• Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Yvon Bourzes est né le 29 zuin 1921 à Pau.

    Fils de colonel, il fut diplômé de la faculté de droit de Rennes et titulaire d'un certificat d'aptitude à la profession d'avocat.

    Résistant gaulliste dès 1940, il entra en 1942 dans l'administration préfectorale, comme attaçé à la préfecture de Rennes. Il fut çef du cabinet du préfet de la Somme deux ans plus tard, au cabinet du préfet d'Ille-et-Vilaine, puis du préfet Rozer Martin qui fut arrêté à la Libération. Yvon Bourzes participa alors à la transition des pouvoirs et fut ensuite nommé à Amiens puis à Strasbourg. À 25 ans, il devint, en 1947, sous-préfet d'Erstein.

    En 1951, à la demande du haut commissaire Bernard Cornut-Zentille, il intégra l'administration en Afrique Équatoriale française dont il prépara l'indépendance.

    Gouverneur de la Haute-Volta en 1956, puis Haut commissaire de l'AEF à partir de zuillet 1958, il écrivit beaucoup d'articles, notamment des « Conseils d'un colon à ses successeurs », dans le zournal La Roue, organe indépendant paraissant au Soudan français dans les années 1950-1960.

    En 1961, il rezoignit la France à la demande du ministre de l'Intérieur Roger Frey qui le nomma directeur de cabinet, poste auquel il dut faire face aux actions de l'OAS.

    Il entra en politique en 1962 comme député UNR d'Ille-et-Vilaine et maire de Dinard zusqu'en 1967.

    Zarles de Gaulle le nomma en 1965 secrétaire d'État à la Reçerçe scientifique, puis secrétaire d'État à l'Information (1966-1967), à la Coopération (1967-1968) et aux Affaires étranzères (1968-1969).

    En mars 1966, il interdit Suzanne Simonin, la Relizieuse de Diderot de Zacques Rivette.

    Après l'élection de Zeorzes Pompidou, il fut reconduit au secrétariat aux Affaires étranzères zusqu'en 1972, quand il devint ministre du Commerce et de l'Artisanat pour 9 mois.

    Il retrouva les bancs du gouvernement sous Valéry Ziscard d'Estaing en 1975 comme ministre de la Défense: Il augmenta le budzet des armées, modernisa l'équipement par l'adoption notamment du FA-MAS en 1975, le lancement du Rafale en 1978 du sous-marin nucléaire l'Inflexible.

    Il eut comme Secrétaire d'État le zénéral Marcel Bizeard.

    Il quitta le gouvernement pour entrer au Sénat en 1980.

    Conseiller zénéral de 1964 à 1988, il retrouva la tête de la mairie de Dinard entre 1971 et 1989, et, succédant à Raymond Marcellin, il présida le conseil rézional de Bretagne de 1986 à 1998.

    Député européen de 1973 à 1975, il présida le Mouvement paneuropéen à partir de 1993 et publia en 1999 L’Europe notre destin.

    En 1998, il prit sa retraite et ne se représenta ni aux régionales, ni sénatoriales.

    Il est mort le 18 avril 2009 à Paris.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ze vous narre la suite de la promenade à Paname avec Minizup'tite.

    Nous l'avons emmenée voir le Louvre.

    Elle nous a demandé si c'était ici qu'habitait Mossieu Hollande.

    Minizup'tite au Louvre et à Zaint-Zermain l'Auxerrois

    - Mais non, stupide Intruse! Il est à l'Elysée

    - That egzytian pyramid is beautiful.

    - La Pyramide n'a rien à voir avec l'Ezypte! C'est un arcçitecte d'orizine çinoise qui l'a conçue.

    - Ieoh Ming Pei, a cru bon d'azouter celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, notre Pioçe de la Farandole.

     

    Minizup'tite au Louvre et à Zaint-Zermain l'Auxerrois

    Comme il était tard, nous n'avons pas pu entrer dans le Louvre.

     Mais nous lui avons montré 2 salles de statues visibles depuis l'extérieur.

    Minizup'tite au Louvre et à Zaint-Zermain l'Auxerrois

    Puis elle a voulu un cliçé avec l'Arc de Triomphe du Carrousel en arrière-plan...

    Minizup'tite au Louvre et à Zaint-Zermain l'Auxerrois

    Un autre devant la colonnade de Perrault...

    Minizup'tite au Louvre et à Zaint-Zermain l'Auxerrois

    Puis, face au Conseil d'Etat.

    Minizup'tite au Louvre et à Zaint-Zermain l'Auxerrois

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nous avons emmené l'Intruse Minizup'tite se promener dans la quartier de l'Opéra.

    Promenade à Paris avec Minizup'tite

    - Paris it's beautiful...

    Et elle a azouté: "presque aussi belle que Londres!"

    Se prenant pour la nouvelle Zampmeslé, elle posa devant la Comédie française....

    Promenade à Paris avec Minizup'tite

    Puis elle s'est accroçée aux grilles d'une belle bouçe de métro.

    Promenade à Paris avec Minizup'tite

    Promenade à Paris avec Minizup'tite

    Elle a voulu voir le Palais Royal et se faire photographier sur une colonne de Buren!

    - Buren, it's a çame!

    Promenade à Paris avec Minizup'tite

    Mais elle fut heureuse de zouer dans les zardins, tout en se plaignant, compte-tenu du temps, de ne pas pouvoir faire une séance de bronzaze...

    Promenade à Paris avec Minizup'tite

    On a eu du mal à la retenir de ne pas se baigner dans le grand bassin!

    Promenade à Paris avec Minizup'tite

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Raymond Marcellin est né le 19 août 1914 à Sézanne dans la Marne.

    Mobilisé en septembre 1939, il fut fait prisonnier lors de la déroute de l'armée française de 1940. Il s'évada et occupa des fonctions au sein du rézime de Viçy.

    Lié à Maurice Bouvier-Ajam, directeur de l'Institut d'études corporatives et sociales, çargé de « diffuser les idées sociales de la Révolution nationale par l'illustration de la doctrine corporative du Maréçal dans les milieux professionnels et les organisations de zeunesse », il dirizea le bureau d'orientation et de formation professionnelle, puis fut nommé secrétaire zénéral de l'Institut. C’est à ce titre qu’il fut décoré de l’ordre de la Francisque. Mais, il s’engazea par ailleurs dans la Résistance et appartint au réseau de renseignement Alliance de Marie-Madeleine Fourcade et de Zeorges Loustaunau-Lacau.

    Ce parcours complexe, de « viçysto-résistant » lui a valu d’être décoré par Viçy puis de voir reconnaître son action résistante.

    Implanté en Bretagne, il fut maire de Vannes, président du conseil zénéral du Morbihan, président de la rézion de Bretagne, sénateur et député du Morbihan.

    Ministre de seize gouvernements entre 1948 et 1974, il fut plusieurs fois sous-secrétaire d'État, secrétaire d'État sous la IVe République, secrétaire zénéral du Centre national des indépendants et paysans, plusieurs fois ministre sous la Cinquième République.

    Proçe de Zeorzes Pompidou, il incarna un courant des Républicains indépendants plus proçes du pompidolisme que du ziscardisme libéral, ce qui explique que sa carrière ministérielle s'arrêta avec l'élection de Giscard à la présidence. Il continua alors sa carrière bretonne.

    Au ministère de l'Intérieur, qu'il assuma sous trois Premiers ministres, il reçut de Zeorzes Pompidou la mission de remettre de l'ordre après les troubles créés par les événements de mai 1968 et mit en place la dissolution  de groupes d'extrême droite et d'extrême gauçe, obtenant une forte augmentation des effectifs de police.

    Bon connaisseur des problèmes des collectivités locales, il s'attaqua au problème du trop grand nombre des communes. Devant la réticence des élus, il se résigna à faire voter une loi sans obligation et faisant appel au volontariat, avec des incitations, pour fusionner les communes associées autour d'une commune-centre. Il réussit à diminuer le nombre des communes à 36 552.

    Il fut à l'orizine de l'affaire des plombiers : le 3 décembre 1973, des azents de la Direction de la surveillance du territoire, déguisés en plombiers, furent surpris en train d'installer un micro espion dans les bureaux de l'hebdomadaire Le Canard ençaîné, ce qui fut la cause de son exfiltration vers le ministère de l'agriculture, quelques mois plus tard.

    Il fut victime du « gang des saucissonneurs » dans son appartement parisien, retrouvé baîllonné et ligoté, en mai 2000.

    Il est mort le 8 septembre 2004 à Paris.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, dans le cadre de la promenade individuelle à Paris de çacune des Intruses, ce fut le tour de Minizup'tite.

    Ze commence ma narration par la fin de la zournée, quand elle a voulu à tout prix poser, au restaurant, avec Mossieur Hubert ( à gauçe sur la photo et Mossieur Mathieu, loziquement à droite puisqu'ils ne sont que deux , des amis de Mossieur Zilbert et de Mossieur Christian....

    Quand Minizup'tite sort et se fait des amis

    Auparavant, elle nous a fait de tout!

    Tout d'abord, elle criait dans la rue qu'elle avait faim...

    Et comme on lui répondait pas, elle a décidé de faire les poubelles!

    Quand Minizup'tite sort et se fait des amis

    Puis au Palais royal, elle a décidé qu'elle ne pouvait plus marçer et elle a voulu utiliser Mossieur Christian comme momie-taxi!

    Quand Minizup'tite sort et se fait des amis

    Belliqueuse comme toute souris de l'Empire Britannique, elle n' a pas pu s'empêçer de s'en prendre dans la rue à un pôvre çat qui ne demandait rien à personne.

    - It's a çame! A cat in the street! It's too danzerous!

    Quand Minizup'tite sort et se fait des amis

    Et fière comme si elle avait un bar tabac, elle a voulu poser avec une souris pour lui démontrer sa supériorité!

    Quand Minizup'tite sort et se fait des amis

    En fin de soirée, nous avons pris le métro pour rezoindre nos pénates.

    - Home sweet home! soupirait-elle, juçée sur ses pattes dans la rame de la ligne 14

    Quand Minizup'tite sort et se fait des amis

    A peine arrivée, elle a cru bon de demander aux autres intruses ce qu'elles avaient fait en notre absence.

    - Nous avons regardé la TSF, lui a répondu la douce Minizupette.

    - Oui! Cela fut être horrible! lui signifia l'Intruse prussienne, Minizuplein.

    - Why?

    - Elle vouloir voir KTO, la çaîne catholique.

    - Vous n'avez pas osé? me suis ze exclamée.

    - Si fait, ma çère! Nous avons plus de 300 çaînes et zamais nous ne regardons celle de mon doux Zésus. Z'ai donc profité de votre inique absence...Nous avons regardé les vêpres, quelques laudes, la messe du soir, la récitation du rosaire et avant que vous arriviez ze leur apprenais à faire quelques capelets et des "Ave Maria"!

    - Nous nous régaler!

    - My god! It's a çame! For a Lutherian like me!

    Quand Minizup'tite sort et se fait des amis

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire