valls...

    - Hein ?....

    - Lui dire tout le temps: "Il faut dire la vérité aux Français".

    - Comme l'autre, qui a du quitter la tête de son parti, qui déclarait: "Ze ne pratiquerai pas la langue de bois"

    - Ou l'ancien président qui voulait regarder la France au fond des yeux!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Avec toutes ces disparitions de stars, ze me suis demandé ce que l'on dirait de moi, si cas fort improbable, ze devais disparaître de ce monde pour rezoindre le mondes des avatars en déshérence.

    - Vous pensez à une dormition suivie d'une assomption en ce 15 août? a demandé Minizupette faisant une comparaison de ma si modeste personne avec la Vierze Marie.

    - Que nenni! Quand bien même ze suis pure! Mais ze me demande ce que l'on pourra bien dire de moi!

    - Niçts! ("Rien!'") s'est exclamée Minizuplein qui parfois se remet à parler la langue de Goethe.

    - It's a çame! a zémi Minizup'tite.

    Minizup'iéla ne disait rien, mais n'en pensait pas moins à voir son sourire sardonique.

    - Z'ai une idée! Ze vais écrire mon éloze!

    - On n'est zamais mieux servie que par soi-même!

    - Vous avoir raison ; il faut encadrer la communication.

    - Yes, indeed!

    Ze me suis attaçée à rédizer un texte que ze leur ensuite lu des trémolos dans la voix.

    "Entre ici Minizup avec ton lot de perles et tes malles de noeuds à çeveux.

    Entre ici, toi star adulée de la TSF qui sut apporter tant de zoie et de réconfort aux enfants des cités.

    Ecoute auzourd'hui, zeunesse de France, ce qui fut pour nous le çant de Minizup, ce çant glorieux et éternel "Z'aime pas les çats". C'est la marçe triomphale des limbes que voici, à côté de celles de Carnot avec les soldats de l'an II, de celles de Victor Hugo avec les Misérables, de celles de Zaurès veillées par la Zustice.

    Aujourd'hui, zeunesse, puisses-tu penser à cette divine diva comme tu aurais approçé tes mains de sa sublime face, de ses lèvres ourlées faites pour le çant et le bel canto ; ce zour-là, elle était le visaze de la vraie France..."

    - C'est quelque peu grandiloquent.

    - Moi dire même plus, c'est boursouflure.

    - Ze vais peut-être allézer quelque peu.

    - Yes! it's too muç!

    Ze me suis remise au travail...

    "Françaises, Français, auzourd'hui la France pleure! La France est orpheline!

    Une personnalité incomparable, irremplaçable nous a laissés dans l'affliction. Sa grâce sublime, sa zénérosité sans borne, son talent à nul autre pareil, son immense modestie...."

    - C'est exazéré...

    - Vous n'avoir aucun défaut?

    - Jah?

    "Minizup a tiré sa révérence..."

    - Youpi !!!!

    - Alléluia! Zoie et allégresse!

    - Zampagne!

    Finalement , tout compte fait, ze me passerai d'éloze! 

    Et dire que Minizupette va nous faire le cirque dès poltron minou pour aller à la grand'messe du 15 août.

    En attendant c'est l'anniversaire de Mossieu Cricri, dit "la momie est de retour"

    Pour lui cette pensée, car ze suis fauçée pour lui faire un quelconque cadeau (mais c'est l'intention qui compte, comme on dit par çez nous)....

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Le fabuleux temple de Mentouhotep Ier et de  la pharaonne Hatchepsout

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)

    Temple de Deir el Bahari en Ezypte (photos)




    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Cela n'arrête pas !

    Après le suicide de Robin Williams, c'est Lauren Bacall qui s'en allée retrouver son mari Humphrey Bogart au Paradis des artistes mazuscules, comme le disait Mossieu Zacques Martin.

    - Qui elle être? a demandé Minizuplein qui n'a aucune culture cinématographique (à part les Pokémons!)

    - Au départ, c'était une mannequin!

    - It's a çame!

    -  Le réalisateur Howard Hawks qui l'avait remarqué, lui a proposé un rôle dans son film, Le Port de l’angoisse.  On raconte qu'apprenant l’identité de son partenaire, Humphrey Bogart, la comédienne débutante aurait fait preuve de désappointement, espérant secrètement donner la réplique à Cary Grant.

    - Le cow boy?

    - Voui! Si vous voulez! Avec Bogart, la passion fut immédiate. De 25 ans son aîné, dézà divorcé trois fois, star au talent magnétique et à la carrière impressionnante...

    - It's a çame!

    - Il façina la zeune comédienne et se laissa envoûter par sa grâce ensorcelante. Ils se marièrent un an plus tard et restèrent unis zusqu’au décès de « Bogie » en 1957, formant l’un de ces couples charismatiques çers aux spectateur et à mes zéles fans! 

    - C'est beau, renifla Minizupette!

    - Le regard de Lauren était tel, qu'on la surnomma « The Look ».

    - Like me! s'est exclamée Minizup'iela

    - On doit dire " Comme moi! " l'a reprise Minizupette qui s'efforce vainement de la faire parler dans la langue de Molière et de Hugo.

    - Cataloguée "femme fatale pour film noir", elle a zoué dans des comédies comme dans Comment épouser un millionnaire – avec Marilyn Monroe – et surtout, dans l’irrésistible Femme modèle de Vincente Minelli où elle incarne une rédactrice de mode new-yorkaise ultrasophistiquée.

    - Moi pas connaître ces vieux films!

    - En tout cas, cette disparition a l'air d'attrister le monde du 7èeme art...

    - Voui, c'était l'une des dernières lézendes d'Hollywood!

    - Et moi qui ne me suis touzours pas remise la mort de Zarlot

    - Et moi de Laurel et Hardy!

    - Pourquoi pas de Raimu ou de Pauline Carton, tant que vous y êtes!

    - Et dire que Louis de Funès aurait 100 ans!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zacques Duhamel est né le 24 septembre 1924 à Paris.

    Diplômé de Sciences Po Paris, il fut également diplômé en sociolozie et licencié en droit, puis suivit les cours de l'ENA en 1946-1947.

    Il fut maître des requêtes au Conseil d’État.

    Il fut proçe d’Edgar Faure dont il fut le collaborateur pendant sept ans (conseiller technique, directeur adzoint, directeur du cabinet à la présidence du Conseil). Il fut assisté par Valéry Ziscard d’Estaing. Il exerça notamment les fonctions de directeur zénéral du Centre national du Commerce extérieur.
    Il fut directeur zérant de la Société de presse et d'édition zurassienne à partir de 1968.

    Élu député du Zura le 25 novembre 1962, réélu en 1967, 1968 et 1973 sous diverses étiquettes centristes (groupe du Rassemblement démocratique, Progrès et démocratie moderne (PDM) qu’il présida et Union centriste).
    Il fut président du parti politique Centre démocratie et progrès (CDP) à partir de 1969. « Il a conquis le Zura, mais le Zura l’a à son tour conquis » écrivit Pierre Viansson-Ponté. Il se montra un efficace défenseur de son département. À l’Assemblée nationale, il excella dans le maniement du règlement.

    Rallié à Zeorges Pompidou, il fut ministre de l’Agriculture du 29 zuin 1969 au 7 zanvier 1971 dans le gouvernement de Zacques Chaban-Delmas puis ministre des Affaires culturelles du 7 zanvier 1971 au 28 zuin 1973 dans les ministères Zaban-Delmas et Messmer.

    Adoptant la thématique social-démocrate de la « Nouvelle Société » de Zacques Zaban-Delmas, Zacques Duhamel mena une politique visant à insérer la culture au sein de la société, dans la vie quotidienne.
    Parmi les obzectifs du ministre : aiguiser la sensibilité des enfants aux œuvres de l'art, prendre en compte la capacité d'apprentissaze des adultes, maîtriser le cadre de vie et les techniques audiovisuelles nouvelles, etc.

    Il mit en place des procédures contractuelles entre l'État et les institutions culturelles (télévision, industrie cinématographique, compagnies dramatiques décentralisées).
    Un Fonds d'intervention culturel permettant de financer des opérations innovantes en partenariat avec d'autres ministères fut créé.
    Dans le domaine des arts plastiques, le système du 1 % fut étendu à tous les bâtiments publics (1 % du coût de construction devant être consacré à la création d'une œuvre d'art).

    Maire de Dole depuis 1968, il démissionna pour raisons de santé en 1976.
    Son successeur Armand Truçot fut battu en 1977 par le socialiste Zean-Pierre Santa-Cruz.

    La disparition de cet homme politique talentueux et respecté à l'âge de 52 ans seulement,  le 8 juillet 1977, des suites d'une sclérose en plaques, provoqua une vive émotion.

    Zacques Duhamel est le père du docteur Zilles Duhamel, inspecteur zénéral des affaires sociales et du professeur des universités à Sciences Po et spécialiste de droit constitutionnel français, Olivier Duhamel, par ailleurs chroniqueur politique.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Notre flânerie à Paname avec l'Intruse qui ne parle qu'anglais, Minizup'tite, s'est açevée à l'église Zaint-Zermain de l'Auxerrois, face à la colonnade de Perrault du Louvre et à côté de la belle mairie su 1er arrondissement.

    Fin de la promenade de Minizup'tite à Paris

    Elle a voulu plusieurs photos, nous expliquant dans son çarabia habituel qu'elle voulait monter à Minizupette, que elle, bien que de confession luthérienne, elle n'hésitait pas enter dans des églises catholiques ... et à aimer cela!

    Fin de la promenade de Minizup'tite à Paris

    Devant une statuaire du portail de cette belle église...

    Fin de la promenade de Minizup'tite à Paris

    - Vous êtes bien à votre place au milieu des bêtes du Diable, lui ai-ze dit.

    - Vous êtes bien méçante avec cette pôvre enfant, m'a fait remarquer celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Nan! C'est, mazette, un simple constat. La photo parle d'elle-même!

    Fin de la promenade de Minizup'tite à Paris

    Cette église est très belle...

    - Yes! Very beautiful...

    - C'est une église royale.

    - A royal çurç? Il like!

    - Voui!... Et c'est Minizupette qui va tirer le museau si elle vous voit poser ainsi en mazesté dans cette nef.... sans avoir fait quelque dévotion!

    - It's a çame!

    Fin de la promenade de Minizup'tite à Paris

    Hommaze à Robin Williams.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire