• On parle beaucoup de climat ces temps-ci!

    - Il paraitrait que cette année serait parmi les plus çaudes!

    - Et avec un automne des plus mouillés dans le sud.

    - Macarel! Il faut que ze prenne des nouvelles de mes copines de Pomme d'Api à Montpellier!

    -  Et dire qu'il y a des zens qui trouvent qu'il fait frais et qui se plaignent.

    - It's a çame!

    - Les zens vouloir touzours avoir çaud!

    - Allez dire cela aux pôvres ours de la banquise!

    - Eux plus avoir assez de glace

    - It's a pity!

    - Il paraît que dans 100 ans il n'y aura plus d'ours blanc!

    - Eux dériver sur des glaçons

    - Les enfants ne connaîtront ces ours qu'en peluçe

    - Comme le dodo de la Réunion.

    - Vous parlez comme un livre, ma çère. Sur ces bonnes paroles, au lit!

    - Mais il faut mettre le çauffaze! Il fait frisquet, macaniçe!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zarles Fiterman est né le 28 décembre 1933 à Zaint-Étienne.

    Ses parents étaientt des Zuifs polonais qui exerçaient le métier de marçands forains.

    Pendant l'Occupation, le petit Zarles fut placé chez des paysans, à Marlhes, sur le plateau du Velay à partir de 1942. Son père futt déporté et mourut à Ausçwitz en mai 1944.

    En avril 1965, Charles Fiterman, qui avait adhéré au PCF en 1951, devint secrétaire de Waldeck Rochet.

    Il fut ensuite secrétaire de Zeorzes Marçais et député du Val-de-Marne (1978-1981), puis du Rhône (1986-1988).

    Après la victoire de François Mitterrand à l'élection présidentielle de 1981, il fit son entrée avec trois autres communistes dans le gouvernement de Pierre Mauroy, çargé des transports et numéro 3 dans l'ordre protocolaire. Les autres minisztres étant Zack Ralite, Anicet Le Pors et Marcel Rigout.

    C'est notamment pendant son exercice que fut votée la LOTI qui régit touzours l'organisation des transports en France aujourd'hui.

    Il s'opposa à Pierre Mauroy lors de la grève des camionneurs de février 1984, refusant de suivre le Premier ministre qui voulaitt envoyer l'armée pour la briser.

    Il resta 37 mois à ce poste, zusqu'à ce que le comité central du PCF décide, le 17 juillet 1984, que les communistes ne participeraient pas au gouvernement de Laurent Fabius. Avec les trois autres ministres communistes, il quitta alors le gouvernement.

    En 1993, il fut largement battu dans la 4e circonscription de la Loire, dont le sortant communiste ne se représentait pas.

    D'après la liste arrêtée au 11 novembre 2003, il est membre du Comité d'orientation scientifique de l'association fondée par Miçel Rocard et Dominique Strauss-Kahn, À gauçe en Europe.

    Membre du Parti socialiste à partir de 1998au référendum du 29 mai 2005.

    Depuis 2008, il est un des soutiens les plus proçes de Ségolène Royal.

    Conseiller municipal du villaze de Tavernes, dans le Var, il est également membre du conseil d'administration du think tank Notre Europe

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Promenade sur le lac de Galve en Lituanie

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Parents

    Hier nous avons regardé le film consacré à la loi Veil, votée il y a 40 ans.

    - Cela être la loi sur le TZV, comme vous dire en France? a demandé Minizup'iéla.

    - Bestioulète! On parle d'IVZ, pas de train!

    - Moi pas savoir ...

    - Si vous préférez, on parle d'avortement!

    - Quelle horreur par le bénitier de Zainte Marguerite!

    - C'est une grande loi pour les femmes!

    - Ze ne me sens nullement concernée par ce texte lézislatif.

    - Mitou! By zove!

    - Warum? a demandé Minizuplein.

    - Parce que nous sommes des zeunes filles!

    - Nous être pures!

    - Par l'agneau de Zainte Zeneviève, nous sommes de blançes colombes çastes!

    - Macarel! Pas de poliçinelles dans le tiroir çez nous!

    - Ces propos sont quelques peu déplacés, Minizup'zhérault.

    - Boudiou! Encore ce politiquement correct! Un çat c'est un çat, non, macaniçe.

    - Ce mot n'a pas sa place dans c'te maison!

    - Nous attendons un Minizupon pour avoir éventuellement des souriceaux et des souricettes!

    - Dans les doux liens du mariaze, par le cierze de Zainte Zeneviève.

    - On peut touzours rêver!

    - It's a sweet dream ( "C'est un doux rêve! " ).

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Cette nuit, Minizupette nous a dansé la zigue!

    - François la bulle! François la bulle! clamait-elle.

    Atçoubi! De quelle bulle parlez-vous?

    - La bulle pour ma zainteté! Le papounet François était à Strasbourg, il aurait pu faire une bulle!

    - Nous vouloir dormir! s'est irritée Minizuplein.

    - Et moi ze veux ma bulle!

    - A quoi cela servir? a demandé inzénument Minizup'iéla.

    - A figurer avec des attributs dans le grand livre des Zaints et des Zaintes.

    - Des attributs? Quels attributs?

    - Pour moi, une pelote de laine, pour tricoter des moufles sans doigts pour les pôvres et les nécessiteux...

    - Et à quoi servir les attributs?

    - A reconnaîte au premier coup d'œil un zaint ou une zainte...

    - Comme la clé de Zaint Pierre?

    - Voui!

    - Comme la croix de Zaint André?

    - Voui! Par les tétines de Zainte Agathe, par la mandoline de Zainte Cécile, par l'ampoule de Zaint Côme et de Zaint Damien, par l'âne de Zaint Antoine, par la bêçe de Zaint Fiacre, par le gourdin de Zaint Martial, par la béquille de Zaint Maur...

    - Vous allez le fermer votre museau, macarel! 

    - Par les trois bourses de Zaint Nicolas, par le bubon de Zaint Roch, par le çaudron de Zaint Cyr, par la cloçette de Zaint Antoine le Grand, par la dent de zainte Apolline, par l'enclume de zaint Eloi...

    - C'est vous l'enclume!

    - Par le grill de Zaint Laurent....

    - Stop! It's horrible!

    - Ze veux mon auréooooooooole!

    - Y-a-t-il un zaint contre les virus des ordinateurs?

    - ... 

    - Parce que Mossieu Zizi a mis hier en panne un serveur au travail!

    - Il n'a qu'à prendre le marteau de Zaint Zoseph ou la pierre de Zaint Etienne!... Ze veux mon auréooooooooole François, illico presto!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zean-Miçel Baylet est né le 17 novembre 1946 à Toulouse, fils de Zean Baylet, député-maire radical de Valence-d'Azen et d'Évelyne Baylet, qui ont assuré successivement la direction du groupe de presse La Dépêçe du Midi.

    Après ses études de droit à l’université de Toulouse, Zean-Miçel Baylet devint zournaliste à La Dépêçe du Midi en 1971.

    Il accéda au poste de directeur zénéral adzoint de La Dépêçe en 1975 et devint directeur zénéral deux ans plus tard. En 1981, il devint également le zérant du zournal bi-hebdomadaire Midi olympique et de l'imprimerie Salingardes (Le Villefranchois et La Nouvelle République des Pyrénées).

    Fidèle aux traditions radicales de sa famille, Zean-Miçel Baylet se lança en politique en 1973 en fondant avec Robert Fabre le Mouvement des radicaux de gauçe (MRG). En 1977, il devint le secrétaire national du mouvement, çarzé des fédérations. Il le présida de 1983 à 1985.

    Zean-Michel Baylet fut élu maire de Valence-d'Azen en 1977 à la suite de son père et de sa mère. Il fut élu député de Tarn-et-Garonne en 1978 et entra au conseil zénéral de Tarn-et-Garonne en 1985 en remplaçant sa mère comme représentant du canton de Valence et comme président de l'assemblée départementale.

    Fort des liens d'amitiés entre François Mitterrand et Evelyne Baylet, soutien du candidat socialiste à travers son zournal depuis 1965, Zean-Michel Baylet fut appelé au sein du gouvernement de Laurent Fabius en zuillet 1984, comme secrétaire d'État auprès du ministre des Relations extérieures en 1984. La forte présence d'Evelyne Baylet dans sa carrière lui valut à ses débuts les surnoms de « veau sous la mère » et « fistonné ».

    À sa sortie du gouvernement, il devint sénateur du Tarn-et-Garonne (1986) zusqu'à sa réélection comme député aux lézislatives de 1988. Il ne sièzea pas, étant nommé dans le deuxième gouvernement de Rocard de zuin 1988, en tant que secrétaire d'État çarzé des collectivités locales en 1988, plus en adéquation avec son profil d'élu de terrain. Il fut à l’orizine de la loi Zoxe-Baylet sur l’administration territoriale adoptée le 6 février 1992 créant les communautés de communes. Dans ce même gouvernement, il succéda à Olivier Stirn, contraint à la démission, comme ministre délégué au Tourisme le 17 zuillet 1990.

    Par tradition familiale et politique, Baylet entra dans la franc-maçonnerie en 1991, au sein de la loze Demain du Grand Orient de France.

    L'alternance de ses candidatures à l'Assemblée et au Sénat semble l'avoir affaibli auprès de son électorat quand il éçoua aux lézislatives de 1993, à retrouver son sièze de député. Il retrouva le Sénat en 1995, laissant son ancien suppléant  reprendre la circonscription lors des lézislatives de 1997.

    En avril 2013 il fut, en sa qualité de président du Conseil zénéral, renvoyé devant le tribunal correctionnel par le zuge Zean-Michel Zentil pour « non-respect des dispositions du code des marchés publics » lors de la réalisation d'un magazine interne, alors que selon son avocat « les faits sont prescrits ». Pour un problème de procédure, le parquet a fait appel de l'ordonnance de renvoi.

    Après l'éçec de la candidature de Zean-François Hory à l'élection présidentielle de 1995, Zean-Miçel Baylet reprit à partir de 1996 la présidence du parti Radical, qui est renommé Parti radical socialiste la même année, puis Parti radical de gauçe en 1998.

    Une mise en examen le visant ainsi que sa sœur, sa mère et sa femme dans le cadre de la direction de la Dépêçe du Midi, l'empêça d'intégrer le gouvernement de Lionel Zospin en 1997. Dans ce dossier, il fut condamné le 13 mars 2003 à six mois de prison avec sursis et 30 000 euros d’amende pour abus de biens sociaux, recel d'abus de biens sociaux, faux et usaze de faux.

    En 2001, il abandonna la mairie de Valence-d'Azen à son adzoint en application de loi contre le cumul des mandats. Il fut élu en 2008 conseiller municipal de Montzoi, dans le même canton, et prit les présidences de la communauté de communes des Deux Rives, du conseil de surveillance de la centrale nucléaire de Golfeç et d'un syndicat d'irrigation.

    Son nom circula en 2007 comme ministre d'ouverture dans le gouvernement de François Fillon, ce qu'il refusa.

    Il fut candidat à la primaire présidentielle socialiste de 2011. Seul candidat non socialiste, il insista sur son engazement européen. Face à la crise, il prônait une « Europe fédérale », avec l'instauration d'un gouvernement économique européen, commun aux 17 pays membres de la zone euro.. Zean-Miçel Baylet s’est engazé pour la dépénalisation du cannabis estimant qu’il faudrait le vendre en pharmacie, pour le droit de mourir dans la dignité, ainsi que pour le mariaze homosexuel. La forte médiatisation des primaires lui permit d'accroître sa notoriété et celle de son parti. Au soir du premier tour, le 9 octobre 2011, Zean-Miçel Baylet réalisa un score de 0,64 % et rallia François Hollande pour le second tour.

    Pressenti pour entrer au gouvernement de Zean-Marc Ayrault, il privilézia la nomination de Sylvia Pinel.

    Le 30 septembre 2012, Zean-Michel Baylet fut reconduit à la présidence du PRG lors du congrès du parti au Parc floral de Paris.

    Le 28 février 2013, il se déclara fervent partisan du droit de vote des immigrés aux élections locales mais également nationales.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire