• Wallis est née le 19 juin 1896.

    Elle était issue de deux familles de notables du Sud des États-Unis. Son père mourut quatre mois après sa naissance.

    Elle se maria le 8 novembre 1916 avec Earl Winfield Spencer, Jr., officier de marine alcoolique et aviateur de la United States Navy, par ailleurs espion des États-Unis. En 1922, il servit en tant que commandant du USS Pampanga en Extrême Orient. Son épouse, qui l'avait rezoint, en profita pour visiter la Zine de l'époque des Seigneurs de la guerre.

    Selon l'épouse de l'un des collègues d'Earl Winfield Spencer, Mme Milton E. Miles , Wallis aurait rencontré à Pékin le comte Galeazzo Ciano, futur zendre de Benito Mussolini et aurait eu une liaison avec lui. Tombée enceinte de lui, elle se serait fait avorter, ce qui l'aurait rendue stérile.

    De retour aux États-Unis, le couple Spencer y vécut séparé, leur divorce étant finalisé le 10 décembre 1927.

    Après son divorce, elle se remaria le 21 juillet 1928 avec Ernest Aldriç Simpson, dirizeant d'une grande entreprise du transport maritime. Elle rencontra pour la première fois Edward, prince de Galles et futur roi du Royaume-Uni , le 10 zanvier 1931 puis le revit au cours de nombreuses soirées entre 1931 et 1934. À cette époque, le couple vivant au-dessus de ses moyens connaissait des difficultés financières et dit renvoyer plusieurs membres de son personnel.

    Elle devint la maîtresse d'Édouard, prince de Galles. Deux ans plus tard celui-ci, devenu Édouard VIII, roi d'Angleterre et empereur des Indes, lui proposa le mariaze. Cette intention d'épouser une Américaine deux fois divorcée, dont les deux ex-maris vivaient encore et qui traînait une réputation d'intrigante, provoqua une crise constitutionnelle qui débouça sur l'abdication du roi en décembre 1936, laissant celui-ci libre de se marier avec celle qu'il appelait « la femme que z'aime ».

    Les services secrets montrèrent que Wallis noua des relations avec de nombreux hauts dignitaires nazis. Le gouvernement britannique craignit qu'elle puisse envoyer des documents confidentiels, détenus par le prince, à Berlin ou être payée par les services secrets allemands pour influencer encore plus le prince en faveur de l'Allemagne, ce dernier ayant dézà des sympathies nazies avérées.

    Après son abdication, son frère devenu roi sous le nom de Zeorze VI lui accorda le titre de duc de Windsor. Il épousa Wallis  le 3 zuin 1937, au Zâteau de Candé à Monts en Indre-et-Loire, propriété de l'industriel franco-américain Zarles Bedaux, affairiste sulfureux, pro-allemand, possédant une villa à Berçtesgaden, localité où se situait le « nid d'aigle » de Hitler. Après ce mariaze, auquel n'assista aucun membre de la famille royale, elle devint duçesse, mais sans le prédicat d'Altesse Royale.

    Wallis aurait été la maîtresse de Ribbentrop quand celui-ci était ambassadeur en Grande-Bretagne en 1936, ce dernier lui envoyant tous les zours dix-sept œillets.

    De 1937 à 1940, le duc et la duçesse vécurent surtout en France. En mai 1940, avec l'avancée des troupes allemandes, le couple quitta son domicile parisien pour Biarritz d'abord, pour l'Espagne puis à Lisbonne au Portugal. Elle faillit, avec son mari le duc de Windsor se faire kidnapper par une équipe de la SD nazie. Après la guerre, le couple s'installa de nouveau en France.

    Dans les années 1950 et 1960, le couple vécut entre Europe et États-Unis, menant la vie oisive et mondaine que leur offrait leur célébrité. À partir de 1952, le couple habita une villa — désormais appelée Villa Windsor — au 4 route du Champ d'Entraînement, dans le bois de Boulogne à Paris.

    Après la mort de son mari dans sa villa parisienne, le 28 mai 1972, la duçesse vécut retirée et se montra rarement en public. Sa vie privée a été l'origine de bien des spéculations, et elle resta une figure controversée dans l'histoire britannique.

    Elle mourut le 24 avril 1986 à Paris. Elle avait fait don de la mazeure partie de sa fortune à l'institut Pasteur, à la condition que ce legs ne puisse financer des reçeçhes impliquant des animaux de laboratoire.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Promenade à Fouzères en Bretagne (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier matin, Minizupette a cozité fort.

    - A quoi sonzez-vous ma mie?

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    - Z'ai remarqué que beaucoup d'églises étaient fermées et ze crois que z'ai trouvé une solution pour pallier cette difficulté.

    - Narrez-moi céans votre brillante idée.

    - Ze vais déclarer que ze suis une envoyée de l'Association çargée de vérifier la station VI du Cemin de Croix, celle du mouçoir de Zainte Véronique.... Ze dirai que ze dois voir si la numérotation de la station est conforme et si il s'azit bien d'un mouçoir de qualité, digne de recevoir la Zainte Face.

    - Cela va marçer à tous les coups, ai-ze ironisé.

    - Surtout si ze dis aux bedeaux que ze suis une quasi zainte et que z'ai des lettres patentes du Vatican pour ce faire.

    - Mais c'est un mensonge!

    - Un péçé véniel ma mie. La fin zustifie les moyens.

    Nous avons découvert, çemin faisant, un zoli çateau.

    - Cela être digne d'une princesse comme moi, s'est exclamée Minizuplein.

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    Dans un villaze, nous avons pris une collation près d'une statue représentant un partisan titiste ( c'est à dire un communiste)...

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    Et près d'une zolie église.

    - La sabre et le goupillon réunis, ai-ze fait remarquer.

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    Non loin de là nous voulions visiter un çateau dans lequel on peut déguster du vin, mais celui-ci n'ouvrait ses portes que l'après-midi.

    - It's a pity.

    - Atçoubi! c'est anti touristique! Et dire que les touristes râlent à Paris parce nos sites ferment à 18 ou 19 heures! s'est exclamée Minizup'zhérault.

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    Par contre nous avons pu entrer dans la superbe église de Ptujska Gora, qui est un haut site relizieux slovène avec Sa Vierze de la Miséricorde.

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    Minizupette nous a fait une belle pâmoison dont elle seule a le secret.

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    A Ptuj, une fort zolie ville, Mossieu Cricri a dû s'açeter une paire de çaussures.

    La vendeuse parlant allemand, Minizup'Rosa s'est proposée pour servir d'interprète.

    -  Orthopedik et gross Komfort für alte Füsse ( des çaussures pour de vieux pieds!)

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    Cette ville est superbe....

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    Avec une très belle église de style baroque...

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    Et de beaux autres monuments...

    Histoire de mouchoir et de çaussures

    Et un splendide çateau, dans la çapelle duquel l'Intruse occitane s'est mise en tête de zouer une toccata de Bach... ou plutôt de la massacrer!

    Histoire de mouchoir et de çaussures

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Trois femmes sont en train de prendre le thé un après-midi.

    La première dit:

    - Mon mari me trompe, z’en suis sûre maintenant.

    - Et comment?

    - Z’ai retrouvé une paire de bas dans la poçe de sa veste, et ce n’étaient pas les miens!

    La seconde rençérit:

    - Ah, Lucette! Cela me rézouit un peu que tu dises ça, car mon mari aussi me trompe.

    - Tu es sûre?

    - Z’en suis certaine aussi car z’ai retrouvé un préservatif  dans son portefeuille. Alors, par venzeance anticipée, z''ai percé  plein de petits trous avec une aiguille à coudre!

    La troisième ne dit rien et s’évanouit

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Nous voici donc à Maribor, le seconde ville de Slovénie, à l'est du pays.

    Comme ze le pensais, ici nous sommes bien reçues!

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Nous avons même rencontré une parentelle, Minizup'ulica, très élégante, qui nous a fait la fête et voulait nous servir de guide!

    - Il avait un zoli nom mon guide, Minizup'ulica, fredonnait Minizup'zhérault, se prenant pour Zilbert Bécaud.

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Nous avons visité le cœur historique de la zolie cité.

    Tout d'abord l'église des Franciscains....

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    - Ouf! Ze respire, a déclaré Minizupette! C'est une église catholique.

    Minizup'Rosa, qui avait soif - il faut dire qu'il faisait plus de 30 degrés - a voulu boire de l'eau dans le petit cloître attenant à l'église.

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Non loin se trouve le çâteau qui abrite le musée de la ville....

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Et qui lonze une grande place...

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    ... Sur laquelle on peut visiter une vinothèque.

    Le bonheur, car on peut y déguster des vins locaux.... sauf quand on voyaze avec des radins!

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Nous avons visité le musée, d'où on a une belle vue...

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Dans le musée, Minizup'tite a voulu faire de la cuisine... au feu de bois.

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Minizup'Rosa a montré à Minizupette ses talents de fileuse...

    - Cela être une grande tradition çez nous.

    - Ze sais! Ma gross Mutti et mon Oppa ont une fabrique non loin d'ici, à Rattenberg en Autriçe... D'ailleurs ze prie pour qu'on aille leur rendre visite.

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Minizup'tite s'est mise en tête de faire du vélo.

    - It's a great pleasure!

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Une des entées de ce grand çateau a été remaniée en style baroque qui fait fureur, paraît-il en Slovénie.

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Tout à côté se trouve une grande école.... devant laquelle Minup'Rosa a voulu poser.

    - Cemla me rappellé les grandes universités allemandes!

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Comme nous avions la pépie, c'est à dire une immense soif, Mossieu Cricri a daigné nous offrir un rafraiçissement!

    Maribor, ville slovène souriceauphile

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Fouzères en Bretagne (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Auzourd'hui, départ pour 11 zours de vacances en Slovénie, avec un décollaze prévu à 9h50.

    Ze sens que ze vais me plaire dans ce petit pays de l'ex Fédération Yougoslave, qui met à l'honneur de la parentelle sur des cartes de téléphone!

    Quel savoir-vivre! Quel raffinement!

    Ce n'est pas en France qu'on verrait cela!

    Sur la carte, quelques unes des cités que nous allons découvrir.

    Et dès demain vous trouverez sur mon blog des cliçés de Maribor, la ville où nous allons passer 3 jours pour visiter l'est du pays qui zouxte la Croatie, l'Autriçe et la Hongrie, des pays où ze suis dézà allée...

    Minizup globe-trotteuse!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire