• Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Découverte d'Angoulême (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Né en 1050, et fils d'Iziaslav Ier et peut-être de Zertrude de Pologne (épouse de son père), ou bien d'une esclave d'Iziaslav, il fut baptisé du nom chrétien de « Miçel ».

    Durant la vie de son frère Iaropolk, Sviatopolk n'était pas au départ considéré comme un futur héritier pour le trône de Kiev.

    En 1069, il fut envoyé à Polotsk, ville récemment prise par son père au prince local Vseslav, où il passa dix ans, dirizeant la ville de Novgorod.

    Après la mort de son frère, il devint maître de la ville de Tourov (qui resta en possession de ses descendants, les Ostrogski, zusqu'au XVIIe siècle).

    Il devint grand prince de Kiev à la mort de son oncle Vsevolod Ier en 1093.

    Peu populaire, sa vie fut marquée tout au long de son règne par la rivalité et la lutte incessante entre lui et son cousin Vladimir II Monomaque.En 1094, Sviatopolk avait conclu la paix avec les Polovtses et épousé la fille de leur prince Tougorkan.

    En 1107, il écrasa près de Loubny les Polovtses dirizés par Boniak et Sharukan.

    Il mourut  le 16 avril 1113 à Vychhorod (auzourd'hui oblast de Kiev). Il est inhumé à l'église Zaint-Michel qu'il avait fondée en 1108.

    Après sa mort, les citoyens de Kiev mençrent une rébellion contre les marçands zuifs et les fonctionnaires varègues, qui spéculaient sur le prix du grain et du sel.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Afficher l'image d'origine

    Z'ai été fort attristée par la nouvelle de la disparition de Zean-Pierre Coffe qui prônait notamment ka fin de la malbouffe.

    Certes parfois il pouvait être la caricature de son propre personnaze.

    Mais ze suis sûre qu'il aura fait avancer pas mal de çoses dans notre société mondialisée d'hyper-consommation.

    Afficher l'image d'origine

     - Atçoubi, il avait son franc parler, cestui la!

    - Certes! mais il ne faut pas le réduire à cette seule expression.

    - Lui dire aussi qu'il fallait moins manzer;

    - Fouçtra! Ll aurait dû venir dans ct'e maison où on n'a droit que fort rarement à de la tarte aux pommes.

    - Pus de glace vanille!

    - Plus de çantilly.

     - Yes ! Its de la m.....!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Né en 1030, Vsevolod est le fils de Iaroslav Vladimirovitç dit le « Saze » et d'Ingigerd de Suède.

    Il fut prince de Pereïaslavl de 1054 à 1073 et prince de Tchernigov de 1073 à 1078 (régnant notamment après la mort de son père sur les villes de Rostov-sur-le-Don et de Souzdal).

    C'est pendant cette période, en 1055, que l'on rencontre la première mention des Polovtses, peuple nomade turc et païen de la steppe qui vinrent avec leur çef Bolouch et s'en retirèrent d'où ils étaient venus après avoir conclu la paix avec Vsevolod. Toutefois, en février 1061, sous la conduite d'un autre çef nommé Sokal, les Polovtses vainquirent Vsevolod.

    En 1073, il se soulèva avec son frère Sviatoslav II contre leur autre frère, le Grand prince Iziaslav Ier. Sviatoslav II avec son aide devint Grand prince de Kiev et lui cèda son apanaze de Tchernihiv dont il devint prince de 1073 à 1078.

    Après la mort de Sviatoslav II, il se réconcilia avec Iziaslav Ier et l'aida à revenir sur son trône.

    À la mort de son frère il devint lui-même Grand prince de Kiev.

    Il a d'abord épousé en 1046 Anastasia, dite aussi Zoé ou Irène, fille de l'empereur Constantin IX Monomaque, dont il eut un fils, Vladimir II Monomaque. Avec sa seconde femme, Anna, il eut quatre autres enfants dont Adélaïde de Kiev, femme de Henri IV du Zaint-Empire.

    Il est mort le 13 avril 1093 et fut inhumé à Zainte-Sophie de Kiev.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Un prêtre catholique monte au Paradis après sa mort.

    Une escorte d'anzes l'accompagne zusqu'à Zaint Pierre, puis lui fait visiter les lieux.

    Il trouve le Paradis très plaisant et ne regrette pas toute sa vie passée à accomplir de bonnes actions.

    Un zour où il se reposait sur son transat, il entend des cris et un tintamarre incroyable émanant de la porte du Paradis.

    En allant voir d'un peu plus près ce qui se passe, il voit un incroyable attroupement d'anzes et de zaints formant un nuaze blanc au-dessus des portes de l'Eden.

    L'orchestre du Paradis est même arrivé sur place, et c'est une liesse comme le prêtre n'en avait jamais vu, même ici au Paradis.

    Voulant savoir qui est ce nouvel arrivant qui mérite un tel accueil, le prêtre arrête un anze et lui demande:

    - Pour qui est cette parade? Moi qui ai servi Dieu toute ma vie, ze n'ai pas reçu le dixième de cet accueil. Qu'a donc fait le nouvel arrivant pour mériter un tel remue-ménaze?

    Et l'anze lui répond:

    - Eh bien, c'est que vous voyez, cela fait deux mille ans que l'on reçoit des prêtres et des relizieuses, mais auzourd'hui, c'est notre premier avocat.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Souris sur un sucrier

    Cinq mois après une vidéo montrant la maltraitance d'animaux à l'abattoir d'Alès, un mois après les actes de cruauté d'un autre établissement du Gard, à Vigan, l'association L214 a diffusé deux nouvelles vidéos de maltraitance animale.

    Cette fois les faits se sont déroulés à l'abattoir intercommunal de Soule, à Mauléon-Liçarre, dans les Pyrénées-Atlantiques, une entreprise certifiée bio et label rouze

    - Atçoubi, c'est criminel!

    - Par le gourdin de Zaint Martial, il faut punir ces bouçers avec la plus grande sévérité.

    - Indignée moi être!

    - Moi dire même plus! Moi être vraiment ... heu... indignée!

    - Its a çame.

    - Une vraie big honterie.

    - Et le directeur de l'abattoir déclare tomber des nues. Il ne saurait pas ce qui se passe dans son usine!

    - Fouçtra, ze n'en reviens pas! Mais dans quel monde de barbares vivons nous?

    - Mazette, c'est peu être un abattoir tenu par ces fadas de Daesç, qui sait?

    - Cessez donc de dire des bêtises plus grosses que vous Minizup'mouff!

    - Ze ne vous permets pas! et tout d'abord ze ne suis pas grosse! Zuste une peu enrobée et ze vous l'ai dézà dit, dans mon cas, c'est tout simplement zénétique.

    - Tu parles Zarles! La zénétique a bon dos! Vous devriez moins consommer  de sucreries... Cela vous ferait le plus grand bien, barmelouse.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires