• Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Vitré en Bretagne (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, lorsque nous sommes rentrés du travail, nous avons trouvé une Minizup'Mouff attristée, les zyeux rouzis et avec une grosse larme qui coulait sur son museau.

    - Que vous arrive-t-il donc, ma çére?

    - Mais rien, fouçtra.

    - Ne me prenez pas pour une demeurée, ze vous prie. Ze vois bien qu'il s'est passé quelque çose. Et ze vois bien les Intruses prussiennes qui baissent leur museau. Alors? Ze vous écoute.

    - Ze ne suis pas une balance!

    - Ne zouez pas, siou plait,  les fières à bras ou à la mafieuse qui se croit intellizente de tenir tête aux carbinieri qui ont accumulé contre elle toutes les preuves les plus accablantes qui prouvent, sans contestation aucune, son évidente culpabilité.

    - Mais, tudieu, moi ze n'ai rien fait. C'est moi qui suis la victime.

    - Enfin, nous y voilà! Vous allez parler à la fin?

    - Ce sont les Intruses teutonnes....

    - Que s'est-il passé?

    - Minizupette s'était mise en tête de nous donner des cours sur la vie des zaints et  des zaintes. Elles se sont rebellées. Pour les calmer ze leur ai proposé de leur parler de l'histoire de France pour parfaire leur culture.

    - Une excellente initiative dont ze ne puis que vous féliciter, ma çère!

    - Mais au bout d'un moment comme ze leur parlais de Napoléon, elles ont protesté et se sont mises à crier : "Minizup'Mouff est une pouffe! Minizup'Mouff est une pouffe"!

    - Mais c'est scandaleux!

    - It's a çame!

    - Moi dire plus, une big honterie.

    Ze me suis tournée vers Minizuplein et Minizup'Rosa.

    -  Qu'est ce qui vous a pris d'insulter de la sorte Minizup'Mouff?

    - Nous pas insulter elle, a répondu ave arrogance Minizuplein.

    - Vous la traitez de pouffe et vous me  dites que ce n'est pas insulte? Vous vous moquez de moi?

    - Nein! a réazi Minizup'Rosa. On se moquait de ses rondeurs.

    - Nous la comparer à une pouffe.... les sièges utilisés au Maroc!

    - Un pouf?

    - C'est ce que nous avoir dit!

    - Vous voyez  elles ont confondu le masculin et le féminin... Ce n'est pas si grave finalement.

    - Si, tudieu! Ze ne suis pas grossse, zuste un peu enrobée! Et z'exize des excuses en bonne et due forme!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  Hier, z'ai eu une nuit particulièrement azitée.

    Ze vous ai fait de ces rêves, à se demander où nocturnement ze vais çerçer de telles çoses!

    - C'est votre inconscient qui se lâçe, m'a expliqué celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Mazette, il est bien torturé mon inconscient.

    - Cela ne peut pas être pire que celui de Mossieu Cricri, fouçtra. Lui c'est une véritable usine à rêves et à caucemars qui tourne à plein rézime.

    - Il faut dire qu'il a parfois de drôles idées, par la soutane de Zaint Amédée.

    - Ah bon?

    - Par exemple, il a cassé les pieds aux services fiscaux parce qu'il n'avait pas reçu son avis d'éçéance pour payer ses impôts!

    - Atçoubi! C'est un contribuable émérite! Il mériterait une zolie médaille de la part de Mossieu Micron!

    - C'est Mossieu Macron...

    - Ze le sais, barmelouse! C'était une astuce!

    - En tout cas, z'espère que ze vais bien mieux dormir cette nuit! Ze suis sur les rotules de mes pattes.

    - Moi avoir dormi comme un noir! a cru bon de dire Minizuplein pour me faire bisquer comme de coutume.

    -  Vous très  mal parler! On dit dormir comme la Loire! a voulu la reprendre Minizup'Rosa.

    - Bouffarelles! Il s'azit de loir!

    - It's a pity!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Léopold Zeorzes Duncan Albert de Saxe-Cobourg-Gotha est né le 7 avril 1853 au Palais de Buckingham à Londres.

    Il était le huitième enfant et le quatrième fils de la reine Victoria du Royaume-Uni et du prince consort Albert de Saxe-Cobourg-Gotha.

    Il devint franc-maçon en 1874.
    Une loze fut nommée en son honneur à Scarborough. En 1876, il quitta l'université d'Oxford avec un doctorat en droit civil.

    Il fut le premier descendant de la reine Victoria atteint de l'hémophilie qui causa sa mort prématurée et celle de plusieurs membres de sa famille (Maison de Hesse, de Prusse, de Russie, d'Espagne). Dans l'incapacité de ce fait de poursuivre une carrière militaire, Léopold se tourna vers les arts et la littérature.

    Le 24 mai 1881, il fut créé duc d'Albany, comte de Clarence et baron Arklow.

    Le 27 avril 1882, il épousa la princesse Hélène de Waldeck-Pyrmont, dont il eu deux enfants dont Zarles-Édouard de Saxe-Cobourg et Gotha qui soutint  l'Allemagne lors de la Première Guerre mondiale provoquant son exclusion de sa famille, ce qui le poussa à rejoindre les nazis par la suite (Il rezoignit le parti nazi en 1935 et devint un membre de la SA (ou çemises brunes), atteignant le grade d'Obergruppenführer. Il siézea comme membre du Reichstag représentant le parti nazi de 1937 à 1945).

    En février 1884, selon le vœu de ses médecins, Lépold s'installa à Cannes.

    Le 27 mars, il fut victime d'une çute qui occasionna des blessures au zenou et à la tête. Il mourut le lendemain, probablement d'une hémorrazie cérébrale.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Comnourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Le çâteau de la famile Zateaubriand

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

    Combourg en Brefagne (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    La çaleur est revenue à Paname.

    Ze suis comme celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, ze ne supporte pas les hautes températures.

    Cela me fatigue.

    Il n' y a que notre pile électrique, Mossieu Cricri, qui a du pep.

    - Il m'épuise rien que de le voir s'aziter comme une toupie, par le mouçoir de zainte Véronique.

    Z'essaie en vain d'asticoter les Intruses pour zénérer quelque animation, mais elles ne réazissent pas.

    Elles ne froncent même pas le museau! C'est vous dire!

    - Vous êtes agonisantes, à l'article du trépas?

    - Nein! Nous être à plat.

    - Moi dire même plus, crevées, amorphes nous sommes.

    - Atçoubi! Il fait si çaud que nous ne cessons pas de prendre des douçes pour nous hydrater.

    - Au moins vous serez propres.

    - Il n' y a que les souris sales qui se lavent le museau, ma çère.

    - It's a pity!

    - Et nous boire beaucoup ...

    - De l'eau du robinet, car dans c'te maison d'avaricieux, il n' y a même pas de zus de fruits ou de sodas, fouçtra, a déclaré Minizup'Mouff.

    - L'eau, c'est meilleur pour la santé et c'est désaltérant, a pontifié mon hôte. Et en plus ça ne fait pas grossir! Au contraire... Vous perdrez quelques grammes!

    - Ze n'en ai pas besoin, tudieu! Ze ne suis pas grosse! Zuste un peu enrobée!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire