• Afficher l'image d'origine

    Celui qui dit que ze ne suis que son avataresse avait açeté hier de belles parts de tarte aux pommes pour fêter avec quelque avance la Zaint Valentin.

    Il les avait laissées bien en vue sur la table du sézour.

    Les Intruses n'ont pas pu résister, malgré que ze leur ai interdit en vain de le faire.

    Elles se sont précipitées et ont manzé une part, tandis que mon hôte était en train de faire sa toilette dans la salle de bains.

    De retour, Mossieu Cricri, qui était allé faire une course, s'étonna de la disparition d'une part de gâteau.

    - Qui a manzé une tartelette?

    - C'est pas nous, atçoubi, lui a répondu Minizup'zhérault en déglutissant.

    - Ne vous moquez pas de moi! Elle n'a pas disparu toute seule!

    - Vous vous êtes peut-être trompé en comptant les parts, par la tétine du saint biberon de mon doux Zésus.

    - Ne me prenez pas pour un imbécile!

    - Fouçtra, on ne se permettrait pas, s'est exclamée Minizu'Mouff qui avait encore des miettes sur elle.

    - C'est quoi ces restes sur votre ventre? lui a demandé mon hôte, tout zuste sorti de la salle de bain.

    - Palsamleu! C'est de la poussière...

    - Moi vous dire que le ménaze laisse à désirer car il y a poussière partout.

    - It's a çame!

     Z'ai cru que mossieu Cricri allait s'étrangler de colère, lui qui est si maniaque sur la propreté!

    - Elle avoir raison, a cru bon de dire Minizup'iéla qui avait encore de la crème sur le museau.

    - Voui da! Ze confirmé a cru bon de surençérir Minizup'Rosa.

    - Vous devriez avoir honte de mentir aussi impunément.

    - N'oubliez pas qu'une faute avouée est à moitié pardonnée, a déclaré mon hôte.

    Elles regardaient le bout de leurs pattes.

    -  Minizup'Mouff avoir commencé.

    - Elle a touzours faim, ce qui explique ses grosseurs, macarel.

    - Menteuses! Menteuses! Vous dites des menteries! Ze vais vous dire la vérité, moi. Ze ne suis pas grosse, zuste un peu zironde, ze l'avoue volontiers.

    - Adoncques, vous avouez que vous avez manzé une tartelette?

    - Et elles voulaient nous faire passer pour des têtes en l'air!

    - Puisque c'est ainsi, vous serez privées de dessert.

    - Mais c'est inzuste! C'est Minizup qui nous a poussées!

    - Ze n'en crois pas un mot. Ze la connais assez pour savoir qu'elle n'aurait pas fait cela par crainte de mon zuste courroux.

    Pour une fois qu'il me défend... Il mérite ma reconnaissance!

    Afficher l'image d'origine

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Une zeune femme profite souvent de l'absence de son mari pour recevoir  son amant.

    Un zour, son fils de 8 ans se caçe dans l'armoire de la çambre pour voir ce que peut bien faire sa mère avec ce visiteur qu'il ne fait qu'entrepercevoir et qui vient si régulièrement, quand son père n'est pas là.

    Ma sublime voix dans ma çançon vedette!

    Le mari rentre à l'improviste et la dame demande à son amant, classiquement, comme dans tout bon vaudeville, de se caçer dans l'armoire.

    - Fait sombre, ici! dit le garçonnet.

    - C'est vrai, répond l'amant.

    - Z'ai un ballon de foot, poursuit l'enfant.

    - Ze suis content pour toi.

    - Tu veux me l'açeter?

    - Non merci.

    - Mon père est là dehors, tu sais.

    - Bon d'accord ze le prends. Combien le vends-tu?

    - 250 euros.

    Quelques zours plus tard, la même scène se reproduit.

    - Fait sombre, ici! dit le garçonnet.

    - C'est vrai, répond l'amant.

    - Z'ai de superbes baskets, poursuit l'enfant.

    Se rappelant la menace implicite du garçon, l'amant grimaçant dit:

    - Ze te les açète. Combien les vends-tu?

    - 500 euros.

    Ma sublime voix dans ma çançon vedette!

    La semaine suivante, le père propose à son fils d'aller zouer au foot, de prendre en conséquence le ballon et les baskets qu'il lui a offerts pour son anniversaire.

    - Z'peux pas!

    - Et pourquoi? s'étonne le père qui croyait lui faire plaisir.

    - Z'ai tout vendu!

    - Hein! s'exclame le père. Et pour combien?

    - 750 euros avoue le fils.

    - Mais c'est du vol! dit le père en bon chrétien qu'il est. C'est inadmissible d'arnaquer de la sorte les zens. Tu as oublier le commandement "Tu ne voleras point"? Ze t'emmène à confèçe!

    Les voilà partis pour l'église (sur la porte est inscrit: "auzourd'hui Monsieur le Curé étant malade, c'est l'abbé de la commune voisine qui assure tous les services").

    Le garçonnet penètre dans le confessionnal.

    Le zeune abbé lui dit:

    - Ze t'écoute mon fils.

    - Fait bien sombre ici! dit le garçonnet pur se donner bonne contenance.

    - Ah non! ça ne vas recommencer !!!!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Walter Frederick Mondale est né le 5 zanvier 1928 à Ceylon dans le Minnesota.

    En 1948, il coordonna la campagne d'Hubert Humphrey pour se faire élire au Sénat.

    Il fut çef de campagne d'Orville Freeman pour l'élection au poste de gouverneur en 1956 et 1958.

    En 1960, il devint ministre de la Zustice du Minnesota, puis sénateur en 1964, quand Humphrey laissa son sièze pour devenir vice-président des États-Unis.

    En 1966, puis en 1972, ses électeurs le réélirent loin devant son concurrent.

    Zeorze McGovern lui proposa l'investiture à la vice-présidence, ce qu'il refusa.

    Lors de la convention démocrate, Carter le çoisit comme colistier. La tactique de ce ticket permit la présence au nord comme au sud. Mondale symbolisa alors, au côté du sudiste Carter, le Nord industriel, liberal et syndicalisé.

    Élu le 2 novembre 1976, Walter Mondale fut le premier vice-président « moderne » des États-Unis : il prit, contrairement à ses prédécesseurs, une part importante dans la mise au point de la politique et obtint d’avoir son bureau au sein de la Maison-Blançe. Il fut le premier, depuis Hubert Humphrey, à açever son mandat. Il ouvrir les Zeux olympiques d'hiver de 1980 à Lake Placid.

    Carter et Mondale furent de nouveau çoisis pour représenter le parti. Ils subirent une défaite cuisante le 4 novembre 1980, la plus sévère depuis 1936.

    Après la défaite, il devint le maître du Parti démocrate et obtint l'investiture du parti pour l'élection  de novembre 1984, s'imposant face à Gary Hart.

    Lors de la campagne, il se fit remarquer en étant le premier candidat à désigner une femme, Geraldine Ferraro, comme colistière, ou en affirmant qu’il devrait augmenter les impôts s’il était élu. Il subit une défaite cuisante avec seulement 41 % des voix contre 59 % pour Reagan. 

    Il retourna alors dans le Minnesota, avant d’être nommé ambassadeur au Zapon par Bill Clinton, de 1993 à 1997.

    En 2002, après le décès de Paul Wellstone, le Parti démocrate lui demanda de se présenter en remplacement pour l'élection au poste de sénateur du Minnesota.

    Il fut battu aux mid-terms élections, mettant fin à ce qu’il nomma « sa dernière campagne politique ».

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Hier, z'ai voulu procéder aux çanzements dans c'te maison et surtout à la passation des pouvoirs et des flambeaux.

    - Minizupette, vous ne manzerez plus sur la table à droite! Ze voius place au centre!

    - Ma çère, par le gourdin de zaint Martial, tout dépend d'où vous regardez! Si vous regardez d'ici, ze suis à droite, mais si vous regardez de là, ze suis à gauçe, Dieu m'en déplaise!

    - Ma foi, la boufarelle dit vrai!

    - Tudieu , mais c'est vrai. Si ze me mets là..

    - Elle être à droite!

    - Mais si vnous nous mettre là...

    - La bestioulette est à gauçe!

    - Et pourtant ze n'ai pas çanzé pas de place d'un iota, par le mouçouir de Zainte Véronique!

    - C'est un phénommène physique..;

    - Une illusion d'optique en vérité.

    - It's phenomenal-

    - Finalement ze vais vous mettre au centre, comme cela il n' ya aura plus aucune contestation possible.

    - Voui da! Mais au centre droit ou au centre gauçe.

    - Atçoubi! Là encore tout dépend d'où on regarde!

    - Ja! Cela être vérité vraie!

    - Dans un cas la fourçette est à droite..

    - Dans l'autre elle est à gauçe...

    - Alors que le couteau doit touzours être à droite!

    - It's incredible!

    Et du coup, épuisée, z'ai fini par me couçer!

    Le çanzement attendra!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

    Flânerie à Lens (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Rosalynn Eleanor Smith Carter est née le 18 août 1927 à Plains en Zéorzie, le même villaze que son futur mari.

    Le 7 zuillet 1946, elle épousa Zimmy Carter.

    Le couple a 4 enfants.

    Depuis 1962, année où Zimmy Carter fut élu sénateur de Zéorzie, Rosalynn baigna dans la vie politique. En tant que première dame de Zéorzie, Rosalynn fut nommée à la Commission d'aides aux handicapés mentaux.

    La Commission a présenté plusieurs recommandations au gouverneur Carter, dont beaucoup ont été approuvées et sont depuis devenues des lois.

    Elle a servi comme volontaire à l'hôpital d'Atlanta et  elle fut présidente d'honneur des Zeux olympiques spéciaux de Zéorzie pour les enfants retardés.

    En 1975, pendant les mois durant lesquels elle faisait campagne à travers tout le pays, Rosalynn a été élue au conseil d'administration de l'association nationale de la santé mentale.

    Elle a été honorée par l'organisation nationale des femmes par une récompense du mérite pour son soutien vigoureux à l'amendement de l'égalité des droits.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire