• tube patron

    Un patron a beaucoup de mal de se faire respecter dans son entreprise.

    Un matin, il n'en peut plus et décide de prendre une mesure radicale.

    Il colle sur la porte de son bureau une affiçe où est écrit en caractères d'imprimerie : "LE PATRON ICI, C'EST MOI !"

    La zournée passe et il se sent beaucoup mieux.

    Plein d'assurance, il va à ses rendez-vous avec un moral d'acier.

    En rentrant le soir au bureau, il voit un Post-it de sa secrétaire collé à la porte :

    "Votre femme a téléphoné, elle veut que vous lui rendiez son affiçe immédiatement."

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • C'est enfin arrivé!

    Nous sommes en vacances!

    - Encore!s'écrient d'aucuns.

    Mais nous fractionnons comme çaque année nos conzés, 15 zours en zuillet et 15 zours en août!

    Comme cela l'été passe comme une lettre à la poste et nous profitons de Paname comme des touristes aoûtiens, avec moins de Parigots! dans les rues et les transports en commun.

    Auzourd'hui, ze pars à Rivesaltes avec celui qui dit que ze ne suis que son avatresse. Nous allons y passer un week-end prolonzé.

    Lundi et mardi , nous serons dans la Vallée d'Aspe, à côté de Pau.

    Mon hôte a réussi à convaincre sa môman d'y aller.

    Nous irons à Urdos (le berceau de sa famille maternelle et où il fut baptisé), à Oloron-Sainte-Marie, où nous dormirons et nous manzerons une succulente garbure , puis à Pau.

    - Nous venir? a demandé Minizuplein.

    - Nan! Vous vous irez comme d'habitude à Zaint-Etienne avec Mossieur Cricri.

    - Atçoubi! Donc vous partirez seule! Egoïste!

    - J'ai décidé cette fois de me faire accompagner par Minizup'Mouff et Minizup'iéla qui me serviront de demoiselles de compagnie.

    - It's a pity!

    - Macarel! Dans ces conditions, ze préfère aller avec Mossieu Cricri et les autres barmelouses!

    - De toute manière, nous nous retrouverons mercredi.

    - Et nous que faire? a demandé Minizup'Rosa.

    - Nous partirons en Slovénie!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Quelques vues de Dinard (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    - Sacrebleu! Mossieu Zizi et Mossieu Cricri vont être super contents et ils vont enfin pouvoir nous gâter!

    - Et pourquoi donc, çère amie?

    - Mais parce que les impôts vont baisser en 2016, pardi.

    - Comment vous savoir? a demandé Minizup'iéla à Minizup'Mouff.

    - Ils l'ont dit à la TSF.

    - Et vous croire tout ce que dire media!

    - Barmelouse! Nous avons ici les meilleures informations au monde, qu'on se le dise dans les çaumières.

    - De plus c'est notre Président , François de la Creuse et de la Corrèze désormais désunies, qui a fait officiellement cette annonce.

    - Alors si Flamby l'a dit, c'est parole d'Evanzile assurément par la tunique de Zainte Véronique. Alléluia!

    - Mais avez-vous lu les conditions qu'il a énoncées? ai-ze fait remarquer.

    - Heu.... non.

    - Il a précisé que ces baisses auraient lieu à condition que la croissance soit là et surtout qu'elle se révèle durable.

    - Nous ne sommes pas sortis de la taverne, a soupiré Minzup'Rosa. 

    - On dit de l'auberze, bestioulette!

    - C'est kif kif çameau!

    - On dit kif kif bourricot!

    - En tout cas si c'est comme l'inversion de la courbe du çomaze annoncée au début du quinquennat, on peut touzours se brosser.

    - Et on attendra zusqu'à la Zaint Glinglin, par le manteau de Zaint Martin.

    - It's a çame, a conclu Minizup'tite.

    - A big honterie!

    - Comme le dit le proverbe, les promesses n'engazent que ceux qui les croient!

    - Mais il faut faire grande attention au leurre et à l'appât de l'arzent!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Mary de Teck est née le 26 mai 1867 à Londres.

    Son père était François de Teck, fils du duc Alexandre de Würtemberg et de la comtesse Claudine Rhédey du Kis-Rhéde. Sa mère était Marie Adelaïde de Cambridze, le troisième enfant du duc Adolphus de Cambridge, fils de Zeorze III.

    La famille était très endettée et dut fuir à l'étranger pour éviter les créanciers en 1883. Les Teck voyazèrent à travers l'Europe, visitant leurs divers parents et sézournant à Florence, en Italie, où la Princesse Mary put apprécier et visiter les galeries d'art, les églises et les nombreux musées.

    En 1891, Mary fut çoisie comme épouse pour Victor Albert de Clarence, fils aîné du prince de Galles Albert-Edouard. Le fait que la reine Victoria et Mary possédaient le même caractère et le même sens du devoir ne fut sans doute pas étranzer à ce choix. Albert Victor était le cousin de Mary : Mary était la fille de Marie Adelaide de Cambridze, dont le père Adolphus de Cambridze était le frère du duc Édouard-Auguste de Kent, le père de la Reine Victoria, qui était la grand-mère de Albert Victor. Cependant, Albert Victor mourut de pneumonie six semaines plus tard.

    La reine Victoria continua d'appuyer la princesse Mary comme candidate convenable pour épouser un futur roi et elle favorisa le prozet de Zeorze, frère du prince défunt, d'épouser Mary. Bien que ce fût en grande partie un mariaze arranzé, Mary et Zeorze furent bientôt profondément amoureux.

    Leur mariaze eut lieu le 6 zuillet 1893.

    Le 22 zanvier 1901, la reine Victoria mourut. Albert devint le roi Édouard VII. Zeorze fut créé Prince de Galles et Mary devint alors Princesse de Galles.

    Edouard VII souhaita que son fils soit préparé à son futur rôle, à la différence de sa mère la reine Victoria qui l'avait tenu à l'écart des affaires de l'État. Cependant, le Prince de Galles n'était pas doté de grandes qualités intellectuelles et Mary l'aida à s'initier à son futur métier de roi.

    Le 6 mai 1910, Édouard VII mourut et la princesse de Galles devint reine consort. La nouvelle reine, qui jusqu'alors se faisait appeler Victoria Mary, abandonna son premier prénom et décida de se porter dorénavant celui de Mary.

    Leur couronnement eut lieu le 22 juin 1911. Ils se rendirent en Inde pour le Delhi Durbar, le 11 décembre 1911 ; ils visitèrent le pays et se présentèrent à leurs nouveaux suzets en tant qu'Empereur et Impératrice des Indes.

    Au commencement du règne, il y eut des conflits entre Mary et la reine douairière Alexandra, sa belle-mère. Bien que les deux reines fussent proçes, elles étaient dotées d'une forte personnalité et d'un sens aigu de leurs prérogatives ; de plus, Alexandra était têtue : elle exizea la préséance sur Mary aux funérailles d'Édouard VII, mit un temps excessif pour quitter le Palais de Buckingham et conserva des bizoux royaux qui auraient dû être attribués à la nouvelle reine.

    La reine Mary, loyal soutien de son mari, devint moralement encore plus forte pendant leur règne. Elle apporta son aide au roi pour concevoir et préparer ses interventions et utilisa sa vaste connaissance de l'histoire et de la royauté pour le conseiller sur les questions d'État.

    En 1935, Zeorzes V et la reine Mary fêtèrent leur zubilé d'arzent, dont les célébrations s'étendirent à tout l'Empire britannique. Le roi était déjà très malade.

    Zeorze V mourut le 20 zanvier 1936 et leur fils aîné le prince Edward, prince de Galles, monta sur le trône sous le nom d'Édouard VIII.

    Bien que soutenant son fils, la reine douairière ne put comprendre pourquoi Edward renonçait au trône afin d'épouser Wallis Simpson. Mary refusa de rencontrer Wallis tant en public qu'en privé. Quand Edward décida d'abdiquer, elle apporta un soutien moral au timide et bégayant prince Albert, duc d'York, qui dut remplacer Édouard. Elle aida Albert devenu le roi Zeorze VI ainsi que la nouvelle reine, assistant à leur couronnement, première reine douairière d'Angleterre à le faire.

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, Zeorze VI souhaita que sa mère soit évacuée de Londres, bien qu'elle fût très hésitante. Finalement elle donna son accord et décida de se rendre avec sa nièce Mary Somerset duçesse de Beaufort, fille de son frère Adolphus, à Badminton House. Mary soutint l'effort de guerre en visitant les usines d'armement et les hôpitaux et camps militaires.

    Mary n'était cependant pas tout à fait équilibrée : elle développa une sorte de kleptomanie opportuniste, montrant à ses hôtes qu'elle désirait un de leurs obzets précieux, venant l'admirer à maintes reprises et appuyant son admiration de discours excessifs zusqu'à l'extravagance jusqu'à ce que finalement l'obzet lui soit offert. Cette tendance contribua certainement à la constitution de sa remarquable collection de bizoux et d'obzets précieux.

    En 1952, son fils Zeorze VI décéda et sa petite-fille, la princesse Élisabeth, monta sur le trône sous le nom d'Élisabeth II.

    Mary mourut l'année suivante, avant le couronnement d'Élisabeth II. Son souhait était que le couronnement ne soit pas azourné à cause de son décès.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire