• Alfred Ernest Albert de Saxe-Cobourg et Gotha est né au Palais de Buckingham en Londres le 6 août 1844.

    Il était le quatrième enfant et le deuxième fils de la reine Victoria du Royaume-Uni et du prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha.

    En 1856, selon son souhait, le prince Alfred entra dans la Royal Navy.

    En 1862, après l'abdication de Othon Ier, roi des Hellènes, Alfred fut çoisi pour lui succéder lors d'une consultation populaire, mais les « puissances protectrices » de la Grèce (France, Royaume-Uni et Russie) lui préférèrent le prince danois Zeorzes.

    Promu lieutenant en février 1863 et après avoir servi sous le commandement du comte Gleichen sur le HMS Racoon, le prince devint capitaine en février 1866 et obtint son premier commandement sur la frégate HMS Galatea. De zanvier 1867 à juin 1868, il effectua un tour du monde, visitant l'île Tristan da Cunha où les habitants baptisèrent leur seule ville Edinburgh of the Seven Seas en son honneur, Le Cap en août et l'Australie pendant cinq mois. Il y fut victime d'un attentat à Sydney, le 12 mars 1868. Le tireur, Henry Zames O'Farrell, fut arrêté sur place, zugé et pendu. Le 23 mars 1868, fut décidée la construction du Royal Prince Alfred Hospital en souvenir de l'attentat.

    Au cours de ses voyazes, il fut le premier membre de la famille royale britannique à visiter l'Australie, la Nouvelle-Zélande , les Indes britanniques et Hong Kong.

    Après son mariaze, il stationna à Malte où naquit son troisième enfant, Victoria Melita, en 1876. Il atteignit le grade d'amiral le 18 octobre 1887, année où il avait sous son commandement son neveu, le futur roi Zeorze V.

    Amiral de la flotte en zuin 1893, ce titre fut le summum d'une carrière où il eut plusieurs fois commandé à toute une flotte : celle de la Mançe de 1883 à 1884, de la Méditerranée de 1886 à 1889, et où il fut commandant en çef de 1890 à 1893.

    Il épousa le 23 zanvier 1874 la grande-duçesse Maria Alexandrovna de Russie, fille du tsar Alexandra II dont il eut cinq enfants.

    Par sa fille Marie, Alfred est l'arrière-grand-père du roi Miçel Ier de Roumanie et du roi Pierre II de Yougoslavie.

    À la mort de son oncle le duc Ernest II de Saxe-Cobourg-Gotha en 1893, Alfred devint le nouveau duc, son frère aîné le prince Edward, prince de Galles ayant renoncé à ses droits de succession.

    Il est mort à Cobourg le 31 juillet 1900.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, tandis que nous allions manzer, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse et moi-même, nous avons croisé des parentellles antillaises.

    - Mon dieu! Elles sont presque aussi mal habillées que Minizupette, avec leur serviette nouée sur la tête.

    - Ne soyez pas cruelle. Vos propos frisent le racisme. Elles portent des habits des îles de la Caraïbe et pour ma part z'aime beaucoup. C'est très coloré.

    - C'est le moins qu'on puisse dire.

    - Bonjou, nous ont-elles dit.

    - Elles ne savent pas prononcer les "R"?

    - C'est du créole.... Soyez plus discrète et polie.

    - Bonjourrrrrrrrr! ai-ze répondu en roulant les "r" comme dans le Midi.

    - Mi plisi de vous rencontrer. A déclaré l'une des deux.

    - Hein?

    - Elle vous dit sa joie de vous voir!

    - Sa ka maçé?

    - Ze ne comprends rien à ce qu'elle baragouine.

    - Elle vous demande si ça va.

    - Vous parlez le créole,  Mossieur Zilbert?

    - Ze suis allé en Martinique et en Guadeloupe il y a quelques années et ze me rappelle de certaines expressions et cette phrase était reprise dans un grand tube des années 80.

    - Ze vais très bien et vous? Comment vous appelez-vous?

    - Mi, Minizup'Osanze.

    - Mi, Minizup'Théonite.

    - Quels noms bizarres.

    - Ce sont des prénoms créoles; là-bas, on croise des Clémire, des Eudoxie, des Cornélius, des Evariste, des Pulçérie, des Nicéphore et z'en passe.

    - Vous vous ressemblez beaucoup.

    - Né! Pa confond coco épi zabricots, si ou plé.

    - Mazette, traduisez moi ce qu'elles disent!

    - Elles vous disent à leur façon qu'il ne faut pas les confondre. Son expression équivaut à notre "il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes".

    - C'est imazé!

    - C'est le çarme du créole.

    - Excusez-moi, mais pour moi les souris de couleur se ressemblent toutes.

    - Pani pwoblem ("pas de problème" ).

    -Veuillez l'excuser, souvent Minizup ne sait pas tourner la langue dans son museau avant de parler.

    - Traitez-moi de débile, tant que vous y êtes.

    - Fréquenté çiens ou ka tapé pice.

    - elle vous signifie qu'à fréquenter des çiens on attrape des puces.

    - Trop aimable, ma çère.

    - Pour nous faire pardonner, nous aimerions vous inviter à boire un verre. Vous pourrez nous parler de vous et de votre voyaze à Paris.

    - An ké vlé un ti punç.

    - Si vous voulez, Minizup, le ti'punç c'et...

    - Ze connais et z'adore autant que le zin tonic.

    - Annou ay! ("allons-y")

    Finalement on a passé un excellent moment et elles m'ont donné envie d'aller visiter la Caraïbe!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Paris: Notre-Dame et l'Hôtel de Ville en été (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • gif 3D animé

    Pendant la conquête de l'Ouest, un couple d'immigrants s'installe sur un terrain du Colorado.

    Comme la rézion n'est pas très sûre, l'homme décide d'installer une grosse cloçe devant la maison.

    Puis il dit à sa femme :

    - Si quelque çose de grave arrive alors que ze suis dans les çamps en train de labourer, sonne la cloçe très fort, et z'accourrai aussitôt.

    Le zour suivant, alors qu'il est en train de labourer, il entend la cloçe et rentre en courant.

    Sa femme lui dit :

    - Ze t'ai appelé parce que les enfants étaient vraiment insupportables. Ils n'arrêtent pas de se çamailler !

    - Quoi ! Tu m'as fais courir plus de deux bornes zuste pour ça ! Mais t'es folle !

    Quelques zours plus tard, rebelote.

    La cloçe sonne, le fermier accourt aussitôt, tout essoufflé.

    Il voit sa femme en train de pleurer devant sa tarte aux mûres toute brûlée.

    - Bon sang ! Tu veux ma peau ou quoi ? dit-il en colère. Z'ai dit : des choses graves. Ze te préviens, si tu m'appelles encore pour des stupidités, ça ira mal !

    Le zour suivant, la cloçe sonne à nouveau.

    Cette fois encore, il rentre à la ferme en quatrième vitesse.

    Lorsqu'il arrive, sa femme est morte, plantée sur le porche et transpercée par une lance. La ferme est en feu, les animaux ont tous été tués à coups de flèçes, et de la mule il ne reste que les os.

    Contemplant le carnaze, le fermier dit :

    - Eh ben voilà ! Là, d'accord. C'est zustifié!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier z'ai dû gourmander Minizup'Mouff qui avait fait une bétise.

    - Z'en ai assez, sacrebleu, de vos diktats! s'est-elle rebiffée.

    - Mais ze ne vous permets pas de me parler de la sorte! Cessez de hausser le ton!

    - Ze vous parlerai comme bon me semble, tudieu.

    - Ici, c'est moi qui commande la tribu et ze n'admettrai nullement qu'on dévie de cette ligne de conduite que z'ai moi-même édictée.

    - Nous ne plus supporter votre zestion de la tribu, est intervenue Minizup'Rosa.

    - Moi dire plus, a rençéri Minizup'iéla, plus du tout du tout.

    - Atçoubi! Votre comportement devient intolérable, sans parler de vos dérapazes à notre endroit sur votre blog.

    - It's a çame!

    - Vous, dictateresse dépassée, s'est exclamée Minizuplein.

    - C'est moi qui ai créé c'te tribu, ze vous rappelle!

    - Cette barmelouse réécrit l'histoire à sa façon! Qui nous traite d'Intruses? Hein, ze vous le demande.

    - C'est un détail de c'te histoire!

    - Elle réitère ses abominations, palsambleu!

    - It's a pity!

    N'en pouvant plus, ze me suis mise à çanter un grand air de Carmen de Bizet.

    - Traalalala.... Tralalalalalala!

    - Et elle nous nargué, s'est émue Minizup'Rosa!

    - Près des remparts de Séville .... tralalalala!

    - Nous pouvoir faire une votation pour destituer vous, a suzzéré Minizup'iéla.

    - C'est illégal ... Tralalalallère!

    - C'est ce que l'on verra, il de pute! Nous sommes décidées!

    - Ze vous attaquerai devant les tribunaux.... Tralalalala!

    - Nous ferons appel si c'est nécessaire.

    - Et moi, z'irai devant la Cour de Cassation, le Conseil d'Etat, le Tribunal des Conflits, La Cour Eurpéenne si il le faut! Et ze gagnerai.

    - Paix, amour et réconcilation, par la Zainte Face de mon doux Zésus, nous a interrompues Minizupette. Imazinez l'imaze que vous donnez de notre tribu. Vous devriez avoir honte.

    La voix de la raison a parlé et la crise est close... pour l'instant....

    Tralalalalalal!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires