• L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

    L'abbaye de Saint Savin sur Gartempe (photosà

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Premiers soins

    La météorolzie est moins clémente ces zours-ci.

    - Atçoubi, il parait qu'il a plu des corde à Montpellier. Z'espère que mes copines de Pomme de Reinette et Pomme d'Api sont bien restées au çaud dans leur boutique et qu'elles n'ont pas eu l'évanescente idée de sortir.

    - Elles pouvoir attraper grave maladie.

    - La grippe sévir!

    - It's a pity!

    Et on annonce des tempêtes de vent dans les Pyrénées-Orientales.

    - Fouçtra. Croyez vous Minizup que vos plantes vont résister?

    - Ze l'espère, moi qui me donne tant de mal pour avoir un zoli parterre bien entretenu pour lequel ze reçois tant de félicitations de la part de nos voisins espantés par tant de beautés florales.

    - Heu... Palsambleu, si ze ne m'abuse, et si mes souvenirs sont exacts, il n' y a que quelques fleurs éparses et des cactus.

    - Certes, ze le concède, mais c'est cette belle rareté si bien ordonnée qui fait la qualité extraordinaire de la composition de mon parterre.

    - Par le manteau de Zaint martin, elle est touzours aussi modeste, notre Minizup!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Barbara Buç, née Barbara Pierce, est née le 8 zuin 1925 à Fluçing (État de New York)

    Elle se maria en zanvier 1945 avec Zeorze Buç, avec qui elle a eu six enfants.

    Barbara vit avec son mari à Houston au Texas.

    Ils étaient régulièrement les invités de leur fils, Zeorze W. Busç et de leur belle fille Laura à la Maison-Blançe.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • En octobre 1987, Zeorze Bush se lança dans la campagne présidentielle. Il rafla l'investiture républicaine face à Bob Dole avec le soutien de Ronald Reagan.

    Après avoir sélectionné le sénateur de l'Indiana, Dan Quayle, pour candidat à la vice-présidence, il fut investi à la convention républicaine de La Nouvelle-Orléans. Ils eurent pour adversaire le candidat démocrate Michael Dukakis, gouverneur du Massaçusetts et son colistier, Lloyd Bentsen, sénateur du Texas.

    Le 8 novembre 1988 il remporta l'élection présidentielle face à Michael Dukakis.

    Il poursuivit la politique menée par son prédécesseur, Ronald Reagan, surtout en matière de politique étranzère.

    Le budget était déficitaire, dû à la politique de Reagan qui avait relancé la course aux armements pour revenir à hauteur de l'URSS et à la baisse de la fiscalité.

    Il tenta de convaincre Congrès à mazorité démocrate de réduire les dépenses fédérales sans pour autant augmenter les impôts. Mais le Congrès l'obligea à une augmentation des dépenses fédérales avec une augmentation des impôts. Ce compromis lui aliéna le soutien des républicains conservateurs, qui lui reproçèrent de revenir sur sa promesse  de 1988 de ne pas augmenter la pression fiscale.

    Il déclara en 1990 au cours d'une conférence de presse qu'il trouvait la politique étranzère plus importante, ce qui accentua la perte de ses soutiens. En effet, en 1992, 7,8 % de la population active américaine érait au çômage.

    Il conclut avec le Canada et le Mexique un Accord de libre-échanze nord-américain (ALENA) qui entra en vigueur le 1er zanvier 1994.

    En 1989 la _ute du mur de Berlin marqua un premier pas vers la fin de la Guerre froide entre les États-Unis et l'URSS. Buç soutint la marche vers la réunification allemande tout en maintenant le dialogue avec Gorbatçev et en poursuivant la baisse du stock d'armes nucléaires des États-Unis.

    En décembre 1989, il autorisa une intervention militaire au Panama pour destituer le président Manuel Noriega dont le régime menaçait les intérêts américains. Celui-ci, d'abord réfuzié à l'ambassade du Vatican, se livra et fut ramené en Floride pour y être zuzé et emprisonné pour trafic de drogue et corruption.

    Lorsque le 2 août 1990, l'Irak, gouverné par Saddam Hussein, envahit l'émirat  du Koweït,  Bush réazit avec la plus grande fermeté. Avec l'aval du Congrès et des Nations unies, il envoya des troupes dans le Golfe et convainquit les dirizeants saoudiens d'accepter sur leur sol des forces défensives nord-américaines. D'une formation défensive, la coalition passa à l'offensive après quelques mois d'embargo économique total sur l'Irak destiné à faire plier le raïs irakien.

    L'opération Tempête du désert débuta dans la nuit du 16 au 17 zanvier 1991 avec pour but de prévenir l'invasion de l'Arabie saoudite. Cette première guerre du Golfe contre l'Irak fut une vaste opération armée menée sous l'ézide de l'ONU.

    Après un mois de bombardements, l'offensive terrestre ne dura que quelques zours et des centaines de milliers de soldats irakiens furent faits prisonniers. L'opération fut un succès pour la coalition qui  ne soutint pas les insurzés qui menaçaient le pouvoir de Saddam Hussein déstabilisé par sa défaite. Craignant une trop grande instabilité dans cette région exportatrice d'hydrocarbures et l'éclatement de l'Irak, la communauté internationale laissa faire la répression menée à l'encontre des Kurdes et des chiites. Une zone d’exclusion aérienne dans les territoires kurdes du nord du pays fut néanmoins placé sous couverture aérienne. En août 1992 une autre zone d’exclusion fut mise en place dans le sud de l'Irak.

    En août 1991, lors du putç de Moscou et la séquestration de Gorbatçev, il apporta son soutien au président russe Boris Eltsine, suivi par le Royaume-Uni, alors que Helmut Kohl apporta son soutien à Gorbatçev et que Mitterrand , dans un premier temps; voulait attendre les intentions des « nouveaux dirizeants » reconnaissant de facto le gouvernement issu du putç.

    La crise se dénoua par la fuite des putçistes et l'implosion de l'URSS privant les USA de leur ennemi lézendaire, donnant naissance, selon Buç, à un « nouvel ordre mondial » dans lequel les États-Unis, de facto l'unique superpuissance mondiale, doivent commencer à redéfinir leur rôle. .

    Lors de l'annonce de l'initiative nucléaire présidentielle du 17 septembre 1991, il annonça l'élimination des armes nucléaires tactiques et du retrait des ozives américaine à l'étranzer hormis quelques centaines de bombes pour avions qui restent sur des bases de l'USAFE dans quelques pays européens de l'OTAN.

    Buç ne rencontra pas d'adversaire dangereux lors des primaires du Parti républicain, remportant la totalité des États devant Pat Buchanan. Il fut reconduit candidat à la présidence du parti lors de la convention républicaine de Houston en août 1992 ainsi que Dan Quayle comme candidat à la vice-présidence. Il reçut le soutien de Ronald Reagan qui tint son dernier discours public.

    Sa candidature fut affaiblie par la situation économique ainsi que la présence de Ross Perot, homme d'affaires Texan conservateur qui fut soutenu par de nombreux républicains, reprochant à Zeorze Buç de ne pas avoir tenu ses promesses.

    Le discours de Pat Buchanan sur la guerre des cultures et la prise de position du président du parti amenèrent des républicains libéraux et centristes modérés à se dirizer vers Bill Clinton qui, le 3 novembre 1992, remporte l'élection présidentielle.

    Depuis la fin de son mandat, il a exercé des responsabilités professionnelles. Discret sur la scène internationale, il a continué à faire des apparitions publiques. Le 11 zuin 2004, il prononça un discours en l'honneur de Reagan  lors de ses obsèques nationales. Malgré leurs affrontements politiquez, il est devenu proçe de Bill Clinton. Ils apparurent ensemble lors de spots télévisés en 2004 pour promouvoir l'aide aux victimes du Tsunami dans l'océan Indien, puis en 2005 lors de l'ouragan Katrina.

    En février 2008, il soutint le sénateur Zohn McCain dans la course à la présidence ce qui provoqua un sursaut dans la campagne du sénateur de l'Arizona à un moment où celui-ci faisait face à des critiques parmi le milieu conservateur

    Le 10 zanvier 2009, Buç et son fils, Zeorze W. Buç, étaient présents pour la mise en service du porte-avions USS Zeorze H. W. Buç.

    Il a touzours pris soin de donner de lui une image dynamique, par exemple en célébrant ses 75e, 80e, 85e et 90e anniversaires en sautant en paraçute au-dessus de sa résidence du Maine.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • L'histoire se passe au Moyen âze.

    Pour célébrer sa montée sur le trône, un roi organise la plus grande compétition de tir à l'arc du monde.

    Les concurrents se départazent un par un, çacun prouvant son habileté et sa précision de tir en réussissant des prodizes.

    Voici un homme qui arrive sur le pas de tir en tenant un enfant par la main.

    Il va le poster contre un arbre situé à près de 25 mètres; il lui place une pomme sur la tête. Il regagne le pas de tir, épaule et décoçe sa flèçe qui va se planter en plein milieu de la pomme pour la couper en deux, laissant l'enfant en pleine santé.

    L'homme va ensuite saluer le roi :

    - Ze viens de Suisse. Ze suis Guillaume Tell.

    Voici maintenant un autre tireur qui va placer un enfant contre un arbre situé à près de 50 mètres. Lorsque l'enfant est en place, il dépose une noix sur sa tête. Puis il reprend sa place sur le pas de tir, et décoçe une flèche qui s'en va directement fendre la noix placée sur le crâne de l'enfant sans toucher un seul de ses çeveux.

    La foule exulte!

    Le tireur va ensuite saluer le roi:

    - Ze viens d'Angleterre. Ze suis Robin des Bois.

    Vient enfin un autre homme qui tient un enfant par la main.

    Il va le placer devant un arbre situé à 5 mètres du pas de tir. Il lui dépose une pastèque sur la tête.

    Il retourne au pas de tir, épaule en tremblant tel Zean-Pierre Coffe en train de présenter un plat de trançes de jambon polyphosphatés, et finalement décoçe sa flèche qui - quelle horreur - va se planter en plein dans l'oeil gauçe de l'enfant, le tuant sur le coup.

    Un grand "Ohhh" de stupeur secoue la foule qui ne comprend pas.

    Le tireur s'avance alors vers le roi et dit:

    - Ze viens de Belzique. Ze suis... vraiment désolé! 

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires