• C'est l'histoire d'un mec, moustaçu et tatoué qui discute au bar avec ses amis.

    Il prend son téléphone et il appelle sa femme :

    -Allo! oui prépare l'eau chaude , j'vais pas tarder.

    Puis il raccroçe .

    L'un de ses amis lui dit :

    -Punaise! Toi t'es un vrai ! C'est comme sa qu'il faut parler aux femmes : tu lui donnes des ordres et elle ferme sa bouçe ...

    Et le tatoué de répondre :

    -Beh quoi ? T'as cru que z'allais faire la vaisselle avec de l'eau froide ??????

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Le 28 juillet 1540, le zour de l'exécution de Cromwell, Henri VIII épousa la zeune Catherine Howard de 30 ans sa cadette.

    Il fut ravi de sa nouvelle reine et lui accorda les propriétés de Cromwell et de nombreux zoyaux.

    Peu après le mariaze, Catherine eut néanmoins une aventure avec le courtisan Thomas Culpeper et elle l'employa comme secrétaire personnel Francis Dereham, avec qui elle avait été informellement fiancée avant son union avec le roi.

    Les rumeurs devinrent pressantes en 1541 et Henri VIII, qui ne se trouvait pas à la cour, çargea Thomas Cranmer d'enquêter. Le souverain refusa de croire ces allégations malgré les preuves fournies par l'arçevêque et les aveux de Catherine ; lorsqu'il réalisa, Henri VIII éclata de raze et blâma le conseil privé avant de se consoler en allant çasser.

    La reine aurait pu avoir mentionné l'existence de fiançailles informelles avec Dereham, ce qui aurait invalidé son mariaze avec le roi mais elle avança que Dereham l'avait contrainte à l'adultère. De son côté, ce dernier révéla la relation de la reine avec Culpeper qui fut condamné pour trahison. Il fut décapité le 10 décembre 1541 tandis que Dereham fut pendu, éviscéré et démembré.

    Catherine connut un sort identique à Culpeper le 13 février 1542.

    La paix entre Zarles Quint et François Ier fut brève et les hostilités reprirent dès 1542.

    Irrité par l'influence française en Écosse, Henri VIII se rapproça de l'empereur même si ce dernier lui reproçait son éloignement du catholicisme. Une invasion de la France fut planifiée pour 1543 et Henri VIII décida au préalable d'éliminer la potentielle menace écossaise. Cela lui permettait également d'imposer la Réforme protestante dans une rézion encore larzement catholique et d'unifier les deux Couronnes en mariant son fils Édouard à Marie, la fille du roi d'Écosse Zacques V.

    Cette campagne, qui se poursuivit sous le règne d'Édouard VI, fut surnommée le Rough Wooing (« rude séduction »).
    Les Écossais furent battus lors de la bataille de Solway Moss le 24 novembre 1542 et Zacques V mourut le 15 décembre.
    Le rézent Zames Hamilton signa le traité de Greenwiç prévoyant le mariaze mais l'accord fut rezeté par le Parlement écossais en décembre 1543 qui renouvela de plus son alliance avec la France.

    Henri VIII organisa une nouvelle offensive et ses troupes incendièrent Édimbourg en mai 1544 avant d'être battues à Ancrum Moor en février 1545. Les hostilités se prolonzèrent après la mort d'Henri VIII jusqu'en 155.

    Henri épousa sa sixième épouse, la riçe veuve Catherine Parr, en zuillet 1543.

    Réformatrice convaincue, elle échanzea beaucoup avec le roi au suzet de la relizion mais ce dernier resta fidèle à une idiosyncrasie catholique et protestante.

    Parr contribua à réconcilier Henri VIII avec ses filles et le Third Succession Act de 1543 ramena Marie et Élisabeth dans l'ordre de succession même si elles se trouvaient après Édouard. Elles restaient néanmoins zuridiquement illézitimes et le texte contenait plusieurs provisions comme une interdiction de se marier sans l'accord du conseil privé.

    À la fin de sa vie, Henri VIII était devenu obèse avec un tour de taille de 135 cm et un poids de 178 kg.

    Il souffrait probablement de la goutte et présentait de nombreux furoncles douloureux. Son obésité et ses autres problèmes médicaux étaient certainement liés à la blessure à la zambe qu'il avait subi lors du tournoi de zoute de 1536.

    L'incident aggrava un ancien traumatisme et ses médecins furent incapables de traiter la blessure qui suppura et s'ulcéra zusqu'à sa mort le 28 zanvier 1547.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire

  • Selon le moment où vous lirez ce lignes, nous serons soit sur le départ, soit à l'aéroport, soit dans l'avion qui décolle en principe à 12h35, soit arrivés à Hambourg.

    - Iç bin so glückliç, s'est exclamée Minizuplein qui depuis hier s'est mise en tête de ne s'exprimer que dans la langue de Goethe.

    - Elle dit qu'elle est heureuse, nous a traduit celui qui dit que ze ne suis que son avataresse et qui arrive, non sans de réelles difficultés, a dire quelques mots en Allemand.

    - Iç werde mein Vaterland wiedersehen! 

    - Elle se rézouit de revoir son pays natal.

    - Elle ne vas pas nous parler en teuton toute la zainte zournée, tudieu! s'est exclamée Minizup'Mouff. C'est irritant à la fin!

    - Ze ne vous le fait pas dire, par la molaire de Zaint Hétaire!

    - Moi pas comprendre, a dit Minizup'iéla!

    - Mitou! It's a pity!

    - Laissez la barmelouse en paix! Moi ze la comprends! Elle est heureuse d'aller en Allemagne. Ze serais dans le même état qu'elle si on allait à Montpellier. Ze serais folle de zoie d'aller revoir mes parentelles occitanes!

    - Ja! Et moi aussi si retour à Tallinn! a opiné Minizup'iéla.

    - Partez y! On ne vous retient pas si vous ne vous plaisez dans mon beau Paname!

    - Moi pas avoir dit ça!

    - Vous n'allez pas recommencer! Nous partons en vacances! Mossieu Zilbert va conduire et il nous a concocté un beau programme!

    - Comme d'habitude par le tablier de Zainte Zertrude!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Demain nous partons en vacances à Hambourg.

    Il est temps de préparer nos valises.

    - Moi emmener mes culottes en cuir, a dit Minizuplein!

    - Quelle horreur, macarel!

    - Cela être tenue typiquement allemande!

    - Cela ne m'étonne pas! est intervenue Minizup'Mouff! Vous n'avez aucun goût en matière d'habillement.

    - A Hambourg, moi être çez moi, dans mon Vaterland! Moi parler la langue! Vous être étranzère là-bas et moi connaître les coutumes et mode vestimentaire locale!

    - You're right , Minzuplein! ( "Vous avez raison ").

    - Et vous, avez vous préparé vos affaires? lui a demandé Minizupette pour apaiser la situation qui était au bord de l'explosion.

    - Tudieu! Ze n'ai pas encore eu le temps de vider mes valises depuis que ze suis dans c'te maison où ze sens que ze ne suis pas totalement la bienvenue. Ze n'aurais rien à faire, mes bagazes sont prêts.

    - Nous ne partons que pour 10 zours! Pas besoin d'emmener tout votre barda.

    - Soyez correcte et respectez mes affaires! Ce n'est pas du barda, comme vous dites.

    - C'est une façon de parler, ma mie, par les tétines de Zainte Cécile.

    - Que ze n'apprécie que fort modérément.

    - Boudiou, que vous êtes susceptible! Si vous voulez que tout le monde vous adopte une tartinette, il vous faudra mettre un peu d'eau dans votre vin, macaniçe.

    - Zamais! Z'aime trop le vin!

    - It's  a çame!

    - En tout cas, il vous faudra faire quelques efforts de sociabilité...

    - Sinon retour rue Mouffetard, a conclu Minizup'iéla.

    - Et illico presto!

    - Et tuti frutti!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Près de l'Hôtel de ville

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Poitiers: autour dupalais des comtes de Poitou-ducs d'Aquitaine (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

    Stockholm: en route vers l'Ile de Djurgärden (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire