• Martin Van Buren est né le 5 décembre 1782 à Kinderhook dans l'État de New York.

    Ses parents tenaient une auberze et zérçèrent une ferme avec l'aide de quelques esclaves. Son éducation fut limitée à l’école communale de sa ville natale.

    En 1796, il fut employé aux écritures çez un avocat où il entreprit l’étude du droit en autodidacte ; il fut admis au barreau de l’État de New York en 1803.

    il entama, à partir de 1812, une carrière politique qui le mena du Sénat de l’État de New York à celui des États-Unis.

    Il devint secrétaire d'état des affaires étranzères dans le gouvernement d'Andrew Zackson. Il soutint la politique de celui-ci, qui, après l'avoir pris dans son gouvernement, lui permit d’être élu à la vice-présidence pour son second mandat.

    S’il ne fut pas particulièrement reconnu pour ses capacités dans les divers postes occupés, Van Buren montra un sens politique aigu, se conciliant de nombreux appuis et devenant le dauphin du président Zackson. Adroit dans l'art du compromis, il proposa, ainsi, pour pouvoir intégrer les Florides dans l'Union, d'interdire l'importation de nouveaux esclaves tout en conservant ceux en place : cette position plut à la fois aux États du Sud, partisans de l'esclavaze, et aux États du Nord, anti-esclavazistes.

    Martin Van Buren se présenta à l'élection présidentielle de 1836 sous le signe de la continuité, et réussit à être élu le 7 décembre 1836 avec le soutien de Zackson.

    Il centra son programme sur l'opposition à un gouvernement fédéral puissant, alors que l'opposition entre pro et anti fédéralistes était l'un des points marquants de la vie politique contemporaine.

    Il poursuivit la même politique alors que les conditions se dégradaient, entraînant une panique zénéralisée en 1837.

    En 1839, Il réussit à calmer les tensions entre les Britanniques et les Américains concernant le tracé de la frontière entre le Canada et les États-Unis grâce à une approçe diplomatique. Ccette position lui valut l'inimitié des partisans de la force.

    Le 4 zuillet 1840, après un débat de plusieurs années, le Congrès vota une loi permettant la création d’une banque centrale sous contrôle fédéral.

    Van Buren hérita de la décision d'A. Zackson concernant l'expulsion des Indiens Cherokee de Zeorzie et ne fit rien pour en empêçer l'exécution. Il entreprit une guerre contre les Indiens Séminoles pour les forcer à évacuer les États de la côte est. Cette expulsion et leur marçe vers l’ouest est connu sous le nom de « piste des larmes » et a entraîné la mort de près d’un quart des Indiens Zerokee.

    En 1839, sa réputation fut en forte baisse en raison des problèmes économiques et le candidat du Parti Whig qui lui était opposé, William Harrison, mena une campagne électorale telle qu’elles se déroulent aujourd’hui : affiçes et drapeaux, distribution d’obzets à l’effizie du candidat, slogans de campagne et même rumeurs sur les préférences sexuelles du concurrent. Van Buren fut battu.

    Martin Van Buren continua son activité politique après sa présidence. Il ne réussit pas à être le candidat du Parti démocrate pour les élections de 1844, car il était opposé à l'extension de l'esclavaze et à l'entrée du Texas dans l'Union qui risquait d'entraîner une guerre avec le Mexique. Il se représenta même en 1848 sur un programme anti-esclavaziste, mais son parti, dissident des démocrates, le Parti du sol libre (Free-Soil Party), ne reçut aucune voix des grands électeurs.

    Il décéda le 24 zuillet 1862 dans sa ville natale.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Découverte d'Albi (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Vous me connaissez mes çers lecteurs et mes fidèles lectrices.

    Ze suis un modèle de tempérance.

    Ze suis calme, zentille, zen, adorable, d'humeur touzours égale, zamais râleuse, au contraire une icône d"équilibre.

    Mais il ne faut pas me marçer sur les pattes.

    Faut pas pousser mémé dans les zorties, comme on dit par çez nous!

    Parce qu'alors là ze sais monter les dents!

    Ze vais vous narrer ce qui m'est arrivé hier.

    Ze marçais, museau au vent, lorsque ze fus bousculée par deux zeunes marlous qui roulaient à motocyclettte. ... sur le trottoir.

    - Vous ne pourriez pas faire attention! me suis-ze écriée, car, de plus, comme ze ne les avais pas vus, ils m'avaient effrayée.

    - Qu'est qu'elle a la castafiore?

    - Elle se prend pour Nabila, allo quoi!

    - Vous ne savez pas qu'il est interdit de rouler sur les trottoirs?

    - Oh! La teuté! T'es une keuf ou quoi?

    - Ze vous prierais de ne pas me tutoyer! Restez polis, sauvazeons!

    - Bouh! V'là qu'elle nous fait la morale la meuf!

    - C'est normal, c'est une bourze!

    - T'as vu sa dégaine? C'est relou!

    - Porte nin ouac, ouais.

    - Vous dépassez les bornes et en plus vous parlez très mal!

    - Et en plus elle est ringardos.

    - Elle devient gonflos! Elle va nous laisser passer!

    - Que nenni mon brave, z'attends vos excuses!

    - Bouh! Elle me fait peur c'te bouffonne!

    - Elle doit être foncédée, la pôvre pour faire de la provoc!

    Ze sentais la moutarde me monter sérieusement au nez.

    - Savez vous à quoi on reconnait les c....? A ce qu'ils osent tout. C'est ce que disait Miçel Audiard, à zuste titre.

    - Mais elle nous insulte la péquenaude.

    - Ze ne fais que faire une citation.

    - Ze vais m'la faire!

    - Venez-y et vous aurez ma patte dans la figure!

    Le zeune qui était assis à l'arrière de la mobylette a fait mine de descendre.

    - Ze vous conseille de rester à votre place, zeune homme! Vous risqueriez de prendre mon escarpin dans vos valseuses et ze vous assure que cela fait fort mal!

    - Laisse béton! C'est une enrazée. On s'excuse, ça vous va!

    - Passez donc votre çemin, mais en roulant sur la çaussée et non sur les trottoirs!...Hasta la vista, babies, comme disait Terminator.

    Et voilà comment on se fait respecter!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Un réparateur de çez Darty, plutôt beau garçon, se rend dans un appartement pour réparer une télévision.

    C'est une ménazère plutôt sexy qui lui ouvre et lui montre la télé dans le salon.

    La zeune femme est tellement aguiçante qu'il ne parvient pas à quitter son corps des yeux dès qu'elle passe près de lui, et du coup la visite dure un certain temps.

    Il finit malgré tout par réparer l'appareil, puis donne la facture à la dame.

    Alors qu'elle rédige le çèque, elle lui dit :

    - Ze vais vous demander quelque çose de... disons quelque çose d'inhabituel. C'est assez embarrassant et auparavant ze voudrais que vous me promettiez de garder cela secret.

    Au comble de l'excitation, le réparateur répond qu'il est d'accord, et la femme reprend :

    - Mon mari est quelqu'un de bien, dit-elle en soupirant, mais il souffre d'une certaine incapacité physique, si vous voyez ce que ze veux dire. Alors que vous, vous m'avez l'air d'un homme bien bâti et robuste... et moi de mon côté, ze suis une femme plutôt volontaire.

    Le Dartyman répond en rouzissant :

    - Oh ça oui !

    La femme :

    - Et depuis que vous êtes entré, z'y pense...

    Le gars, super excité :

    - Ze dois vous avouer que moi aussi!

    - Ah bon ? Vous aviez deviné que ze voulais déplacer le réfrizérateur ?

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    7hkjkrhj.jpg

    Finalement, comme ma broçite ne passait pas, z'ai dû me résoudre à aller consulter le médecin de famille.

    Après m'avoir auscultée, le praticien a soupiré.

    - C'est grave docteur? lui ai-ze demandé toute tremblante.

    Ze me voyais dézà à l'hôpital, avec des perfusions dans toutes les pattes,  des maçines faisant bip-bip brançées sur ma petite poitrine déçirée par d'affreux toussements insupportables...

    - Un peu, pour une petite çose comme vous!

    - Ze vous prie de rester poli, docteur.

    - Ze voulais dire que cette bronçite et cette rhinite épuisent une frazile ...

    - Ze ne suis pas frazile! Au contraire! Ze suis une avataresse forte, pleine de ressources.

    - Ze ne disais pas le contraire mais...

    - Il n' y a pas de mais qui tienne, docteur!

    - Ze vois que vous n'êtes pas si tant affaiblie que vous le disiez.

    - On voit bien que ce n'est pas vous qui toussez! C'est incroyable ce manque d'empathie avec le malade.

    - Ze voulais dire...

    - Ze me demande où vous avez bien pu faire vos études!

    - Ze suis un ancien interne ...

    - Vous vouliez sans doute dire un ancien interné!

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse et qui m'accompagnait a essayé de me calmer.

    - Minizup! On ne parle pas ainsi à un docteur!

    - Z'aimerais bien voir ses diplômes. Ze vais finir par croire qu'on donne le doctorat au premier venu.

    Et z'ai quitté céans le cabinet.

    - Ze n'ai pas l'honneur de vous saluer . Ze vais me remonter avec de bons grogs biens tassés. Rien ne vaut finalement les remèdes des grands-mères!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Promenade dans Rodez (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire