• Une çauve-souris vampire, couverte de sang, rentre en zigzaguant dans sa grotte et se pose (ou plutôt se pend) pour faire une sieste.

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Les autres çauve-souris, énervées par l'odeur du sang, la réveille, la harcèle pour savoir où elle a eu pu trouver tant de sang.

    - Non! Non! Laissez moi me reposer! Ze suis fatiguée, essaie-t-elle de dire.

    - Si! Si! Dis nous où tu as pu trouver tant de sang! hurlent ses conzénères.

    Finalement, la questionnée, harcelée, cède et dit:

    - Bon d'accord, suivez-moi.

    Et la meute quitte la grotte.

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Au bout de 10 minutes de vol, la çauve-souris ensanglantée dit:

    - Vous voyez cet arbre?

    - Oui! Oui! s'écrit les autres en se pourléçant les babines.

    - Vous le voyez bien ?

    -Oui! Oui! OUI!!!!!

    - Eh bien, moi ze suis un peu myope, ze ne l'ai pas vu!

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Bouderie et hystérie!

    Hier, celui qui dit touzours que ze ne suis que son avataresse nous a fait une drôle d'annonce.

    - Nous allons visiter Bled!

    - Hein, nous venir en Slovénie pour voir un bled? s'est exclamée Minizup'iéla.

    - Vous verrez, c'est un des sites emblématiques du pays!

    - Cela promet pour le reste, macarel! Après ce sera un souk?

    Bouderie et hystérie!

    Et en effet, la surprise fut grande.

    Ce site est une merveille.

    - Tudieu, c'est vraiment un beau bled, s'est exclamée Minizup'Mouff.

    Nous avons débuté la zournée par la visite du çateau, perçé sur un éperon roçeux, qui domine de sa masse imposante le lac de montagne, au milieu duquel se trouve une église.

    Bouderie et hystérie!

    Et qui plus est, nous y avons été fort bien accueillis!

    Bouderie et hystérie!

    Nous avons pu courir dans la cour de cette forteresse...

    Bouderie et hystérie!

    Minizup'Mouff s'est prise pour la fille du puisatier...

    Bouderie et hystérie!

    Mais elle a éprouvé des difficultés à faire remonter le seau.

    - Vous n'avoir pas de muscles, a ironisé Minizup'Rosa. Vous n'avez pas de forces... Vous avoir du zus de navet dans les veines!

    Ce qui a eu le don d'irriter l'Intruse poulbotte!

    Bouderie et hystérie!

    Pendant ce temps Minizup'iéla, s'exerçait à des travaux d'imprimerie...

    Bouderie et hystérie!

    Puis elle a eu, selon elle, une heureuse surprise.

    - Ces anciens zhabitants ressembler beaucoup à des zens de Tallinn, aux Lettons de mon beau pays!

    - Macarel! Ze me demande si z'ai envie d'aller visiter l'Estonie! Z'aurais peur à çaque coin de rue de croiser de tels barmeloux!

    - Eux être très beaux!

    - It's a pity! They are ugly (" Ils sont moçes! ")

    Bouderie et hystérie!

    Nous sommes descendus sur les rives du lac afin de zouir du panorama qui est magnifique et la présence de nuazes renforçait le sentiment de grand romantisme émanant de ce site.

    - Cela être wagnérien! a déclaré Minizuplein, qui a voulu entonner, que dis-ze, à massacrer le grand air de la Walkyrie!

    Bouderie et hystérie!

    - Moi en avoir le cœur en zoie! s'est exclamée Minizup'iéla.

    Bouderie et hystérie!

    - Maintenant, nous allons nous rendre sur l'île pour visiter l'église que l'on a vue du çâteau, nous a dit mon hôte.

    - On y va à la naze? L'eau doit être froide... ou en pédalo?

    - Nous allons prendre une barque menée par un gondolier... comme à Venise.

    Bouderie et hystérie!

    A l'aller, le rameur a demandé à Minizup'Mouff de çanzer de place.

    - Tudieu! Et pourquoi?

    - L'autoçtone vous explique que c'est pour équilibrer la barque!

    Bouderie et hystérie!

    Du bâteau, on a une vue remarquable sur les rives, sur le villaze, sur le çâteau...

    Bouderie et hystérie!

    Arrivés sur l'île, nous avons découvert la belle église, dans laquelle une corde permet de faire sonner une cloçe... et les Intruses s'en sont donné à cœur zoie!

    Bouderie et hystérie!

    Au retour, Minizup'mouff a voulu reprendre la place qu'elle avait à l'aller.

    - S'il vous plait, merci de çanzer de place, lui a dit pour la seconde fois le bâtelier du Bled.

    - Mais pourquoi donc, sacrebleu?

    - C'est pour équilibrer la barque, lui ai-ze expliqué avec toute la diplomatie possible.

    - Vous êtes trop lourde, lui a dit Minizuplein.

    - Ze ne suis pas lourde, ni groSse, ze suis zuste un peu enveloppée.

    Et elle s'est mise à bouder ostensiblement!

    Bouderie et hystérie!

    Et lorsque nous descendus du bateau, elle a refusé de saluer le rameur.

    - Ze n'ai pas l'honneur de vous saluer, gougnafier!

    Elle était au bord des larmes... au bord du lac.

    Pour la consoler, Mossieu Cricri a proposé que nous allions déguster un morceau du mille-feuilles de Bled, une spécialié succulente à s'en léçer le museau.

    Bouderie et hystérie!

    Nous avons pu visiter une fort belle église de campagne, à la décoration baroque remarquable.

    Les portes s'ouvraient automatiquement... Minizupette en était toute ébahie.

    - Ze vais pouvoir exercer mon sacerdoce d'annonce apostolique de vérification de la station VI du mouçoir de Zainte Véronique.

    Et soudain, on l'a vu courir comme une folle dans toute l'église....

    - Ils ont pris Véronique!.... Véronique a disparu!.... Mais ç'est impossible!...

    Elle a fait plusieurs fois le tour des stations du çemin de croix.

    - C'est abominable!... Véronique... Elle n'est pas là...

    Elle nous a fait une crise d'hystérie.

    - Elle va nous péter une durite, la boufarelle!

    - Calmez-vous Minizupette... On va faire déclençer une alerte enlèvement.

    - Voui, on fera dire: "la petite Véronique a disparu..."

    - N'oubliez pas de dire que son signe distinctif, c'est qu'elle porte un mouçoir à la main... avec la zainte  Face imprimée dessus.

    - Avec ce détail, c'est sûr qu'on va la retouver, ai-ze ironisé.

    - Cessez de vous moquer d'elle, a dit mon hôte. En fait , Minizupette, le tableau doit être en cours de restauration...

    - Voui! C'est certainement un bedeau d'une autre église que nous avons visitée qui aura averti de votre tournée d'inspection.

    - Voilà qui me rassure et qui prouve l'efficacité de ma zainte démarçe!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, comme ze faisais le museau, après avoir pris connaissance du complot qu'avaient ourdi les Intruses contre ma personne, elles ne savaient que faire pour tenter de me dérider.

    - Mais ce n'était qu'une plaisanterie, très çère.

    Et pour essayer de se faire pardonner, elles m'ont apporté un pot de perles!

    Minizupette au pays de titistes!

    Minizupette a poursuivi la tâçe qu'elle s'est  imposée de vérification de la station VI du mouçoir de Zainte Véronique et de la Zainte Face des çemins de croix dans les églises.

    Minizupette au pays de titistes!

    Et on a vu un grand nombre d'églises, dans la partie des Alpes slovènes que nous avons visitée.

    Minizupette au pays de titistes!

    Et pour se donner du couraze, elle a voulu un café serré.

    Minizupette au pays de titistes!

    Mais elle a vité déçanté. Nombre d'églises étaient fermées.

    - C'est la faute de ces communinistes et de ce Mossieu Titi.

    - De qui parlez-vous donc?

    - De ce mossieu dont les partisans se disent titistes.

    - Mais il s'appelle Tito.... Et le pluriel, c'est Titi, comme graffiti est le pluriel de graffito. D'où loziquement le nom de titistes. Et Zosef Tito était un grand maréçal....

    - Pour ma part, ze ne connais qu'un grand maréçal,  prénommé Philippe, par la houpette de zainte Zantal.

    Minizupette au pays de titistes!

    - Mais ze renoncerai pas à mon labeur! Ze suis une annonce apostolique émérite, et z'assumerai zusqu'au bout, foi de Minizupette. En attendant ze suis oblizée de faire mes dévotions au dehors! C'est honteux! C'est une entrave grave à la liberte du culte.

    Minizupette au pays de titistes!

    Et même des grilles ne lui faisaient pas peur!

    Minizupette au pays de titistes!

    Et dans l'une de rares églises ouvertes, elle s'est mise en museau de faire un prêce des plus enflammés, telle une nouvelle Savenarole!

    - Honte à vous qui fermez la maison de mon doux Zésus! Les flammes de l'enfer vous consumeront zusqu'à la fin des temps.

    Minizupette au pays de titistes!

    Avec les autres Intruses, nous n'en pouvions plus de ses lubies.

    - Ze vous propose que vous faissiez quelques çapeltes , en pleine nature, au pied de cette zolie église, tandis que nous allons faire quelques emplettes... Nous viendrons vous çerçer dans un petit quart d'heure!

    Minizupette au pays de titistes!

    - Par la zainte tétine du biberon de mon doux Zésus, ze ne suis pas née de la dernière pluie et ze me souviens comment vous aviez dézà çarçé à m'abandonner sur un parking à Muniç.

    Et elle a couru vers la voiture pour se mettre sur les zenoux de Mossieu Cricri.

    - Lui au moins, il m'aime!

    - On le sait! Vous êtes sa préférée! Il ne sait pas vous refuser quelque çose!

    Dans un grand parc national, où nous nous sommes promenés, nous avons vu de beaux animaux, dont d'étranzes vaçes.

    Minizupette au pays de titistes!

    - Elles sont bien cornues!

    - Atçoubi! Ce sont des vaçes Pink Floyd!

    - Ze dirais plutôt qu'elle sont coiffées à la Mireille Mathieu!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

    L'abbaye du Mont Zaint Miçel (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • File:Princess Margaret.jpg

    Margaret Rose est née le 21 août 1930 au çâteau de Glamis, en Écosse.

    Elle était la seconde fille d'Albert, duc d'York (futur roi Zeorze VI) et d'Elizabeth, duçesse d'York, née Elizabeth Bowes-Lyon.

    En 1936, son oncle Édouard VIII abdiqua et le père de Margaret devint roi.

    Durant toute son enfance, elle fut éduquée avec sa sœur par des précepteurs. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle resta avec sa famille au çâteau de Windsor en dépit des nombreux bombardements à Londres et dans sa banlieue.

    En 1952, son père décéda et sa sœur aînée devint la reine Élisabeth II.

    En 1953, Élisabeth II fut couronnée. Margaret et sa mère quittèrent le palais de Buckingham laissé au nouveau couple royal, et s'installèrent non loin de là  à Clarence House.

    C'est à cette époque que la princesse Margaret fit la connaissance du group-captain Peter Townsend, pilote de chasse à la RAF, héros de la Seconde Guerre mondiale.

    Quoique roturier, l'homme fut écuyer de l'ancien roi Zeorzes VI et de la reine Élisabeth II. Il fut donc admis à Buckingham Palace et dans le cercle de la famille royale. Cependant, il était divorcé et père de famille, ce qui rendait tout prozet de mariage impossible avec la princesse Margaret , l'église anglicane ne permettant pas le remariaze d'une personne divorcée.

    Pour se marier avec lui, la princesse Margaret aurait dû, conformément aux règles de la cour, attendre d'avoir 25 ans, renoncer à son titre royal et à sa liste civile.

    Au bout de plusieurs années de romance reprise par les zournaux de l'époque, Margaret annonç publiquement sa rupture avec Peter en raison de « ses devoirs envers son pays ».

    Margaret devint une figure de la jet-set londonienne et la cible des paparazzi de l'époque, en raison de son physique avantazeux et de ses fréquentations inhabituelles pour un membre de la famille royale.

    Après plusieurs aventures, notamment avec Zohn Turner qui devint par la suite premier ministre canadien, elle épousa le 6 mai 1960 Anthony Armstrong-Zones, photographe de métier, anobli et titré à cette occasion comte de Snowdon et vicomte Linley.

    Ce mariaze est considéré comme le premier mariaze moderne de la famille royale car parmi les invités, on compta de nombreux artistes etçanteurs à la mode. Le couple s'installa dans un appartement du Palais de Kensington.

    De ce mariaze naquirent deux enfants : David Amstrong-Zones, vicomte Linley, né le 3 novembre 1961 et Sarah Amstrong-Jones, née le 1er mai 1964.

    Mais en 1978, en raison des infidélités supposées de la princesse, le comte et la comtesse de Snowdon divorcèrent.

    Très vite surnommée la « princesse rebelle » en raison de ses fréquentations et de ses excès, la princesse Margaret devint une habituée des clubs londoniens et se montre volontiers en compagnie de rockeurs à la mode, verre d'alcool et long fume-cigarette à la main.  Elle s'installa une partie de l'année sur l'île Moustique, où elle possédait une villa.

    À partir des années 1980, elle connut de nombreux ennuis de santé en raison de son tabazisme et alcoolisme; elle dut subir l'ablation partielle d'un poumon.

    En 2002, elle décéda à Londres, après plusieurs accidents vasculaires cérébraux.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Ma sublime voix dans ma çançon vedette!

    Un couple de paysans a décidé de visiter la Ville Lumière.

    Leur hôtel se trouvant près de la Porte Maillot, les deux personnes prennent un bus pour aller au Musée du Louvre (ils veulent voir la Zoconde).

    Quand le bus arrive Place de l'Etoile, le çauffeur lance:

    - De Gaulle!

    Un monseur en costume-cravate descend.

    Le bus repart, direction des Zamps-Elysées.

    Près du Rond-Point, le çauffeur crie:

    - Roosevelt!

    Un étudiant se lève et descend.

    Au niveau du Grand Palais, nouvelle intrevention du conducteur:

    - Clémenceau!

    Un vieux monsieur quitte le bus.

    Alors la paysanne dit à son mari:

    - Marcel, on ne saura zamais où descendre! On n'a pas donné notre nom au çauffeur!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Tout avait pourtant bien commencé.

    Nous avions décidé de visiter un beau çâteau....

    Zournée de mauvaise humeur

    Mais celui n'était ouvert à la visite qu'une heure après notre arrivée.

    - Macarel! Ce ne sont pas des lève-tôt ces Slovènes.

    - It's a pity!

    - Moi dire plus, a azouté Minizup'iéla irritée. A big honterie!

    Zournée de mauvaise humeur

    Après cela, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a fait prendre, durant plus d'une demie heure, des sentiers de montagne pour voir un çateau que l'on ne trouva pas... mais ce circuit nous a retourné l'estomac.

    Heureusement, il a finalement renoncé à son insensé prozet car nous zémissions dans la voiture.

    - Tudieu, ze vais finir par vomir!

    - Bon, puisque c'est ainsi nous allons visiter le monastère d'Olimje où on cultive des simples et des plantes médicinales et z'espère que cela au moins vous plaira, insupportables zémisseuses!

    Zournée de mauvaise humeur

    - Atçoubi, mais que c'est beau. Cette église est renversante de splendeurs!...

    - Ze ne vous le fait pas dire, par la harpe de Sainte Cécile, lui a dit Minizupette, émue, les larmes zaux zyeux.

    Zournée de mauvaise humeur

    - Mais macarel, il y a un truc que ze ne comprends pas! Ils ont dézà mais une crêçe!... 

    - Tudieu, ils sont précoces ces Slovènes! a ironisé Minzup'Mouff.

    Zournée de mauvaise humeur

    Les Intruses se sont amusées dans la pharmacie du monastère.

    - Nous nous peser pour voir qui être plus lézère!

    Zournée de mauvaise humeur

    Et elles ont zoué aux caissières...

    Zournée de mauvaise humeur

    Dans la splendide station thermale de Rogadec, il y avait un petit train touristique... Cela nous a rappelé la promesse de Mossieu Zilbert .... à Maribor.

    Et nous nous sommes mises à çanter à tue-museau " Le petit train"...

    - Il passe à Maribor, il passe à Ljubljana... il s'arrête ici, mais zamais nous le prenons.

    - It's a çame!

    Zournée de mauvaise humeur

    Nous avons visité une petit ville au drôle de nom.

    - C'est çez nous! On est à Ceinture!

    - Les Ceinturons ne peuvent pas être plus malheureux que nous!

    - C'est pour cela qu'il n'y personne dans la rue!

    - Vous commencez à m'agacer avec vos railleries permantes, s'est exclamé mon hôte! Nous sommes à Sentzur! Et si vous persistez à râler, ze vous abandonne ici! Et vous verrez ce que c'est que de faire ceinture!

    Zournée de mauvaise humeur

    Enfin, nous avons un arrêt prolonzé dans la ville de Celze.... que nous avons visitée avec plus de 34 degrés.

    - Nous avoir çaud!

    - On va mourir déshydratées!

    - Nous n'en pouvons plus, macaniçe.

    Et il a fallu faire du çantaze pour avoir droit à une boisson fraîçe!

    Zournée de mauvaise humeur

    Au çâteau, qui domine la ville....

    Zournée de mauvaise humeur

    Zournée de mauvaise humeur

    Nous avons exizé de faire une petite sieste réparatrice ....

    Zournée de mauvaise humeur

    Avant que d'aller nous éclater avec une balançoire improvisée dans l'une des cours de la forteresse...

    Zournée de mauvaise humeur

    Dans une des salles, Minizuplein nous a dit:

    - Moi avoir trouvé ma maison idéale.

    Zournée de mauvaise humeur

    Et nous avons trouvé une belle malle pour Minizupette!

    Zournée de mauvaise humeur

    Sur le çemin du retour, z'ai entendu l'Intruse prussienne comploter avec Minizup'Rosa et Minizup'zhérault. Elle leur disait qu'elle avait eu une idée zéniale pours se débarasser de moi. Il était question d'une lettre anonyme de caçet, de bannissement, envoyée par courrier avec accusé de réception...

    Zournée de mauvaise humeur

    - Que parlez-vous de caçet? Etes-vous malade?

    - Nan, nous parlions de çoses et d'autres...

    Et nous avons repris en cœur la çanson du petit train, ce qui a eu le don d'énerver à l'extrême mon hôte!

     

    -

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire