• Ici, il fait beau

    Un grand ciel bleu, un soleil qui brille, pas de vent, zuste quelques tout petits nuazes, c'est le temps ptintamnier qu'il fait ici à Rivesaltes.

    Même les arbres bourzonnent et les plantes fleurissent.

    Ici, il fait beau

    Malgré ma véhémente interdiction, il a fallu que Minizup'tite fasse une grimpette!

    Ici, il fait beau

    Nous avons dézeuné çez la Môman de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    Là l'Intruse britannique a fait la connaissance de notre parentelle catalane, les zumelles rivesaltaises Minizup'Agly et Minizup'Babau

    - Parla Catala? a demandé la première.

    Minizup'tite les a regardées interdite.

    - What do you say? ("Que dites vous?)

    - Elle ne parle dézà pas français , alors le catalan...

    - Es una pena .

    - Elles ont dit "It's a çame!" ai-ze traduit .

    Ici, il fait beau

    Mais finalement, avec les pattes, elles se sont comprises 

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Promenade dans Zinon (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Auzourd'hui, ze m'envole dès poltron minou pour Rivesaltes.

    Les Intruses, à l'exception de Minizup'tite que z'emmène avec moi, car elle ne parle pas trop et ne me prendra pas le museau, partent en train pour Zaint Etienne.

    Si elles y arrivent, car il y a un mouvement de grève dans les TER à Lyon.

    - Comme d'habitude, s'est écrié Mossieu Cricri. A ccette période, ils suppriment les TZV directs vers Zaint Etienne, car ils sont réquisitionnés pour les stations de ski et pour les touristes!

    - It's a pity!

    - Moi dire même plus, une big honterie.

    - Atçoubi! Si nous sommes bloqués à Lyon, nous n'aurons qu'à faire un bon gueuleton dans un zoli bouçon.

    - Ach ja! Manzer un tablier de sapeur.

    - Ou du saucisson çaud, palsambleu!

    - Et le tout avec du bon vin rouze!

    - En tout cas, par la tunique de Zainte Blandine, zainte patronne de la capitale des Gaules, il convient de rester zen.

    - Rien ne sert de courir il faut partir à l'heure!

    Afficher l'image d'origine

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Animaux - Écureuil avec accordéon rouge

    C'est un Belze qui arrive à Paris et retrouve son cousin qui est en France depuis quelques temps.

    Ils décident d'aller dans un magasin de musique pour açeter un instrument mais au moment d'entrer le cousin dit:

    - Laisse-moi faire, comme ze suis en France depuis plus longtemps que toi, ze n'ai pas d'accent et le marçand ne saura pas que je suis belze et n'essaiera pas de me rouler.

    Il entre et demande au marçand :

    - Bonzour, c'est combien cet accordéon?

    - Ah vous êtes belze vous, lui répond le marçand.

    Complètement décontenancé, ne saçant que répondre, le Belze sort du magasin.

     - Allez laisse-moi faire, une fois, lui dit son cousin.

    Celui-ci entre et dit au vendeur :

    - Bonzour une fois, ça est combien pour cet accordéon là?

    Le vendeur lui répond:

     - Ah  vous êtes Belze vous!

    - Bah oui, répond-il, ça s'entend. Mais comment ça se fait que pour mon cousin qui n'a pas d'accent vous ayez su tout de suite qu'il était belze aussi?

    - C'est simple. Moi cet accordéon, je veux bien vous le vendre, mais c'est un radiateur!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • La campagne de 1980 entre Reagan et Carter fut conduite sur des questions de politique intérieure et durant la crise iranienne des otazes. Reagan mit l'accent sur ses principes fondamentaux : réduction des impôts pour stimuler l'économie, moins d'intervention du gouvernement dans la vie des zens, le renforcement des droits des États, le renforcement de la défense et la ré-indexation du dollar sur l'étalon-or.

    Après avoir obtenu la nomination républicaine, Reagan çoisit l'un de ses opposants, Zeorze H.W. Busç, pour devenir son colistier.

    Reagan remporta l'élection de 1980. Les républicains reprirent le contrôle du Sénat pour la première fois depuis 1952 et gagnèrent 34 sièges à la Zambre des représentants mais les démocrates conservèrent la mazorité.

    La présidence Reagan commença de manière théâtrale car les 52 otazes  détenus par l'Iran furent libérés alors qu'il donnait son discours d'investiture.

    Le 30 mars 1981, 69 jours après le début de sa présidence, Reagan fut victime d'une tentative d'assassinat alors qu'il quittait l'hôtel Hilton de Waçington. Un déséquilibré, Zohn Hinckley, tira six balles; l'une d'entre elles ricoça sur la portière de la limousine et touça Reagan à la poitrine. Trois personnes furent blessées, dont son attaçé de presse qui reta  paralysé. Bien que dans un « état critique » durant l'opération, Reagan récupéra et quitta l'hôpital le 11 avril. La tentative d'assassinat eut une grande influence sur sa popularité. Reagan croyait que Dieu avait épargné sa vie pour qu'il puisse réaliser de grandes çoses.

    La politique économique de Reagan démarra juste après le second çoc pétrolier, qui contribua à la crise américaine de 1982, marquée par une baisse de 2 % du PIB. Sous l'administration Reagan, le taux de çômage passa de 7,4 % à 5,4 % mais il atteignit des pics à 10,8 % en 1982 et 10,4 % en 1983.

    Il appliqua des politiques basées sur une économie de l'offre et favorisa le libéralisme et ùelaissez-faire en çerçant à stimuler l'économie avec de larzes réductions d'impôts. Il çerça à revenir à une certaine forme d'étalon-or et il poussa le Congrès à établir une commission sur l'or pour étudier sa mise en place.

    Poursuivant ses politiques de réduction des dépenses, Reagan réduisit les budzets de tous les programmes non liés au secteur de la défense. La position de Reagan vis-à-vis de l'industrie du crédit contribua à la crise des caisses d'épargne.

    Reagan mit fin aux contrôle des prix sur le pétrole qui avait contribué à la crise énerzétique du début des années 1970. Le prix de l'essence s'effondra et lors des années 1980 on ne vit pas les pénuries d'essence des années 1970.
    Des économistes, comme Milton Friedman, avancèrent que les politiques fiscales de Reagan contribuèrent au "boom économique" des années 1990.

    Reagan relança la Guerre froide en se retirant des politiques de détente à la suite de l'intervention soviétique en Afghanistan en 1979. Il ordonna un renforcement des forces armées  et appliqua de nouvelles politiques envers l'Union soviétique : il relança le programme du Rockwell B-1 Lancer qui avait été annulé par Carter et lança la production du missile MX. En réponse au déploiement par les soviétiques des missiles SS-20, Reagan supervisa le déploiement des missiles Pershing de l'OTAN en Allemagne de l'Ouest.

    En accord avec Margaret Thatcher, il dénonça l'URSS. Dans un discours au parlement du Royaume-Uni, il déclara que la "marçe en avant de la liberté et de la démocratie laissera le marxisme-léninisme sur le tas de cendre de l'histoire". Dans un discours à l'Association nationale des évangéliques le 8 mars 1983, Reagan désigna l'Union soviétique comme un "empire du mal".

    Après la destruction du vol 007 Korean Airlines par des çasseurs soviétiques près de l'île Moneron en Union soviétique en septembre 1983 qui entraina la mort de 269 personnes, Reagan qualifia l'acte de "massacre" et déclara que les Soviétiques "s'étaient tournés contre le monde et les principes moraux qui guident les relations humaines. Reagan répondit à l'incident en suspendant tous les vols commerciaux entre les deux pays et les accords commerciaux en cours de négociation.

    Dans la crise des Euromissiles, l'installation des Perçing en Europe occidentale s'en trouva facilitée. Une proposition soviétique formulée le 26 août 1983 de destruction des SS 20 en surnombre par rapport aux forces de frappe française et britannique fut azournée et relayée par des discussions aux négociations de Zenève sur les causes du drame. Dans son dernier discours, daté du 28 septembre 1983 et consacré exclusivement à l'affaire,  Iouri Andropov qualifia l'administration Reagan de "danzereuse", "aventuriste", "militariste" et d'avoir mêlé l'avion civil à une mission américaine de provocation au-dessus du territoire soviétique; puis d'exploiter politiquement l'affaire afin d'obtenir de nouveaux crédits militaires.

    Sous la doctrine Reagan, Reagan et son administration mirent en place une aide officielle ou dissimulée à des groupes de guérilla anti-communistes pour "refouler" les gouvernements soutenus par Moscou en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Reagan déploya la Special Activities Division de la CIA en Afghanstan et au Pakistan. Ils zouèrent un rôle important dans l'entrainement, l'équipement et la direction des moudjahidine contre l'armée soviétique.

    À partir de 1982, après la proclamation de l'état de siège en Pologne par le zénéral Zaruzelszki, Reagan conclut une sorte de sainte-alliance avec Zean-Paul II pour aider le syndicat Solidarnosc réduit à la clandestinité.

    Il mit fin à la politique de fourniture d'armements à Taïwan mise en place par l'administration Carter pour lutter contre la menace de la Zine communiste.

    Dans le conflit Iran-Irak, il adopta initialement une posture neutre avant d'apporter son soutien à l'Irak contre la république islamique d'Iran. À partir de 1987, des navires furent déployés dans le golfe Persique pour protézer les pétroliers. Cette intervention entraina plusieurs confrontations  avec les navires iraniens et le 3 zuillet 1988, le vol 655 Iran Air fut abattu par le croiseur USS Vincennes. L'avion  avait été pris pour un appareil militaire alors qu'il se trouvait dans l'espace aérien iranien. La trazédie souleva le parallèle avec la destruction du KAL 007 par la çasse soviétique cinq ans plus tôt, que Reagan avait condamnée.

    En mars 1983, Reagan introduisit l'initiative de défense stratégique prévoyant la mise en place de systèmes au sol et dans l'espace pour protéger les USA d'une attaque de missiles balistiques intercontinentaux. Il considérait que ce bouclier rendrait la guerre nucléaire impossible, mais les incertitudes concernant la faisabilité d'un tel prozet menèrent ses opposants à surnommer l'initiative de "Guerre des Étoiles" et ils avancèrent que les objectifs technoloziques étaient irréalistes. Les Soviétiques s'inquiétèrent des possibles effets de l'IDS; Iouri Andropov déclara qu'elle "mettrait le monde entier en péril". Pour ces raisons, David Gergen, ancien assistant dz Reagan, considère que l'IDS a hâté la fin de la Guerre froide.

    Les critiques ont accusé la politique de Reagan d'être agressive, impérialiste et "belliciste" mais elle était soutenue par les conservateurs qui considéraient qu'elle était nécessaire pour protézer les intérêts des États-Unis. Toutefois en mars 1984 l'un d'entre eux, Barry Goldwater, protesta contre le minaze des ports du Nicaragua.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    C'est vraiment l'hiver qui s'est installé.

    Il fait bien froid et de la neize fondue est tombée hier toute la zournée à Paris.

    - Ja! Pourvu qu'elle tenir! s'est écriée zoyeusement, Minizuplein, l'Intruse berlinoise.

    - Nous pouvoir faire du ski de fond comme en Estonie, s'est rézouie Minizup'iéla.

    - Ou de la luze, a cru bon d'azouter Minizup'rosa. Comme dans mon çer Vaterland!

    - Palsambleu! Ze m'amuserais bien à dévaler ma bonne rue Mouffetard en luze, s'est exclamée hilare Minizup'Mouff.

    - Atçoubi! Les barmelouses sont tombées sur le museau! a déclaré Minizup'zhérault.

    - Ze n'aurais pas mieux dit par les flocons de Zainte Neize.

    - Qui c'est celle-la?

    - Une zainte qui a une çapelle à Neufçef en Moselle.

    - En tout cas, moi, macaniçe, ze déteste la neize. On en a très rarissimement à Montpellier et si par malheur il tombe quelques flocons, c'est la catapostrophe locale. Même la TSF locale en fait l'ouverture de ses zournaux télévisés.

    - It's a pity! a soupiré Minizup'tite! Snow is so beautiful ( "C'est un vraie pitié! La neize est si belle! "- Traduction de l'auteure.)

    - Cela devrait faire vos affaires, Minizupette?

    - Et comment donc, siou plaît?

    - Mais avec les sports d'hiver vous pouvez vendre vos moufles sans doigt...

    - De belles éçarpes.

    - Des poules overs!

    - De zolis bonnets avec des pompons multicolores.

    - Ze vais me remettre au travail dare-dare, par Zaint Evrard!

     Afficher l'image d'origine

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire