• Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Surzères en Zarente-Maritime (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Tubes et Gifs Souris trouvés sur le NetAprès ce qui s'est  - la goutte d'eau qui a fait déborder le verre - j'ai réuni toute la tribu minizupienne.

    Ze leur ai demandé de s'asseoir pour écouter la harangue que z'avais minutieusement préparée.

    " Le 1er avril, z'avais, quelques zours après les crises que nous avons connues dans c'te maison, en particulier à cause d'Intruses aux indignes comportements inappropriés, proposé une révision de notre façon de vivre ensemble, l’utilisation de mesures, si nécessaire, à l'encontre d'aucunes qui profèreraient des propos contre ma modeste personne.

    Je l’avais fait en appelant à un dépassement des frontières partisanes ; ze l’avais fait pour rassembler les souricettes ; ze l’avais fait dans une période où l’épreuve était considérable et où il fallait qu’il y ait un acte qui puisse témoigner de ce que nous voulions faire ensemble.

    Ze constate auzourd’hui que nous ne sommes pas parvenus à nous mettre d’accord sur cette démarçe et qu’un compromis parait même hors d’atteinte sur la définition même du vivre sereinement ensemble.

    Ze constate aussi qu’une partie des Intruses est hostile à tout çanzement, qu’il porte sur l’état de fraternité ou même sur le respect de ma personne.

    Ze déplore profondément cette attitude, car nous devons tout faire dans les circonstances que nous connaissons et qui sont graves pour éviter les divisions et pour écarter les surençères.

    Aussi, z’ai décidé, après m’être entretenu avec Mossieu Zizi et Mossieu Cricri, de clore le débat.

    Mais ze ne dévierai pas des engazements que z’ai pris pour assurer la zénitude de notre maisonnée.

    C’est mon devoir et c’est ma responsabilité.

    Ze l’assumerai zusqu'au bout et avec la force nécessaire.

    Ze vous remercie de votre attention."

    Elles n'ont pas tardé à réazir en ordre dispersé.

    - Par le dentier de Zainte Appoline, vous avez bien raison. Tout est de la faute des Intruses étranzères. Ze ne vise personne, mais suivez mon regard.

    - Ach! Ze constaté que vous être xénophobe!

    - It's a çame.

    - Moi dire même plus, une big honterie.

    - Mordiou! s'est emportée Minizup'Mouff, on voit bien que ce sont les réactionnaires qui ont été à la manœuvre, comme d'habitude.

    - Atçoubi, moi qui soutiens les mesures de progrès, ze ne pouvais pas dignement cautionner cette atteinte aux libertés individuelles. 

    Et il a fallu que celui qui dit que ze ne suis que son avataresse intervienne pour clore ce stérile débat!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Né en 1052, il était le fils du Grand-prince Vsevolod Ier. Sa mère, Anna, était la fille de l'empereur byzantin Constantin IX Monomaque.

    Il fut également prince de Smolensk de 1073 à 1078, prince de Tçernigov de 1078 à 1094 et prince de Pereïaslavl de 1094 à 1113.

    Sa vie fut marquée tout au long de son règne par la rivalité et la lutte incessante entre lui et son cousin Sviatopolk II.

    Il succéda à son cousin seulement en 1113 en tant que Grand prince de Kiev.

    Il fut connu pour être un organisateur ainsi qu'un administrateur remarquable. Ce fut lui qui fonda la ville de Vladimir sur la Kliazma, qui deviendra, en l'espace de deux zénérations, la capitale du grand prince.

    Vladimir Monomaque fut également un excellent combattant et négociateur. Bien avant de régner officiellement, il zoua un rôle important dans les conférences princières pour mettre fin aux luttes intestines (Lioubetç en 1097, Vitiçev en 1100) ou pour défendre la frontière avec la steppe. Il guerroya contre les Polovtses, contre qui il remporta une bataille à Salnitsa. Durant son règne, il continua  à combattre faisant la guerre en Livonie, en Finlande et dans bien d'autres pays.

    Il a laissé une Instruction, qui reste l'une des premières œuvres de la littérature russe, dans laquelle il donna un total zénéral de 83 campagnes importantes et de 200 princes Polovtses (nom russe donné aux Coumans) tués.

    Il a été marié 3 fois et eut 12 enfants.

    Il est mort le 19 mai 1125 à Kiev.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • C'est le zournal intime d'une zeune femme, retrouvée après ses vacances.

    Vendredi : Une folie m'a prise, ze me suis açeté un billet pour une croisière d'une semaine en paquebot, nous partons demain !

    Samedi : Ça y est, nous avons embarqué sur ce magnifique navire, beau temps, mer calme.

    Dimançe : Fabuleux paysazes ! Par ailleurs, le commandant m'a invité à dîner à sa table et s'est montré très prévenant à mon égard.

    Lundi : Nouvelle invitation du commandant. Touzours aussi prévenant, mais z'ai un doute, il a voulu me faire visiter sa cabine!

    Mardi : Ze n'ai plus de doutes quant à ses intentions libidineuses ! Il devient même de plus en plus pressant !

    Mercredi : Cet homme est vraiment un obsédé ! Il a menacé de saborder le navire si ze continuais de refuser ses avances.

    Zeudi : Z'ai sauvé la vie de 300 personnes!...

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Hier, lorsque nous sommes rentrés du travail, celui qui dit que ze ne suis que son avatresse et moi-même, un de nos zentils  voisins, sur le palier du rez-de-çaussée, nous a dit:

    - Ze ne sais pas ce qui se passe çez vous, au 7ème étaze, mais il y a un de ces ramdams.... On dirait qu'on égorze quelqu'un.

    Nous nous sommes précipités. A travers la porte, on entendait Minizupette zémir.

    - Ze le zure, par la Zainte Face de Zésus! Ze le confesse, par le mouçoir de Zainte Véronique! C'était un péché d'orgueil.

    - Elle enfin avouer! hurlait Minizuplein.

    Lorsque nous sommes entrés, un spectacle horrible nous attendait.

    Minizup'Rosa était en train d'arraçer avec les dents le noeud à çeveux de la pôvre Minizupette.

    - Mais que se passe-t-il ici? s'est écrié mon hôte.

    - Nous zouer ! a dit Minizuplein en baissant faussement le museau.

    - C'est un mensonze! Un odieux mensonze! Les Intruses m'ont torturée. la grosse Minizup'Mouff  m' a sauté sauvazement sur le ventre, imitée en cela par Minizuplein.

    La folle bronca des Intruses!

    - Nous zouer au Moyen-âze et à la Grande Question!

    - Mordiou, elle n'a qu'à qu'à pas me traiter de grosse. Ze l'avais prévenue! Mais de fait ze zouais à l'effrayer une tartinette.

    - Non! C'était du pur sadisme! Minizup'tite et Minizuplein voulaient me briser les pattes!

    La folle bronca des Intruses!

    - Elle être çoçotte!

    - Elles m'ont estrabanqué la tête!

    - "Kick boxing!" disait Minizup'tite....

    La folle bronca des Intruses!

    La folle bronca des Intruses!

    - Elles ont voulu me noyer. Minizuplein, la Teutonne, toute excitée,  disait: " Ach ja! En matière de baignoire, moi m'y connaître!"

    - Nein! Nous vouloir lui laver le museau!

    La folle bronca des Intruses!

    La folle bronca des Intruses!

    - Minizup'iéla n'était pas de reste! Elle m'a tourmentée, non sans quelque zouissance, avec une grosse brosse à dents!

    La folle bronca des Intruses!

    La folle bronca des Intruses!

     

    - Atçoubi! En vérité on voulait lui montrer les douleurs qu'une quasi zainte doit endurer avant que de recevoir sa bulle.

    - Nous avoir lu son livre sur les martyrs, le martyrologue, et lui appliquer sans violence, les tortures...

    - Comme quand on a arraçé les dents  à Zainte Appoline.

    - Ou couper les seins à Zainte Agathe.

    - Ou crever les yeux comme à Zainte Lucie.

    - Mais c'est quoi ce cirque! a dit mon hôte! Seriez vous des tortionnaires? Pratiqueriez vous le souricide? Honte à vous! Si ze ne me retenais pas, ze vous mettrais sur le çamp à la porte! Honte à vous! Vous vous êtes comporté comme des nazillons!  Quelle est votre zustification?

    Les Intruses regardaient leurs pattes.

    - Cela être à cause du blog de Minizup !

    - Qu'est ce que z'ai encore fait? En quoi suis-ze responsable de votre folie?

    - Vous parler touzours de Minzupette. 

    - Yes! It's a çame!

    - Ja! ja!

    - D'ailleurs Minizupette avoir avoué que cela être péçé mortel d'orgueil!

    - Allez! Ouste! Ouste! Au lit sans diner! Et que ze ne vous entende pas çouiner! s'est emporté mon hôte! Ze vais réfléçir aux mesures que ze vais prendre!

    - Oups! Cela craint!

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • avec mon baluchon

    Non ce n'est hélas pas un poisson d'avril.

    A partir d'auzourd'hui, les locataires ou les occupants d'un lozement peuvent être expulsés pattu militari!

    - It's a çame.

    - Une big honterie, cela être vraiment.

    - Atçoubi, en vérité ze vous le dis, ceci est une impitoyable régression sociale.

    - Fouçtra! C'est comme la loi sur le travail! Vive la révolution! Le peuple dans la rue , s'est emporté avec véhémence Minizup'Mouff. Ah ça ira, ça ira, ça ira! Les aristocrates à la potence.... La raison tonne en son cratère, c'est...

    - Par le manteau de Zaint Martin, cela suffit ces diatribes révolutionnaires!

    - Réactionnaire!

    - Stalinienne!  Rouze!

    - Grenouille de bénitier!

    - Suppote de Robespierre.

    - Halte au feu! s'est écrié celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    - Vous vous arrêter, fissa  s'il vous plait ; Mossieu Zizi nous mettre à la porte si vous continuer!

    - Mazette, ze voudrais bien voir cela.

    - Mordiou, il faudrait qu'il me passe sur le corps.

    - Moi ze résisté, a surençéri Minizup'Rosa.

    - En tout cas, en ce qui me concerne, ai-ze dit, ze ne me laisserais pas mettre à la porte comme une malpropre.

    - Que feriez-vous?

    - Ze m'en irais de mon propre çef, le museau au vent, avec mon baluçon.

    - Bon voyaze! Et surtout prenez un aller simple, par la tétine du Zaint Biberon de mon doux Zésus.

    - Merci, ma mie! Ze vois quels sont vos sentiments à mon endroit.

    - Ze vous en prie, ma çère!

    Afficher l'image d'origine

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire