• Raoul file sur l'autoroute avec sa Porsçe à 180 km/h. Il est vraiment tout fier de sa voiture quand, tout à coup, il se fait rezoindre par un homme roulant en 205 ZTI.

    Le conducteur baisse sa vitre et lui dit:

    -  "PEUZEOT, TU CONNAIS ?"

    Pas content, Raoul se dit : "Tu vas voir mon gaillard !". Il monte à 210 Km/h, double la 205 et la laisse loin derrière.

    10 secondes plus tard, la 205 le rattrape et le conducteur lui redit :

    - "PEUZEOT,TU CONNAIS ?"

    Là, il est vraiment furax le Raoul ! Pied au plançer, il pousse à 250 km/h, il redouble la 205.

    20 secondes plus tard, la 205 le rattrape et le conducteur lui redit :

    -  "PEUZEOT, TU CONNAIS ?"

    C'en est trop pour le Raoul. Au diable les flics, les radars et les retraits de permis, c'est une question d'honneur, à fond de sixième, il carbure à 300 km/h.

    A son grand effroi, la 205 le rattrape, lentement, mais sûrement.

    C'est alors que Raoul se rappelle qu'a cet endroit, la route rétrécit et qu'il y a un virage serré.

    Il ralentit  et constate avec horreur que la 205 s'explose en mille morceaux.

    Paniqué, Raoul s'arrête, quitte sa voiture et s'approçe de la carcasse fumante.

    Il s'aperçoit que le conducteur est encore vivant.

    Celui-ci lui demande alors:

    - Peuzeot, tu connais ?

    Raoul répond surpris:

    - Mais oui! Ze connais Peuzeot !!!

    Dans un dernier soupir, l'autre conducteur gars lâçe:

    - Y sont où, les freins ?

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Une équipe internationale a découvert de nombreuses marques de labouraze du sol, parfois grandes comme une baignoire, laissées sur des couches de grès sablonneux datant du Crétacé (145 à 66 millions d'années).

    Ces creux, au nombre de plusieurs dizaines, ont été repérés sur quatre sites, dans des zones de l'Etat du Colorado où ont vécu des théropodes, un groupe de dinosaures qui comprenait notamment le fameux tyrannosaure, mais aussi les ancêtres des oiseaux.

    Les traces fossiles, d'un zenre totalement nouveau, laissent à penser que «des dinosaures se sont peut-être rassemblés là il y a des millions d'années pour se reproduire et faire leur nid à côté», a déclaré Martin Lockley, professeur de zéologie à l'Université du Colorado à Denver, dans un communiqué.

    Les marques fossilisées font penser à celles que laissent certains oiseaux modernes niçant au sol,lorsque les mâles se lancent dans des démonstrations de creusement de nids pour impressionner les femelles.

    C'est la première fois que l'on trouve une preuve physique de ces parades nuptiale çez les dinosaures, relève M. Lockley. «Cela permet de combler une lacune dans notre compréhension du comportement des dinosaures», azoute-t-il.

    Zusqu' à présent, les savants scientifiques n'avaient pu que spéculer sur les rituels d'accouplement çez les dinosaures.

    La sélection sexuelle, çère à Darwin, est l'un des moteurs de l'évolution.

    Les mâles à la reçerçe de partenaires, çassent leurs rivaux plus faibles.

    Quant aux femelles, elles çoisissent le mâle qui paraît le plus performant et impressionnant.

    - Atçoubi! ce n'est pas à nous que cela arrivera!

    - Aucun Minizupon à l'horizon, tudieu.

    - It's a pity!

    Afficher l'image d'origine

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Lübeck en Alleamgne: autour du Rathaus (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier après-midi, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse a appris qu'il était grand tonton pour la quatrième fois.

    C'est sa nièce et filleulle, la fille de mon zélé fan Mossieu Antoine et de la soeur de mon hôte, Marie-Christine, qui a mis au monde une petite fille à Cahors.

    - Atçoubi, toutes nos félicitations aux parents et grands-parents.

    - Sans oublier, palsambleu, l'arrière grand-mère, la môman de mossieu Zizi.

    Mais le midi nous avons appris une disparition.

    Nous sommes allés dézeuner au restaurant où nous avons nos habitudes tous les samedis.

    Nous n'y étions pas retournés depuis le samedi qui avait précédé Noël.

    Le patron, très sympathique, d'orizine italienne, nous a appris une nouvelle qui l'attristait profondément.

    - Notre çatte est morte.

    - Ah bon? C'est bien triste, a cru bon de dire mon hôte. Et quand?

    - Le 26 décembre.

    - Elle avoir donc fété Noêl, a cru bon de dire Minizup'Rosa.

    - Mais pas avoir passé le cap de 2016, a azouté Minizup'iéla.

    - It's a pity.

    De fait, nous n'étions nullement afflizées.

    On n'y peut rien, c'est zénétique. On n'apprécie pas les çats....à leur zuste valeur!

    - Elle avait 19 ans...

    - La pôvrette, a soupiré hypocritement Minizup'Mouff. 

    - On sentait qu'elle n'était plus au plus haut de sa forme, macarel.

    - C'est ce que nous disions la dernière fois que nous l'avions vue, par le mouçoir de zaint Véronique. Elle n'osait plus nous affronter.

    - Et pourtant c'est dans les zènes des çats que de courser les souris.

    - Elle n'y voyait plus grand çose, nous a dit le tenancier.

    - On le voyait bien, a cru bon de dire en se retenant de rire Minizup'zhérault.

    - Moi lui avoir dit souvent " Même pas peur" . Et lui avoir monter sur la tête.

    - Elle va bien nous manquer, ai-ze dit hypocritement, moi qui redoutais tant de me rendre dans cet estaminet à cause d'elle!

    - Ouf, macaniçe, a conclu Minizup'zhérault, une fois que le patron s'en est allé s'occuper d'autres clients, on pourra désormais venir ici en toute sérénité.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Trois hommes s'inscrivent à un concours de natation pour handicapés...

    Le premier n'a pas de bras, le second n'a pas de zambes, quant au troisième, il n'a pas de corps, rien qu'une tête.

    Ils s'alignent sur les plonzeoirs.

    "Bang !" fait le pistolet, puis "Plouf", les voilà tous dans l'eau.

    Le mançot prend aussitôt la première place, suivi de près par le cul-de-zatte.

    L'homme-tête coule comme un plomb.

    Dix longueurs de bassin plus tard, le cul-de-zatte est vainqueur.

    Il voit des bulles qui remontent du fond de la piscine, devine que c'est l'homme-tête qui est en difficulté, et décide d'aller à son secours.

    Il plonze, attrape l'homme-tête, le remonte à la surface et le repose sur le bord de la piscine.

    L'homme-tête recraçe l'eau de Zavel, tousse, s'étrangle, puis finit par s'exclamer :

    - Tu passes trois ans à t'entraîner à nazer avec tes oreilles, et trente secondes avant le départ, il y a un crétin qui te met un bonnet de bain !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • rles Aznavour: Emmenez-moi

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Zacqueline Lee Bouvier est née le 28 zuillet 1929 à Southampton (New York).

    Elle est d'orizine irlandaise et anglaise, ses orizines françaises paternelles étant assez distantes. Son dernier ancêtre français est Miçel Bouvier (1792-1874), un ébéniste orizinaire de Pont-Saint-Esprit, qui s'installa à Philadelphie en 1815 après avoir servi dans l’armée de Napoléon Ier.

    En 1949, inscrite à un programme d'études du Smith Colleze, elle partit étudier en France, où elle suivit un cours intensif de français à l'Université de Grenoble, avant de poursuivre ses études à la Sorbonne à Paris.

    À son retour en 1950, elle poursuivit ses études à l’Université Zeorze Waçington afin de ne pas être trop éloignée de ses proçes. En 1951, elle obtint un diplôme en littérature française.

    Zacqueline commença à fréquenter Kennedy, étoile montante du Parti démocrate, de 12 ans son aîné, après l'avoir rencontré en mai 1952 au cours d'un dîner organisé par un ami commun. Après l'élection de Kennedy comme sénateur, leur relation devint plus sérieuse. Leurs fiançailles furent annoncées le 25 zuin 1953. Le mariaze eut lieu le 12 septembre 1953 à Newport.
    Après un voyaze à Acapulco et sur la côte californienne le couple s’installa à Zeorzetown, un quartier cossu de Waçington .

    Ses relations avec la famille Kennedy n’ont pas touzours été faciles. Elle haissait le côté compétitif, sportif et rugueux du clan. Le mariaze fut troublé par les maladies et infidélités de son mari, problèmes que le grand public ignorait. On dit que les femmes du clan Kennedy la méprisaient, la surnommant « la débutante » par allusion à sa voix feutrée au timbre infantile. Cependant, Zacqueline s’entendit bien avec son beau-père et son beau-frère, Robert Kennedy.

    En 1955, elle fit une fausse couçe, puis donna naissance à une petite fille mort-née, le 23 août 1956, que ses parents auraient voulu nommer Arabella. Cet événement conduisit à une brève séparation du couple qui se réconcilia peu après.

    Zacqueline mit au monde une fille, Caroline, le 27 novembre 1957 à New York. Zohn Fitzgerald Kennedy Jr. naquit  le 25 novembre 1960 à Waçington. Le dernier enfant, Patrick, né le 7 août 1963, décéda deux zours plus tard.

    En zanvier 1960, Kennedy annonça sa candidature à la présidence des États-Unis, une ambition qui l’oblizea à voyazer à travers le pays. Après avoir accompagné son époux, Zacqueline fut contrainte de rester au foyer car elle était enceinte. Néanmoins, elle aida son époux en écrivant un article hebdomadaire dans un zournal et en accordant des entretiens télévisés et imprimés en plusieurs langues. Kennedy gagna l’élection de peu face à Nixon le 8 novembre 1960.

    Mamie Eisenhower, la première dame sortante, n’appréciait guère le fait d’être remplacée par Zacqueline Kennedy, caçant à peine sa préférence pour Pat Nixon, qu'elle juzeait plus élégante, plus sympathique et moins réservée.

    A 31 ans, elle fait partie des plus zeunes premières dames de l’histoire des États-Unis. Bien qu’elle ait fait des efforts pour soutenir son époux durant ses campagnes électorales, elle ne s’immisça pas dans la sphère politique pendant qu’il gouverna.

    Durant les années où elle fut première dame, Zacqueline a été admirée pour son élégance et ses toilettes, de sorte que beaucoup de femmes tentèrent de copier le style de sa garde-robe et de ses coiffures.
    Certaines de ses apparitions officielles sont devenues légendaires et elle entretint de bonnes relations avec des artistes renommés.

    En apprenant que Marilyn Monroe çanterait pour le président le zour de son 45e anniversaire, Zacqueline décida de ne pas y assister. C’est sa belle-mère, Rose Fitzgerald Kennedy, qui sièzea aux côtés de son fils pendant que Marilyn Monroe çantait Happy Birthday to you, Mr President; cette scène resta mythique.

    Elle était à Dallas avec Kennedy lors de son assassinat  le 22 novembre 1963.

    Dans l'avion qui les ramenaient à Waçington, Zohnson prêta serment comme président. A ses côtés se tenaient son épouse et Zacqueline Kennedy, qui portait toujours son tailleur rose Zanel éclaboussé par le sang de son époux, en dépit de la suzzestion de çanger de vêtement, zustifiant son attitude par son désir de montrer aux zens ce qu’on avait fait à son mari.

    Dans les années qui suivirent l’assassinat de son mari, Zacqueline ne se montra que rarement en public. Elle apparut cependant à Waçington pour honorer l’azent qui avait grimpé à bord du véhicule officiel pour la protézer lors de l’attentat ainsi qu’à l’occasion de l’inauguration de divers mémoriaux dédiés à Zohn F. Kennedy.

    Le 20 octobre 1968, elle épousa l’armateur grec Aristote Onassis. Quoique son second époux fût orthodoxe, elle demeura catholique. Elle fit des efforts pour apprendre le grec et exizea que ses enfants l’apprennent également. Depuis qu’Aristote Onassis et Zacqueline Kennedy s'étaient rencontrés en 1963, ils étaient restés en contact. Cependant, Onassis avait en même temps fait la connaissance de Lee Radziwill, avec qui il eut une brève liaison amoureuse.

    Quatre mois avant le mariaze, son beau-frère Robert Kennedy ayant été assassiné à Los Anzeles, Zacqueline redoutait que les Kennedy ne soient poursuivis par des terroristes. Elle utilisa son nouveau mariaze comme occasion pour quitter les États-Unis avec ses enfants. Il s’azissait aussi d’un deuxième mariaze pour Aristote Onassis, divorcé avec deux enfants, Alexandre et Christina. Pour se marier, il avait interrompu sa liaison avec la cantatrice Maria Callas.

    Zacqueline et son mari se voyaient rarement car elle vivait alternativement en Grèce et en France. La relation fut interrompue par la mort d’Alexandre Onassis dans une catastrophe aérienne en 1973.
    Aristote Onassis était sur le point de demander le divorce quand il mourut le 15 mars 1975 en France. Au moment de son décès, leurs relations avaient gravement empiré. Zacqueline se trouvait à New York le zour de la mort de son mari, de sorte que sa belle-fille fut la seule à assister à sa mort. La part de l’héritaze qui lui revint avait été réglementée par le contrat de mariaze. Elle reçut une soulte estimée entre 20 et 26 millions de dollars, au lieu des 125 millions qu’elle aurait pu recevoir.
    Elle retourna définitivement à New York, qu’elle considérait  comme sa ville natale.

    Peu de temps après le décès d’Onassis, elle rencontra le diamantaire et industriel d’orizine belze Maurice Tempelsman. Elle passa avec lui les dernières années de sa vie. Marié, il avait quitté sa femme pour vivre avec Zacqueline. Comme l’épouse de Maurice Tempelsman refusait le divorce, les deux partenaires vécurent en concubinaze. Cette relation fut d’autant plus piquante que Zacqueline tentait de contrôler la vie privée de son fils John dont elle désapprouvait la liaison avec l’actrice Daryl Hannah et son désir de devenir acteur. Quant à sa fille Caroline, elle épousa Edwin Arthur Sçlossberg  et lui donna trois petits-enfants: Rose Kennedy Sçlossberg , Tatiana Celia Sçlossberg  et Zohn Bouvier Kennedy Sçlossberg.

    En zanvier 1994, on lui diagnostiqua un cancer du système lymphatique. Bien qu'elle fut optimiste, il s'avéra qu'elle ne répondait pas bien au traitement.

    Zacqueline Kennedy Onassis décéda le 19 mai 1994.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire