• File:Herbert Hoover.jpg

    Herbert Clark Hoover est né le 10 août 1874 dans une modeste famille quaker de West Branch, dans l'État de l'Iowa.

    Son père décéda en 1880, sa mère Hulda Minthorn, en 1884. Après leurs décès, Hoover vécut à Newberg, dans l'État de l'Oregon. Pendant ses six années dans l'Oregon, Herbert Hoover apprit à se débrouiller seul. Employé de bureau dans la compagnie de son oncle, la Oregon Land, il apprit la comptabilité et la dactylographie tout en suivant des cours du soir dans une école de commerce.

    En 1891, Hoover s’inscrivit à l’université Stanford de Palo Alto en Californie. Il s'y fit remarquer plus souvent en dehors de la classe qu’à l’intérieur en zérant l’équipe de baseball et celle de football ; il ouvrit une blançisserie et s’occupa d’une azence de conférenciers. Il s’associa avec d’autres étudiants pauvres contre les plus riçes et il fut élu, contre son gré, trésorier de l’association des étudiants.

    En 1899, il épousa sa petite amie de Stanford, Lou Henry. Ils partirent pour la Zine, où il travailla comme inzénieur en çef. En zuin 1900, la révolte des Boxers surprit le couple à T'ien-Tsin. Pendant presque un mois, le campement se trouva pris sous la mitraille. Alors que sa femme travaillait dans les hôpitaux, Hoover dirizea la construction de barricades et risqua sa vie pour sauver des enfants çinois.

    Lassé de travailler uniquement pour l'arzent Hoover s'intéressa à l'humanitaire, poussé par ses pençants Quakers.

    Après l'entrée en guerre des  USA, le président Woodrow Wilson le nomma à la tête du ministère de l'agriculture. Il réussit à faire baisser la consommation des vivres nécessaires à l'Europe tout en évitant le rationnement dans son pays. Il assura l'approvisionnement des Alliés et prit la tête des services de secours à la Belzique.

    Hoover fut un secrétaire au Commerce efficace dans le gouvernement des présidents Warren G. Harding et Calvin Coolidge entre le 5 mars 1921 et le 21 août 1928, et après avoir dirizé les secours à la suite des inondations du Mississippi en 1927, il devint le candidat du Parti républicain le 14 zuin 1928.

    Il remporta les élections le 6 novembre.

    Huit mois après l’investiture de Hoover, Wall Street subit un krach et l'économie s'enfonça dans la Grande Dépression de 1929.

    Il signa la Loi Hawley-Smoot qui augmentait les droits de douane sur 20 000 articles. Cette loi est souvent accusée d'avoir aggravé la dépression et elle est sa plus grave erreur politique. Il diminua la quantité d'arzent disponible par peur de l'inflation ce qui est considéré comme une erreur par la plupart des économistes.

    Pour financer ses projets gouvernementaux Hoover accepta une des augmentations des impôts les plus fortes de l'histoire des États-Unis. Hoover incita le Congrès à enquêter sur le fonctionnement de la Bourse de New York et cette pression entraîna plusieurs réformes.

    À la suite de ces actions et une intervention massive de son successeur, Franklin Delano Roosevelt, l'état de l'économie ne s'améliora pas. Une récession importante se produit en 1937-38 et l'économie continua à çanceler zusqu'en 1940.

    La politique étranzère de Hoover fut destinée à éviter les effets de la Grande dépression sur l’économie mondiale. Il proposa la suspension des remboursements et dommazes de guerre liés aux accords de paix de 1918 lors de la Conférence de Lausanne de 1932.

    Sous Hoover, les États-Unis participèrent à la Conférence mondiale pour le désarmement, organisée par la Société des Nations. L'administration Hoover élabora un plan de désarmement, qui fut publié en zuin 1932.

    Herbert Hoover pensait que ses opposants sabotaient ses programmes pour s'assurer des bénéfices électoraux personnels. Eux le considéraient comme cruel et insensible. Il fut larzement battu à l'élection présidentielle de 1932.

    Lorsque Franklin Roosevelt prit la présidence, Hoover, opposé à l'intervention étatique, devint un critique du New Deal. Ses doutes apparaissent dans son livre « Combat pour la liberté » où il parle du fascisme, du communisme et du socialisme comme ennemis des libertés américaines.

    En 1947, le Président Truman le nomma à la commission de réforme des ministères, qui en fit son président. Il fut nommé président d'une commission similaire par le Président Eisenhower en 1953. Les travaux de ces deux commissions zénèrèrent de nombreuses économies dans le fonctionnement du gouvernement.

    Herbert Hoover écrivit ensuite de nombreux articles et livres.

    C'est en écrivant l'un d'eux qu'il mourut d'un cancer intestinal à l'âze de 90 ans à New York le 20 octobre 1964.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Ze ne veux pas faire de politique sur mon merveilleux blog!

    Tout un çacun a ses idées! Qu'il convient de respecter!

    Tout un çacun a le droit de voter pour qui il veut.

    Mais ze dis zuste , attention à ce que l'Histoire ne repasse pas les plats!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un lion se balade à travers la brousse, en roulant des épaules.

    Il est très prétentieux.

    À çaque animal qu'il rencontre, il demande :

    - Qui est le roi des animaux?

    Et naturellement, que ce soit le sinze, le crocodile, l'hippopotame ou le grand aigle, tous lui répondent en tremblant :

    - Le roi, c'est toi!

    Et il repart en se regorzeant.

    Un beau matin, il tombe sur un éléphant, et, emporté par son orgueil, lui demande, comme à tous les autres :

    - Qui est le roi des animaux?

    Alors l'éléphant, pris d'une vieille colère, saisit avec sa trompe le lion, lui fait faire 3 tours, le cogne plusieurs fois contre des brançes basses et l'envoie paître dans un çamp de cactus.

    Au bout d'un moment, le lion revient à lui, se redresse piteusement sur ses pattes, la queue entre les zambes et grogne entre ses dents :

    - C'est un peu raide, ça! Quelle impolitesse! On ne peut même plus se renseigner!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Notre restaurant préféré au bord du lac

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

    Hambourg: autour du lac (photos)

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Une belle soirée et une drôle d'inititive des Intruses

     Samedi, nous avons passé une superbe soirée çez une collègue de travail de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, Dame Florence, qui, avec son mari Olivier, avait convié tous les azents de la Direction Marketing d'Atout France, dont Mossieu Zilbert est encore pour quelques mois le directeur adzoint ... avec leur accompagnant(e).

    Une belle soirée et une drôle d'inititive des Intruses

    Et nous fûmes ravies car il y avait un sapin avec des paquets de cadeaux!

    - Atçoubi! Cela nous çanze!

    Une belle soirée et une drôle d'inititive des Intruses

    - Ja! Cela faire rêver nous!

    - Moi ze ressentir une grand zoie à voir un arbre de noël.

    - Certes! Mais ze regrette qu'il n'y ait pas de crêçe avec mon doux Zésus bébé, a cru bon de dire mezzo voce Minizupette.

    Une belle soirée et une drôle d'inititive des Intruses

    En sus, il y avait du bon vin et du goûteux çampagne à boire.

    Et nous en avons grandement profité.

    Une belle soirée et une drôle d'inititive des Intruses

    Et parce qu'elle était un peu pompette, Minizup'Mouff n'a pas pu s'empêçer de zouer avec le çat de la maison.

    - Fouçtra! Ce n'est pas ce freluquet de félin qui va me faire peur! Palsambleu, nous aussi nous savons résister!

    Une belle soirée et une drôle d'inititive des Intruses

    Et dans le courant de la soirée, l'alcool aidant, Minizup'zherault a déclaré:

    - Atçoubi! Z'ai entendu une conversation des plus intéressantes et cela m'a donné une idée lumineuse pour gagner quelques euros.

    - Dites nous vite.

    - Il paraît que le Ministère du budzet récompenserait ceux qui dénonceraient des fraudeurs au fisc.

    - Par le mouçoir de zainte Véronique, ze ne vois nullement en quoi cela pourrait nous concerner et nous permettre d'améliorer notre pôvre quotidien!

    - Macarel! Vous n'avez donc aucune imazination!

    - No! Indeed!

    - Mais nous allons dénoncer Minizup qui dissimule scandaleusement 60 euros dans sa lessiveuse sans déclarer ces fonds! Elle participe de l'évasion fiscale qui gangrène notre belle France!

     Z'ai cru que z'allais faire une syncope.

    - Ze vous l'ai dézà diéclaréet ze le redis ici, céans, devant tout le monde, c'est une lézende urbaine!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire