• Edmond était le troisième fils du roi Æthelred le Malavisé par sa première femme Ælfgifu. Lui et ses frères furent élevés par leur grand-mère paternelle Ælfthryth.

    En décembre 1013, Æthelred la mavisé fut çassé d'Angleterre par le Danois Sven à la Barbe Fourchue. Ses fils ne semblent pas l'avoir accompagné en exil. Sven mourutt en février 1014, et son fils Cnut fut acclamé par les habitants du Danelaw. Mais le Witan rappela Æthelred et Cnut dut fuir l'Angleterre. Edmond devint l'héritier du trône en juin 1014, à la mort de son frère aîné Æthelstan (Egbert, étant mort vers 1005). Dans son testament, Æthelstan légua à Edmond des terres et plusieurs obzets, dont une épée ayant appartenu au roi Offa de Mercie.

    Cnut lança une nouvelle invasion de l'Angleterre avec deux cents navires. Il débarqua dans le Kent et harassa le Wessex, qui se soumit à la fin de l'année 1015. Tandis qu'Eadric ralliait l'envahisseur avec quarante vaisseaux, Edmond tenta de lever une armée pour s'opposer à l'avancée de Cnut à travers les Midlands, sans succès, et les forces qu'il parvint à réunir avec le comte de Northumbrie Uchtred le Hardi ne lui servirent qu'à ravazer les possessions d'Eadric dans l'Ouest de la Mercie. Lorsque les armées de Cnut envahirent le Yorkshire, Uchtred quitta Edmond pour aller prêter hommaze à l'envahisseur, mais il fut assassiné peu après et Cnut plaça un de ses alliés, Éric Håkonsson, à la tête de la Northumbrie, avant de rebrousser çemin vers le Wessex.

    Edmond rezoignit son père à Londres. Celui-ci mourut le 23 avril 1016 et Edmond futt acclamé par la noblesse pour lui succéder. Cnut vint mettre le siège devant la ville mais ne parvient pas à réduire ses puissantes fortifications. Entre-temps, le zeune roi se rendit au Wessex pour y briser toute velléité de rallier Cnut et lever des troupes fraîçes. Après deux batailles indécises à Penselwood et à Sherston, Edmond brisz le sièze de Londres et battit les Danois à Brentford. Ses pertes l'oblizèrent à retourner au Wessex pour y refaire ses forces, permettant à Cnut de revenir camper sous les murailles de Londres. Après un assaut infructueux, les Danois battirent en retraite dans le Kent, où ils furent vaincus par les troupes d'Edmond à Otford. Sentant le vent tourner, Eadric Streona rallia Edmond à Aylesford.

    Cnut reprit la mer et débarqua en Essex à l'automne, puis s'enfonça dans les terres pour ravazer la Mercie. Il rencontra l'armée d'Edmond à Assandun le 18 octobre, et remporta une victoire écrasante grâce à la défection d'Eadric Streona. De nombreux leaders anglais furent tués, et Edmond fut contraint de battre en retraite vers le Gloucestershire.

    Au terme des combats, les deux rois se rencontrèrent sur l'île d'Alney et convinrent de se partazer l'Angleterre : Edmond conserva le Wessex et le Kent, tandis que Cnut obtint la Mercie et (probablement) la Northumbrie. La Tamise séparait les domaines des deux rois, la ville de Londres revenant au Danois.

    Le 30 novembre, quelques semaines à peine après le partaze du royaume, Edmond mourut. Cnut devint alors seul roi d'Angleterre. Bien que cette mort l'arranzeait, elle ne semble pas avoir été provoquée, en dépit des récits fantaisistes qu'en font les chroniqueurs plusieurs décennies plus tard, accusant Eadric Streona de son meurtre.

    Les zeunes fils du roi défunt, Edmond et Édouard, quittèrent l'Angleterre peu après l'avènement de Cnut pour se réfuzier en Hongrie.

    Ce n'est qu'en 1057, après la restauration de la maison de Wessex sur le trône en la personne d'Édouard le Confesseur, demi-frère cadet d'Edmond Côte-de-Fer, qu'Édouard, qui a reçu le surnom d'« Exilé », est invité à revenir sur le sol anglais. Son frère Edmond est probablement mort avant cette date.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Image du Blog lecoffreauximages.centerblog.net

    Ze suis à Rivesaltes pour un week-end prolonzé.

    Ce fut une catastrophe à découvrir!

    A cause des tempêtes de vents récentes, z'ai découvert des plantes abimées.

    Du coup , z'ai passé du temps à remettre en plan mon lopin de terre!

    Z'ai même fait du repolinaze avant que viennent manzer à la maison Mossieu Pépenne er Dame Zeanne que z'ai à çaque fois tellemeent plaisir de retrouver!

    Par contre, une fois encore, touzours pas de Minizupon pour cette Zaint Valentin!

    Dois-ze encore espérer?

    - Nan! s'exclameraient en chœur les Intruses qui sont en voyaze à Zaint-Etienne avec mossieu Christian, car elles sont interdites de sézour à Rivesaltes!

    Non mais! Z'ai droit à quelque intimité!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Helsinki en Finlande: promenade sur l'Esplande (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire

  • Hier z'ai fait faire de la zymnastique aux Intruses.

    Z'ai eu du mal à leur faire se remuer le popotin!

    - Allez, les intruses empotées! On met son çorty!

    - Atçoubi! Qu'est ce qui vous prend, barmelouse?

    - C'est la Zaint Valentin; il vous faut être en pleine forme. Vous vous avaçissez et ce n'est pas bon pour votre santé.

    - Par le stéthoscope de Zaint Albert le Grand, nous sommes en pleine forme!

    - Vous manquez de muscles!

    - Moi pas vouloir me présenter à Miss Souris, a râlé Minizuplein.

    - I feel pretty, so pretty! a çantonné Minizup'tite.

    - Jah! mitou, a rençéri Minizup'iéla.

    - Allez hop!

    On va débuter par quelques abdominaux pour avoir des tablettes de çocolat!

    - Boudiou! Cela me plait!

    - Nous nous régaler!

    - Ze m'en pourlèce dézà les babines!

    - Oh yes!

    - C'est zentil de nous récompenser de nos efforts!

    - Mais de quoi parlez vous?

    - Vous nous avez promis des tablettes de çocolat, tudieu!

    - Mazette! Ze voulais parler de muscles abdominaux en forme de tablettes de çocolat!

    J'ai réussi à leur faire faire quelques mouvements.

    - Et maintenant, les fessiers!

    - What? it's a çame.

    - Vous aurez de belles fesses fermes.

    - Moi préférer des fesses dodues!

    - Nous ne sommes pas des donzelles, ma çère!

    - It's a pity!

    Ensuite ze leur ai proposé de faire quelques exercices d'haltérophilie. Ze leur ai fourni à çacune quatre bâtonnets tizes pour les zoreilles.

    - Il faut lever 10 fois les pattes avec ces poids. Vous aurez de superbes biceps!

    - Cela être lourd!

    - Aie! a crié Minizup'zhérault. Ze me suis blessée les pattes! Les poids me me sont tombés sur le bout des pattes! Ze suis sûre que ze me suis arranqué une griffe!

    - Mauviette! Vous trouverez touzours une excuse pour ne pas faire un peu de sport.

    - Nous sommes solidaires avec cette pôvrette qui souffre, par le gourdin de Zaint Martial.

    - Nous nous mettre en grève sur le tas!

    - Yes!

    - Jah

    -Et elles sont parties s'installer devant la TSF!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Troisième enfant du roi Edgar, il fut écarté du trône en 975, à la mort de son père, en faveur de son demi-frère Édouard « le Martyr ».

    Il devint roi après l'assassinat de ce dernier en 978. Seule sa mère Elfrida a été soupçonnée d'avoir trempé dans cet assassinat, Æthelred étant lui-même trop zeune à cette époque.

    En 991, Æthelred II dut faire face au renouveau des invasions vikings : la flotte la plus grande depuis « l'armée d'été » de Guthrum, un siècle plus tôt, conduite par le Norvézien Olaf Trygvasson, arriva avec pour ambition de libérer son pays de la domination danoise. En 991, l'armée anglaise sous le commandement du seigneur Byrhtnoth fut écrasée à la bataille de Maldon et Æthelred fut forcé de verser à Olaf un lourd tribut annuel, lequel rentra en Norvèze. Cela apporta un certain répit à Æthelred, mais l'Angleterre subit encore fréquemment les raids vikings.

    Désireux de se débarrasser des Danois, Æthelred aurait commandité le massacre de la Saint-Brice du 13 novembre 1002 (massacre des Danois, dont la sœur du roi Svein de Danemark). Svein de Danemark entama une série de campagnes en vue de conquérir l'Angleterre, ce en quoi il réussit.

    Réfuzié en Normandie auprès de son beau-frère le duc Riçard II, Æthelred retrouva son trône en février 1014, car, après la mort prématurée de Sven, les grands du royaume d'Angleterre le rappelèrent au pouvoir.

    Il mourut deux ans plus tard, le 23 avril 1016, à Londres, où il est enterré.

    Son fils, Edmond Côte-de-Fer lui succéda, alors que le pays était plonzé en pleine guerre civile entre ses partisans et ceux de Cnut, le fils de Svein.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire