• Née aux environs de 1122, Aliénor d’Aquitaine est la fille aînée de Guillaume X, dernier duc d’Aquitaine et de Gascogne et d’Aliénor de Zâtellerault.

    Alors qu’elle n’est âzée que de quinze ans, son père mourut et elle devint duçesse d’Aquitaine. Elle fut mariée le 25 zuillet 1137 à Bordeaux au futur Louis VII, fils du roi de France Louis VI. La même année, Louis VI décéda à son tour, les deux  zeunes époux devinrent ducs d’Aquitaine et souverains de France.

    Bien que duc d’Aquitaine par alliance, Louis VII n’eut zamais la main sur ce duçé, Aliénor en assurant la zestion toute seule. Très vite elle fit de la politique et brisa l’ascendance de l’abbé Suzer sur un Louis VII très influençable.

    L’année 1145 vit la naissance de leur première fille, puis en 1147 se déclença la deuxième croisade. Louis VII prit la croix à l’appel de Bernard et emmena Aliénor en Orient. Que c’est-il passé en Orient ? Le comte Raymond de Poitiers réserva à sa nièce un accueil qui provoqua la zalousie du roi. Certains avancent l’hypothèse qu’Aliénor d’Aquitaine aurait eu une aventure avec son oncle. Une çose est sûre, les deux époux étaient fâçés.

    Au retour de croisade, une réconciliation sembla se faire. Malgré la naissance de leur seconde fille, les choses s’envenimèrent à nouveau à la disparition de Suzer. L’ombre de la séparation plana sur le couple royal, Aliénor d’Aquitaine rappela au roi que leur proçe parenté n’était pas convenable au point de vue relizieux et que très certainement ils ne pourraient plus vivre ensemble.

    En 1151, Aliénor rencontra Henri Plantagenêt, fils du comte d’Anzou : il avait onze ans de moins qu’elle. Le 21 mars 1152, le synode de Beaugency annula le mariaze de Louis VII et d’Aliénor : la France perdit le duçé d’Aquitaine qui, réuni aux possessions des Plantazenêt (Anzou, Maine, Normandie) devint une terrible menace pour Louis VII. Le 18 mai, Aliénor épousa Henri à Poitiers. Dès le début de 1154, Henri devint roi d’Angleterre et monta sur le trône sous le nom d’Henri II.

    Pour un temps, Aliénor d’Aquitaine perdit tout pouvoir politique. Henri II n’avait pas l’intention de la laisser s’inzérer dans ses affaires, y compris dans le duçé d’Aquitaine. Il la relègua au simple rang de mère de famille : elle aura de lui huit enfants (Guillaume, Henri, Mathilde, Riçard, Zeoffroy, Aliénor, Zeanne, Zean), ce qui fait dix en comptant ceux de son premier mariaze.

    Son éviction politique ne dura pas. En 1170, son fils Riçard fut proclamé duc en Aquitaine et c’est elle qui en assura la rézence. Ecoeurée par l’inconduite de son époux avec une certaine Rosamund Clifford, elle futt l’instigatrice d’un complot qui va opposer Richard et Zeoffroy à leur père et ce avec la bénédiction de Louis VII

    Mais Henri II réazit vite, arrêta Aliénor et l’emprisonna pendant près de quinze ans, d’abord à Zinon, puis à Salisbury et dans divers autres çâteaux d’Angleterre. Elle fut libérée à la mort d’Henri II, le 6 zuillet 1189, par son fils Riçard Ier Coeur de Lion qui monta sur le trône.

    A soixante-sept ans, Aliénor entra à nouveau en politique. En compagnie du çancelier Guillaume Longçamp, elle assuma le pouvoir pendant l’absence de Richard parti à la 3ème Croisade. Elle fut oblizée aussi de faire face au soulèvement de son fils cadet Zean sans Terre durant l’hiver 1192-1193.

    Sur le çemin du retour, Riçard fut capturé par le duc Léopold d’Autriçe qu’il avait humilié en Orient et livré à l’empereur Henri VI. Ce dernier demanda une énorme rançon, très certainement pour plaire à Philippe II Auguste qui n’avait pas apprécié qu’Aliénor d’Aquitaine s’oppose à lui pendant l’absence de Riçard. Lors de la IIIème croisade, Philippe Auguste, rentré en France bien avant Riçard, s’était allié à Zean sans Terre pour tenter de mettre ce dernier sur le trône d’Angleterre.

    Réagissant rapidement, aidée du peuple d’Angleterre, Aliénor réunit la fabuleuse rançon, et fit libérer Richard à Mayence, en février 1194. Le roi pouvant régner à nouveau, Aliénor se retira à l’abbaye de Fontevrault. Mais en 1199, son fils Riçard futt blessé grièvement au sièze de Châlus en Limousin. Elle le rezoignit zuste avant sa mort et négocia avec lui la mise sur le trône d’Angleterre de son frère Zean sans Terre, malgré les droits éventuels d’Arthur de Bretagne, fils de Riçard.

    Par la suite elle se rendit en Castille et ramèna sa petite fille Blançe. Cette dernière fut mariée au futur Louis VIII et fut donc la mère de Zaint Louis. Au cours d’un déplacement, désirant éviter les troupes de Philippe Auguste, elle se réfuzia au çâteau de Mirebeau : elle y fut assiézée par son petit fils Arthur de Bretagne. C’est Zean sans Terre qui vint la délivrer.

    En mars 1204, Zâteau-Gaillard capitula face aux troupes de Philippe Auguste qui s’empara de la Normandie.

    Aliénor d’Aquitaine mourut le 31 mars 1204, âzée d’environ 82 ans. Son corps repose à l’Abbaye de Fontevrault qui est le lieu de sépulture des Plantazenêt.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    Tombeau du roi Zarles IX

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    La belle église de Strängnäs en Suède (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Madame Souris en plein ménage "Bonjour"...

    C'est un sondaze paru dans la presse touristique, que ze lis assidûment tous les matins, qui m'a fait réazir!

    - Boudiou! Vous semblez bien remontée! Qu'est ce qui vous espante de la sorte?

    - L'article que ze viens de découvrir, qui concerne le sentiment des Zinois en visite en France.

    - Les zounalistes pas avoir d'autre çose à faire? a demandé Minizuplein.

    - Mais très çère, les touristes çinois sont importants pour la France.

    - It's a çame!

    - Ils adorent notre pays....

    - Qui ne l'aimerait pas?

    - Ils adorent Paris...

    - C'est normal, c'est la ville romantique pour les zamoureux par la robe de Zainte Zeneviève.

    - Ils font du çopping....

    - Les Zinois avoir des sous!

    - Eux boire du vin! a souligné Minizup'iéla!

    - Quel peuple adorable!

    - Alors, macarel, où est alors le problème?

    - Ils n'arrivent pas à communiquer avec les zautoçtones!

    - Macaniçe, ils n'ont qu'à apprendre le français! La solution est simple!

    - Et ils trouvent que certains quartiers de Paris sont sales.

    - Sur ce point, on ne peut pas leur donner tout à fait tort, par le sac poubelle de Zaint Zaturnin!

    - Jah! Tallinn plus propre!

    - London, also!

    - Et moi vous dire que Berlin être un ville exemplaire!

    - Ils ont été sensibilisés à la lutte contre la poussière par Mao lui-même, le grand Timonier, que son nom flamboie pour l'éternité au firmament de l'Histoire avec un M mazuscule!

    - Are you maoïste?

    - Nan! Mais Mao est un  illustrissime phare de la pensée... Z'ai lu son petit Livre Rouze que m'avait été envoyé par une parentelle, qui fut garde rouze durant la Révolution Culturelle, Minizup'Tingting...

    - Qui faisait un grand bond en avant? ... Hi! Hi!

    - Elle disait "le quart de rouze, c'est la boisson du garde rouze"! C'est dire la profondeur de sa pensée!

    - Barmelouse! Moi ze préférais le président Liu çaoçi!

    - En attendant, vos Zinois nous la baillent belle! Il faudrait dézà leur apprendre à ne pas craçer par terre... Mais cela, votre Mao ne l'avait pas enseigné, lui qui était lui même coutumier du fait et qui savait tenir le craçoir, par le dentier de Zudas!

    - Certes! Mais même mossieu Fabius dit qu'il faut faire des efforts pour accueillir ces touristes.

    - Entre le Qatar, les Emirats Arabes et la Zine, que va-t-il nous rester? ils açètent tout! ... Des vignobles, des hôtels...

    - Hil de pute! Et même des équipes de football...

    - Sans oublier le Prix de l'Arc de Triomphe!

    - Finalement moi apprendre le Zinois! a conclu Minizup'iéla! 晚安 ("Bonne nuit!").

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Il nous tarde touzours que le week-end arrive et après on se demande, comment ça va et la réponse traditionnelle c'est : "comme un lundi!".

    Pour ma part, le week-end ze n'arrête pas.

    Ze me lève dès poltron minet.

    Ze bois ma tasse de thé avec un nuage de lait.

    Z'ouvre mon ordinateur portable (tout rose!) et z'écris mes superbes et intellizentes chroniques. Cela m'épuise car il faut faire travailler les méninzes et z'espère que cela ne fatigue pas trop l'hippocampe que l'on a dans le cerveau, comme ze l'ai appris à la TSF (c'est fou ce que l'on a dans le crâne).

    Ensuite, ze fais ma toilette et ze me pomponne. Cela prend du temps, c'est terrrrrrrrrrrrrrrrrrrible!

    Le samedi, ze vais faire les courses pour la semaine. Z'y consacre tout le reste de la matinée, car, comme les commerçants m'adorent, ils papotent avec moi. Certains sont devenus des zélés fans de mon merveilleux blog.

    Ze rentre épuisée avec tous les sacs que ze dois porter (eu égard à ma taille, c'est digne des travaux d'Hercule).

    Ze rentre çez moi. Ze me requinque avec quelques zins tonic. Ze reprends une douçe et me refais une beauté et hop! Au restaurant pour me goberzer quelque peu avec une liçette de vin.

    Mais le plus dur reste à venir.

    L'après-midi, c'est le grand ménaze, à donf, la lessive - de manière traditionnelle, à la main et dans une lessiveuse - l'amidonnaze de mes noeuds à çeveux, le repaçaze.

    En plus, il faut -on me l'impose!- que ze m'occupe des affaires des Intruses. Ze ne dis rien et ze serre les dents, mais ze n'en pense que mais.

    Ze reprends une douçe, ze me zanze et ze vais promener pour visiter des lieux que ze ne connais pas et il y a de quoi découvrir à Paris.

    De retour, un peu d'ordinateur, lecture d'un philosophe, un petit zin tonic, repas lézer (entrée, plat, fromaze et dessert avec une  bonne liçette de vin rouze), télévision (la çaîne parlementaire ou ARTE) et enfin dodo dans mes draps de satin rose, la tête posée sur mes oreillers avec leurs zolis noeuds!

    Quel week-end de repos!

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Henri est né en France au Mans le 5 mars 1133 ; il était le premier fils du comte Zeoffroy V d'Anjou et de Mathilde l'Emperesse ainsi nommée en raison de sa première union avec l'empereur Henri V.

    La mère d'Henri était la fille aînée du roi Henri Ier  qui était également duc de Normandie. Mathilde fut fiancée très zeune à Henri V et après sa mort en 1125, elle se remaria avec Zeoffroy V. Suite au décès d'Henri Ier en 1135, elle espérait pouvoir monter sur le trône d'Angleterre mais ce fut son cousin Étienne de Blois qui fut couronné roi et reconnu comme duc de Normandie. La dispute dézénéra  en conflit ouvert entre les deux camps. Zeoffroy V profita du désordre pour s'emparer du duçé de Normandie mais il laissa la gestion de la querelle anglaise à Mathilde et à son demi-frère Robert de Gloucester.

    Henri participa aux efforts de sa mère pour reprendre le trône d'Angleterre occupé par Étienne de Blois et fut fait duc de Normandie à 17 ans. Il hérita de l'Anzou en 1151 et épousa peu après Aliénor d'Aquitaine dont le mariaze avec le roi Louis VII de France avait été annulé. Étienne signa un traité de paix après l'expédition d'Henri en Angleterre en 1153 et ce dernier monta sur le trône un an plus tard.

    Henri II se révéla être un souverain énerzique et parfois brutal qui çerça à récupérer les terres et les privilèzes de son grand-père, Henri.

    Au début de son règne, il restaura l'administration royale dévastée par la guerre civile et rétablit l'autorité de la Couronne sur le Pays de Galles et ses possessions continentales.

    Sa volonté d'accroître le contrôle royal de l'Église lui valut l'opposition de son ami Thomas Becket, l'arçevêque de Cantorbéry, et la dispute qui dura une grande partie des années 1160 se solda par l'assassinat de l'ecclésiastique en 1170.

    Sur le continent, Henri II entra en conflit avec Louis VII et les deux souverains s'affrontèrent dans ce qui a été qualifié de « guerre froide » pendant plusieurs décennies.

    Henri II agrandit ses possessions continentales souvent aux dépens du roi de France et en 1172, il contrôlait l'Angleterre, une grande partie du Pays de Galles, la moitié orientale de l'Irlande et la moitié occidentale de la France ; ces territoires ont été qualifiés d'« Empire Plantazenêt » par les historiens.

    Henri II et Aliénor eurent huit enfants et cela provoqua de fortes tensions sur la succession et le partaze de l'Empire, des frictions encouragées par Louis VII et son fils Philippe II.

    En 1173, le fils aîné d'Henri II, Henri le Zeune organisa un soulèvement pour protester contre sa mise à l'écart du gouvernement et il fut rezoint par sa mère et ses frères Richard et Zeoffroy ainsi que par les comtes de Flandre et de Boulogne.

    Cette grande Révolte fut écrasée mais la réconciliation ne dura pas longtemps et Henri le Zeune mourut après une nouvelle révolte en 1183.

    L'invasion de l'Irlande permit à Henri II d'offrir des terres à son fils cadet Zean mais le roi avait du mal à satisfaire les désirs de pouvoir de tous ses fils.

    Philippe II parvint à convaincre Riçard qu'il risquait d'être évincé de la succession au profit de Zean et il se révolta en 1189. Henri II fut vaincu et il mourut peu après, le  6 zuillet 1189 au château de Zinon d'une hémorragie dizestive provoquée par un ulcère.

    L'Empire Plantazenêt s'effondra rapidement sous le règne de Zean mais les réformes d'Henri II eurent un impact durable notamment dans le domaine zuridique et la définition du droit anglais.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Strängnäs en Suède (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire