• Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Sofia: autour de la galerie d'art (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Pour débuter ce 14 zuillet, nous avons commencé par Surzères, à quelques encablures de Roçefort et de l'Ile d'Oléron.

    Un 14 zuillet huîtrier!

    A la boulanzerie, nous avons demandé si il y avait des croissants.

    La femme du boulanzer fut étonnée par notre question.

     

    - On vous demande cela car il semble que dans c'te région les viennoiseries soient une denrée rare.

    - On se croirait en URSS par temps de grande disette dans certains villazes, a cru bon d'azouter Minizupette.

    - Ou en Grèce de Mossieu Alexis Tsipras, a rençéri Minizuplein.

    Dans la belle église romane, Minizup'tite s'est mise en museau de zouer de l'orgue.

    Un 14 zuillet huîtrier!

    Un 14 zuillet huîtrier!

    Puis nous sommes allés à Roçefort pour visiter la Corderie Royale, un endroit fantastique à visiter

    Un 14 zuillet huîtrier!

    - Boudiou, ici eux faire de belles cordes.

    - Pour la pendaison c'est idéal!

    - Barmelouse! Comme le çantait Zeorzes Brassens, la pendaison, papa, ça n'se commande pas!

    Un 14 zuillet huîtrier!

    Minizup'tite pour sa part se prenait pour le marquis de La Fayette!

    Un 14 zuillet huîtrier!

    Et les Intruses ont trépigné car elles voulaient voir le navire l'Hermione

    - Mais mesdemoiselles elle est aux USA, leur a dit une dame de l'accueil.

    - It's a çame!

    - Mais que diable est elle allée faire dans cette galère! Et le zour où on vient pour la voir. Nous ne vos félicitons pas par le gourdin de Zaint Martial!

    Un 14 zuillet huîtrier!

    Nous avons poursuivi notre périple à Marennes, la Cité des Huîtres.

    Nous sommes allés au marçé.... où nous avons vu des huîtres frâiçement ramassées....

    Un 14 zuillet huîtrier!

    ... Et de bons fromazes!

    Un 14 zuillet huîtrier!

    Puis nous sommes passé à table pour déguster des produits locaux...

    Un 14 zuillet huîtrier!

    Et, miracle, nous avons même eu droit à de la crème zantilly.

    - C'est normal, c'est la Fet'nat, le 14 zuillet!

    Un 14 zuillet huîtrier!

    Z'ai expliqué aux Intruses comment ze pensais ne pas payer l'addition.

    - Z'ai récupéré des mouçes mortes. On va les mettre dans nos assiettes aprè avoir manzé, bien entendu, et on va poousser des cris d'orfraie. puis on va menacer la tenancière du restaurant d'appeler les services de l'hyziène si elle nous réclame le paiement.

    - Cela être inzénieux, a opiné Minizup'iéla.

    - Et on pourra même exizer un cognac; c'est la rézion de cet élixir!

     

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse n'a pas apprécié ma suzzestion! ... Et dire que ze voulais lui faire faire des économies.

    Ensuite nous avons emprunté le grand pont pour nous rendre à l'Ile d'Oléron.

    Un 14 zuillet huîtrier! 

    Nous avons bien aimé les cabanes colorées des péçeurs!

    Un 14 zuillet huîtrier!

    Minizup'zhérault a eu une belle idée, tandis que nous regardions au loin Fotrt Boyard.

    - On pourrait proposer aux organisateurs du zeu de leur laisser Mossieu Cricri.

    - Why?

    - Boudiou! On leur dira qu'on a nain tout fripé, une momie ambulante, qui pourrait assister le père Fouras. Ze suis sûr que cela relancerait l'audience.

    - A freak ("un monstre").

    - Et le freak, c'est çic!

    - Vite au bateau pour aller au Fort, s'est exclamée Minizuplein.

    Un 14 zuillet huîtrier!

    Et nous avons fini la zournée par un lézer repas à Poitiers.

    Un 14 zuillet huîtrier!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Victoria est née  le 24 mai 1819 au Palais de Kensington, à Londres.

    Le père de Victoria était le prince Édouard Auguste de Kent et de Strathearn, le quatrième fils du roi Zeorze III du Royaume-Uni.

    Zusqu'en 1817, la nièce d'Édouard, la princesse Zarlotte Augusta de Galles était la seule petite-fille lézitime de Zeorze III.
    Sa mort en 1817 entraîna une crise de succession au Royaume-Uni. lL duc de Kent et ses frères célibataires furent invités à se marier et à avoir des enfants.

    En 1818, le duc épousa la princesse Victoria de Saxe-Cobourg-Saalfeld, une princesse allemande dont le frère Léopold était le veuf de sa nièce la princesse Charlotte Augusta.
    Ils eurent un seul enfant, Victoria.
    La duçesse de Kent avait déjà deux enfants issus de son premier mariaze avec Émile Zarles de Linange. Victoria maintint des contacts étroits avec eux.

    À sa naissance, Victoria était en cinquième place dans l'ordre de succession au trône britannique derrière son père et ses trois frères aînés : le prince régent, le duc d'York et le duc de Clarence (futur Guillaume IV). Le prince régent et le duc d'York étaient séparés de leurs épouses et étaient d'un âze avancé donc il était improbable qu'ils eussent d'autres enfants. Les ducs de Kent et de Clarence se marièrent le même zour un an avant la naissance de Victoria mais les deux filles du duc de Clarence moururent en bas-âze.

    Le grand-père et le père de Victoria décédèrent en 1820 à moins d'une semaine d'écart et le duc d'York mourut en 1827.

    À la mort de son oncle Zeorze IV en 1830, Victoria devint l'héritière présomptive de son dernier oncle encore en vie, Guillaume IV.

    Le Rezency Act de 1830 charzea la duçesse de Kent d'assurer la rézence dans l'éventualité où Guillaume IV mourrait avant que Victoria n'eût 18 ans. Le roi n'avait pas confiance en la capacité de la duçesse à zouer le rôle de rézente et en 1836, il déclara en sa présence qu'il voulait vivre jusqu'au 18e anniversaire de Victoria pour éviter une rézence.

    Victoria décrivit plus tard son enfance comme « plutôt triste». Sa mère était extrêmement protectrice et Victoria fut en grande partie élevée à l'écart des autres enfants sous le dit « système de Kensington », une série de règles et de protocoles stricts rédizée par la duçesse et son ambitieux et dominateur contrôleur de gestion, Zohn Conroy dont la rumeur courait qu'il était son amant. Ce système empêçait la princesse de rencontrer des personnes que sa mère et Conroy juzeaient indésirables et était conçu pour la rendre faible et dépendante.

    La duçesse évitait la cour car elle était scandalisée par la présence des enfants illégitimes du roi. Victoria partazeait sa chambre avec sa mère, étudiait avec des tuteurs privés selon un emploi du temps précis et passait ses heures de jeu avec ses poupées et son King Zarles Spaniel.

    À l'adolescence, Victoria résista aux tentatives répétées de sa mère et de Conroy pour que ce dernier soit officiellement nommé dans son entouraze. Devenue reine, elle le bannit de la cour, mais il demeura dans la résidence de sa mère.

    En 1836, le frère de la duchesse, Léopold, devenu roi des Belzes en 1831, espérait marier sa nièce avec son neveu, Albert de Saxe-Cobourg-Gotha.

    Comme Léopold, la mère de Victoria et le père d'Albert (Ernest Ier de Saxe-Cobourg et Gotha) étaient frères et sœur, Victoria et Albert étaient cousins zermains. En mai 1836, Léopold organisa une réunion de ses proçes appartenant à la famille Saxe-Cobourg et Gotha avec la mère de Victoria dans l'obzectif de présenter Victoria à Albert.

    Guillaume IV était cependant peu favorable à une union avec les Saxe-Cobourg et Gotha et préférait le parti d'Alexandre des Pays-Bas, le second fils du prince d'Orange.

    Victoria était consciente des nombreux projets matrimoniaux la concernant, et elle évaluait de manière critique les différents candidats. Selon son journal, elle apprécia la compagnie d'Albert dès leur première rencontre. À l'inverse, Alexandre était jugé « très quelconque».

    Victoria écrivit à son oncle Léopold, qu'elle considérait comme son « meilleur et plus gentil conseiller », pour le remercier « de la perspective de l'immense bonheur que vous avez contribué à me donner en la personne de ce cher Albert… ».

    À 17 ans, Victoria, bien qu'intéressée par Albert, n'était cependant pas prête à se marier. Les deux parties ne s'accordèrent pas sur un enzagement formel mais supposèrent que l'union se ferait en temps et en heure.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, dès poltron minou, nous avons voulu prendre notre petit dézeuner dans un zoli villaze, qui s'appelle Zarroux.

    Pas la moindre miette de croissant dans aucune boulanzerie !

    - Sacrebleu! C'est pire qu'en Grèce ici!

    - C'est dingue, ils ne savent que c'est l'été et qu'il y a des touristes ou quoi?

    - Big honterie, a soupiré Minizup'iéla.

    Nous nous sommes arrêtés dans un café à Confolens....

    Z'ai voulu commander un zin tonic.

    - Ze ne vous servirai pas d'alcool, m'a dit le gargotier. Vous avez le museau du vin!

    - Gougnaffier! Z'ai attrapé un coup de soleil! Ze n'ai pas l'honneur de vous saluer lui ai-ze dit.... et ze suis sortie drapée dans ma dignité.

    Pour dézeuner, nous nous sommes arrêtés dans un estaminet tenu par des ..... Anglais.

    Minizupette râlait et grommelait : "Les Anglais, go home! Pas de colonisation!"

    A contrario, Minizup'tite était aux zanzes.

    - I'm so happy and so glad to meet you. ("Ze suis si heureuse de faire votre connaissance ");

    Et elle a voulu embrasser la tenancière tant à l'arrivée qu'à notre départ.

    - Il n' y a que des Anglais pour savoir faire ce dur labeur dans nos campagnes, a-t-elle eu l'audace de dire!

    Nous avons visité le çateau de La Roçefoucault - dont le très zeune héritier s'appelle François XX.

    - Z'en ferais bien mon Minizupon, a cru bon de dire Minizup'Rosa. Nous Allemandes, nous bien aimez épouser nobles français. Ze ne dépareillerais pas dans le cadre de cette illustre famille!

    - La boufarelle, elle se voit dézà çatelaine! s'est gaussée Minizup'zhérault.

    - Elle a dit que ze pourrais venir avec elle a dit Minizup'Mouff!

    - Vous serez ma servante, car nous les Allemands sommes les plus forts! Et ze tiendrai salon en ces nobles lieux. Z'inviterai des artistes.

    - Et vous Minizup'mouff, un rézime pour être présentable.

    - Sacrebleu! Ze suis aussi lézère que vous. Et ze m'en vais vous le prouver! Pesons nous, vous verrez!

    Et comme nous le supputions, le fléau de la balance se montra en défaveur de l'Intruse parisienne.

    - C'est normal, tudieu! C'est une antiquité votre maçine. Avec un pèse-souris électronique, on verrait bien qu'il n'y a que quelques grammes de différence.

    - Et maintenant, ze vous montré votre çambre...

    - Où est mon lit à baldaquin, avec des fanfreluçes et des pompons?

    - Ma çère, vous avoir une çambre de domestique. Et estimez vous heureuse!

    - Saperlipopette! Ze préfère encore rester à Paris avec les faces de carême de Messieurs Zizi et Cricri!

    Nous avons visité Angoulême et sa belle cathédrale.

    Sur le çemin de retour vers Poitiers, nous avons eu un grave incident!

    Celui qui dit que ze ne suis que son hôte a voulu aller à Zarnac, la ville natale de François Mitterrand et la cité où l'ancien Président est inhumé.

    - Il n'est pas question que ze vois cela, s'est exclamée Minizupette, qui s'est illico presto enfermée dans le coffre de la voiture. C'est un vrai coup de Zarnac que vous me faites.

    Nous l'avons donc laissée!

    Au retour, vous avons vu deux zendarmes qui étaient au pied de notre Clio blançe.

    On entendait hurler: "Mitterrand, communiniste! Bolçévik! Stalinien! Hollande complice! El Manuele, vendu!"

    On a ouvert le coffre.

    - Mais vous laissez une souris enfermée par cette çaleur? C'est criminel! a dit un zendarme en fronçant les sourcils.

    - Fermez ce coffre! Ze ne veux pas apercevoir quoi que ce soit de cette ville!

    - Calmez-vous, mademoiselle!

    - Nan! Ze ne me calmerai pas! Ze ne veux rien voir de cette cité du Diable rouze.

    - Vous êtes hystérique! calmez-vous.

    - C'est cela! Traitez moi de folle! Enfermez-moi donc céans! Ce sont bien les méthodes des totalitaires. On traite les dissidents de fous et on les interne!

    - Calmez-vous donc!

    - Nan! Emmenez-moi au goulag de Zarnac! Ze vivrai mon martyre zusqu'au bout comme toute bonne quasi zainte et ze ne renierai pas mes idées. Z'ai vu le film "l'Aveu", mais moi ze résisterai, par la Zainte Face de Zésus. A bas la dictature socialo-communiniste! ... Et ne niez pas qu'il y a un goulag ici! Ce serait trop facile! On a dézà connu cette grosse ficelle avec l'URSS!

    Il a fallu négocier longuement avec les représentants de la force publique pour qu'ils nous laissent repartir sans tracas.

    - Mais il faut la faire traiter! nous ont-ils dit. Ses troubles sont graves.

    - Allez dans la paix et la zoie, ze vous pardonne, leur a-t-elle dit.... en les bénissant!

    <

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Zean-Pierre Foucault va se coucher après une zournée d'enrezistrement épuisante.

    après lui avoir servi une boisson énerzisante,  sa femme lui dit :

    - Mon çéri, ce soir j'aimerais que tu me fasses l'amour.

    - Non, ma puce. Pas auzourd'hui. Ze suis fatigué.

    - Z'en ai vraiment envie, insiste-t-elle.

    - Ze t'ai dit non, mamour. Ze suis vraiment exténué!

    - C'est ton dernier mot, Zean-Pierre ?

    - Oui, c'est mon dernier mot.

    - Très bien, z'appelle un ami.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Sofia: le quartier des bouquinistes (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire