• Hier nous avons quitté Rivesaltes dès polttron minou. Nous sommes tout d'abord allés çerçer Dame Marguerite, la môman de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    Sur l'autoroute, elle a voulu nous offrir un copieux petit dézeuner.

    - Il faut prendre des forces, a-t-elle dit.

    - Youppi! Cela çanzer avec vous. Nous pouvoir manzer à notre faim.

    - Et mazette ces viennoiseries sont de toute première fraiçeur, foi de Minizup'Mouff.

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    Au bout de 5 heures de route, nous sommes arrivés à Urdos, en Vallée d'Aspe. C'est le dernier villaze avant le col et le fameux tunnel du Somport.

    Minizup'Mouff a voulu un cliçé devant la petite église dans laquelle fut baptisé, il y a quelques décennies, mon hôte.

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    - Sacrebleu, on peut pas dire que ce soit une basilique!

    - C'est une église d'un villaze qui avant guerre comptait 400 habitants. Et maintenant il n' y en a que 70.

    - Eux être morts?

    - C'est cela l'exode rural!

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    Et voici le fameux fonds baptismal!

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    Puis nous avons dézeuné dans un bon restaurant d'Urdos, à l'Hôtel des Voyazures.

    - Saperlipopette! Quel nom orizinal! Ze n'y aurais pas pensé!

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    - En tout cas ce villaze être bien fleuri.

    - C'est mon cousin zermain qui est le maire d'Urdos, s'est enorgueilli mon hôte et il aime le fleurissement.

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    Après nous être gobergés, nous avons fait une halte pélerinaze à la maison des grands-parents maternels de Mossieu Zilbert.

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    - Mon Dieu, que les paysazes sont magnifiques!

    - La Vallée d'aspe est restée un vallée sauvaze et très nature, nous a expliqué notre Pioçe de la Farandole.

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    Sur la route nous menant d'Urdos à Oloron Sainte-Marie, nous nous sommes arrêtés pour voir le fort du Portalet.

    - Ce fort gardait la Vallée. Qui tenait ce fort, maîtrisait la route qui mène vers l'Espagne. Elle a servi de prison. L'Etat de Viçy y avait intrené des ministres de la IIIème République et la Maréçal Pétain y fut lui-même enfermé quelque temps.

    - On l'apercevait parfois durant ses promenades, nous a dit Dame Marguerite.

    Une belle journée dans les Pyrénées.

    - En tout cas, cela difficile de s'évader!

    Une belle journée dans les Pyrénées.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La petite Mimi exerce occasionnellement le plus vieux métier du monde, sans que sa famille, bien entendu, ne le saçe.

    Un zour, la police effectue une descente à l'hôtel "Au bon coin" et Mimi figure parmi les filles de zoie qui oeuvraient à ce moment-là.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Les zendarmes ont fait descendre les filles, les ont alignées sur le trottoir pour contrôler in situ leur identité.

    A cet instant, la grand-mère de Mimi, qui est une peu "déboussolée", passe dans la rue et voit sa petite-fille.

    Elle s'approçe d'elle et lui dit:

    - Que fais tu là ma çérie, avec tes copines?

    Ne pouvant dire la vérité, Mimi, connaissant la grande naïveté de sa grand-mère, lui explique qu'auzourd'hui c'est la fête des oranzes et qu'elle attend son tour pour la distribution effectuée par les zentils zendarmes.

    - Quelle belle initiative! Z'adore les oranzes! Ze vais me mettre avec toi dans la file pour en avoir!

    - Mais, Mamy.... bredouillle Mimi, sans pouvoir finir sa phrase, un serzent s'approçant d'elles.

    - Madame, mais que faites vous ici?

    - Comme ma petite fille!

    - Hein ? A votre âze?

    - Mais il n'y a pas d'âze pour aimer les bonnes çoses!

    - Mais comment faites vous????

    - C'est facile, Monsieur! Z'enlève mon dentier, ze repousse la peau et ze suçe!

      

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • - Auzourd-hui, nous partons dans les Pyrénées Atlantiques, ai-ze expliqué à Minizup'iela et à Minizup'Mouff.

    - C'est où?

    - Nous allons dans le Béarn.

    - Moi pas savoir où cela être.

    - C'est la rézion où il y a Pau la ville dont le maire n'est pas un enfant mais Mossieu François Bayrou.

    - C'est connu?

    - Il y la çâteau où est né le Bon Roi Henri IV... -

    - Ah! Lui n'être pas né à Paris?

    - Nan, c'était un Béarnais.... Et Mossieu Zilbert est né lui aussi dans cette belle ville, il y a plusieurs décennies.

    - Et que va-t-on faire là-bas?

    - Nous allons voir des frères et des sœurs de la môman de Mossieur Zilbert, qui nous accompagne dans ce petit périple.

    - Zic! Elle nous açeter des gâteaux et des sodas.

    -  Nous irons à Urdos, dans la vallée d'Aspe, au pays de l'ours. Vous verrez les belles montagnes des Pyrénées!

    - Pourquoi dans ce lieu?

    - Parce que c'est là qu'habitaient les grands-parents de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse?.Ses parents s'y sont mariés et lui-même a été baptisé dans la zolie petite église du villaze.

    Et Minizup'Mouff d'entonner:

    - Villaze au fond de la vallée, comme égaré, presqu'ignoré, voici qu'en la nuit étoilée, un nouveau-né nous est donné. Mossieu Zizi il se nomme, il est zoufflu tendre et rosé. A l'église beau petit homme , demain tu seras baptisé.... Dong, dong, dong.... Un cloçe sonne, sonne....

    - Vous vous prenez pour Edith Piaf?

    - Screbleu, voui , ou par Tina Aena, si vous préférez, et vous, vous êtes les cloçes!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Hier, arrivés à Rivesaltes, z'ai mis à contibution Monizup'Mouff et Minizup'iéla.

    - Comme vous êtes mes demoiselles de compagnie, leur ai-ze dit, vous allez arraçer les mauvaises herbes qui ont poussé dans la cour et sur le devant de porte.

    - Mais, sacrebleu, le temps est à l'oraze!

    - Raison de plus. Si il pleut, cela nous facilitera le travail. -

    Cela ne pas être des vacacances!

    - Palsambleu! Ze dirais même plus, c'est de l'esclavaze.

    - Et vous que faire, Minizup?

    - Surveillez vos travaux qui doivent être terùmnés à 18 heures.

    - Pourquoi 18 heures?

    - Parce que la soeur de Mossieu Zizi et son mari, qui estv un de mes zélés fans viennent prendre l'apérirtidf et z'entends que mon devant de porte soit nickel propre.

    - Vivement le retour à Paname, a soupiré Minizup'iéla. Si moi savoir, moi opter pour  sézour à Zaint-Etinne avec Mossieu Cricri!

    - Tudieu! Vous êtes une esclavaziste pur sucre, a conclu Minizup'Mouuf.

    - Au travail, mauvaises troupes! Ze reviendrai voir l'avanc de ces travaux qui ne sont certainement pas herculéens et qui ne vont pas vous épuiser!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Zeorze Edward Alexander Edmund est né le 20 décembre 1902.

    Il était le quatrième fils du roi Zeorze V et de Mary de Teck, et  le frère des rois Édouard VIII et Zeorze VI.

    L'éducation du prince fut d'abord confiée à un tuteur, puis il suivit son frère aîné, le prince Henry au St. Peter's Court Preparatory School de Broadstairs, dans le Kent. À treize ans, comme ses frères, Edward et Albert, avant lui, il alla au naval colleze à Osborne puis à Dartmouth. Il resta dans la Marine royale jusqu'en 1929.

    Après avoir quitté la marine, il occupa brièvement divers postes au ministère des Affaires étranzères et au ministère de l'Intérieur, devenant ainsi le premier membre de la famille royale à travailler en tant que fonctionnaire.

    Le 12 octobre 1934, en prévision de son prochain mariaze avec sa cousine la princesse Marina de Grèce et de Danemark, il fut créé duc de Kent. Le couple se marié le 29 novembre 1934. La mariée était fille du prince Nicolas de Grèce et de Danemark et la petite-nièce de la reine Alexandra. C'est l'avant-dernier mariaze entre le fils d'un souverain britannique et un membre d'une famille royale étranzère.

    Le couple eut trois enfants : Eward né le 9 octobre 1935, duc de Kent, Alexandra née le 25 décembre 1936, Michael, né le 4 zuillet 1942.

    Au début de la Seconde Guerre mondiale, il reprit du service militaire actif au rang de vice-amiral, servant brièvement dans la Division du renseignement de l'Amirauté. En avril 1940, il fut transféré à la Royal Air Force.

    Zeorze a entretenu au cours de son existence des liaisons amoureuses, masculines et féminines, avec des personnalités de la société mondaine ou du monde du spectacle, aussi bien avant qu'après son mariaze.

    Parmi ses maîtresses, Poppy Baring, Margaret Whigham, duçesse d'Arzyll, Barbara Cartland, qui pensait que sa fille Raine McCorquodal, future belle-mère de lady Di, était de lui. Il fit la cour à la princesse Zuliana des Pays-Bas mais sans succès.

    Parmi ses amants apparaissent les noms de son cousin éloigné Louis-Ferdinand de Prusse, l'historien d'art et espion soviétique Anthony Blunt, ou encore Noël Coward, ce qu'a toujours nié Graham Payn, longtemps le petit ami de Coward. Mais les rapports de service de sécurité notent que Coward et Kent ont été vus en train de parader dans les rues de Londres maquillés et habillés en femmes et ont été arrêtés une autre fois par la police qui les suspectait de prostitution. Le duc de Kent fut victime d'un maître çanteur, un prostitué à qui il avait écrit des lettres intimes compromettantes.

    En plus de ses enfants lézitimes, le duc de Kent aurait eu un fils avec une cousine de l'héritière des chemins de fer Gloria Vanderbilt dénommée Kiki Preston, mondaine américaine toxicomane qu'il partazeait dans un ménaze à trois avec Zorge Ferrara, fils bisexuel de l'ambassadeur arzentin à la cour de Zaint Zames. Ce fut elle qui initia le duc de Kent à la drogue. Il finit par devenir dépendant à la morphine et la cocaïne. Son frère, le prince de Galles, fut dépêçé auprès de lui à la fin des années 1920 pour l'aider à se faire désintoxiquer.

    Le prince Zeorze décéda le 25 août 1942, à 40 ans, lorsque l'hydravion dans lequel il était passazer s'écrasa sur une montagne, le Morven, près de Dunbeath en Écosse en raison d'intempéries. L'avion était en route pour Terre-Neuve.

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Dol en Bretagne (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire