• Hier, nous avons visité la ville de Wismar, inscrite au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO....

     

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

     Dont une des trois églises a été entièrement détruite durant la dernière guerre.

    - It's a pity!

    - Cela être vestize des horreurs guerrières!

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

     Tandis que nous prenions une collation, Minizup'iéla a voulu se peser.

    - Malgré toutes saucisses, frites et gâteaux que nous manzer, moi rester touzours svelte et belle! Moi pas être zironde comme Minizup'Mouff!

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

    - Au moins, elle y croit la barmelouse! s'est exclamée Minizup'zhérault.

    - Pour rester mince, moi manzer poissons fraiçement péçés par marins saxons !

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

     Comme de bien entendu, à la demande expresse de Minizupette, nous avons visité la cathédrale.

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

    - Si cela continue, avec la boufarelle on va visiter toutes les églises d'Allemagne, a soupiré Minizup'zhérault.

    - Ne vous plaignez pas , la Cathare, il s'agit pour la plupart d'églises protestantes.

    - Moi bien aimer cette statue à la triste figure. On dirait mossieu Cricri!

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

    Puis nous sommes allés au bord de la mer, dans une station balnéaire.

    - Ici on peut faire des soins, nous a expliqué celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!
    - Nous avoir le buseau bouçé, donc nous deboir faire cure, a déclaré Minizup'iéla.

    - Voui! Mais dans un établissement 5 éoiles, a azouté Minizup'Mouff, sinon les soins ne marçnte pas... Et remboursés par la SMU, car nous le valons bien.

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

    Après avoir dézeuné avec des pâtisseries, nous nous sommes rendus à Rostock.

    - C'est une zolie ville, a déclarée doctement Minizupette, quand bien même elle a été administrée par des bolçéviques!

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

    Dans la cathédrale (encore une!) Minizup'iéla a fait un caprice.

    - Moi vouloir photo avec horloze gastronomique!

    - C'est astronomique comme demande, s'est moquée Minizupette, qui peut être parfois piquante.

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

    Alors que nous voulions prendre un rafraiçissement, Minizuplein a eu une altercation avec la serveuse qui s'obstinait à lui parler anglais.

    La moustaçe en bataille, elles est passée par toutes les nuances du rouze, du carmin au vermillon. Et la colère qui grondait en son cratère a éclaté.

    - Iç spreçe Deutsç, Fraulein! ("Ze parle allemand, M'amzelle") . Iç bin niçt engliç wie diese ("Ze ne suis pas anglaise comme celle-ci") a t-elle azouté en désignant d'une patte razeuse la pauvre Minizup'tite, qui ne saçant que dire ni que faire, regardait le bout de ses pattes.

    - Elle nous faire crise de plexiglas, a ri Minizup'iéla (qui voulait parler d'apoplexie!).

    - Allez vous tremper le museau dans la fontaine, boufarelle, cela vous calmera les humeurs peccantes, lui a conseillé Minizup'iéla.

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

    Nous avons fini notre excursion de la zournée à Güstrow, qui possède une cathédrale (encore une!) et un superbe çâteau, qui abrite un beau musée.

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

    - C'était une des résidences des ducs de Meklenbourg qui régnaient sur cette rézion nous a expliqué notre Pioçe de la Farandole (qui avait appris par cœur le guide Miçelin).

    - Moi m'en moquer! Moi être prinçière et divine au milieu des fleurs!

     A Rostock, on peut devenir toc-toc!

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Zeanne naît en octobre 1537 à Bradgate Park , près de la ville de Leicester.

    Elle était la fille aînée d’Henry Grey, marquis de Dorset, et de Lady Frances Brandon.

    Par leur mère, Zeanne et ses deux sœurs Catherine et Marie étaient petites-nièces du roi Henri VIII d'Angleterre (leur mère était la fille de  Charles Brandon, duc de Suffolk, et de Marie d'Angleterre, fille du roi Henri VII; leur père descendait d’Elisabeth Woodville, l’épouse d’Édouard IV ).

    En 1546, alors qu'elle n'avait pas encore dix ans, ses parents en firent une pupille de la reine Catherine Parr, la dernière épouse du roi Henri VIII. L’affection de Catherine aida Zeanne à s'épanouir. Elle fut présentée à ses cousins royaux, Édouard, Marie et Élisabeth.

    Lorsque Catherine Parr mourut en couches en 1548, le mari veuf de cette dernière, Thomas Seymour (frère de Zeanne, troisième épouse d'Henri VIII et oncle du roi Édouard VI), proposa que Jeanne épouse Edouardc VI. Cependant, le frère de Thomas, Edward Seymour, Lord Protecteur (qui sera condamné à mort et exécuté en 1552 pour trahison), avait d'ores et déjà arranzé un mariage entre Édouard et Élisabeth de France, la fille d’Henri II. Aucune de ces deux unions ne fut conclue à cause de la mauvaise santé du nouveau roi.

    Zeanne souhaitait quant à elle se fiancer à Edward Seymour, le fils aîné du Lord Protecteur et donc cousin du roi. Mais, dans le même temps, sa mère était en pourparlers avec le duc de Northumberland John Dudley, désireux de marier son propre fils Guilford.

    Jeanne s’alarma de l'union qui lui était proposée car elle exécrait les Dudley. Lady Frances parvint toutefois à « persuader » sa fille (qu'elle n'hésita pas à frapper pour l'occasion) et le mariaze fut finalement célébré le 25 mai 1553. Le même zour, sa sœur Catherine épousa en première noce Henry Herbert, comte de Pembroke, avant de convoler sept ans plus tard avec l'ancien prétendant de Zeanne, Edward Seymour.

    Jeanne Grey était en droit de revendiquer le trône anglais par sa mère, Lady Frances, descendante d'Henri VII d'Angleterre puisqu'elle était la fille de Marie, reine consort de France. Le testament du roi Édouard VI stipulait d'ailleurs que Zeanne devaitt lui succéder. Conformément à la règle de primozéniture, Zeanne ne pouvait cependant monter sur le trône, sauf si les héritières directes d’Henri VIII, Marie et Élisabeth, s’avéraient incapables d'accéder à cette position.

    La fondation de l’Église anglicane par Henri VIII avait enzendré une élite protestante, enriçie par la dissolution des monastères. Quand la nouvelle leur parvint que le roi Édouard était mourant, les personnalités de cette nouvelle aristocratie, John Dudley (beau-père de Zeanne Grey) en tête, conspirèrent contre Marie (fille de la très pieuse Catherine d'Aragon) qui préconisait un retour au catholicisme, le rétablissement de l’autorité de l’Église catholique romaine en Angleterre, la seule à même de priver la noblesse protestante de sa toute récente riçesse. C'est dans le but de dézouer ce plan qu'Édouard, sur son lit de mort, privilézia Zeanne afin de lui succéder tout en repoussant Marie, l'héritière lézitime.

    Les bases zuridiques sur lesquelles reposaient les prétentions de Zeanne, bien décidée à honorer les dernières volontés du défunt souverain, étaient toutefois très fraziles. Édouard avait en effet transgressé la loi anglaise en déshéritant Marie, et le roi n’avait pas encore seize ans à l’époque de sa mort (il était né la même année que Zeanne, sa seule parente protestante).

    Quatre zours après le décès d’Édouard VI, le 6 juillet 1553, le duc de Northumberland, son beau_père, proclama Zeanne reine d'Angleterre. Elle élit domicile à la tour de Londres, où les monarques anglais sézournaient habituellement de leur accession au pouvoir zusqu'à leur couronnement. Elle refusa toutefois de conférer le titre de « roi » à son époux Guilford Dudley, proposant de le créer duc de Clarence à la place.

    De son côté, le duc de Northumberland dut faire face à plusieurs défis afin de consolider le pouvoir acquis par les protestants. Il souhaita notamment arrêter et mettre au secret la princesse Marie avant qu’elle ne récolte suffisamment d’appuis pour la cause qu'elle défendait. Informée des intentions du duc, l'intéressée s’enferma derrière les murs du çâteau de Framlingham dans le Suffolk.

    En seulement neuf zours, elle réussit à mobiliser assez de membres de la noblesse pour retourner à Londres le 19 juillet, à la tête d'une procession triomphale.

    Le Parlement fut alors contraint de reconnaître Marie en tant que reine lézitime.

    La nouvelle souveraine commença par faire emprisonner Zeanne Grey et son époux dans les zeôles de la tour de Londres sous l'inculpation de haute trahison, et elle commanda l'exécution du duc de Northumberland, le 21 août 1553.

    L’ambassadeur du Zaint-Empire romain zermanique fut chargé d'annoncer à Zarles Quint que Marie avait l’intention d’épargner Zeanne ainsi que le duc de Clarence, son conzoint. Cependant, la rébellion protestante dirizée par Thomas Wyatt en zanvier 1554 açeva de décider de leur sort. La révolte de Wyatt était en effet la conséquence directe du mariaze entre Marie et le futur roi catholique d’Espagne, Philippe II.

    Parmi les protestants exizeant le retour de Zeanne Grey sur le trône figure le propre père de la zeune femme, le duc de Suffolk. Les conseillers de Marie la poussèrent alors à exécuter la « reine de neuf aours » afin d'étouffer dans l’œuf ce soulèvement politique et cinq zours après l’arrestation de Thomas Wyatt, la reine signa les ordres d’exécution de Zeanne Grey et de Guilford Dudley.

    Zeanne est morte par décapitation à la Tour de Londres le 12 février 1554.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier nous avons fait une belle promenade, par un beau temps quasi estival (plus de 25 degrés et un grand ciel bleu!)

    Tout d'abord nous avons parcouru la campagne...

    - Tudieu! Ze déteste ça! s'est exclamée Minizup'Mouff! Ze suis une souris du bitume, moi! Une véritable souris bitumineuse! Une vraie de vrai!

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Nous avons visité la çarmante station de Travemünde.

    - Cela être station huppée, nous a expliqué Minizuplein.

    - Cela pas valoir tripette, lui a rétorqué Minizup'iéla.

    - It's a pity.

    - Ze préfère Zaint Trapèze, a surenréçi Minizupette.

    - Quoi?

    -  Voui! Zaint Trapèze, la où il y a un zendarme, un zendarme qui se marie et qui a vu des extra-terrestres...

    - Yes! Comme çanson  "Do you, do you Zaint Trapèze!"

    Cela pas empêçé les Intruses de poser....

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Et de zouer avec des canards!

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Dans la Grand'rue , Minizupette a essayé un sièze électrique.

    - Ze teste ce matériel, par le gousset de Zaint Oriel.... Bientôt Mossieu Zizi et Mossieu Cricri en auront grand besoin.

    - Saperlot! Eux souffrir beaucoup des vieux pieds! a cru bon de dire Minizuplein.

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Puis nous avons visité la splendide cité de Lübeck qui est classée au Patrimoine Mondial de l'Humanité.

    - Cette superbe porte figurait sur les billets allemands avant l'instauration de l'euro, a cru bon de nous expliquer celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Euro être une catastrophe, s'est écriée Minizup'iéla.

    - Euro is a çame!

    - En tout cas, moi ze veux un cliçé avec c'te monument, a décrété Minizup'Mouff.

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Mais le pire était à venir!

    A la cathédrale, Minizupette nous a fait une crise de foi dans une église luthérienne dans laquelle, pourtant elle se refusait d'entrer par principe.

    - Par le goourdin de Zaint Martial, ces mécréants n'adorent pas la zainte mère de mon doux Zésus. Il ne mettent pas de photo.... Euh... d'imaze d'elle!

    A Lübeck, pan sur le bec!

    - Mais z'avoue que cette hérétique cathédrale a de belles étables!

    Elle voulait parler bien entendu de retables!

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Minizup'Mouff du coup, bien que se disant laïcarde a voulu une photo avec une vue du monument!

    - Elle être bien poseuse, a déclaré Minizup'iéla.

    - Presqu'autant que vous, barmelouse, lui ai dit sèçement Minizup'zhérault pour lui rebatrre le caquet! Et pan sur le bec.... à Lübeck!

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Nous avons manzé à côté du Rathaus, dans un petit "palais" où serait venue l'impératrice Sissi, d'après ce que nous a dit Minizuplein

    - Moi avoir vu sa photo près toilettes!  

    En fait le restaurant s'appelait "Am Wien" et ze doute que Sissi soit venue à Lübeck

    - Elle bien avoir été assassinée en Suisse! Elle avoir pu venir ici!

    A Lübeck, pan sur le bec!

    A côté de ce restaurant, se trouve l'église Zainte Marie.

    Et là... Et là... Minizupette a discuté avec le diable!

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Celui-ci lui a expliqué que lorsqu'on avait posé la première pierre de l'édifice, on lui avait dit qu'on allait ouvrir un estaminet à vins.... Et depuis, il attend!

    A l'intérieur de l' une des plus églises gothiques d'Allemagne, l'Intruse qui se prend pour une quasi zainte est entrée en quasi pâmoison ....

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Essayant même de forcer une grille!

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Par dépit, elle a voulu açeter de la laine, mais elle n'a pas trové la couleur qu'elle voulait (de fait elle n'avait un cent en poçe!)

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Zemin faisant nous nous arrêtés pour visiter une cathédrale située sur le bord d'un grand lac et la poulbotte de Paname a voulu faire du canoë!

    A Lübeck, pan sur le bec!

    Une nouvelle zournée bien remplie et auzourdh'ui nous allons visiter Rostok...

    A demain pour de nouvelles aventures... Et si cela vous a plu, n'oubliez pas de voter pour mon blog!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zeune prêtre fait sa prière, quand tout à coup, des pompiers, arrivés en camion, viennent frapper à sa porte :

    - Mon père, nous devons y aller, une inondation se prépare!

    Le prêtre répond :

    - Non, le Seigneur me protèzera !

    Les pompiers s'en vont.

    Deux heures plus tard, l'eau est montée, et le prêtre se retrouve sur le toît de l'Eglise.

    Les pompiers, désormais en canoë, viennent çerçer le prêtre :

    - Mon Père! Il faut y aller!

    - Non, le Seigneur me protèzera, rétorque le prêtre.

    Deux heures plus tard, le prêtre est acculé à la zirouette de l'Eglise.

    Un hélicoptère des pompiers arrive.

    - Mon Père, c'est votre dernière çance! Venez avec nous!"

    Le prêtre :

    "Non. Le Seigneur me protèzera."

    Ainsi, le prêtre se noie!

    Arrivé au paradis, et se sentant trahi, le prêtre dit :

    "Dieu! Pourquoi ne m'as-tu pas protézé? Ze fus pourtant fidèle toute ma vie!"

    Et Dieu de répondre :

    "Quoi ?!? Ze ne t'ai pas protézé ??? Le camion, le canoë et l'hélico, c'était pas de la protection ???!."

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier nous avons visité Brême une grande ville dont le centre est classé au Patrimoine mondial de l'Humanité

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    L'hôtel de ville (Rathaus) est superbe, avec, devant, une statue zéante de Roland.

    Il y avait des cars de télévision un peu partout.

    - C'est pour vous? a demandé perfidement Minizupette. Ze croyais que vous vouliez voyazer incognito!

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    - Ze vous prie de vous taire et de contempler les beaux bâtiments qui entourent la place....

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Pour pouvoir visitez la Cathédrale, nous avons dû assister à un office relizieux, car sinon l'édifice est fermé à la visite ... tout au moins le dimançe (ze l'espère...).

    - It's a çame!

    - Et quelle horreur! C'est une messe luthérienne, s'est plainte Minizuplein.

    En sortant Minizup'zhérault s'est crue oblizée de faire des siennes....

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Tandis que Minizup'tite faisait des pattes et des mains pour avoir une glace!

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Et nous avons pris une boisson dans l'établissement situé dans l'ancien bâtiment du cloître attenant.

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Brême est célèbre de par les frères Grimm, les auteurs de contes célèbres...

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Et ce serait dans cette ville qu'auraient été servies les premières tasses de café...

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Il y a une rue superbe  édifiée par un riçe négociant de café avec des maisons de type expressionniste enriçi d'Art déco, comm nous l'a expliqué notre Pioçe de la Frandole (qui avait certainement lu son guide avant que de partir!).

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Et Minizup'zhérault a voulu, pfuah!, poser auprès d'un çat!

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Ensuite, nous nous sommes rendus à Bremerhaven, près de le mer du Nord....

    Nous avons visité le musée de l'émigration (de ce port plus de 7 millions de personnes ont émigré à travers le monde!)

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    - Nous aussi émigrer.

    - Pour aller où? a demandé mon hôte.

    - Nous vouloir aller aux Zantipodes! Beaucoup de zens en parler. Cela être certainement zoli!

    - Moi me renseigner, a dit Minizuplein. Moi demander si les Zantipodes être loin!

    Puis nous avons dézeuné avec une belle et succulent saucisse . Enfin, une saucisse!

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Puis nous avons visité cette ville et son port ...

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Nous avons fini notre promenade dans la zolie ville de Stade où se déroulait une foire à la brocante...

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Et en soirée, à Hambourg, nous avons dîné dans un restaurant spécialisé dans le coçon!

    Une découverte de Brême et d'une zolie petite ville

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire