• Afficher l'image d'origine

    Hier, notre national mossieu Cricri nous a proposé un nouvel accompagnement pour le poulet du dimançe.

    - Auzourd'hui, pas de pâtes ni de frites, nous a-t-il annoncé subito presto.

    - Et voilà, fouçtra, c'est la crise qui s'aggrave dans c'te maison!

    - It's a pity.

    - Par le manteau de Zaint Martin, on se demande zusqu'où on ira de la sorte! Pour ma part ze m'interroze!

    - Nous aimer les frites!

    - Atçoubi! Et moi ze ne craçe pas sur de bonnes pâtes fraîçes aux zoeufs...

    - Ie! Avec gruyère.

    - Et que vous nous proposez vous à la place? ai-ze demandé.

    - Des carottes!

    - Pfouah! C'est digne d'un rézime d'hôpital.

    - Cela être bon pour faire une cure d'amaigrissement et moi pas en avoir besoin, s'est exclamée Minizuplein.

    - A la limite, ce serait utile pour la barmelouse Minzup'Mouff.

    - Et pourquoi donc pour moi? a demandé l'intéressée, dressée fièrement sur le bout de ses pattes, les moustaçes agressivement en avant.

    - Fouçtra, parce que vous êtes bien ronde, comme une bouteille de Perrier etque de perdre quelques grammes ne vous ferait pas du mal.

    - Ze le savais!!!! ze ne suis pas grosse...

    - On connaît votre ritourelle.... Vous ne seriez qu'une tartinette zironde...

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse est intervenu fissa avant que la situation ne dézénère.

    - Vous prouvez que les carottes sont ici nécessaires. Elles rendent les zens aimables... Sans oublier qu'elles embellissent le popotinn!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Arras: autour du Musée des Beaux-Arts (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Hier, comme il nous l'avait annoncé, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse nous a invités, mossieu Cricri et nous, à savoir toute la tribu minizupienne, au restaurant pour fêter ses 62 balais (Oups! Ze l'ai dit! Il va me détester!).

    Nous sommes allés dans le beau quartier du Marais.

    Minizup'Mouff a voulu une photo devant la boutique et le musée Pierre Cardin.

    - Fouctra! s'est-elle exclamée admirativement, ces superbes tenues m'iraient fort bien...

    - Macarel! Peut-être,  mais après un vrai petit rézime.

    - Ze ne suis pas grosse, ze suis zuste un peu zironde. Z'en ai assez de vous le répéter à longueur des commérazes sur le blog de Minizup!

    Belle soirée dans le Marais

    Puis nous sommes allés dans un bar vraiment zoyeux pour prendre l'apéritif, avec une tournée zénérale de zin tonic...

    C'est le tavernier qui était content!

    - Lui faire une belle recette avec nous!

    Belle soirée dans le Marais

    Dans le Marais, il y a de nombreux musées, dont le musée Picasso, entièrement rénové, et de beaux immeubles....

    Belle soirée dans le Marais

    On y trouve aussi des boutiques orizinales...

    Belle soirée dans le Marais

    Avec de belles décorations.

    Belle soirée dans le Marais

    Nous avons manzé au restaurant "Robert et Louise".

    On nous a installés au sous-sol, dans une salle voutée.

    - Tudieu! Pourquoi nous installer dans une cave? Moi ze serais bien restée au rez-de çaussée avec la vue sur la rue!

    Belle soirée dans le Marais

    Il faut dire que dans cet établissement, il y a du monde, des groupes et nombre de touristes.

    - Par le mouçoir de zainte Véronique, il y a beaucoup d'Asiatiques. Cela prouve que notre économie est passée sous le zoug des Zinois!

    - it's a çame!

    Nous nous sommes régalés avec les entrées: des escargots fort bien cuisinés et du succulent zambon Serrano, avec des corniçons.

    Belle soirée dans le Marais

    La viande, cuite au feu de bois, nous a rézouis!

    Pour ma part, z'avais çoisi une belle entrecôte, goûteuse, avec de bonnes pommes de terre et de la salade verte.

    Belle soirée dans le Marais

    Le tout avec une bonne liçette de vin de Bourgogne!

    Belle soirée dans le Marais

    A côté de nous, dînait un zeune couple.

    - Atçoubi! Ils parlent une drôle de langue!

    - Ie ! Eux être russes, nous a dit doctement Minizup'iéla. Ze reconnaître leur particulier dialecte de Zaint Pétersbourg!

    - Moi vouloir vérifier, a déclaré Minizuplein qui osé leur demander d'où ils venaient.

    On les a vexés en leur demandant s'ils étaient russes. Ils étaient Ukrainiens!

    - Cela être du pareil au même, a dit Minizup'Rosa, malgré les coups de pattes que ze lui donnais sous la table.

    Elle semblait avoir oublié le conflit entre la Russie et l'Ukraine, mais il est vrai que cema ne fait plus la une de l'actualité.

    Nous avons tout de même bavardé avec eux, en partie grâce à Minizup'tite, toute gonflée d'orgueil, car nous étions oblizés de converser en anglais.

    En partant, après nous avoir çaleureusement salués, ils son partis en laissant un pouboire de 2 euros.

    - Fouçtra, si la serveuse ne vient pas, ze ramasse c'te pièce.

    - Atçoubi! Il n' y a pas de petit profit, eu égard à notre situation!

    Belle soirée dans le Marais

    Au retour, Minizup'Mouff, quelque peu pompette, l'Intruse parisienne, dans le métro, s'est prise pour la conductrice de la rame... automatique! de ligne 14!

    Belle soirée dans le Marais

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Gueorgui Mikhaïlovitç Romanov est né le 13 mars 1981 à Madrid.

    Il est le fils de la « grande-duçesse » Maria Vladimirovna  et du prince Franz Wilhelm de Prusse. Son ascendant est Nicolas Ier.

    Il fut baptisé le 6 mai 1981 à Madrid, son parrain est Constantin II de Grèce. Différentes personnalités royales assistèrent à son baptême comme Zuan Carlos Ier d'Espagne, son épouse Sofía, Simeon II de Bulgarie et son épouse.

    Il a vécu en France à Zaint Briac-sur-Mer et en Espagne. Le 21 avril 1992, sa mère, Maria Vladimirovna succéda à son père, Vladimir Kirillovitç. Gueorgui devint pour ses partisans, héritier présomptif et tsarévitç de Russie.

    Cette succession est  contestée par l'Association de la famille Romanov en raison de la loi rézissant la succession au trône dans la Maison Romanov. Pour la plupart des monarçistes russes, le prétendant est son parent Nicolas Romanovitc.

    Gueorgui a fait ses études en Angleterre, à Zaint Benet's Hall puis Oxford.

    À Bruxelles, il travailla comme assistant de Loyola de Palacio (ancien commissaire européen pour les transports et l'énerzie) au Parlement européen. Plus tard, il s'est installé au Luxembourg où il est employé à la Commission européenne à la direction générale de l'Énerzie et de la Sécurité atomique.

    Avec sa mère et sa grand-mère, il assista en 1998 à une cérémonie commémorative donnée par le patriarçe Alexis II pour Nicolas II à Moscou, doutant de l'authenticité des ossements trouvés à Ekaterinbourg.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Avant hier soir, nous avons eu une bien agréable surprise.

    Nous avions à nouveau accès à la TSF.

    - Atçoubi! Nous voilà rassurées.

    - Fouçtra! Qu'est ce qu'on a pu être inquiètes.

    - Moi avoir même pensé à çanzer de maison.

    - Par le gourdin de Zaint Martial, surtout qu'il y avait le grand Nicolas Sarkozy dans l'émission présentée par Puzadas.

    - Cela signfié que le ZT est présenté par le zoli Zulian !

    Il faut vous dire qu'elles sont des fans et des zélatrices de ce présentateur.

    Et elles se sont mises en rang d'ognon (comme il semble  paraitre - san î - qu'il faudrait désormais l'écrire) devant le poste.

    Hier, c'était l'anniversaire de celui qui dit que ze ne suis que son avatressse.

    Dès poltron minou, nous sommes mises en file indienne pour lui faire un bisou.

    - Cela suffit! Si vous tenez à me fêter, vous n'avez qu'à me çanter une çanson. C'est énervant toutes ces bises!

    Soyez aimables et zentilles et voilà comment vous êtes reçues!

    Et nous avons entonné une zoyeuse antienne.

    - Maix cessez donc cette intolérable cacophonie!

    - Vous être méçant.

    - Et dire que nous avons mis tout notre cœur dans ce morceau!

    - Macarel! C'est moçe cette réaction!

    - It's a pity!

    - Ze vous avais prévenu, il est irritable en ce moment.

    - Par la barbe de zaint Zoseph! C'est sans doute dû à son grand âge!

    - Cela être une big honterie!

    - Ze vous prie de vous taire, a tonné mon hôte..... Faire un tel tintamarre à cette heure. Et dire que z'avais décidé de vous inviter au restaurant.

    - Heu! ... Nous ne pas penser ce que nous avoir dit.

    - Bien entendu, macaniçe!

    - Cela va de soi.

    - Nous aimer beaucoup vous.

    - Bon ça va, z'ai compris. Puis ze maintenant me rendormir une petite heure?

    - Of course!

    - Reposez vous bien!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Elizabeth Anne Ford (née Bloomer) est née le 8 avril 1918 à Zicago.

    Après la çute des marçés financiers en 1929, à onze ans, elle commença à être mannequin pour des vêtements et enseigna la danse à des enfants. Elle étudia la danse à la Calla Travis Dance Studio, dont elle sortit diplômée en 1935.

    Son père mourut d'un empoisonnement au monoxyde de carbone en travaillant sur la voiture familiale dans le garaze. On ne sut zamais si c'était un accident ou un suicide. En 1933, sa mère refusa qu'elle continue d'enseigner la danse à New York. À la place, Betty Ford suivit des cours à la Bennington School of Danse au Vermont, pendant deux étés, où elle étudia avec Martha Graham et Hanya Holm.

    Acceptée par M.Graham comme élève, elle déménazea dans le quartier de Chelsea et y travailla comme mannequin pour payer ses études en danse. Elle zoignit la troupe auxiliaire de Graham et commença au Carnegze Hall.

    Sa mère, remariée, s'opposa à la carrière de sa fille. Elle débuta une carrière de coordinatrice de mode dans un centre commercial. Elle organisa sa troupe de danse et enseigna la danse à Grand Rapids.

    En 1942, elle épousa William C. Warren, un vendeur de meubles. Elle et son mari, qui débuta rapidement à vendre des assurances, déménazèrent souvent à cause de son travai. Le couple divorça en septembre 1947.

    Le 15 octobre 1948, elle se maria avec Zerald R. Ford, alors  en campagne pour son premier mandat de député à la Zambre des représentants.

    Le couple, qui a été marié pendant 58 ans, a eu quatre enfants.

    Ford gravit les éçelons du Parti républicain pour finalement être çoisi comme vice-président par Nixon lorsque le vice-président élu Spiro Agnew fut contraint à la démission en 1973. Quelques mois plus tard, en 1974, Nixon démissionna à cause du scandale du Watergate et Zerald Ford devient président des États-Unis.

    Elle Ford fut une porte-parole pour les droits des femmes. Elle soutint l'amendement sur l'égalité des droits entre hommes et femmes et poussa les États à le ratifier. Elle fut une activiste pour la légalisation de l'avortement et son rôle amena le magazine Time à la surnommer « Fighting First Lady ». En 1975, elle fit partie des personnalité de l'année selon Time Magazine.

    Quelques semaines après être devenue Première Dame, elle subit une mastectomie pour l'aider dans sa lutte contre le cancer du sein. Cela augmenta la visibilité dans les média de cette maladie qui était un suzet tabou. La visibilité de ce fléau fut augmentée par l'annonce quelques semaines plus tard qu'Happy Rockefeller, l'épouse du vice-président Nelson Rockefeller, venait de subir une mastectomie.

    En 1978, sa famille la poussa à affronter sa dépendance à l'alcool et aux médicaments, qu'elle consommait depuis les années 1960. « Z'aimais l'alcool », écrit-elle dans ses mémoires. « Cela me réçauffait. Z'aimais également les pilules. Elles évacuaient ma tension et le mal-être de moi ». En 1982, elle créa le Centre Betty Ford en Californie, pour le traitement des dépendances; dont elle remit en 2005, le contrôle du CA  à sa fille, Susan.

    Durant les années suivant son départ de la Maison-Blançe en 1977, elle continua à avoir une vie publique active. En plus de son travail au Centre Betty Ford, elle resta impliquée dans le dossier des droits des femmes prenant plusieurs engazements et prêtant son nom à plusieurs organismes de çarité. En 1987, elle subit une opération à cœur ouvert. En 1991, elle reçut la Presidential Medal of Freedom par le président Zeorze H.W. Buç et la Congressional Gold Medla en 1999.

    Zerald Ford décéda à Ranço Miraze le 26 décembre 2006 à l'âze de 93 ans.

    Betty Ford a vécu à la fin de sa vie à Ranço Miraze. Elle est la troisième Première Dame ayant vécu aussi longtemps après Bess Truman et Lady Bird Zohnson.

    Une santé frazile due à des opérations en août 2006 et avril 2007 pour des caillots de sang aux lèvres a eu un impact ur sa vie publique.

    Ses problèmes de santé l'ont empêçée d'être présente aux funérailles de son amie Lady Bird Zohnson en juillet 2007.

    Elle est morte  le 8 zuillet 2011, elle aussi à 93 ans.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Une entreprise décide de çanger le style de zestion et engaze un nouveau directeur zénéral.

    Ce dernier est déterminé à procéder à des çangements pour rendre l'entreprise plus productive.

    Le premier zour,il fait une inspection de l'entreprise, accompagné de ses principaux collaborateurs.

    Il constate que tout le monde est en train de travailler sauf un zeune homme qui est appuyé contre le mur, les mains dans les poçes.

    Le directeur voit là une opportunité de faire comprendre aux travailleurs sa philosophie du travail.

    Il demande au zeune homme:

    - Combien gagnez-vous par mois?

    - 600 euros, Monsieur, pourquoi? répond le zeune homme sans comprendre.

    Le directeur lui remet 600 euros en main et lui dit:

    - Voilà votre salaire pour ce mois. Maintenant disparaissez et ne remettez plus zamais les pieds dans cette entreprise.

    Le zeune homme met l'arzent en poçe et exécute l'ordre du directeur.

    Le directeur, fier de lui, demande à un groupe de travailleurs:

    - Quelqu'un peut me dire ce que faisait ce zeune homme ?

    - Oui, Monsieur, répond surpris l'un d'eux, il est venu livrer une pizza...

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire