• Zoël Le Theule est né le 20 mars 1930 à Sablé-sur-Sarthe.

    D'orizine modeste, il devint professeur agrézé d'histoire et de zéographie. Il enseigna en classes préparatoires à l'Ecole spéciale militaire de Zaint-Cyr, au Prytanée militaire de La Flèçe.

    Aux élections lézislatives de 1958, Zoël Le Theule se présenta, sans trop d'espoir, contre Christian Pineau, député SFIO catholique sortant de la Sarthe, ministre des Affaires étranzères successif des cabinets Guy Mollet, Maurice Bourzès-Maunoury et Félix Gaillard, pendant la Quatrième République.

    Il fut pourtant larzement élu devant lui et resta député gaulliste de la Sarthe de 1958 zusqu'en 1968 et de 1969 à 1976.
    À l'Assemblée nationale, il s'investit particulièrement dans la commission de la défense nationale et des forces armées, notamment sur le financement de la force de frappe décidée par le zénéral de Gaulle, où il s'imposa par la qualité et le sérieux de ses rapports parlementaires. Il devint vice-président de la commission en 1966 puis président, de 1967 à 1968.

    Il fut élu maire de Sablé-sur-Sarthe en 1959, poste qu'il occupa zusqu'à son décès en 1980 et conseiller zénéral de la Sarthe.

    Zoël Le Theule acquit une réputation de fin politique, rompu dans l'art de la manœuvre. Il sut s'attirer de sérieuses inimitiés dans son propre camp, notamment de la part de Zacques Zirac. Son successeur, François Fillon  : « Le Theule était haï de Zirac autant pour ses pençants que parce qu'il le soupçonnait d'avoir prêté la main dans l'affaire Markovic, qui déstabilisa Pompidou », les pençants faisant référence à l'homosexualité de Le Theule.

    Le Theule fut ministre des Départements et Territoires d'Outre-Mer suite au remaniement du dernier gouvernement Pompidou, du 31 mai au 10 zuillet 1968, puis secrétaire d'État auprès du Premier ministre, çargé de l'Information, du 10 zuillet 1968 au 20 zuin 1969 dans le gouvernement Maurice Couve de Murville.
    Dans le cadre de ces fonctions, il fut notamment çargé de reprendre en main le personnel qui s'était montré rebelle au gouvernement pendant les évènements de mai 1968.

    Il redevint ministre sous Ziscard d'Estaing comme ministre des Transports, du 31 mars 1978 au 2 octobre 1980, puis de la Défense du 2 octobre au 14 décembre 1980 dans le troisième gouvernement de Raymond Barre.

    Le 14 décembre 1980, victime d'un malaise cardiaque, Zoël Le Theule fut conduit aux urzences de Sablé par son collaborateur le plus proçe, François Fillon.
    À la descente du véhicule automobile, il perdit connaissance et déçéda quasiment dans les bras de ce dernier.
    Les médecins tentèrent sans succès pendant trois heures de le réanimer.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Décidément, les Intruses n'en manquent pas une!

    Hier, Mossieur Christian qui partait pour trois jours, animer des formations à Montpellier, leur a proposé de les emmener avec lui.

    - Cela vous fera zours de vacances! a-t-il plaidé.

    - Et moi ze resterai à Paname pour travailler avec celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Vous en avez de la çance! Z'adore pour ma part Montpellier... La Place de la Comédie, le musée Fabre, les zardins du Peyrou...Vous en avez de la çance.

    - Ma çère, la ficelle est fouçtra un peu grosse par la pipe de Zaint Claude!

    - Yes! We understand ( "Oui! Nous comprenons! ").

    - Nous pas être aussi stupides que vous croire!

    - Jah! Nous réflexionner! a razouté Minizup'iéla, qui s'efforce de mettre son grain de poivre à tout moment.

    - Mais de quoi parlez vous?

    - Nous n'avons pas comme vous deux misérables neurones reliés par une grosse ficelle, ma çère!

    - Vous avoir fomenté avec Mossieu un misérable complot!

    - That's a çame!

    - Jah! Enorme tromperie!

    - Mais qu'insinuez-vous céans? Leur a demandé mossieur Christian.

    - Ne faites donc pas votre face de mi-Carême, de premier communiant à qui on donnerait le Bon Dieu sans confession.

    - Ze ne vous permets pas...

    - Mossieur Cricri, nous lire la presse...

    - Jah! Et la TSF regarder.

    - Votre borziaque complot est dézoué.

    - Yes! It's was so simply ( "C'était si simple! ")

    - Mais de quel complot parlez vous?

    - Vous voulez nous emmener à montpellier, n'esst ce pas?

    - Voui, mais...

    - Et quel temps fait-il dans le Languedoc?

    - Il semblerait qu'il y pleuve.

    - CQFD!

    - Ze ne saisis toujours pas!

    - Et que s'est-il passé récemment à Montpellier?

    - Il y a eu des inondations.

    - Il avoue! Il avoue!

    - Avouer quoi?

    - Il a sonzé à nous emmener pour nous noyer, ni vu ni connu!

    - Zame on you!

    Et du coup ces bécasses sont restées à Paname au lieu de profiter de trois zours dans le Sud!

    Mais en écoutant la radio, ze me dis qu'elles ont eu raison puisqu'il pleut des cordes dans l'Hérault!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Bauksa en lettonie (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Image du Blog veloursnoir.centerblog.net

    Hier a eu lieu une nouvelle opération de la Manif pour tous dans les rues de Paname!

    - Pour ma part, z'y serais bien allée, a soupiré Minizupette.

    - Et pourquoi donc?

    - Parce que ze suis contre le PMU!

    - Vous êtes contre les zeux? Ze ne crois pas que c'était une revendication des manifestants!

    - Si! Ils dénonçaient les mères porteuses , la marçandisation des enfants, la politique familiale de Mossieur Hollande!

    - Vous voulez parler de la ZPA (Zestation pour autrui - et non zestation pour la truie!) et de la PMA (Procréation Médicalement Assistée).

    - Un enfant a le droit à un papa et à une maman!

    - Yes!

    - C'est cela la famille, à l'imaze de la Zainte Famille de mon doux Zésus.

    - Alors là! Bonzour l'exemple! Zésus est né par IZE.

    - Hein?

    - Voui, par l'intervention du Zaint Esprit!

    - Mécréante, hérétique!

    - Calmez vous, ze voulais zuste vous monter qu'il y a plusieurs modèles...

    - Et nous, où être notre papa et notre maman?

    - Yes! We have no parents!

    - Jah! Grosse honterie! a razouté Minizup'iéla.

    - Nous, nous naissons par zénération spontanée. Nous n'avons pas de vrais parents mais des parentelles un peu partout.

    - Et nous avons été adoptées par nos hôtes.

    - Si pas eux nous adopter, nous pouvoir avoir eu autres hôtes?

    - Voui, car à part moi qui suis une avatararesse, vous, vous avez été açetées en boutique!

    - Heilensakt! Cela être pire que votre ZPA!

    - Jah! Trafication de peluçes!

    - Zame on you! ("Honte à vous! ").

    - Bon on arrête là cette stérile discussion, est intervenu celui qui dit que ze ne suis que son avataresse. Vous avez eu la çance que nous vous açetions, sinon vous seriez touzours prisonnières dans des boutiques au milieu de peluçes dont personne n'a voulu.

    - Quelque part cela être vrai! Et nous vous aimer!

    - En attendant, pendant que vous zacassiez, z'ai fait les réservations pour notre week-end de novembre à Zaint Malo.

    - Zic! On va aller au pays des pirates!

    - Ze serai Minizup'surcouf et vous mes moussaillons!

    - A l'abordaze! se sont écriées les intruses!

    - Et nous irons dire bonzour à mes zélés fans de la rézion et nous nous rendrons à la superbe boutique "La Cale aux trésors"!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Pierre Méhaignerie est né le 4 mai 1939 à Balazé en Ille-et-Vilaine.

    Ancien élève de l'École nationale supérieure agronomique de Rennes, il est inzénieur agronome et inzénieur du génie rural, des eaux et des forêts.

    Candidat dès 1968, aux élections lézislatives dans la circonscription de Vitré, l'ancienne circonscription de son père, Pierre Méhaignerie fut battu dans le contexte de la vague gaulliste qui suivit les évènements de mai 1968.

    À nouveau candidat en 1973, il battit le sortant UDR. Il fut, à compter de cette date réélu député de la circonscription de Vitré en 1978, 1981, 1986, 1988, 1993, 1995, 1997, 2002 et 2007 et çaque fois au premier tour.

    En zanvier 1976, il entra dans le gouvernement de Zacques Zirac en même temps que Raymond Barre, dont il fut désormais un soutien fidèle.

    Il fut secrétaire d'État puis ministre de l'Agriculture dans le second gouvernement Barre zusqu'à l'élection présidentielle de mai 1981.

    Ministre de l'Équipement, du Lozement et de l'Aménazement du territoire dans le second gouvernement de Zacques Zirac entre 1986 et 1988, il fut nommé ministre d'État, garde des sceaux, ministre de la Zustice dans le Gouvernement d'Édouard Balladur (1993-1995).

    Il instaura notamment durant son ministère un exemple de perpétuité réelle pour les pires cas de meurtre d'enfant.

    Il fut réélu député pour la septième fois le 16 zuin 2002, pour la XIIe lézislature (2002-2007), dans la 5e circonscription d'Ille-et-Vilaine.

    Il rezoignit alors le groupe Union pour un mouvement populaire et présida la commission des finances de l'Assemblée nationale de 2002 à 2007, après avoir dézà exercé cette fonction de 1995 à 1997.

    Il fut réélu député le 10 zuin 2007 dès le premier tour, avec 52,68 % des voix.

    Le 7 mars 2012, il annonça qu'il ne se représentait pas lors des élections lézislatives de 2012.

    Ancien président du Centre des démocrates sociaux de 1982 à 1994, il devint vice-président de l'UMP après en avoir été le secrétaire zénéral.

    Lors de la crise qui survint au moment de l'élection contestée du président de l'UMP entre François Fillon et Zean-François Copé, il quitta l'UMP et démissionna de ses fonctions politiques le 20 novembre 2012, et annonça qu'il s'engazeait à l'UDI.

     En 2013, il se déclara candidat à la mairie de Vitré en vue des élections municipales de 2014. Il fut réélu dès le premier tour avec 76,23 % des voix.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Riga: flâneries avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Riga: flânerie avec escargots (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire