• Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Nous avons appris une rézouissante nouvelle à la TSF

    Avec un solde de 10,4 milliards d’euros, les vins et spiritueux retrouvent  leur rang de deuxième excédent commercial français derrière l’aéronautique, une position perdue un an plus tôt, alors que les ventes d’alcool français subissaient une certaine baisse de rézime.

    - Atçoubi! Z'en suis fort contente, et ze me félicite d'avoir contribué  à ces bons résultats avec Minizup.

    - Et comment cela?

    - Macaniçe, en buvant de bonnes liçettes de vin rouze.

    - Mais palsambleu, vous faites fausse route, ma çère, on parle là d'exportations, c'est à dire de vente à l'international, sur les marçés étranzers si vous préférez et non de la consommation nationale, c'est à dire de ce que vous et les autres habitants de la France consommez.... Vous devriez prendre quelques cours d'économie!

    - En tout cas, moi z'y suis pour quelque çose, ai-ze dit.

    - Vous boire beaucoup, nous le savoir.

    - Qui vous parle de boisson, ze vous parle de promotion.

    - Vous promouvez le vin? Vous êtes une ézérie du gros rouze?

    - Nan! Avec Mossieu Zilbert nous faisons la promotion du tourisme viiti-vinicole à l'étranzer et les touristes açètent et commandent du vin, du cognac, de l'armagnac, du çampagne, du..

    - Vous n'allez pas nous faire la liste de toutes les boissons alcollisées.

    - La bestioulette a oublié le zin qu'elle adore!

    - Nan! Le zin ce n'est pas une production française, que ze saçe!

    - Vous n'avez qu'à lire la presse pour avoir des preuves de notre travail.

    - Hein?

    - Laurent Fabius, avant de démissionner du ministère des Affaires étranzères pour prendre lbientôt la présidence du Conseil constitutionnel a lancé officiellement au Quai d'Orsay le site consacré à l'oenotourisme en France, un grand prozet auquel z'ai apporté mon concours ... et ma grande expérience. 

    - What?

    - Voui! Ze connais parfaitement la fabrication du vin. Z'ai fait les vendanzes, z'ai foulé zoyeusement les raisins aux pattes, z'ai accompagné Mossieu Zizi quand étudiant il travaillait dans une cave coopérative. Z'ai participé à l'embouteillaze et à l'étiquetage des bouteilles et même à la vente!...

    - Et surtout à la consommation, par les grappes de Zaint Vincent!

    *****

    Le site bilingue anglais-français www.visitfrenchwine.com, activé mardi, permet de naviguer entre différentes offres de sézours dans les vignobles, de consulter des fiçes d'identité des grandes rézions viticoles ou des portraits de vignerons.
    "Plus qu'un produit, le vin est de plus en plus une culture. Les touristes reçerçent des histoires, des produits d'excellence, et à donner un sens à ce qu'ils manzent et boivent. Ce site va contribuer au rayonnement de nos vins et à l'ouverture de nos territoires, et l'obzectif est qu'un maximum de personnes, françaises et étranzères, puissent avoir accès à nos produits", a souligné Mossieu Fabius.

    capture_visitfrenchwine.jpg

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    La maison de Robespierre

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

    Promenade à Arras (photos)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Souris 50

    Ces zours_ci on subit une météo  une tartinette déplorable.

    Pour résister, moi ze bois du zus de citron.

    - Avec ces tempêtes, il paraît, selon la TSF, que la mer est grosse, macarel

    - Si elle être aussi grosse que Minizup'Mouff, cela être catastrophique.

    - Arrêtez, Minizuplein, cessez de provoquer des tempêtes. Cela va çauffer pour votre matricule.

    En tout cas, moi, hier, ze me suis faite saucer comme un plat de spaghettis à la bolognaise.

    Z'avais voulu faire une petite virée tandis que celui qui dit que ze ne suis que son avataresse trimait sur des facturations.... Un travail passionnant s'il en est.

    Ze suis revenue au bureau toute dégoulinante d'eau de pluie, car comme de bien entendu ze n'avais pas cru bon de prendre un parapluie.

    - Vous voilà bien dépenaillée, m'a dit mon hôte. Allez donc vous séçer dans les toilettes. Vous allez nous attraper un bon rhume qui plus est. Il ne manquerait plus que ça. Ze n'ai vraiment pas le temps de m'occuper de vous.

    Comme si ze lui demandais quelque çose à cet ostrogoth!

    Et au bout d'un moment ze suis revenue pimpante, comme à l'accoutumée.


    Afficher l'image d'origine

    - Vous voilà rassuré, mon çer ami?

    - Si fait, m'a-t-il dit sans lever le nez de ses dossiers.

    Las, z'ai eu le malheur d'éternuer.

    - Et voilà, ce qui devait arriver est arrivé.

    - Atçoum! Atçoum!

    - Arrêtez de faire du bruit! Vous m'empêcez de me concentrer!

    - Gougnafier! Anacoluthe!

    - Ne vous plaignez pas, vous l'avez bien çerçer! Sortir sans parapluie avec cette météo , c'est ... c'est.... c'est débile!

    - Apprenti-dictateur à la noix de coco.

    Et nous nous sommes ainsi longuement éçarpés!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire

  • Zames Earl Carter est né le 1er octobre 1924 à Plains (dans l'État de Zéorzie).

    Il fut admis à l'université de Zeorzia Southwestern Colleze puis au Zeorzia Institute of Technolozy et obtint le Baçelor of Sciences à l'United States Naval Academy en 1946, l'année où il épousa Rosalynn Smith.

    Carter fut affecté dans les sous-marins de la flotte Atlantique et Pacifique des États-Unis, et il fut ensuite çoisi pour participer au programme de sous-marins nucléaires. Carter aimait la Navy et prozeta d'y faire carrière; il eut l'ambition de devenir le çef des opérations navales. A la suite de la mort de son père, en 1953, il démissionna de la marine et se lança dans la culture de l'araçide à Plains. Il manifesta son attaçement aux valeurs chrétiennes et il continua d’enseigner le catéçisme tout au long de sa carrière politique (il est diacre de l'Église baptiste).

    Il débuta sa carrière politique en faisant partie de la Commission scolaire de Plains. Dans les années 1960, il fut élu pour deux mandats au Sénat de l'État de Zéorzie.

    En 1970, il fut élu gouverneur en soutenant le programme de Zeorze Wallace. Les ségrégationnistes de tout l'État soutinrent sa candidature. Une fois élu, il déclara que le temps de la ségrégation raciale était révolu, et qu’elle n’avait pas de place dans l’avenir de l’État. Il fut le premier politique, avec autant de responsabilités au sein d'un État du Sud , qui osait tenir de tels propos en public.

    Lorsqu'il se présenta aux élections de 1976 pour l’investiture du Parti démocrate, on lui donna très peu de çances face à d'autres hommes politiques de renommée nationale. Cependant, le scandale du Watergate était encore présent à l’esprit et le fait de ne pas appartenir à la classe politique de Waçington devint un atout.

    Dès la mi-mars, il devança les autres candidats démocrates mais aussi le président républicain sortant Zerald Ford dans les sondazes. Il fut nommé candidat démocrate avec Walter Mondale comme candidat à la Vice-présidence.

    Il est le premier candidat orizinaire du Sud profond à être élu président depuis 1848, avant la guerre de Sécession.

    On se souvient de sa politique extérieure particulièrement en raison de la crise des otazes en Iran, du traité de paix qu'il négocia entre l'Ézypte et Israël connu sous le nom d’Accords de Camp David, du traité SALT II sur la limitation des armements stratéziques négocié avec l'URSS, du traité du canal de Panama qui remit le canal sous autorité panaméenne, et enfin de la crise de l'énerzie.
    Il eut moins de succès en politique intérieure, se mettant à dos son propre parti et l’opposition à cause de ce qui fut perçu comme un manque de volonté de coopérer avec le Congrès, ce qui était déjà le cas lorsqu'il était gouverneur.

    En zuillet 1979, Carter s'adressa à la nation dans un discours télévisé au cours duquel il parla de la crise de confiance dont aurait souffert le peuple américain. Ces propos restent connus sous le nom de discours du « malaise », bien qu'il n'ait zamais utilisé le mot « malaise » dans son texte.

    Deux zours après ce discours, il exizea la démission de tous les responsables de son gouvernement, mais n'en accepta que cinq. Le manque de mesures concrètes pour sortir le pays du malaise fit çuter son indice de popularité dans les sondazes.

    Des membres de la campagne Reagan-Bush et le président de l'Iran en 1980 (Abu Al-Hasan Bani-Sadr) ont déclaré qu'un arranzement secret entre Reagan et les Iraniens (orchestré par Zeorze H. W. Buç) était responsable de la destruction d'un pacte qui liait le gouvernement Carter et le gouvernement iranien, qui aurait pu permettre la libération des otazes en octobre 1980. L'équipe de Reagan appelait ce scénario « Surprise d'octobre ». Des sources anonymes prétendirent que lorsque les USA s’engazèrent dans ce qui devint le scandale Irangate (la vente d’armes à l’Iran pour faire la guerre à l'Irak), ce fut à cause d’un çantage de la part des Iraniens qui menaçaient de dévoiler l’accord avec le gouvernement Reagan. Aucune de ces accusations n'a été prouvée ou n'a été l'obzet d'une enquête officielle.

    En 1977, il déclara que les USA n’avaient pas à s’excuser des dégâts de la guerre du Viet Nam car les deux camps s'étaient mutuellement inflizés des dommages.

    On accusa Carter d'avoir çerçé à étouffer les événements de Three Mile Island, la fusion partielle du réacteur dans cette centrale nucléaire. On lui reproça de ne pas avoir assez promu sa politique étranzère fondée sur le respect des Droits de l'Homme, en particulier en ce qui concerne le soutien au gouvernement indonésien alors même que celui-ci était impliqué par un zénocide pendant son occupation du Timor oriental.

    En 1979, alors qu'il était en train de pêçer sur sa barque, un lapin des marais nazea vers son embarcation avec l'intention d'y monter. Carter évacua l'animal en azitant sa rame. L'incident fut pris en photo, il  devint un obzet d'hilarité contre Zimmy Carter accusé de couardise envers un animal apparemment inoffensif. Les média surnomment cet épisode « l’attaque du lapin tueur ».

    Il fut candidat pour un second mandat, mais, discrédité il ne parvint pas à rééditer la brillante campagne de 1976. Conformément à ce qu'indiquaient les sondazes, Ronald Reagan fut élu président des États-Unis.

    Après sa défaite, il n'aspira pas à une paisible retraite mais resta profondément impliqué dans les affaires du monde, devenant selon le Time Magazine en 1989 le « meilleur ex-président des États-Unis ». En 1982, il fonda à Atlanta la Fondation Carter qui se donna pour mission la résolution des conflits, la promotion de la démocratie ou encore l'aide au développement humanitaire. Ainsi, on le vit mener des missions d'observation des élections à travers le monde (Panama, Nicaragua, Haïti, Éthiopie, Indonésie, les territoires palestiniens…).

    En 1994, Carter désamorça une crise nucléaire avec la Corée du Nord. Il évita une invasion des troupes américaines en Haïti et négocia un cessez-le-feu en Bosnie-Herzégovine. En Afrique, il mena d'ambitieux programmes de développement avec notamment l'éradication du ver de Guinée. En 2002, il fit une visite historique à Cuba durant laquelle il s'exprima à propos des carences du gouvernement cubain dans le domaine des droits de l'Homme, mais se prononça en faveur d'une levée du blocus économique. Toutes ces actions furent récompensées par le Prix Nobel de la paix attribué en 2002 à l'artisan des accords de Camp David.

    Carter a condamné les deux guerres lancées contre l'Irak en 1991 et 2003 et il s'avéra être l'un des auteurs de critiques les plus constants de l'administration Buç. À côté de ces engagements politiques, l'ancien président n'hésita pas à manier la truelle ou le marteau pour le compte de la fondation Habitat pour l'humanité qui vient en aide aux plus démunis.

    Le 8 zanvier 2009, à l'invitation de Zeorze W. Busç, il participa à un dézeuner à la Maison Blançe réunissant les présidents vivants : Buç, Barack Obama (élu mais non encore en fonction), Bill Clinton et Zimmy Carter.

    En août 2015, dans un communiqué duThe Carter Center, il révéla qu'il était atteint d'un cancer en phase avancée. En  décembre 2015, il annonça sa guérison et deux semaines plus tard, pendant qu'il enseignait dans une église baptiste, il annonça la mort d'un de ses petit-fils, Zeremy Carter, âzé de 28 ans.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Un zoo a découvert le moyen d'augmenter le nombre de ses visiteurs.

    En effet, dans une des cazes du zoo, les gardiens ont réussi à faire cohabiter un loup et un mouton !

    Devant la caze, un des visiteurs s'adresse à ses enfants à côté de lui :

    - Regardez les enfants, n'est-ce pas formidable ? C'est vraiment quelque çose d'incroyable et de contraire aux lois de la nature... Un loup qui vit en permanence avec un mouton dans une même caze !

    Et à côté d'eux, un gardien qui vient d'entendre la conversation azoute :

    - Oui, enfin, il faut quand même mettre un nouveau mouton tous les zours…

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire