• Afficher l'image d'origine

    Ze suis aux anzes!

    Voui! Voui! Voui! Mazette; que ze suis heureuse, même si ze suis débordée de travail.

    Ainsi que  ze vous l'avais narré naguère, celui qui dit que ze ne suis que son avataresse m'avait fait mettre sous tutelle, telle M'dame Liliane Bettencourt, comme si z'étais débile ou sénile.

    Du coup, ze n'avais plus droit à un çéquier ou à une carte bleue.

    D'où la période de disette que z'ai connue comme une pôvresse!

    Ze ne pouvais plus entrer dans des éçoppes pour m'açeter des quolifiçets et de nouvelles fanfreluçes.

    Z'étais oblizée de porter les mêmes frusques, moi qui suis le modèle parfait de l' élégance et du vrai çic parisien.

    Parfois z'avais honte et ze redoutais de finir par devoir aller aux "Restos du coeur" ou m'habiller aux magazins d'Emmaüs.

    Alors ze me suis rappelée d'une publicité vue à la TSF, proposant une réserve d'arzent avec, en prime, une carte de crédit.

    Ils appellent cela du crédit révolver, si z'ai bien compris.

    Z'ai profité d'une absence de mon hôte pour appeler cet organisme.

    Une dame très zentille et avenante m'a répondu illico et m'a ouvert un compte in petto, sans que z'ai eu besoin de fournir trop d'éléments.

    Il y a des banques vraiment zénéreuses finalement, même en temps de crise.

    Ze vais recevoir ma carte sous peu et à moi les açats, en faisant quelque peu attention, comme de bien entendu.

    - Atçoubi! Ze n'en crois pas mes zoreilles!

    - Par la bourse de Zaint Mathieu, c'est une promesse en l'air!

    - it's a pity!

      Afficher l'image d'origine

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Quelques vues de l'Ile de Ré (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Ze cozite encore

    Depuis Noël, ze travaille d'arraçe patte, comme une forcenée, en tant que Président fondatrice du PPZT.

    Ze peaufine mon programme.

    Z'en ai dézà rédizé un huitième.

    Ze dois mettre les bouçées double pour avoir terminé à la fin de l'année.

    Et ze ne suis pas comme d'aucuns, qui s'entourent d'experts et qui piquent les idées aux autres.... Suivez mon regard çez les Républicains!

    C'est moi qui pense par moi-même et qui écris tout!

    Pendant ce temps, le nombre de candidats explose.... C'est dézà le trop plein!

    Même Rama Yade s'est lancée dans la compétition hier sur TF1.

    - Atçoubi! Minizup, vous, vous devriez vous faire inviter par le beau Zulian au ZT de la deuxième çaine.

    - Ach ja! Zulian, s'est pâmée Minizuplein.

    - Nous beaucoup aimer le splendide Zulian, a opiné Minizup'iéla.

    En attendant, ze dois écrire à tous les maires de France et de Navarre pour savoir si z'aurai 500 signatures.

    Pour le moment z'ai une promesse d'un zélé fan, maire d'un lieu-dit. C'est un début fort prometteur en vérité!

    Z'ai dézà mes slogans de campagne: "Avec Minizup, c'est comme le seven-up, ça pétille"; "La France Minizupienne, c'est la mienne!"

    - Ze vous propose de vous zoindre à moi, ai-ze dit aux Intruses.

    - Yes! We can!

    - Vous pourriez mettre un peu la patte à la pâte....

    - Fouçtra! Elle veut faire de nous des militantes!

    - Nenni! Ze vous demande de me faire part de vos réflexions....

    - Parce que vous n'avez dézà plus d'idées, par le gourdin de ZaintMartial. Cela ne m'étonne pas de vous!

    - Ce n'est pas cela du tout. Ze veux faire de la politique autrement, dans une vraie démarçe participative et collaborative.

    - Macarel, la barmelouse a dézà les tics des politiciens.

    - On pourrait constituer une tasque force, un think tank...

    - Et en plus elle être guerrière. Elle parler de tanks!

    - La bestioulette pense déceniller ses compétiteurs.

    - Elle vouloir les tankiller!

    - It's a pity!

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les Très Riçes Heures de Minizup

    Un couple de bobos , qui en avait assez du stress de la grande ville, a décidé d'açeter une maison en grande banlieue.

    Pour se rendre à son travail, Monsieur a décidé, écoloziquement, de ne pas utiliser sa voiture.

    Ce qui devait arriver arriva.

    Un matin, il se leva  en retard.

    Il demanda au cultivateur qui possédait le pré zouxtant son terrain s'il lui permettait exceptionnellement de traverser son zamp afin d'attaper le train de 7h25.

    - Aucun problème, mon çer Monsieur, lui répondit son voisin. Faites donc! Et si mon taureau vous voit, ze pense que vous aurez même le 6h55.

      

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Mstislav Iziaslavitç est né en 1125.

    Il était le fils d'Iziaslav II et d'Agnes von Staufen.

    En 1151, il épousa Agnieszka, fille de Boleslas III, grand-duc de Pologne, dont il eut trois enfants.

    Avec son père, descendant en ligne droite de Vladimir Monomaque, il participa aux guerres contre son grand-oncle Iouri Dolgorouki et contre les princes de Tçernigov. Il défit les Polovtses en 1153, avant d'être ensuite battu par ces derniers lors d'une bataille près de la rivière Psiol.

    Après la mort de son père en 1154, Iouri Dolgorouki le battit et le força à fuir de Loutsk vers la Pologne en 1155, avant que Mstislav ne parvienne à retourner dans la Rus' de Kiev, en Volhynie, l'année suivante avec une nouvelle armée pour battre Dolgorouki à Volodymyr-Volynskyï. Il s'occupa alors de fortifier la Volhynie dont il était devenu le nouveau prince. Peu après la mort de Dolgorouki, il fut couronné grand-prince de Kiev.

    Préférant vivre dans la ville de Vladimir, Mstislav II donna le trône de Kiev en 1158 à son oncle Rostislav Ier qui devint pour la seconde fois le grand-prince de Kiev en 1159. Il aida ensuite son oncle Rostislav dans ses luttes pour le trône, notamment contre son cousin et grand prince Iziaslav III, qui finit battu et tué par l'alliance de ces derniers le 6 mars 1161 lors d'une bataille à Belgorod.

    À partir de 1163, il gouverna avec lui puis lui succéda après sa mort en 1167.

    Il fut très apprécié des Kiéviens. À partir d'avril 1168, son fils Roman II commença à régner sur la ville de Novgorod, envoyé par son père pour mieux asseoir son autorité.

    En 1169, il se rendit à nouveau maître de la ville, et l'année d'après, le fils de Iouri Dolgorouki, André Ier Bogolioubski, lui reprit Kiev et le çassa de la ville.

    Il mourut en exil en Volhynie le 19 août 1170.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire

  • Afficher l'image d'origine

    Hier, notre intruse britannique, Minizup'tite pour ne point la nommer, fut excitée comme une puce s'ébrouant zoyeusement dans le pelaze abondant d'un çat angora.

    - Pfouah! Mazette, vous avez une bien drôle de comparaison par le zentil toutou du bien aimé Zaint Roch.

    - Mais regardez donc comme elle sautille allègrement partout.

    - Atçoubi! Et en plus elle çante à tue-museau.

    Et en effet elle entonnait en boucle "God save the Queen".

    - Elle nous péter une durite, la pôvrette.

    - Je! Auzourd'hui la reine d'Angleterre fêter ses 90 printemps.

    - Moi plutôt dire ses 90 automnes.

    - A cet âze, les bouzies coûtent bien plus çer que le gâteau!

    - En tout cas, ai-ze dit, moi ze la boude depuis qu'elle a oublié de m'envoyer un carton d'invitation pour le mariaze de Kate et de William! C'est une gouzate!

    Afficher l'image d'origine

     - Oh my god! s'est écriée Minizup'tite, qui nous a fait fait comprendre, tant bien que mal, qu'elle n'avait pas trouvé de farine.

    - Fouçtra, et pourquoi faire?

    - A royal cake for the Queen.

    - Palsambleu! Et quoi encore? Vous ne pensez pas qu'elle est assez riçe la vioque couronnée pour s'açeter des gourmandises si elle en a envie. Ce n'est pas elle qui manque de tarte aux pommes...

    - Ni de boules de glace vanille...

    - Ni de çantilly.

    - Mordiou! Nous on a bien fait d'abattre la royauté.

    - Remarquez, est intervenu notre Pioçe de la Frandole, les Anglais nous ont bien précédés puisqu'ils ont décapité le roi Zarles Ier avant que nous ne raccourcissions Louis XVI et Marie-Antoinette.

    - Oui mais eux avoir rétabli la monarçie.

    - Et nous, nous avons maintenant droit à François le Petit, de la Creuse et de la Corrèze désunies, par le mouçoir de Zaint Véronique. Parfois ze me demande si on a bien gagné au çanze.

    - En tout cas, à moins d'une probable révolution, la succession de la Queen E.II est bien assurée comme le montre la photo, avec les futurs rois Zarles, Guillaume (William) et Zeorze.

    - God save the Queen and the future Kings, a conclu Minizupette.

    335189B700000578-3548712-image-m-2_1461107456776

    Et c'est le zour où disparait un prince de la musique, Prince.

    Mon petit hommage au Kid de Minneapolis.

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire