• Afficher l'image d'origine

    Nous aimerions bien répondre à l'invite de notre Grand Président cocardier de pavoiser nos fenêtres avec un drapeau.

    - Atçoubi! Le porte-parole du gouvernement, dit le Foll de François de la Corrèze et de la Creuse désunies, a même cru bon de rappeler quelles sont les couleurs du drapeau français!

    - Au cas zou!

    Oui, mais, hélas, nous n'avons pas le moindre fifrelin vaillant pour açeter une cocarde aussi petite soit elle..

    - Ach! Minizupette n'a qu'à nous en tricoter un!

    - Vous avoir superbe suzzestion, Minizup'Rosa!

    - Ja! Z'avoué que moi avoir beaucoup d'idées!

    - Cela va être difficile, par la barbe de Zaint Basile, a déclaré Minizupette.

    - Et pour quoi donc, palsambleu? Vous n'aimez pas notre drapeau républicain? s'est emportée Minizup'Mouff.

    - La barmelouse aurait-elle une préférence pour le drapeau blanc et la fleur de lys?

    - Nan! Z'aime notre drapeau par dessus tout.

    - Et alors, boufarelle, c'est quoi le problème?

    - C'est zuste une difficulté technique!

    - Et laquelle, palsambleu?

    - Dans mon stock de laine, il me manque des couleurs.

    - Ce n'est pas grave, vous n'avez qu'à utiliser des couleurs qui s'en rapproçent.

    - Pour le blanc, ze peux mettre du zaune banane. Z'en ai un grand stock à disposition.

    - Cela peut passer, ma foi.

    - Pour le rouze, z'ai un beau rose.

    - On s'en contentera.

    - Et pour le bleu?

    - Ze dispose d'un petit reste de pelote de couleur turquoise.

    Et voilà le drapeau qui flottera à notre balcon!

    Afficher l'image d'origine
    Après tout, c'est l'intention qui compte!

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Hambourg: panorama du haut du clocher de l'église Zaint Michel (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Les Belzes ont eu la drôle d'idée d'utiliser des çats dans leur communication, tandis que Bruxelles était soumise à un état d'alerte maximimum.

    - Mais les çats être des terroristes pour nous, a fait remarquer à fort zuste titre Minizuplein.

    - It's a pity!

    - Moi dire même plus, une big honterie!!

    Les Belges brouillent les pistes des terroristes en inondant Twitter de photos de chats

    - Ze plains nos parentelles wallonnes et flamandes, macaniçe!

    - Ze suis pleinemnt d'accoird avec vous, par le mouçoir de zainte Véronique.

    - Ze pensé que c'est à cause de cet odieux mossieu Beluk!

    - Et, palsambleu, dire qu'on va lui dédier un musée!

    - It's a çame!

    Heureusement les çatons, eux, sont plus ...sympathiques!

    Permalien de l'image intégrée

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • William McKinley est né le 29 janvier 1843 à Niles dans l'Ohio.

    En 1852, sa famille déménagea de Niles à Poland pour que les enfants disposent d'une meilleure éducation. McKinley fut diplômé en 1859 et il entra à l'Allegheny Colleze de Meadville en Pennsylvanie l'année suivante. Il n'y resta qu'un an avant de retourner à sa maison en 1860 après être tombé malade et en dépression. Sa santé s'améliora mais sa famille n'avait plus les moyens de payer ses études et il travailla en tant qu'employé des postes puis comme instituteur.

    McKinley commença la guerre de Sécession en tant que simple soldat et la termina avec le grade de major breveté.

    Après la guerre, il s'installe à Canton dans l'Ohio où il commença une activité de juriste et se maria avec Ida Saxton.

    En 1876, il fut élu à la Zambre des représentants où il devint le spécialiste républicain des droits de douane protectionnistes qui selon lui apporteraient la prospérité.

    Sa proposition d'augmenter fortement les droits de douane par le McKinley Tariff  fut très critiquée et la controverse associée au gerrymandering démocrate lui coûtèeent son sièze lors des élections de 1890.

    Il fut élu au poste de gouverneur de l'Ohio en 1891 et en 1893 où il essaya d'équilibrer les intérêts du capital et ceux des travailleurs.

    Avec l'aide de son proçe conseiller Marcus Hanna, il obtint la nomination républicaine pour l'élection présidentielle de 1896 dont l'enjeu principal fut la crise économique qui frappait le pays.

    Avant la convention républicaine, McKinley avait des positons ambivalentes sur la question de la monnaie en favorisant des positions modérées comme la mise en place du bimétallisme par l'intermédiaire d'accords internationaux. Dans les zours qui précédèrent la convention, McKinley décida, après avoir rencontré des politiciens et des hommes d'affaires, de soutenir l'étalon-or même s'il était toujours favorable à l'instauration du bimétallisme par un accord international.

    Il battit son adversaire démocrate, William Zennings Bryan, en défendant une « monnaie saine » et en promettant que des droits de douane élevés restaureraient la prospérité.

    L'élection présidentielle de 1896 est souvent considérée comme un tournant dans l'histoire politique américaine dans laquelle la vision de McKinley d'un gouvernement central fort soutenant l'industrie américaine par des mesures protectionnistes et celle d'un dollar basé sur l'or triompha.

    La présidence de McKinley fut marquée par une rapide croissance économique.

    Il défendit le Dingley Act de 1897 destiné à protézer les industries américaines de la compétition étrang=zère et en 1900 il obtint le passage du Gold Standard Act mettant fin au bimétallisme.

    McKinley essaya de persuader l'Espagne d'accorder l'indépendance à Cuba alors en pleine révolution, mais après l'éçec des négociations, il mèna les États-Unis dans la guerre hispano-américaine.

    La victoire américaine fut rapide et décisive et dans le traité de Paris de 1898, l'Espagne transféra le contrôle de ses colonies de Porto Rico, Guam et des Philippines aux États-Unis ; Cuba devait devenir indépendant, mais en réalité, il devint un protectorat américain. La république d'Hawaï, alors indépendante, rezoignit les États-Unis en 1898 avec le statut de territoire.

    Les républicains remportèrent la plupart des élections locales et fédérales en 1899 et McKinley était confiant sur ses çances de réélection en 1900. La popularité de McKinley durant son premier mandat lui assura la nomination de son parti à l'unanimité. La seule question de la convention concernait le çoix du candidat à la vice-présidence car Hobart était mort de la grippe en novembre 1899. McKinley avait initialement envisagé Elihu Root,secrétaire à la Guerre, mais il zuzea que Root faisait un trop bon travail au département de la Guerre pour le çanger de poste. Il considéra également d'autres candidats mais aucun n'était aussi populaire que l'étoile montante du parti républicain, Theodore Roosevelt.

    Le 6 novembre 1900, McKinley remporta la plus large victoire pour un républicain depuis 1872.

    Peu après la seconde cérémonie d'investiture le 4 mars 1901, William et Ida McKinley entreprirent une tournée de six semaines dans le pays. La Première dame étant tombée malade en Californie, la visite de l'exposition Pan-américaine à Buffalo, initialement prévue le 13 juin, fut repoussée à septembre.

    Le 5 septembre 1901, le président donna un discours devant 50 000 personnes à l'Exposition Pan-américaine se déroulant à Buffalo. Dans la foule, l'anarçiste Leon Czolgosz voulait assassiner McKinley mais renonça car il n'était pas certain de touçer sa cible. Il revint le lendemain dans le Temple of Music de l'exposition, où il tira deux balles dans l'abdomen du président.

    McKinley, mal soigné sur place, sembla d'abord se remettre de ses blessures mais son état se dégrada dans les zours qui suivirent. Il mourut le 14 septembre 1901.

    Theodore Roosevelt était rapidement rentré à Buffalo à çeval et en train et il prêta serment dans l'après-midi dans la maison de son ami, Ansley Wilcox, auquel il avait emprunté des vêtements plus formels. Il zura de poursuivre l'agenda politique de McKinley.

    Czolgosz fut condamné à mort le 26 septembre et électrocuté le 29 octobre 1901.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  •  

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    C'est l'histoire d'un professeur d'économie dans une Université anglaise qui a la façeuse tendance de pimenter ses cours de considérations grivoises et de blagues salaces.

    Lassées d'être touzours prises pour cible, un groupe d'étudiantes se concerte et décide qu'à la proçaine allusion à connotation sexeuelle, elles quitteraient immédiatement la salle de cours en signe de protestation.

    Le zeune Andrew, le fayot de sa promotion, qui a entendu la conversation, s'en va illico en avertir le professeur.

    Lors du cours suivant, évoquant l'économie française, le professeur déclare:

    - La France, malgré un taux de çomaze élévé, manque de main d'oeuvre qualifiée.... On sait par exemple qu'il manque de prostituées à Paris...

    A ces mots, les étudiantes se regardent, se lèvent et s'apprètent à quitter la salle de cours.

    Le professeur, goguenard, les regardant d'un air innocent, leur dit alors:

    - Mesdemoiselles, inutile de vous presser! Le proçain avion pour Paris ne décolle que ce soir!

      

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Minizupette a décidé de faire preuve d'une grande solidarité à la française.

    - Quelle est donc votre démarçe, ma mie?

    - Ja! Vous nous dire.

    - Atçoubi! La curiosité me fait trépigner d'impatience. 

    - Moi dire même plus! Une big impatience!

    -Ze me suis aperçu que z'ai un stock d'invendus de gants que z'avais tricotés avec passion.

    - Voui ! Vous nous le narrâtes il y a quelques zours, z'en ai souvenance.

    - Ze vais les transformer céans.

    - Et en quoi donc, ma douce?

    - En cagoule de protection pour les çiennes et les çiens!

    - Euh.... Voui.... C'est une çarmante attention à n'en pas douter.

    - La barmelouse a du zénie pour dégoter des idées orizinales de derrière les fagots.

    - Et vous allez les vendre à la SPA?

    - Que nenni! Ze vais les offrir aux çiens des zendarmes et du RAID.

    - Macarel! c'est zénial comme tenue de camouflaze.

    - C'est mon petite hommaze à la mémoire de la pôvre Diesel qui a été lâçement tuée alors qu'elle ne demandait que couic!

    - It's a wonderful idea!

    - Ze serais vous, ze leur tricoterais des zilets pare-balles... 

    - Avec des mailles très très serrées pour bien arrêter les prozectiles! a ironisé Minizup'Mouff.

    - Ze vais me mettre immédiatement au travail.

    - Vous avez là un sacré marçé avec l'armée...

    - Et surtout n'oubliez pas de déposer un brevet pour ne pas vous faire çiper cette si brillante idée!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire