• See original image

    Nos parentelles brésiliennes sont fort divisées entre celles qui se rézouissent françement de la probable destitution de la Présidente et celles qui, au contraire, soutiennent mordicus Dilma.

    - D'aucunes doivent danser la lambada!

    - Si cela se passer en France, Mossieu François être destitué subito presto, a déclaré non sans quelque aplomb Minizuplein.

    En attendant, nous, hier, nous nous sommes promenés dans Rivesaltes.

    C'est la crise à Copacabana!

    Le lundi, ici, en matinée se tient le marçé hebdomadaire qui attire pas mal de monde.

    On y trouve de tout au travers de nombreux étals.

    C'est la crise à Copacabana!

    Ce marçé se tient sur les grandes allées à l'extrémité desquelles se trouve la statue du maréçal Zoffre à çeval, qui est né à Rivesaltes (le militaire, et non l'équidé, bien entendu).

    C'est la crise à Copacabana!

    Puis, nous sommes voir le mémorial du camp de détention de Rivesaltes de triste mémoire. Notre Pioçe de la Farandole nous a doctement dit:

    - C'est l'arçitecte du MUCeM de Marseille qui est l'auteur de ce site muséal...

    C'est la crise à Copacabana!

    En partie enfoui pour ne pas dénaturer le site avec les restes des baraquements qui ont reçu pendant la guerre des Zuifs , des républicains et des réfuziés espagnols, des Harkis, des boat people...

    C'est la crise à Copacabana!

    C'est la crise à Copacabana!

    Puis nous avons fait une petite virée dans les Corbières...

    C'est la crise à Copacabana!

    Nous nous sommes rendus au pied des ruines du çâteau d'Opoul...

    C'est la crise à Copacabana!

    De cet oppidum, on a une vue splendide, avec la mer au fond.

    C'est la crise à Copacabana!

    Et auzourd'hui .... c'est le retour à Paname.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Abbaye de Maillezais et le marais Poitevin (photos)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • See original image

    Samedi soir, nous sous sommes couçés fort trad.

    Du coup, diamnçe matin nous avons fait la grasse matinée.

    - Ja! eine énorme grasse matinée!

    Nius avons manzé çez la môman de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse.

    Puis, comme il y avait du vent, nous somme restés à la maison à fainéanter tout en regardant la TSF.

    - Cela faire du bien de ne rien faire.

    - Ze partaze cette zudicieuse opinion.

    Z'ai pensé à Minizupette en écoutant les informations. 

    - Vous avoir lu?

    - Quoi donc lma mie?

    - Le papounet être allé en Grèce.

    - Voui, il a rendu visite aux Lesbiens et aux Lesbiennes! HI! Hi! Hi!

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    2 commentaires
  • Dans une petite ville, deux personnes portent le même nom, Miçel Martin, décèdent à quelques heures d'intervalle.

    L'un était prêtre, l'autre çauffeur de taxi.

    Ils arrivent au Paradis et se présentent devant Zaint Pierre.

    Un zeu pour gagner une semaine de vacances

    Le çauffeur de taxi est reçu le premier.

    Zaint Pierre consulte son grand rezistre et lui dit:

    - Très bien, mon çer fils, tu as mérité le Paradis, cette tunique en fils d'or et ce bâton en platine!

    Quand arrive le second Miçel Martin, Zaint Pierre déclare:

    - Mon fils, tu as mérité le Paradis, cette tunique en lin et ce bâton en çène!

    Le prêtre est surpris.

    - Pardon, Ô Grand Zaint-Pierre! Ze pense qu'il doit y avoir une petite erreur. Ze suis Miçel Martin, le prêtre et non le çauffeur de taxi!

    - Oui, oui! C'est bien cela! Il n'y a pas d'erreur ... A toi cette belle tunique de lin et ce bâton en bois rare.

    - Mais ce n'est pas Dieu possible!... Pardonnez moi pour ce blasphème! Ze connais bien l'autre Miçel Martin. Z'ai utilisé quelquefois ses services. C'était une catastrophe comme çauffeur de taxi! Il roulait sur les trottoirs, ne respectait pas les piétons, il roulait comme un Fanzio... Alors que moi z'ai passé plus de 60 ans à préçer tous les zours! Comment est il possible qu'on lui attribue, à lui, la tunique en fils d'or et à moi celle en lin?

    - Non, mon fils, lui répond Zaint-Pierre. Il n'y a aucune erreur! Nous aussi nous faisons des bilans et des évaluations!

    - Comment? Ze ne comprens pas!

    - Nous oeuvrons avec des obzectifs et des résultats.

    Court silence....

    - Durant ces 25 dernières années, pendant que tu préçais, tes paroissiens s'endormaient Alors que dans le taxi, tout le monde priait!

      

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Rostislav Mstislavitç est né en 1108.

    Il était le fils de Mstislav Ier et de Christine de Suède.

    il reçut Smolensk en 1127 , principauté dans laquelle  il s'impliqua grandement, tant au niveau politique que social. Durant son règne, la principauté de Smolensk connut un véritable essor et prospéra, s'étendant au delà du Dniepr et de la Haute Volga. La rézion s'enriçit et devint puissante et indépendante des autres principautés environnantes (Rostislav restant touzours très obéissant à son père Mstislav). Il rendit également un certain prestize au diocèse de Smolensk, et compila une importante collection d'ouvrazes et de manuscrits (relizieux ou autres).

    Au départ, il évita de prendre part aux luttes incessantes entre princes cousins pour le titre de Grand-prince de Kiev, et resta un soutien inconditionnel à son frère aîné Iziaslav II dans sa lutte contre Iouri Dolgorouki (entre 1147 et 1151). En 1147, devant la puissance grandissante de Rostislav, la principauté de Riazan se soumit et accepta volontairement sa vassalité envers Smolensk.

    Il succéda ensuite à son cousin Iaroslav II de Kiev le 17 avril 1154 en tant que prince de Novgorod après que ce dernier ait été çassé de la ville.

    Après la mort de son frère Iziaslav II le 13 novembre 1154, il quitta Novgorod pour tenter de prendre le trône de Kiev. Les habitants de Novgorod l'accusant de les avoir abandonnés, il çassèrent son fils David, gouverneur de la ville, qui fut remplacé par Mstislav Iourievitç, un des fils de Iouri Dolgorouki.

    Une fois maître de Kiev, il n'y resta que très peu de temps, et dut alors céder le trône qu'il partazait avec son oncle Viatçeslav Ier à Iziaslav III à qui les Kiévains avaient fait appel, le poussant à se replier vers Tçernigov.

    Fin 1155, Iouri Dolgorouki çassa de Kiev Iziaslav III et prit sa place.

    En 1157, après la mort de Iouri Dolgorouki, Rostislav Ier (aidé du prince de Polotsk Rogvolod Borisovitç, qu'il soutint dans la lutte pour le trône de Polotsk) se lança dans une lutte contre ses cousins pour le reconquête du trône et redevint le Grand-prince de Kiev en 1159.

    Au mois de mars 1161, il quitta très brièvement le trône au profit d'Iziaslav III, qu'il finit par éliminer la même année.

    Il décéda le 14 mars 1167 à Zaruba, près de Kiev, et fut enterré à Kiev dans le monastère Zaint-Théodore.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Minizuplein, qui venait pour la première fois à Rivesaltes a vraiment bien aimé mes plantations et mes fleurs.

    - Vraiment, vous dire la vérité.

    - Ze ne mens zamais, mazette.

    - Cela être le pardoxe du menteur.

    - Ze ne vous permets pas!

    - Vous avoir la main verte.

    Il semble qu'elle aime mes plantes

    - Vous en doutiez? Pourtant ze ne le cesse de le répéter.

    - Nous ne pas être oblizées de vous croire.

    - Traitez moi d'affabultrice tant que vous y êtes.

    - Nein! mais parfois vous exazérez une tartinette. En tout cas vous bien faire fleurir les plantes.

    Il semble qu'elle aime mes plantes

    - Et z'aime vos tournesols.

    - Vous me comblez d'aise ma çère!

    Il semble qu'elle aime mes plantes

    Du coup z'ai fait un peu de zardinag.

    Z'ai arraçé de mauvaises herbes, biné, arrosé mes belles plantes...

    - Cela sembler harassant!

    - Certes! Vous avez fort bien raison mais ze dois vous avouer que z'aime cela et que ze me régale.

    - Après l'effort, le réconfort! Moi vous faire une bonne tasse de café bien méritée.

    - Finalement, ze vous ai mésestimée, ma çère. Vous pouvez vous révéler adorable quand vous le voulez.

    Il semble qu'elle aime mes plantes

    Et hier soir nous avons passé une bien agréable soirée à Perpignan çez Dame Zeanne, une amie de celui qui dit que ze ne suis que son avataresse, et son époux, Mossieu Pépenne, qui avait aussi convié son frère Miçel, un potier de grand talent et Zean_Paul, son ami belze.

     

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire



  • Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire