• Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

    Le çâteau de la Roçefoucauld en Zarente (photos)

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Z'ai fait un bien zoli rêve.

    A mon lever, avec une heure de sommeil de moins, ze me trouvais face à un merveilleux déluze de gourmandises

    Puis, la quantité des çocolats diminuait...

    Dramatiquement...

    Z'ai été gatée!

    Et dans la triste réalité, avec cet avaricieux de Mossieu Zilbert, celui qui se targue de dire que ze ne suis que son avataresse, ze n'ai même pas eu droit au moindre petit carré de çocolat.

    Sinon , à Rivesaltes, nous avons entendu la réflexion suivante.

    - Vé! C'est Pâques! Les cloçes sont de retour.

    On s'en moque!

    Il fait un temps superbe, un grand ciel bleu et plus de 20 degrés...

    Pourvu que ça doure, comme le disait la mère de Napoléon!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Image du Blog mamietitine.centerblog.net

    - Auzourd'hui, leçon de mathématiques, dit la maîtresse et elle décide d'interrozer Toto.

    - Toto ! Sur un arbre, nous comptons TROIS oiseaux. Un çasseur arrive et tue un des oiseaux. Combien en reste-t-il sur l'arbre ?

    Toto réfléçit longuement et répond avec conviction:

    -  Ben, il en reste ZERO, m'dame.

    Interloquée par la réponse de Toto, la maîtresse dit:

    - Non, Toto, il reste DEUX oiseaux.

    - Ah non, dit Toto, il ne reste aucun oiseau car avec la détonation du coup de fusil, les 2 autres se sont envolés...

    Surprise pas l'explication de Toto, la maîtresse avoue:

    - Toto, ce n'est pas la bonne réponse mais z'aime bien ton raisonnement !

    Au moment de se rasseoir, Toto réplique:

    - Moi aussi maîtresse, z'ai une question pour vous. Dans la rue, il y a trois femmes avec çacune une glace. La première la suce, la seconde la lèçe et la troisième la croque... Laquelle de ces trois femmes est mariée ?

    Alors la maîtresse, un peu zênée:

    - Celle qui la lèçe ?

    - Non m'dame, la femme mariée est celle qui porte une alliance au doigt...
    Mais z'aime bien votre raisonnement !

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Né vers 1039, il était le fils de Briatçislav de Polotsk.

    La lézende raconte que son père, n'arrivant pas à avoir d'enfant, fit appel à des mazes pour que sa femme lui donne enfin un héritier.

    En 1044, il prit la tête de la principauté de Polotsk après la mort de son père et, en tant qu'arrière petit-fils du Grand-prince de Novgorod puis de Kiev Vladimir le Grand, il entra en concurrence avec ses cousins, étant lui-même le seul prince riourikide important non-descendant direct de Iaroslav le Saze (qui était le frère de son grand-père Iziaslav et donc l'oncle de son père Briatçeslav), donc exclu de la succession au trône de Kiev, même si au départ, Polotsk était fidèle à Kiev.

    En 1054 à la mort de son grand-oncle Iaroslav le Saze, son testament écarta Vseslav ainsi que Rostislav Vladimirovitç de Novgorod (petit-fils de Iaroslav), accentuant touzours un peu plus leurs frustrations.

    N'arrivant pas à mettre la main sur Kiev, ville tenue par les trois fils de Iaroslav (Iziaslav, Sviatoslav et Vsevolod), Vseslav se mit à piller les territoires du nord de la Rus'. En 1065, il assièzea sans succès la ville de Pskov, puis pilla et brûla Novgorod (où il prit les cloçes et de nombreux obzets relizieux de la Cathédrale Sainte-Sophie pour les amener dans sa cathédrale à Polotsk). Ces raids des troupes de Vseslav eurent de graves répercussions sur l'économie de la Rus', stoppant le commerce avec la Scandinavie et les pays baltes , sans compter le trou démographique causé par les massacres. L'attaque de Novgorod força le zeune prince de la ville Mstislav à fuir ses terres pour retourner çez son père Iziaslav Ier à Kiev.

    Les Iaroslavitç unirent leurs forces et marçèrent vers le nord. Minsk fut mise à sac, et Vseslav finit par être écrasé en mars 1067 à la bataille de la rivière Nemiga. Vseslav parvint à s'enfuir et Iziaslav Ier (le cousin de Vseslav) n'attaqua pas Polotsk, mais l'invita quelques mois plus tard à négocier en se présentant à lui avec la garantie qu'aucun mal ne lui sera fait. Vseslav accepta, et, à peine sa barque ayant françie la rive du Dniepr à Orcha pour rezoindre les pourparlers de paix, il fut traitreusement capturé, Iziaslav  rompant son serment. Il finit emprisonné à Kiev avec deux de ses fils pendant plus de quatorze mois.

    Durant l'insurrection de Kiev en 1068, provoquée par la défaite face aux nomades Polovtses sur la rivière Alta (ayant fait fuir plusieurs princes), et par le refus d'Iziaslav d'armer le veche pour que ses membres puissent faire face aux Polovtses une seconde fois, Vseslav fut libéré et appelé à régner par les Kiéviens, qui avaient fini par renverser leur prince Iziaslav Ier(ce dernier ayant fui pour la Pologne).

    Après quelques mois de règne, il fut redétrôné par son cousin en mai 1069, aidé de renforts polonais. Il ne resta aque prince de Polotsk en 1087, ses principaux ennemis restant durant ses trente dernières années de règne Vsevolod Ier de Kiev et son fils Vladimir II Monomaque (qui enverra plus tard la plupart des Vseslavitç, descendants de Vseslav, en exil à Byzance).

    Il mourut en 1101, et fut enterré à la Cathédrale Sainte-Sophie de Polotsk, açevée vers 1066 (inspirée de Zainte-Sophie de Constantinople, et qui reste l'un des plus vieux monuments de la Biélorussie moderne).

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  Afficher l'image d'origine

    - Mordiou! C'est une scandale!

    - Et quoi donc Minizup'Mouff?

    - Cette nuit nous allons perdre une heure de sommeil.

    - It's a pity!

    - Moi dire même plus, une big honterie.

    - Macarel, ze suis sûre que c'est encore un coup du Vatican.

    - Moi pas vous comprendre.

    - Pourtant c'est clair, barmelouse.

    - Dites nous tout!

    - C'est pour que Zésus reste une heure de moins sur la croix.

    A ces mots, Minizupette qui était dans ses dévotions, a explosé.

    - Respectez mon deuil siou plait!

    - Vous avoir perdu un être çer?

    - Ze prie pour mon doux Zésuus mort sur la croix.

    - Bah! Ce n'est pas grave macarel. Dimançe il va ressusciter et ce sera reparti pour un tour zusquà l'année proçaine.

    - Macaniçe! Vous allez lui gâter la surprise!

    - Et dites vous bien, ze vous le dis en vérité, qu'à Noël il va naître le Divin Enfant, zoue hautbois, raisonnez trompettes!

    - Vous être une pythie!

    - Moi dire même plus, une grande çipie.

    Afficher l'image d'origine

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  •  Afficher l'image d'origine

    Zaque année, c'est la même rengaine.

    Tous les zeudis zaints Minizupette est prostrée.

    Cette fois-ci, elle soupirait à fendre l'âme.

    - Atçoubi! Mais que vous arrive-t-il encore?

    - C'est le zeudi précédant Pâques.

    - Fouçtra!  Voilà qui me fait une belle patte.

    - Moi dire même plus, a surençéri Minizup'iéla en s'éçauffant. Une patte... heu... comment moi dire...belle! 

    - Vous nous dire pourquoi ce zeudi être spécial? a demandé Minizuplein.

    - Le zeudi zaint, mécréantes que vous êtes, commémore le dernier repas que mon doux Zésus a pris avec ses disciples avant son arrestation.

    - Lui avoir été arrêté votre Zésus?

    - It's a pity!

    - Zésus était un déliquant?

    - Un récidiviste?

    - Un terroriste?

    - Arrêtez, s'est elle écriée. C'est de l'hérésie. Vous méritez l'excommunication! Les feux et les flammes de l'enfer!

    - Macarel! C'est terrible!

    - Ze tremblé de peur et d'angoisse!

    - M'enfin, par le mouçoir de Zainte Véronique, c'est ce dernier repas qu'on appelle la Cène!

    - Car en plus votre Zésus a fait une scène à table!

    - C'est honteux, palsambleu! Il faut savoir se tenir à table!

    - Yes indeed!

    - Quand nous râler à table, Mossieu Zizi nous punit!

    - Macaniçe! En vérité ze vous le dis, ce n'est vraiment pas un bon exemple votre fameux Zésus.

    - Mais le Cène, ce n'est pas une scène, par le gourdin de Zaint martial. C'est au cours de ce repas que mon doux Zésus a introduit l'Eucharistie, en disant "Ceci est mon corps, manzez en tous; ceci est mon sang, buvez en tous".

    - Quel menu!

    - Et en plus, il a lavé les pieds des Apôtres...

    - Beurk! Ze ne pense pas qu'à l'époque ils se douçaient souvent.

    - Eux ne pas connaître Tahiti douçe?

    - Ni le savon de Marseille à la fleur de zasmin et aux pétales de roses?

    - It's incredible!

    - Comme vous êtes parait-il une quasi zainte, la barmelouse, allez-vous nous laver les pattes?

    - Ach ja! Moi vouloir avoir les pattes lavées par Minizupette!

    - Il ne saurait en être question par les tétines de Zainte Cécile!

    - Tudieu! Ce n'est pas demain que vous serez une zainte à part entière.

    Et du coup Minizupette a fondu en larmes.

    Afficher l'image d'origine

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Confolens en Zarente (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire